AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pour l'amour de la liberté [FB une semaine avant la rencontre avec Hayley][PV Ren et Ardwyk]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 368
Fonction : Capitaine et Navigateur
Localisation : sur mon magma
MessageSujet: Pour l'amour de la liberté [FB une semaine avant la rencontre avec Hayley][PV Ren et Ardwyk]  Lun 29 Déc - 10:42

Bon cela faisait quelques temps que j’étais emprisonné dans une prison. Celle de l’autre île, puis le navire et maintenant ici sur Logue Town. Je commençais a en avoir marre d’être trimballer à droite et à gauche. Tu me mets dans une prison point barre. De toute façon, aucune prison ne sera pour moi un réel danger. Pourquoi ? Et bien parce que j’ai mangé le fruit que je cherchais depuis bien des années. Avec ce fruit, je vais pouvoir assouvir ma vengeance contre ce monde. Je vais pouvoir le détruire, détruire toutes ces personnes qui m’ont fait du mal. La marine sera la première à être détruite ! Ils m’ont fait perdre mes parents, et maintenant ma sœur. Et personne n’a fait quoi que ce soit. Ils ne savent même pas que dans leur rang il y a des infiltré de la révolution, des marines pourris qui se croient tous permis et qui font ce qui leur chantent. Il se permette de tuer MA sœur sous MES yeux alors que j’étais impuissant. Mais maintenant ceci est révolu ! Je suis devenu fort, mais je ne leur montre pas encore, ce n’est pas le moment de le faire ! Je dois encore attendre ! Mais ma sortie est proche ! Vous allez voir je vous le garantie que le monde sera plus qu’une coulée de lave par la suite !

« Hey toi debout ! »

« Ta gueule j’ai pas envie ! »

UN mec entre dans ma cellule et me frappe à coup de bâton. Et surtout m’enlève mes chaînes pour me mettre des menottes. Ce n’est pas ce qui va me bloquer !

« J’ai dit debout batard ! »

Je n’ai pas apprécié ce mot donc en me levant je lui ai foutu un coup de boule qui la mit au sol, mais ne la pas assommer. Je ne me suis pas transformer en magma, je ne dois donc pas encore bien contrôler mon fruit du démon c’est sans doute pour ça. Il se releva et me poussa. Nous marchions dans la base, je devais faire un tour dehors, dans la sorte de récréation de la base marine. La chose qui était bien c’était que nous passions dans le hall alors quand nous y étions… Je donnais un coup de pied dans le genou du mec qui tomba au sol. Par la suite, je courrais sans me retourner, traversant la baie vitrée qui était sans doute fragile puisqu’elle se cassa relativement facilement. Par la suite, je courrais dans toute la ville me cachant chez un forgeron. Je lui ordonnais de m’enlever les menottes sinon il allait mourir, il le fit directement sous la menace. Maintenant, il fallait que je sois prudent, sinon la marine va me retrouver et me remettre en cellule, surtout que je n’ai pas encore réussis à bien examiner leur base. Mais au moins je suis dehors. Une alerte avait été donnée pour montrer que j’étais parti et qu’il fallait me retrouver et me mettre en cellule car je suis un criminel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t260-par-la-lave-il-regnera

Messages : 49
MessageSujet: Re: Pour l'amour de la liberté [FB une semaine avant la rencontre avec Hayley][PV Ren et Ardwyk]  Sam 3 Jan - 18:57


Let's start a party
ft Colton.


The hunt




Quel bordel ici... Moi qui étais venu pour faire une visite de routine - et accesoirement frapper quelques détenus réticents  - voilà qu'un abruti c'est échappé. Soupirant de lassitude, je me contentais de simplement partir en ville à la recherche de cet individu. Son nom ? Un certain Colton Ardwyk. Pour ce qui est du " D ", à mes yeux, il n'est qu'un misérable ajout sans conséquence, mais passons. Cet homme qui faisait preuve d'insolence s'était échappé bêtement, mettant en évidence une certaine incapacité de certaines personnes. Alala... Si j'étais encore dans la marine, je connais des gens qui auraient eu des coups pour avoir laisser sortir une telle racaille.

Bref, bien que ce ne soit pas ma mission principale, j'allais allier l'utile à l'agréable. Présent sur l'île pour visiter la prison et obtenir des informations auprès de prisonniers, je me devais en apprendre plus sur un certain " Don Juego ". Si cela se trouve, le prisonnier qui s'est échappé en connais des choses sur lui, alors autant le traquer. Au passage, je pourrais me défouler sur lui huhu. C'est ainsi que je laissais ma belle coéquipière à la prison pour qu'elle fasse ma partie de boulot, tandis que moi, j'allais jouer au jeu du chat et de la souris.

En premier lieu, je me dirigeais vers le port et en bonne personne que je suis, je me mis à fouiller chaque endroits susceptibles de cacher quelqu'un, suite à quoi, j'ordonnais aux personnes responsables de dire aux pêcheurs et marins de ne plus entrer dans le port. Idem pour les personnes présentes sur le ports, elles se devaient de rester aux alentours, mais pas dans le port. Ainsi, si la personne était sur l'île, impossible pour elle de quitter cet endroit sans l'aide d'un tiers.
Poursuivant mes recherches donc, je me dirigeais vers les lieux où de nombreuses personnes se trouvaient. Interrogeant des passants. Certains clairement craintif ne dirent rien, tandis que d'autre s’accordaient à dire l'avoir vu passer dans le coin. Plus je rassemblais d'informations, plus j'avançais vers une certaine forge. L'homme n'était pas connu pour être mauvais, c'est donc en homme courtois que j'entrais dans sa forge. Et la première chose que je dis, c'est découper sa porte d'un simple mouvement de l'index. Donnant un coup dans la porte taillée en " X ", je passais outre cette dernière et interpellé la première personne que je voyais, bien qu'il ne ressemblait en rien au fugitif qu'on m'a précieusement décrit.

" Bonjour... Auriez vous vu un certain fugitif ? De ce qu'on m'a dit, il est assez vulgaire, des cheveux rouges et un air arrogant ? "


Remarquant une certaine sueur froide au niveau du front de l'homme et n'aimant pas le temps de réponse qu'il mettait, je vins alors à soupirer de lassitude alors que mon humeur ne faisait que augmenter au niveau de l'énervement.

" Je n'ai pas toute la journée et je vous cache pas que les gens qui collaborent avec des raclures ne sont pas ma tasse de thé. Donc dites moi... où-il-est. Sans quoi... Je me verrais dans l'obligation détruire cet endroit et avec un peu de chance, l'imbécile qui s'y cache. "

Le forgeron semblait très nerveux, mais pas assez pour craquer et cracher le morceau. Las, je vins alors à voir qu'il se tenait derrière une sorte de porte. Se pourrait-il que l'autre se cache là ? Dans le doute, je vins alors à tendre une main vers le forgeron et contre son gré, je me mis à le faire bouger comme une marionnette. Bien qu'il résistait, je le décalais de là avant de simplement faire un mouvement de main horizontal qui envoyait un fil si coupant que mon geste découpa tout ce que mon bras avait visé. Ne sachant pas si quelqu'un se trouvait derrière la porte ou non, je m'avançais vers cette dernière et m'apprêtais à l'ouvrir.

" ... Il y a quelqu'un ? "


Mon ton n'était guère enjoué. A vrai dire, s'était plus celui de quelqu'un qui est clairement là pour pas vous faire du bien. 





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 368
Fonction : Capitaine et Navigateur
Localisation : sur mon magma
MessageSujet: Re: Pour l'amour de la liberté [FB une semaine avant la rencontre avec Hayley][PV Ren et Ardwyk]  Sam 17 Jan - 9:47

Bon heureusement que j’ai trouvé un forgeron. Sinon comment j’aurais pu trouver un moyen de me faire retirer ces menottes. Je pense que sinon j’aurais galérer, déjà pour me battre ça aurait été impossible. Puis vu que je n’arrive même pas à utiliser mon fruit du démon quand je le veux, je ne pourrais pas compter sur lui pour m’aider. Mais bon, je pense que sur cette île de Logue Town. Il doit bien y avoir des armes pour que je puisse me défendre. Sinon à quoi ça aura servit que je me barre comme ça. J’aurais très bien pu rester dans leur base et leur prison. Mais j’en avais marre, je voulais voir un peu le monde libre, comme tout ceux du 313. Qui doit être un petit quartier de logue Town qui cherche à être libre.

Bref après que le forgeron ait enlevé mes menottes. Je me suis barrer en lui lâchant un merci, il faut être poli. Il m’a quand même aidé. Et je pense que l’envie de ne pas mourir ne va pas lui donner envie d’aller voir la marine. Parce que s’il moufte ne serais-ce que l’endroit par où je suis parti. Je le retrouve et je le tue. Bon, il faut que je me trouve des armes. Je rode dans la ville, avec une veste a capuche sur moi. Je l’avais volé sur un étendoir, il fallait que je me cache quand même. Parce qu’avec ma coupe de cheveux je ne suis pas discret. Je passe près d’un endroit, des personnes avait laisser une épée devant un bar. Quand je suis passé je l’ai prise. J’allais en avoir besoin si la marine vient essayer de m’arrêter, même si je ne sais pas m’en servir.

[HRP Désolé je n’ai pas d’inspi, je ferais mieux dans mes prochains postes. Mais je n’allais pas encore faire durer ma réponse. ]

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t260-par-la-lave-il-regnera

Messages : 49
MessageSujet: Re: Pour l'amour de la liberté [FB une semaine avant la rencontre avec Hayley][PV Ren et Ardwyk]  Ven 23 Jan - 14:43


Let's start a party
ft Colton.


The hunt




Tel un chien enragé, je recherchais le fugitif comme personne ne le ferais. Allant presque jusqu'à violer l'intimité des gens qui étaient innocents en théorie, je regardais chaque recoins de cette forge. Tranchant une porte qui me semblait louche, je vins alors à ne rien remarquer d'anormal. Tch... Après une fouille minutieuse, je remarquais que je n'avais pas trouvé la personne que je recherchais. M'aurait-il filé entre les doigts ? Quoi qu'il en soit, je ne comptais pas rester là à rien faire. Me retournant presque énervé de ne pas avoir pu réussir cette mission directement, je vins à fixer le forgeron et me tirer comme si de rien était. Qu'il se plaigne ou non, cela m'importais peu. Je partais tel un voleur et repris ma route à la recherche de ce chien errant.

De son côté, Freya faisait son travail à la prison en cherchant des indices, mais en vain. Ainsi donc, j'étais comme seul sur cette mission. Marchant dans les rues sans savoir si oui ou non j'allais retrouver cet homme, je vins à demander des informations une fois de plus à des civils. Précisant qu'il était dans leurs intérêts de me répondre honnêtement, certains témoignaient comme quoi ils avaient vu une personne qui ressemblait à ce que je cherchais. Me dirigeant à grand pas vers la zone indiquée, je vins alors à regarder l'allée du petit village et chercher du regard.

Personne ne semblait suspect, pourtant, un homme se plaignait comme quoi son épée avait été volée. Hm ? Un vol d'épée ? Intrigué, je me lançais à la poursuite de tout le monde et personne à la fois, puis finalement, je me décidais à agir à ma façon. Levant un bras vers les airs, j'accroche des fils aux nuages aux alentours, puis je m'élève dans le ciel. Prenant assez de hauteur, je pouvais ainsi voir tout le monde qui était dans les rues et petites ruelles. Bien en évidence dans le ciel, je me mis à observer les personnes qui pouvaient me voir. Certains qu'ils allaient s'exclamer, pour sûr que le fautif de l'histoire allait réagir. Et là, je réagirais, car comme on dit : action > réaction.

Regardant les gens, je vis une personne avec une capuche. Hm ? Sans prendre le temps de réfléchir, je me propulse vers le sol et atterrit au sol brusquement. Un peu de poussière se soulève et j'interpelle la personne.

" Vous là.. Déclinez votre identité. Contrôle de routine..."








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 368
Fonction : Capitaine et Navigateur
Localisation : sur mon magma
MessageSujet: Re: Pour l'amour de la liberté [FB une semaine avant la rencontre avec Hayley][PV Ren et Ardwyk]  Sam 24 Jan - 10:14

Je ne cherchais pas à partir loin. Je cherchais juste à être un peu libre. C’est étouffant de rester dans une cellule. Il fallait bien qu’un jour je sorte de celle-ci. Et ce jour était enfin là. Mais bon comme mes pouvoirs ne veulent pas jouer, j’ai l’impression qu’être un logia est beaucoup plus dur que ce que je pensais. La je n’ai toujours pas vu mon fruit du démon sauf quand je me suis concentrer une fois pour voir un truc, et j’ai vu de la lave sortir, mais sans plus. C’est comme-ci ce fruit du démon n’était en fait pas pour moi. Que je l’avais eut mais que je n’allais jamais pouvoir m’en servir. Je n’aurais donc du jamais plonger dans cette mer pour le manger surtout que je ne savais pas nager quoi…

Bon du coup je continuais de marcher. Mais j’entendais des bruits derrière moi. C’était l’autre devant le bar, il criait comme quoi il n’avait plus d’épée. Ça va amener des marines ça. Je ne me retournais pas, toujours avec ma capuche sur la tête. Bah oui, il faut bien que je me cache, je suis facilement reconnaissable avec ma coupe et couleur de cheveux. Il faut que je fasse attention, la marine va bientôt rappliquer. Une ou deux minutes plus tard, d’ailleurs j’entendais des personnes parler comme quoi un homme volait. Il n’utilisait ni machine, ni fruit du démon ou autre. Mais bon, c’est ce que pensais les autres. Moi j’avais entendu des rumeurs sur un homme dans la marine qui savait voler. Ce devait être lui qui me pourchassait là ! Il vient m’interpeller en me faisant croire que c’est un contrôle d’identité. Je rabaissais encore plus ma capuche pour ne pas qu’il voit ma coupe de cheveux ni mes yeux. Mais en tout cas, moi je pouvais le voir ce mec.

« Je…suis…ton père ! »

Bon je sais, c’est pourrit, mais je m’en fous. Je ne veux pas lui dire qui je suis. Donc ensuite je me retourne et je commence à marcher vers la forêt. C’est là que je voulais aller de toute façon. On verra bien si ce mec va me suivre ou non…

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t260-par-la-lave-il-regnera

Messages : 49
MessageSujet: Re: Pour l'amour de la liberté [FB une semaine avant la rencontre avec Hayley][PV Ren et Ardwyk]  Dim 1 Fév - 16:46


Let's start a party
ft Colton.


The hunt




Une personne suspecte repérée, je vins donc à m'écraser proche de lui pour l'interpeller. Ce dernier ne semblait pas très... subtile. Rabaissant encore plus sa capuche, il ne faisait presque que confirmer mon idée qu'il était le fameux mec échappé. Fronçant les sourcils, j'avais demandé à ce dernier qui il était et là, il me répondit avec une insolence défiant toute autorité. Se jouait-il de moi ce type ? Se croyait-il marrant sur ce coup ? Quoi qu'il en soit, il allait manger ses dents car s'il savait de quoi il parlait, il n'aurait jamais dit ça...

Fronçant de plus belle les sourcils, je sers les poings en approchant encore plus de lui. Alors qu'il semble essayer de s'échapper, je me contente d'avancer et voyant où il veut aller, je tente de l'en empêcher. Comment ? La chose est simple. Tirant dans le vide, je m'élève dans les airs et une fois à la bonne hauteur, je fait un mouvement de bras vers l'avant en visant les arbres devant l'entrée de la forêt. Ce coup si anodin eu pour effet de couper net les troncs de ces arbres robustes. Tombant et bloquant le passage sur le coup, je vins donc retomber au sol et cette fois-ci, parler de manière bien plus menaçante.

" Crois moi mon gars... Tu vas regretter que je sois ton pseudo fils huhu..."


Il voulait faire de l'humour ? Soit, j'allais en faire aussi.  Craquant mes doigts, je m'avançais vers lui et croyez moi, j'allais pas lui serrer la main gentiment. Je comptais plutôt m'amuser avec lui un petit moment avant de le rendre à la prison où il y passera un bon moment. En pièces ou en morceaux, peu importe désormais, il m'a énervé et il va vite comprendre qui je suis. Me faisant menaçant bien qu'à mon avis il allait jouer les têtes brûlées qui ne craignent rien, je me contentais de le viser avec un index.  Visant soigneusement une épaule, je vins à tirer. Une balle de " fil " se propulsait avec autant de puissance qu'une balle normale, en direction de son épaule. Je ne comptais pas le tuer, ce ne serais pas drôle sinon, mais j'espérais bien le faire souffrir correctement.  D'ordinaire je suis direct et ne vais pas par quatre chemins, mais là, j'allais prendre tout mon temps, pour sûr.
Tirant à plusieurs reprises sur lui, je ne me doutais guère de son aptitude ou ses pouvoirs, mais je m'en fichais, j'étais confiant et sans le savoir, cela allait peut-être me jouer des tours dans cet affrontement. L'air de rien, j'étais tel un prédateur désormais. IL est MA proie et je ne le laisserais à personne. Il allait passer un sale quart d'heure.

" Tu veux jouer hein ? Aller.. Viens rire avec moi du con..."


Tirant encore et encore en visant toujours son épaule, je me demandais combien de coups arrivaient à le toucher. Quoi qu'il en soit, tant qu'il ne contre-attaquait pas, je le harcèlerais avec cette attaque simple, mais efficace. Grognant comme un chien enragé, je comptais bien passer à la vitesse supérieur plus tard s'il tente encore de fuir le combat.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Pour l'amour de la liberté [FB une semaine avant la rencontre avec Hayley][PV Ren et Ardwyk]  

Revenir en haut Aller en bas
 

Pour l'amour de la liberté [FB une semaine avant la rencontre avec Hayley][PV Ren et Ardwyk]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pour l'amour d'une blonde... [Pv Aaron]
» [1754] Pour l'amour de ma reine (Angel-Hypnos)
» Rose gage d'amour éternelle et des lys gage de tendresse [Viktor]
» Pour l'amour du forum Haïti
» Pour l'amour d'une fille… [PV Coeur d'Âme]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece New Order :: Zone RP :: Les Blues :: East Blue :: Loguetown-