AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Flashback] Une visite médicale en prison [Hayley & Ardwyk]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 340
Fonction : Médecin
Localisation : Whyskey Peak
MessageSujet: [Flashback] Une visite médicale en prison [Hayley & Ardwyk]  Jeu 25 Déc - 18:38


Cette petite histoire de déroule il y a quelques temps, mais pas trop. Lorsqu'Hayley allait bientôt quitter Loguetown pour GrandLine. Loguetown était en effet sa première base, celle où elle s'était engagée il y a maintenant plusieurs années. C'était hélas la routine, elle avait appris à effectueur quelques soins mais pas assez pour devenir médecin. Il fallait partir pour ça. De plus, la grande et jeune femme avait tellement rien à faire au final, qu'on lui donnait des ordres un peu agaçant. Ces derniers temps, elle devait s'occuper de la visite médicale des prisonniers. Le seul avantage était qu'elle pouvait se foutre un peu de la poire des pirates et révolutionnaires qui y étaient enfermés. Hayley se retenait quand même la plupart du temps, il ne fallait pas trop se faire des ennemis même si c'était tentant.

Bref, il était midi passé et son supérieur vint l'interpeller. Cela faisait maintenant deux bonnes heures qu'elle se tournait les pouces dans l'infirmerie. Ces dernières semaines, c'était plutôt calme et le médecin était autre part. Finalement, un supérieur entra dans l'infirmerie.

- Schwartz ?
- Lieutenant Zoiberg ?
- Une dizaine de prisonniers n'ont pas effectué leur visite médicale. Ce serait fâcheux que ça arrive aux oreilles des supérieurs. Si l'un meurt pour mauvais traitement on y passe tous, et vous en première.
- A vos ordres mais, lequel en premier ?
- Colton Ardwyk. Vous devriez rapidement trouver sa cellule.
- Très bien. *Regardes des papiers d'infirmerie* C'est vrai, ils ne sont pas tous à jour.
- Ah et au passage.
- Oui ?
- Il n'a pas encore manger. Vu que vous vous ennuyez...
- Je vois. Elle prit la direction de la porte tout en marmonnant dans sa barbe la phrase suivante : putain fait chier j'suis pas la boniche de service moi.
- Tout va bien Schwartz ? Hayley se retourna alors avec un grand sourire
- Très bien, très bien ! J'y vais de ce pas. J'ai un putain de pirate à nourrir.

L'homme lui tira alors les clés de la cellule qu'elle attrapa et accrocha à son petit short noir trop court. Elle salua alors une dernière fois le Lieutenant et partit véritablement en direction des cuisines. Hélas, il n'y avait plus aucun cuisinier et en plus de ça, elle ne trouva aucun plat. Là, ça devenait vraiment chiant. Elle croisa rapidement un jeune marine qui allait partir en pause. Elle lui demanda si y'avait rien qu'il pouvait cuisiner mais ce dernier refusa. Forcément, Hayley ne put s'empêcher de taper une bonne gueulante. De plus, elle ne pouvait pas se permettre de mal faire son travail. D'autant plus qu'aujourd'hui, elle était responsable de ce sale pirate. Imaginez si ses supérieurs entendent parler d'un prisionnier mal traité ? Ce serait foutu pour sa carrière. Elle préférait éviter tout risque. Elle se mit alors à fouiller dans les cuisines et prépara un petit truc à manger. Comme vous le savez très bien, cette femme est loin d'être un cordon bleu et ce qu'elle préparait s'annonçait totalement dégueulasse. Un genre de cordon bleu accompagné de pâte. Un fruit en dessert et également une petite entrée de restes de légume du midi. Elle mit le tout dégueulassement sur un plateau avec un verre et une carafe et partit l'apporter à ce chère Ardwyk qu'elle ne connaissait pas encore. Les surveillants de prison la saluèrent sur son passage, là voilà désormais devant les barreaux de la prison du jeune pirate sociopathe. Ce qui est sûr, c'est qu'elle ne semblait pas du tout enchantée.

- Tiens vlà ton repas. ET T'AS INTERET A TOUT BOUFFER ! Parce que j'ai pas cuisiné pour monsieur pour rien ! Si ça t'plait pas j'men fou ! Au pire tu finiras par moisir ici quoi qu'il arrive.

Elle ouvrit la cellule et entra avec le repas et un peu de matériel. Hayley déposa ensuite le repas comme une bourine sur la table de chevet. Elle prit ensuite une chaise pour y déposer son matos d'infirmière et fixer Ardwyk. Elle attendait qu'il se mette à manger et pouvoir également faire quelques petits examens médicaux en même temps.

- Je suis une des infirmières de la base, Hayley Schwartz. On va gagner un peu de temps tu veux bien. J'en ai au moins 9 autres à faire après. Et t'es le seul qu'il faut nourrir ce qui est une perte de temps. Quand t'auras fini, on ira à l'infirmerie. Vu la tronche que t'as, y'en a du travail. Bon, je te rassure, comparé à d'autres, tu n'as pas une tête de gueux toi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t214-hayley-schwartz

Messages : 368
Fonction : Capitaine et Navigateur
Localisation : sur mon magma
MessageSujet: Re: [Flashback] Une visite médicale en prison [Hayley & Ardwyk]  Ven 26 Déc - 10:13

Je viens de me faire capturer par la marine. Fin quand je dis, je viens, cela fait déjà bien quelques mois. Mais bon, je sens que je ne vais pas rester enfermer encore bientôt. Il faut savoir que j'ai mangé un fruit du démon, mais que je ne l'ai pas encore utilisé. Je pense que si je m'en sers je peux partir quand je veux. La marine n'est pas censée savoir que j'avais avalé un fruit du démon. Ils vont être terriblement surpris en voyant que j'en possède un. Surtout que j'ai eu celui que je veux ! C'est-à-dire le logia du magma. Je peux faire fondre ces menottes quand je veux, mais je veux attendre un peu. Voir ce que l'avenir me réserve. En parlant d'avenir, je n'en vais pas en avoir si personne ne vient me nourrir. Cela va faire une semaine que ces maudits marine ne m'ont pas nourrit. Ils veulent que je crève ici ou quoi. Si aujourd'hui personne ne vient me nourrir, je me barre en faisais tout fondre sous ma chaleur. Je suis installé sur le lit, les bras en l'air et enchaînés. Mais il y avait une longueur de chaîne assez respectable pour que je puisse bouger facilement dans la cellule. Alors que je commence à m'impatienter, une femme arriva. Elle voulait que je mange. Et bien au moins une personne qui se soucie de moi.

« Si ça t'plait pas de cuisiner, cuisine pas ! J't'ai pas demandé de me faire à bouffer à ce que je sache ! »

Je la regarde arriver dans ma cellule. Elle avait un short assez court. Les habits d’une marine, fin j’en ai l’impression. Elle avait du matériel pour faire je ne sais quoi et a manger. C’est la seule chose qu’il me faut. Elle mit mon plateau repas sur la table de chevet. Les assiettes ont fait un petit bon sur eux-mêmes. S’ils étaient tombés sur le sol, je crois qu’elle serait déjà morte. Je l’écoute parler. Elle me donne son nom, Hayley Schwartz. Elle sera la dernière marine à périr lors de mon courroux. Je ne lui réponds même pas. Je bouge mes bras… En même temps, on pouvait entendre les chaînes qui passaient à travers un anneau. Cela faisait extrêmement de bruit. Je me rapprochais de mon repas. On aurait dit qu’il y avait des légumes pour l’entrée, un cordon bleu et des pâtes pour le plat et le dessert, c’est un fruit. Je commence à manger mon entrée, c’était pas si mauvais que ça, mais j’ai déjà mangé de meilleures choses avant de me faire emprisonner. Ensuite, j’entame le plat que je finis rapidement. Le fruit, je le garde pour plus tard, là j’en veux pas. Je la regarde.

« C’est bon, j’ai fini ! On peut aller où tu veux ! »

J’avais envie de partir dès qu’elle m’aura détaché, mais bon ce n’ai pas une bonne chose. Il faut que je sois patient, bientôt je m’enfuirais ! Et bientôt le règne de la terreur pourra commencer !

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t260-par-la-lave-il-regnera

Messages : 340
Fonction : Médecin
Localisation : Whyskey Peak
MessageSujet: Re: [Flashback] Une visite médicale en prison [Hayley & Ardwyk]  Ven 26 Déc - 14:38

Une fois le repas apporté et posé bourrinement sur une table de chevet, le pirate mangea. Contrairement à sa nourriture, il ne mâchait pas ses mots juste avant. Il se permit de lui parler aussi mal qu'elle le faisait. Du coup, Hayley lui lança un regard mauvais. Les bras croisés, le pieds qui tapotait par terre, la jeune femme ne le lâchait pas du regard pendant son repas. Si elle le pouvait, elle lui aurait bien foutu une bonne tatane à celui-là. Hayley lui aurait même bien repris son repas pour lui apprendre un peu à se taire. Il finit rapidement et elle s'approcha alors de lui et inspecta rapidement ses yeux puis les ganglions. Rien d'alarmant visiblement. Il était tenace le Colton. Ensuite, la gueularde détacha ses chaînes pour lui mettre des menottes. Il était à présent plus mobile.

- Allez, bouges ! Et tentes pas de t'évader avec ton fruit. Et heureusement que tu m'as pas demandé de te faire à manger. Je ne suis pas ta larbine, alors tu parles mieux.

Hayley finit alors par escorter Ardwyk jusque dans l'infirmerie dans la prison. Ils croisèrent plusieurs marines qui gardaient cet endroit. Elle les avait tous saluer. Ils finirent dans un petit couloir puis dans ladite infirmerie. A l'entrée, encore deux marines que le Lieutnant avait chargé de garder durant les visites médicales. Il fallait limiter les risques au maximum. Nombreux sont ceux qui ont tenté de fuir. Hayley referma la porte de l'infirmerie derrière elle. Ils sont seuls tous les deux désormais. La pièce était très lumineuse, bien plus qu'une prison dégueulasse en sous-sol. De la grande fenêtre, on pouvait y voir la mer et quelques bateaux de la base de la marine. Hayley se tut durant le trajet et finit enfin par adresser une nouvelle fois la parole à ce pirate. Elle ne pouvait pas résister de le taquiner un bon coup tout en lui tournant le dos et admirant le paysage.

- Profites de la vue, tu n'auras plus jamais l'occasion de voir ce beau paysage autrement que de loin. AHah !

Hayley se retourna ensuite vers Ardwyk. Un large sourire s'affichait sur ses lèvres. Cela montrait à quel point elle adorait se moquer des gens et les emmerder un bon coup. Ca se voyait vraiment qu'elle prenait un malin plaisir à lui envoyer des pics.

- Bon assez rigolé, enlèves ton haut même si les menottes doivent un peu gêner. As-tu subi des maltraitances ? Des coups par exemple. Des nausées ? Fièvres ? Toux ? Tu m'as l'air bien maigrichon le nabot *Elle dit nabot mais c'est elle qu'est trop grande*, qui t'as nourri ces derniers jours ?

La gueularde retira ses gants blancs pour se préparer à une inspection. Fouille anale moi j'dis ! Heureusement pour lui, ce ne sera pas ça. La jeune femme se rapprocha bien de lui et notait tous les détails qu'elle pouvait constater avec ou sans vêtement. Les marines n'avaient pas le droit de maltraiter leur prisonnier. Alors le moindre petit détail devait être signalé et prit ensuite ou pas sérieux. La suite appartenait aux supérieurs. Elle baissait tellement sa garde en fin de compte qu'on pouvait lui foutre une bonne baffe à tout moment.

_______________________________

322D9775-6EAB-4A25-B51A-D2E21416789E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t214-hayley-schwartz

Messages : 368
Fonction : Capitaine et Navigateur
Localisation : sur mon magma
MessageSujet: Re: [Flashback] Une visite médicale en prison [Hayley & Ardwyk]  Ven 26 Déc - 18:13

Je viens de lui clouer le bec on dirait. Parce que oui, cette femme s'était assise sur la chaise en face de moi en me lançant un regard noir en tapotant du pied sur le sol. Ça m'agace ce genre de chose. Mais bon, je ne vais pas lui dévoiler que j'ai mangé un fruit du démon. Sinon quand viendra le temps de m'enfuir je ne pourrai pas car on va me mettre des trucs qui bloquent les pouvoirs des fruits du démon. Alors que je viens de finir de manger, elle m'inspecter rapidement. Elle regarda mes yeux, et autre chose. Mais bon je m'en fous, il faut que je trouve un moyen de m'évader. Je pense que si elle me fait sortir, je vais pouvoir inspecter un peu les lieux. Je n'ai pas trop fait attention lors de mes derniers déplacements. Ensuite, elle m'enleva mes chaînes. Si j'avais voulu, j'aurais pu la tuer tout de suite, mais j'aurais eu d'autre marine sur le dos à mon avis. Elle me mit d'autres menottes.

« J'te parle comme je veux ! J'ai pas d'autre de recevoir d'une pauvre marine qui suit comme un toutou tout ce qu'on lui dit ! »

Elle m'escorta jusque dans son infirmerie. Ouais je dois passer par l'infirmerie et je ne sais même pas pourquoi. J'espère qu'elle ne va pas faire des tests qui vont activer mon fruit du démon. Parce que sinon je suis dans la merde et je vais devoir m'évader directement. De plus la vue était... Sur la mer. Je pouvais en profiter pour m'enfuir mais non, il y avait trop de bateaux de la marine pour que je puisse m'enfuir. Si je m'emparais d'un et qu'il venait à dévier de sa direction, je pense que je me ferais couler directement. Elle venait de se retourner vers moi avec un large sourire. J'avais envie de me barrer pour lui enlever ce petit sourire narquois qu'elle avait. Elle aurait changé de ton, elle serait passée par le ton dépité pour m'avoir vu partir sans pouvoir rien faire.

« Je m'en fous de la vue ! Si j'ai envie de sortir, je sortirai, rien ne peut empêcher me fils du colonisateur de se barrer. Ni toi ni la marine ! »

Par la suite, elle voulait que j'enlève mon t-shirt. Elle devait vouloir m'inspecter, mais bon, il n'y a rien à voir sur mon corps. A part peut-être mes abdos un petit peu dessinés sur lesquelles je ne me concentre pas vu que je ne cherche pas à avoir un corps muscler. Mon seul fruit du démon me permet d'être assez fort pour me battre. Donc il fallait que j'écoute même si je ne voulais pas ; j'ai donc enlevé mon t-shirt.

« Le nabot ? J'vais t'en mettre une si tu me renommes comme ça ! La dernière fois que j'ai mangé c'est juste avant bouffonne c'toi qui m'as donné à manger ! Et puis en quoi ça te concerne si on m'a maltraité ? »

Bon je ne lui avais pas vraiment répondu, mais bon je ne vois pas pourquoi je devais lui répondre. C'est un toutou et moi je n'aime pas ça les toutous qui suivent tout ce qu'on leur dit. J'espère qu'elle ne me fera pas chier encore longtemps.

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t260-par-la-lave-il-regnera

Messages : 340
Fonction : Médecin
Localisation : Whyskey Peak
MessageSujet: Re: [Flashback] Une visite médicale en prison [Hayley & Ardwyk]  Ven 26 Déc - 22:02

Comment vous expliquer à quel point cet homme emmerdait terriblement Hayley ? Visiblement, il avait du mal à se la fermer. Y'a un côté qui plaisait bien à la marine, mais un autre qui l'agaçait terriblement parce qu'au final, elle n'arrive pas à avoir de l'autorité sur lui. Les femmes sont toujours compliquées que voulez-vous. Elle tenta d'ignorer sa première réponse. La gueularde se la fermait, elle encaissait juste. Ce n'était pas le moment de se taper une crise. Il lui répondit ensuite une seconde fois. Il eut droit à un sale regard. Hayley souffla un bon coup, un long soupir et une réponse plus ou moins calme traduisant tout de même un certain agaçement.

- Ah ouais ? Tu sors si tu veux fils de colonisateur ? Alors pourquoi toi tu moisis ici pendant que tes camarades meurt en héros pour leur patrie ? C'est juste que t'es un faible et en attendant, la marine te retiens ici depuis assez longtemps que je sache. Si tu voulais partir, tu serais déjà parti.


Finalement, il enleva son t-shirt. Il ne semblait avoir aucune trace de réelle maltraitance. Cet homme devait tellement se faire discret qu'il en était oublier par la marine chargé de surveiller les prisonniers. Pourtant, vu la grosse gueule qu'il avait, ça étonnait Hayley. Un personnage comme ça ne peut pas être oublié. Et c'était bien le cas. Bien que sa corpulence soit musclée, il apparaissait tout de même qu'il n'avait pas manger depuis un moment. Il n'avait pas perdu 100 kilos non plus, mais généralement, ça se remarque. Surtout pour une infirmière. Hélas, Ardwyk ne comptait pas s'arrêter là. Il continua de répondre à son interlocutrice. Et je peux vous dire que cette fois-ci, ça l'avait terriblement énervée. Il ne faut pas oublier qu'elle a le sang chaud celle-là ! C'est déjà un miracle qu'elle n'ait pas gueulé très fort pour le momen. Même les gardes à l'extérieur plaignaient le pirate de s'être retrouvé en tête à tête avec cette insupportable femme. Mis à part ses formes, elle n'avait rien de très attirant mentalement. Sauf si on aimait les femmes casse pieds comme elle.

C'EST QUOI TON SOUCI ? Vas-y tapes ! Avec deux mains enchainée j'suis pas sûre que t'y arrives.

La jeune femme colla sa bouche à l'oreille d'Ardwyk. Ce dernier pu alors savourer de très près la voix gueularde d'Hayley. Et elle ne parle pas doucement la bougresse. On pouvait l'entendre à l'autre bout du couloir. Je crois que ces deux personnages s'entendent à merveille m'enfin !


Tu m'traites de toutou ! Mais c'est qui le ptit trou du cul qui à manger quand je lui ai dit de le faire ? Qui a retirer son t-shirt quelques secondes après l'ordre ? Qui m'a suivi comme un clébard soumi ? J'espère que t'as bien apprécié le repas PTIT CON ! PARCE QUE J'VAIS TE LE FAIRE VOMIR !

Telle une hystérique qui ne contrôle pas encore très bien ses capacités, sa main commençait légèrement à se couvrir d'or. Elle voulu lui foutre un énorme punch dans le bide mais Hayley se retint. Le coup n'était finalement pas si puissant qu'elle l'aurait voulu. Et peut-être que le pirate la retint qui sait. C'est qui est sûr, c'est que ça se dirigeait tout droit dans son bide pour l'faire cracher un peu. Mais finalement pas trop fort, parce qu'en réfléchissant bien, Hayley n'avait pas envie d'être dans la merde auprès de ses supérieurs à cause d'Ardwyk et un misérable coup de poing.

_______________________________

322D9775-6EAB-4A25-B51A-D2E21416789E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t214-hayley-schwartz

Messages : 368
Fonction : Capitaine et Navigateur
Localisation : sur mon magma
MessageSujet: Re: [Flashback] Une visite médicale en prison [Hayley & Ardwyk]  Sam 27 Déc - 18:00

Bon je suis dans cette infirmerie avec cette Hayley. Je sens que cette rencontre ne va pas être simple. Elle à l’air d’avoir un fort caractère, mais bon moi aussi j’en ai un, je me laisse pas faire comme ça. Il faut savoir que si elle me gonfle, je me barre d’ici rapidement. Je ne vais pas rester ici. Ça fait déjà bien longtemps que je suis ici. Et je pense que j’ai assez perdu de temps. Au départ je suis ici, car je n’avais pas assez de force pour me barrer quand je voulais. Mais là, maintenant que j’ai mangé ce fruit du démon avec une puissance destructrice dès plus extraordinaire. Donc je peux partir quand l’envie me prend, mais bon, on m’a appris a analysé un peu ce que font les gens avant de partir. Et je le faisais en ce moment même. D’ailleurs après mes paroles la marine ne disait rien, on aurait dit une soumise. Ensuite elle soupira après m’avoir lancé un sale regard. Je la laisser parler.

« On ne t’as jamais appris que des personnes pouvaient restés enfermé pour surveiller leurs ennemis de l’intérieur ? On dirait que non, il faudrait penser à revoir ton éducation ! Mes camarades ? Ils sont mort depuis bien longtemps, par la faute de cette marine de merde ! Ils ont lancés leur attaque de merde sur mon pays ! Alors parle pas de patrie maintenant ! De toute manière il n’y aura plus de héros dans le futur, tout le monde mourra ! »

Par la suite, je laissai la jeune femme m’examiner. C’était son boulot d’infirmière après tout. Mais bon il ne fallait pas oublier que je lui lançais des piques aussi. C’est ce que je fais le mieux après exploser la gueule des gens. Mais bon, pour le moment j’évite sinon il n’y aura plus de base marine sur cette île si j’avais fait usage de mon fruit. D’ailleurs maintenant elle me provoque. Elle veut que je la tape, mais avec ces menottes elle va avoir mal. Je n’ai pas pour habitude de frapper les femmes, je revois le visage de ma sœur à chaque fois. Et surtout je préfère prendre du plaisir avec une femme plutôt que de la frapper.

Elle rapprocha sa bouche de mon oreille pour gueuler dedans. Une chose qu’il ne fallait pas faire. Je bouillonnais de l’intérieur. J’avais envie de la faire fondre sous mon magma. Mais bon, si j’avais fait ça, elle serait directement morte. Il faut que je la garde en vie, pour en savoir plus sur la marine, mais elle me fait clairement chier celle-là. Moi qui voulais la garder pour le final lors de mon courroux, je pense que c’est mort. Elle va être dans les premières même ! Un poing couvert d’or se heurta a mon bide. Je crachais un simple filet de bave. Il n’était pas assez fort pour m faire saigner ou autre chose. Mais je venais d’apprendre qu’elle avait mangé un fruit du démon et qu’elle pouvait se transformer en or. Mais est-ce un logia comme moi. J’en sais rien et puis je m’en fous complètement. Je me relève. Tout en haussant le ton !


« J’vais te faire trop mal si je te frappe avec mes menottes. J’ai mangé parce que j’avais faim, personne ne m’aurait donné à manger ça aurait été pareil. Je voulais juste manger un morceau c’est tout ! Tu faisais ton travail d’infirmière donc je t’ai juste écoute par respect pour ton métier c’tout alors te crois pas au dessus de moi ! Me le faire vomir, et bien met y plus de force la prochaine fois ! »

Par la suite je me levais avant de la regarder même si elle était plus grande que moi. Elle devait avoir presque une quinzaine de centimètres de plus que moi tout au plus. Je vis juste derrière moi un rebord. Je me mis dessus et je lui envoyais un coup de boule. J’espère bien que ça l’a touchée.

« Je ne suis pas un soumis ! Je suis pas non plus un soumis ! Je vais tout détruire ! ET TOI EN PREMIERE ! »

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t260-par-la-lave-il-regnera

Messages : 340
Fonction : Médecin
Localisation : Whyskey Peak
MessageSujet: Re: [Flashback] Une visite médicale en prison [Hayley & Ardwyk]  Dim 28 Déc - 12:57


Hayley avait finalement craqué. Elle lui mit un cuop de poing dont elle retint la force. De ce fait, Colton D. Ardwyk cracha un filet de bave seulement et heureusement. Intérieurement, la jeune femme était rassurée parce qu'elle n'était pas de ses marines qui prenaient un malin plaisir à maltraiter les prisonniers. Elle aimait les taquiner, se moquer des gens en général, mais pas leur faire du mal. Ce simple coup lui calma tout de même assez bien les nerfs. Comme n'importe qui l'aurait prévu, ce pirate riposta. D'autres aurait fermé leur gueule mais pas lui. Oh non lui c'était de la vermine comme Hayley.  Il parlait de respect ce qui étonnait bien le sergent. Elle rigola un petit coup d'ailleurs mais pas longtemps puisque par suprise, elle se prit un bon coup de tête !

- Ah ! Enfoiré !

Ce coup de boule heurta directement son joli petit nez. Du coup, elle finit par pisser du sang des nasaux. Heureusement, pas de cassure mais visiblement, son fruit du démon était capricieux. Il aurait pu s'activer et la protéger de ce coup un minimum quand même. Hayley se tint le nez et des goutes de sang tombèrent sur le sol. Elle se regardait plus son interlocuteur bien trop occupé par la douleur. La jeune femme fit quelques pas en arrière par réflexe, légèrement hébété par le coup qu'elle venait de se prendre pendant qu'Ardwyk continuait de crier plus fort qu'elle. Quoi que, y'a encore un peu de taff pour ça ! D'un certain point de vue, Hayley n'était pas surprise de ce coup de tête. Elle savait très bien qu'elle emmerdait les gens. Elle releva à nouveau sa tête et arrêta de se tenir son nez ensanglanté et se remit à gueuler.

- Mais t'es malade ou quoi ??! T'aurais pu me casser le nez !

Ouais au final, le fait qu'il veuille tout détruire semblait moins l'interpeller que se faire casser le nez. Que voulez vous, ce n'est pas la femme la plus intelligente non plus. Le sergent Schwartz se rapprocha alors de son interlocuteur et tenta de le pousser fortement sur le lit avant de lui grimper dessus. Bon, c'est si elle a réussit à le pousser sur le lit ça !  D'un ton plus calme, parce que oui, le coup de tête dans le nez ça calme un peu quand même, elle se mit à le pointer du doigt tout en le regardant droit dans les yeux. Sans trop gueuler mais haussant quand même un peu le ton.

- Tu parles de respect mais en quoi un pirate a-t-il la notion de respect au juste ? Combien d'Hommes sont morts sous les mains d'un pirate ? Combien de femmes ont été souillées ? Grâce à qui la plupart ont-il été sauvé hein ? Tout le monde mourra oui et toi aussi, dans ta petite cellule miséreuse. Faudra t'y faire ! Et si je t'ai pas frappé plus fort c'est que j'en n'avais pas envie pigé ? Si je pouvais je te crèverai les deux yeux mais faudrait pas amocher ton joli minois.

Interpellé quand même par les cris, les deux marines à l'extérieur entrèrent dans l'infirmerie. Hayley détourna son regard vers eux et se reprit un ton bien plus calme encore tout en essuyant son nez à l'aide de ses vêtements. Les couloirs semblaient un peu plus calme à présent. L'extérieur également puisqu'on voyait de moins en moins de marines de la fenêtre.

- Tout se passe bien ici ?
- Oui, je comptais le ramener dans sa cellule de toute manière. -En regardant droit dans les yeux Ardwyk- Il n'est pas très coopératif celui-là et il a tendance à me foutre les nerfs.
- Qu'est-ce qui vous fout pas les nerfs ahahah !
- TA GUEULE TOI !
- Hum pardon

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t214-hayley-schwartz

Messages : 368
Fonction : Capitaine et Navigateur
Localisation : sur mon magma
MessageSujet: Re: [Flashback] Une visite médicale en prison [Hayley & Ardwyk]  Lun 29 Déc - 10:24

Je m’étais lever, j’avais pris appui sur un rebord et je lui avais donné un coup de boule. Je ne savais même pas s’il avait touché sa cible ou non. C’est bien la seule chose que je vouais qu’il touche sa cible. Sinon à quoi bon avoir essayé de lui en donner un ? En tous cas son petit nez allait prendre cher. Je n’ai pas donné un petit coup, mais il n’était pas violent non plus. Je ne voulais pas casser un truc de son joli petit visage. Et bien en fin de compte mon coup toucha son nez parce qu’elle saignait du nez. Elle avait même reculé de quelques pas. Mais bon, ce n’est pas fini, elle m’a fait chier et bien je sens que cette rencontre médicale ne va pas être de tout repos. Fin pour elle, parce que pour moi, je m’en fous complètement de savoir si quelqu’un se préoccupe de moi ou non. Je sortirais un jour ou l’autre sans que quelqu’un puisse m’arrêté !

« Je m’en bas les couilles, faut pas me chercher ! Quand on me cherche on me trouve ! »

Ensuite, une chose me paru bizarre. Elle ne repartie pas faire son taffe d’infirmière comme elle aurait dû. Elle me poussa sur le lit. Donc je tombais dessus sans le vouloir, bah oui je ne m’attendais pas à ça. Elle grimpa sur moi ensuite tout en me pointant du doigt. Elle commença à me parler, mais je m’en foutais complètement. La seule phrase qui m’interpella c’était sa dernière réplique, comme quoi elle pourrait me crever les deux yeux. J’aurais bien voulu voir ça. Mais bon, elle n’aurait pas pu, car comme elle, je suis un détenteur d’un fruit du démon, mais contrairement à elle. Mon type est bien supérieur au sien, je suis le maga vivant et elle, elle doit simplement être une femme faite d’or. Mais bon, à la rigueur je la fais fondre et puis c’est bon. Je voulais lui répondre mais des marines entraient dans l’infirmerie sans que je ne puisse faire lui répondre. Elle était toujours sur moi et leur parlait. Bon j’écoute que d’une oreille leur conversation. Quand ils sont parties, nous nous sommes relever, mais j’en avais pas finis avec elle. Je l’ai plaqué contre le mur et j’ai rapproché mon visage du sien, pour ensuite rapprocher ma bouche de son oreille pour lui répondre.

« Tu as qu’à suivre un pirate et tu verras qu’ils ont le sens du respects, mais pas comme le vôtre sans doute. Un bon nombre, mais combien sont morts sous la main de la marine ? Combien ont été tué, violer par des marines pourris ? Hein ! Vas-y continue réponds ! La marine n’est pas sans doute bonne ! J’ai perdu toutes ma famille par leur faute et surtout ma sœur par des marines ripoux, alors N’INSINUE PAS QUE LA MARINE PROTEGE LE MONDE SINON ELLE AURAIT PROTEGER MA SŒUR !!!!!!!!! » je venais de lui gueuler ma dernière phrase dans l’oreille, mais je n’avais pas finis. « Je mourrais quand je l’aurais moi-même décidé. Non ce n’est pas parce que tu n’en avais pas envie, c’est juste que tu n’as pas assez de force point barre ! Moi je n'ai pas hésité à toucher ton beau petit visage ma chère ! Vas-y essaye de me crever les yeux pour voir si tu y arrive. »

Par la suite, je reculais un peu mon visage pour la regarder droit dans les yeux, mais ce fut de courte durée car je vu pousser au sol. Un marine avec une rose dans la main l’avais protégé on dirait.

« Ne touche pas au sergent Schartz, personne ne pourra toucher la personne que j’aime tant que je serais vivant. »

Je me suis relever, je l’ai regardé droit dans les yeux avec un sourire sadique. « T’as de la chance d’être arrivé maintenant j’allais m’occuper d’elle sur le lit si tu vois ce que je veux dire. Mais bon comme t’es intervenu, c’est toi que je vais tuer avant cette femme ! »

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t260-par-la-lave-il-regnera

Messages : 340
Fonction : Médecin
Localisation : Whyskey Peak
MessageSujet: Re: [Flashback] Une visite médicale en prison [Hayley & Ardwyk]  Lun 29 Déc - 18:53


Finalement, Hayley réussit à faire tomber son interlocuteur sur le lit et le prendre entre quatre-z-yeux. Les deux marines entrèrent dans l'infirmerie pour s'assurer que tout se passait bien et dans les règles. Finalement, après la réponse de la jeune, ils refèrement la porte. La gueularde libéra Ardwyk de son emprise jambière et se releva un peu avant lui. Elle partit chercher ses gants parce qu'il en avait déjà trop vu concernant ses capacités. Elle s'approcha ensuite de la porte pour l'ouvrir mais le pirate vint la plaquer contre un mur. Il en avait encore gros sur la patate après tout ce qu'elle venait de lui dire. Il en avait de la force et cela, même s'il était plus petit qu'elle. Rapprochant doucement sa tête de l'oreille d'Hayley, cette l'écouta attentivement. Sans même broncher, le sérieux l'aurait presque envahit. Elle ne se débattait même pas.

Tout ce qu'il disait était incensé pour elle. Il faut la comprendre en même temps. Hayley est née à Loguetown, elle n'a jamais connu comme lui un seul malheur familial. Peut-être un seul, le fait d'avoir manger le fruit du démon et être rejeté par sa famille de mariniste. Mais elle ne connu jamais une seule attaque de pirate. La marine était glorifiée depuis qu'elle est toute petite et les voyait ainsi que des héros. Si elle avait vécu ce qu'Ardwyk avait vu, elle en aurait certainement une moins jolie image.

A la fin de sa réponse, le pirate regarda droit dans les yeux son interlocutrice. Hayley ne baissa pas une seule fois le regard. Elle en faisait de même et semblait plus que déterminée à lui tenir tête. Ce n'est pas une femme qui à froid aux yeux après tout. C'est lentement qu'elle prit la parole tout en fusillant du regard Ardwyk. Elle prit même soin de coller son pif ensenglanté à celui du pirate pour être sûr qu'il voit bien qu'elle était plus que sérieuse dans ses paroles et qu'elle n'avait pas peur de lui. Même s'il n'a pas tord, elle n'est pas une personne très puissante et elle n'est pas assez ripoux pour plonger dans le côté obscur de la marine.

- Les personnes qui ont tué ta famille ne sont pas des marines mais des ripoux. C'est différent. Nous les marines, nous avons un code d'honneur et on le respecte. C'est bien pour cela que je ne te maltraiterai pas. La loi t'a punit et il n'est pas nécessaire de t'infliger une double peine aussi humiliante soit-elle. Tu fais exactement ce que font tes ravisseurs, tu es donc comme eux. La même vermine et heureusement, la justice à fait son travail et tu es ici aujourd'hui.

Je t'en saurais gré désormais de me lâcher sinon je serai contrainte de te castrer violemment pour me défendre Colton D. Ardwyk. Je préfère mourir que de suivre un pirate. J'ai déjà trahis Econa, je ne le ferai pas avec la marine.


Finalement, un homme intervint pour libérer Hayley. Cette visite médicale était bien mouvementée dites donc ! De toute manière, la jeune femme n'avait plus rien à rajouter. Ce n'était pas la peine de discuter avec ce pirate. Il était fou selon elle. La tête du marine qui venait d'entrer ne revenait pas à Hayley. Du moins, elle se souvint avoir déjeuner avec lui quelques fois. Quelques missions de temps en temps mais sans plus. En plus, il se ramenait avec une rose. La gueularde pensa "pitié pas ce boulet" mais d'un côté, elle ne pouvait que le remercier. Ce n'est pas le genre d'homme qu'elle aimait et il allait être délicat de le rejeter correctement maintenant qu'il l'a aidé.

Suite à son intervention, Ardwyk tomba au sol et se releva pour menacer les deux marines. Ce qu'il venait de rajouter ne plu certainement pas à la jeune femme. Comment pouvait-il croire qu'il avait un quelconque contrôle sur son corps à elle ? Comme si elle allait se laisser faire. Il se prendrait surtout un petit doigt dans les fesses si vous voulez mon avis. Bon ok, c'est un peu gore ! Ces paroles énervaient non seulement Hayley mais également le marine qui s'apprêtait à donner un coup puissant à Ardwyk. Un bon coup qui plus est qui pouvait rapidement casser une côte. Enfin, quand on est un être normal qui ne se transforme pas en magma.

- Tu vas regréter  ce que tu as dis


Bien remontée également et alors que le marine chargeait son coup de poing, la jeune femme allait désormais émettre le plus gros cri qu'elle sache faire. Celui qu'on entend limite dans toute la base et qui pourrait presque brisé les vitres et faire trembler le bâtiment. Heureusement, elle n'a pas ce pouvoir là mais c'est juste pour vous imaginer à quel point elle peut gueuler fort. C'eût pour effet de stopper net le bourreau du pirate.

- VOUS ME FAITES CH-I-EEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEER !!!!!!!
D'UN : Quand on rentre dans MON INFIRMERIE, on FRAPPE A LA PORTE !
DEUX : ON NE TAPE PAS UN HOMME QUI EST... ENCHAINE BORDEL !
TROIS : T'ES BIEN MIGNON ARDWYK MAIS J'ME TAPE PAS LES PUCEAUX FRUSTRé !!!
Alors MAINTENANT, vous FERMEZ VOS GUEULES ! ET TOI TU RETOURNES DANS TA CELLULE !


La jeune femme atrappa un vase qui était juste à côté d'elle. Posé innocemment sur un meuble. Il était en verre et Hayley le tira en direction des deux hommes. Telle une hystérique qui casse toute la vaisselle de la baraque lorsqu'elle se dispute avec son mari. En entendant ses cris, les deux marines à l'entrée partirent faire une petite ronde le temps que ça se calme. Elle leur prenait largement la tête. Maintenant, tout se jouait sur la coopération d'Ardwyk.

_______________________________

322D9775-6EAB-4A25-B51A-D2E21416789E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t214-hayley-schwartz

Messages : 368
Fonction : Capitaine et Navigateur
Localisation : sur mon magma
MessageSujet: Re: [Flashback] Une visite médicale en prison [Hayley & Ardwyk]  Jeu 1 Jan - 21:46

Je venais de la plaquer contre le mur et ainsi de lui parler. Il fallait que je dise le fond de ma penser. Mais bon, elle n’allait sans doute pas m’écouter parce qu’elle fait partie de la marine. Et donc elle n’irait pas croire ce que je lui raconte. Mais bon, pourtant c’est vrai ce que je raconte. Mais bon, personne ne prend conscience que même la marine est corrompus. Dans un sens, c’est pour ça qu’il faut l’exterminer. Et dans l’autre c’est car c’est à cause d’eux que je n’ai plus de famille. Donc il s’agit d’une vengeance. Après m’en être prit à la marine. Je vais m’en prendre a l’humanité, parce qu’aucune personne ne m’a aidé lorsqu’il le fallait. Certains m’ont même trahit pendant que j’avais besoin d’aide et qu’il ne fallait pas me trahir car on avait besoin ma sœur et moi que quelqu’un nous protège. Mais au moins, je n’avais pas compté sur ce foutu esclave pour nous aider.

Elle allait sans doute vouloir me répondre après ça. Je pense que l’autre marine devrait ouvrir les yeux sur le monde réel qui l’entoure. Elle à dû être protéger depuis qu’elle est toutes petites et donc elle sait que ce qu’on lui a dit. Elle ne doit pas être confronté à la dure réalité qu’il y des ripoux dans la marines. J’espère qu’après ça elle va le comprendre. Sinon comment lui faire comprendre ? je lui explose la gueule, je fait d’elle mon esclave et je vais dans l’ancienne base militaire où j’étais enfermer pour qu’elle voit ce qu’il y à là-bas ? Après ses paroles, que je n’avais presque pas écouté, car elle parlait de la marine et que je me fous complètement de cette institution. Ensuite, elle préférait mourir, j’aurais pu exaucer son souhait directement sur le coup si l’autre marine n’était pas venu. Bon ensuite, il arrive que ce mec prend la défense de cette marine. J’étais devant eux debout et l’autre allait me donner un coup de poing alors que le cri d’Hayley retentit dans la salle. Le mec se stoppa net. Ensuite elle parla mais je l’écoutai pas. Je m’en foutais complètement. Les seules paroles qui ont fait tilts dans mes oreilles c’est celles où je devais retourner dans ma cellule. Ça m’énervai qu’elle donne des ordres celle-là.

« Oh ta gueule un peu la femelle là. Elle commence à me péter les couilles celles-là, je crois que j’vais la tuer avant même de devoir sortir d’ici. »

Je l’avais dit bien fort pour que les deux entendent. Je commençais vraiment à en avoir ras l’cul d’être ici. Mes paroles ressemblaient un peu à celles que j’avais qu’en j’étais plus jeune. Mais bon, j’aurais dû rester plus comme ça. Je sens que je vais rester plus méchant et destructeur au moins, on pourra entendre parler de moi. Je les regardais d’un air mauvais.

« Hey la vieille pimbêche tu t’la ferme un peu. Ta voix de merde me pète les couilles alors tu fermes ta putain de gueule tout de suite. Et t’façon j’vais me barrer parce que je commence à en avoir ras le cul d’être ici. Et comme ça l’infirmière pourra être avec ce marine qui semble avoir un faible pour elle ! »


Je restais fixe là à rien faire. Je pense que le combat va être inévitable. Je sens que les pouvoirs de mon fruit du démon vont pouvoirs se déchaîner.

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t260-par-la-lave-il-regnera

Messages : 340
Fonction : Médecin
Localisation : Whyskey Peak
MessageSujet: Re: [Flashback] Une visite médicale en prison [Hayley & Ardwyk]  Ven 2 Jan - 12:40


La calme revint suite au cri de yéti de la jeune femme. Quoi que, ne pas crier victoire trop vite. Tant que sa langue n'était pas coupée, Ardwyk en avait encore bien à dire. Le marine regardait Hayley avec des yeux de bichons montrant son amour imprononçable pour elle. Quant au pirate, il ne se retint pas une nouvelle fois. Tant de méchants mots sortaient de cette bouche. C'est vilain tout ça. Si la gueularde devait prendre une couleur, c'était bien rouge. Si c'était comme les dessins animés, de la fumée sortirait de sa tête. Elle fixait Ardwyk avec ce regard mauvais sans dire un seul mot. Elle le laissait terminer. La jeune femme ne pouvait que se retenir pour exploser davantage. Que faire ? Le taper ? Non, ce n'est pas dans son code d'honneur. Elle ne fait partit de ces gens qui ressemblent de près aux pirates. Pourtant ses paroles de macho l'énervait au plus haut point.

- Vieille pimbêche hein ? Exprima-t-elle lentement sans regarder son interlocuteur. Jamais personne n'avait réussis à être plus chiant qu'elle jusqu'à maintenant. Non aucun.

Elle commençait alors à marmoner dans sa barbe, barbe qu'elle n'a pas bien sûr. Oui cette femme est un peu étrange que voulez-vous. Elle n'est pas méchante, c'est juste une emmerdeuse. Et quand y'a en face de elle un emmerdeur pro, ça devient plus complexe. Malgré son fort caractère, elle se sentait impuissante face à celui d'Ardwyk et ça la troublait, je dirai même que c'était frustrant.

- Il m'énerve, il m'énerve ! Il m'énerve, il m'énerve, il m'énerve, il m'énerve....

Elle serra les poings et les dents avant de leur tourner le dos. Continuant ainsi de marmonner dans son coin. Elle souffla un bon coup pour tenter de se calmer mais rien à faire. Elle continuait ses messes basses, la porte face à elle. Ayant besoin de se défouler, Hayley donna un mega kick dans la porte ce qui la fit s'envoler un peu plus loin. Telle une hystérique qui avait vraiment besoin de se défouler sur quelque chose. Sa jambe s'était entièrement recouverte d'or pour battre cette porte. La marine avait sursautée mais elle ne se retournait toujours pas. Sa jambe reprit une apparence normale et Hayley souffla une nouvelle fois.

- Je le hais, je le hais. Je te hais Ardwyk, je te hais, je te hais, je te haiiis. Qu'est-ce que j'ai fait ? C'est un défi c'est ça ? Pour me punir de mes pêchés ? J'ai quand même déjà assez payé mes fautes non ?  Je te hais, oh oui je te hais Ardwyk. C'est un cauchemar, oui un sale cauchemar. Aujourd'hui tout va bien, je fais mon travail comme d'habitude. A trois, ce connard aura disparu...
- Tu as vu dans quel état tu l'as mis ?
- 1...
- Tu vas payer chère pirate -Chuchota le marine avec une intonation haineuse-
- 2... 3 !!!


Ce trois elle l'avait dit à voix haute. Elle se retourna alors vers les deux hommes avec un sourire de soulagement mais ce sourire s'effaça rapidement lorsqu'elle constata qu'Ardwyk était toujours là. Il s'effaça encore plus lorsqu'elle vit le marine sur le point de mettre un coup puissant au pirate. En effet, juste après ses menaces, l'homme attrapa une chaise. Oui, il se débrouille avec ce que y'a autours un ! Ensuite, il la leva vers le ciel et tapa Ardwyk avec cette dite chaise. Le tout, en visant la tête du pirate sociopathe. Avait-il réussit son coup ? Si oui, y'a moyen d'être légèrement sonné je dois avouer. Si non, eh bien l'avenir reserve bien des surprises aux marines.

Hayley était là, ses grands yeux de rubis écarquillés. Regardant la scène. Il était trop tard désormais pour agir. Ce marine allait prendre chère si le pirate se retrouvait blesser. Il n'avait pas le droit de faire ça. Mais en attendant, la jeune femme était impuissante face à cette maltraitance de lâche.

_______________________________

322D9775-6EAB-4A25-B51A-D2E21416789E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t214-hayley-schwartz

Messages : 368
Fonction : Capitaine et Navigateur
Localisation : sur mon magma
MessageSujet: Re: [Flashback] Une visite médicale en prison [Hayley & Ardwyk]  Ven 2 Jan - 20:13

Je suis toujours dans cette salle d’infirmerie avec celle gueularde et ce mec qui était fou amoureux d’elle. J’aurais bien tué la femme marine pour voir la tête de ce mec en voyant son amour périr sous les mains d’un pirate. Il aurait sans doute été dévasté par cet acte. Mais bon, je suis enchaîné, je ne sais pas trop quoi faire a part ne pas me laisser quand une personne essaye de me faire chier. Comme ce que faisait la marine. Elle me les brisait plus qu’autre chose, j’avais envie de l’étriper, et ensuite de la donner à bouffer a des requins ou des lions. Mais bon, je pense que mes paroles ont blessé Hayley. Je m’en fous, c’était ce que je voulais faire. On me cherche et bien on me trouve. Comme le proverbe dit œil pour œil, dent pour dent. Je pense que c’est un bon proverbe qui me correspond bien, un peu trop bien même.

Je la regardais, elle ne disait plus rien. Je lui avais cloué le mec à cette meuf. Elle n’a rien compris, je crois qu’elle a trouvé plus fort qu’elle et qu’elle ne va pas s’en remettre. Elle avait l’air d’être une sacrée emmerdeuse, mais je suis bien plus fort qu’elle à se jeu là. Il va falloir qu’elle revoie un peu plus ses classiques si elle veut jouer avec moi. Elle s’était même retournée, je ne savais pas ce qu’elle faisait, elle devait marmonner dans sa barbe qu’elle n’a pas. Elle frappait la porte à grand coup de pied. Peut-être que je l’avais aussi un peu énervé. Sa jambe était ensuite recouverte d’or. Qui s’enleva rapidement, elle ne devait pas avoir le contrôle sur son fruit du démon. Comme le mien qui devrait me rendre intangible et qui pour le moment n’est pas efficace.

L’autre marine n’avait pas l’air d’apprécié ce que je venais de faire. Bah oui son amoureuse est dans un autre état. On dirait qu’elle vient de se faire une bouteille de rhum cul sec et que les effets sont directs montés au cerveau si petit soit-il. Bref l’autre couillon voulait que je prenne chère. Mais bon je ne suis pas de ce bord là. Bref, quand elle se retourna en disant « trois » le marine avait une chaise dans la main. Il me donna un grand coup de chaise dans la tête. Je tombais au sol sans pouvoir rien faire. Je ne me suis même pas transformer en magma en plus. Je ne sais pas pourquoi ça fait ça. J’aimerais bien pouvoir avoir un contrôle sur mon fruit du démon. Bon et bien, je pense que je vais saigner du crâne. Cette infirmière à intérêt à me soigner quand j’aurais repris connaissance. Je suppose même que je serais dans ma cellule enchaîné quand je vais me réveiller. Bref je verrais ça a mon réveil. Là je ne suis plus en état de vous parler. Au revoir et faite de beaux rêves les amis, bien plus beaux que les miens j’espère !

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t260-par-la-lave-il-regnera

Messages : 340
Fonction : Médecin
Localisation : Whyskey Peak
MessageSujet: Re: [Flashback] Une visite médicale en prison [Hayley & Ardwyk]  Sam 3 Jan - 15:26

Finalement, la chaise percuta la tête du pirate. Ce dernier finit alors par tomber dans les pommes puisque le coup fut puissant. Hayley se retrouva alors là, bouche bée. Totalement abrutisée devant cette scène. Je ne vous cacherai pas qu'au fond d'elle, le voir se faire taper lui faisait tellement plaisir. Hélas, son tempéramment de justicière ne pouvait tolérer une telle action. Ardwyk tomba alors au sol, du sang avait coulé. Le marine quant à lui semblait très fière. Doucement, la jeune femme s'approcha de lui. Elle s'arrêta droite et fière face à lui avec un regard assez méprisant. Un sourire s'affichait sur les lèvres de cet homme et ça la répupugnait davantage. Prenant une bonne bouffée d'air et lui mit une torgnole comme jamais il n'eut dans sa vie. Une giffle qui lui aurait presque retourné la tête dans l'autre sens. Le tout, en criant très fort.

- Vous êtes VRAIMENT COOOOOOOOOOOOOOOOON
- Mais il vous a menacé !
- Le souci n'est pas là !

Le monde du marine semblait presque s'effondrer. Peut-être ne comprenait-il pas qu'on puisse prendre parti pour un pirate. Et cela, même si le hors-la-loi avait raison. Le regard de l'homme s'obscurcit. Il aimait Hayley, n'en doutait pas mais au fond de lui, il devait être terriblement vexé avec un soupçon de jalousie. Malgré tout cela, la gueularde lui tenait tête et ne comptait pas se faire manipuler par qui que ce soit. Même si théoriquement, elle est déjà manipulée par la marine puisqu'elle ne voit pas les mauvais côtés.

- C'est un pirate. Il ne mérite pas mieux.
- Je rectifie, c'est un prisonnier. Un pirate ça gambade dans les mers. Le souci c'est que je peux me défendre toute seule. Je déteste qu'on me prenne pour une faible pigée ? Si j'avais envie de le tabasser, je l'aurai déjà fait. C'est pas mon truc à moi de frapper ceux qui ne peuvent pas se défendre. Maintenant laissez-moi tranquille.

Les deux individus se regardaient alors droit dans les yeux. Y'avait un duel dans l'air ! Finalement, le marine céda aux paroles bien articulées de la jeune femme et quitta l'infirmerie. Il avait les boules ! Pendant ce temps-là, Hayley devait faire son devoir de marine infirmière et s'occupa d'Ardwyk. La mauvaise nouvelle, c'est qu'il n'était pas mort. La bonne, c'est qu'il était littéralement assommé et visiblement pas prêt de se réveiller. Elle lui soigna alors sa petite blessure en lui mettant un pansement. Sans jouer la violeuse, elle lui remit son t-shirt. Bah oui, ce serait con qu'il tombe malade et revoir ensuite sa tronche encore une fois. Moins elle le verrait, mieux elle se porterait ! Après tout ça, des marines vinrent l'aider à le ramener dans sa cellule. Elle n'irait pas prévenir qui que ce soit concernant l'incident, c'est pas un petit coup de chaise qui rend une personne ripoux. Puis voilà, c'est la prison, pas l'hôtel. Faut bien avoir une petite dose de maltraitance mais c'était pas non plus la prison d'Impel Down. Ce mec c'était un voleur parmi tant d'autres. On le traitait pas comme le plus grand criminel du monde alors les traitements sont plus doux ici. Du moins, je pense.

Faut pas trop déconner tout de même, elle l'a ensuite déposé comme de la merde dans sa cellule. Les heures passèrent et Hayley avait fait plusieurs visites médicales. Certaines se sont très bien passées d'autres ont finit à coup de pieds au cul. La plupart était même pas prisonnier à vie. Juste des petits délinquants de logue town des trucs du genre. Fallait pas les ramener à moitié mort auprès de leur famille. Ca ne donnerait pas une bonne image de la marine selon elle. Surtout qu'elle a une place importante dans cette ville.

La nuit tombait et elle allait bientôt prendre sa pause. En repartant, elle passait forcément devant la cellule d'Ardwyk. Elle eut l'impression de le voir bouger. Se réveillait-il ? Le trésor vivant stoppa sa marche pour interroger le pirate évanouit il y a quelques minutes. Mais peut-être avait-elle rêvée. Peut-être était-il encore dans les pommes. Décidemment, elle ne pouvait pas s'empêcher de le narguer. Faut dire que c'est un sale con celui-là !


- T'es réveillé ? Ce serait con quand même de mourir à cause d'une chaise pour une beau parleur comme toi ! J'avoue que je n'aurai pas osé le faire mais tu l'as bien cherché quand même. Allez périmes bien dans ta prison et si je t'ai soigné c'est pour pas revoir ta tronche avant un bon moment. Que ce soit clair.


Elle le fixait alors mais il ne semblait pas bouger tant que ça tout compte fait. Hayley se dit alors qu'elle s'était peut-être trompée. Qu'elle avait mal vu. Elle reprit dans la main son sac d'infirmière et attendit quelques secondes avant de repartir vers sa chambre. Il était temps de se reposer. Mais si ça se trouve, il allait vraiment bouger et la retarder dans sa pause. Hayley était pourtant persuadée l'avoir vu bougé mais vous savez la fatigue, ça fait voir bien des choses.


_______________________________

322D9775-6EAB-4A25-B51A-D2E21416789E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t214-hayley-schwartz

Messages : 368
Fonction : Capitaine et Navigateur
Localisation : sur mon magma
MessageSujet: Re: [Flashback] Une visite médicale en prison [Hayley & Ardwyk]  Sam 3 Jan - 20:00

Le réveil allait être dur. Je vous le garantie. Ce mec n’y était pas allé de main morte. Je l’avais sentit cette chaise sur mon crâne. En plus je me suis vite évanouît tellement le coup était puissant. Je n’avais jamais vue une chose pareille. De plus mon pouvoir ne s’active toujours pas. Je ne comprends pas pourquoi. Mais bon, ce doit être le début c’est pour ça, et puis moi-même je n’ai pas envie de m’en servir pour le moment. Mais bon après mon réveil, je vais jouer avec. Parce que là, j’en ai ras le cul ! Je vais me barrer vite d’ici, et partir dans un endroit où je pourrais m’entraîner sans que l’on vienne me faire chier. Je commençais doucement à me réveiller. Mais je ne pouvais rien faire d’autre. J’entendais l’autre me parler, elle avait dû me voir bouger. C’est paroles me faisais chier, mais je sens que je ne vais pas rester ici bien longtemps. Je vais juste rester la nuit ici pour dormir tranquillement et ensuite je me barre.

« Ferme ta gueule ! »

Ce sont les seuls mots que je lui adressais. Elle ne méritait pas mieux. Je l’entendais repartir dans sa chambre où je ne sais quoi. Aujourd’hui a été une dure journée. Je sens que demain sera le jour de ma libération. L’homme magma va partir d’ici et vous n’allez rien comprendre la marine. Vous avez fait de ma vie un enfer et bien je ferais de ce monde un enfer. Personne ne s’en remettra. Je monterais ensuite un équipage sur pied et avec tous ces joyeux petit lurons nous allons semer la terreur, la mort là où nous irons. Que le monde se tienne prêt à subir les conséquences des actes de la marine. Moi Colton D. Ardwyk le jure sur la vie de n’importe quel marine que le monde va connaître le montre le plus effroyable que cette planète n’ai jamais connu ! Par la suite, je suis resté éveiller toute la nuit. Je me suis concentrer, le lendemain matin, quand tous le monde était debout j’ai dit que l’on m’amène le sergent Schwartz.

J’avais en attendant matérialisé de la lave au niveau de mes mains. D’ailleurs mes mains elles-mêmes s’étaient transformées en lave. J’ai donc pu grâce à ça m’échapper de mon entrave. J’attendais plus que l’autre. Je me suis mis dans l’ombre. Je voulais lui faire la surprise, pour lui montrer que je pouvais m’échapper. Elle ne me croyait pas, mais en voyant cela, elle va devoir me croire c’est sûr et certain. D’ailleurs j’entendais des pas arriver dans ma direction. J’attendais qu’elle s’arrête devant ma cellule.

« Entre il faut que je te montre un truc. C’est ton rôle d’infirmière de soigner les gens. Et bien viens me soigner ! »

J’espérais vraiment qu’elle vienne dans cette putain de cellule de merde pour que je lui montre l’étendue de mes pouvoirs. Si elle est une femme faites d’or, je suis un homme fait de magma !

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t260-par-la-lave-il-regnera

Messages : 340
Fonction : Médecin
Localisation : Whyskey Peak
MessageSujet: Re: [Flashback] Une visite médicale en prison [Hayley & Ardwyk]  Dim 4 Jan - 10:40


Finalement, Ardwyk s'était bien réveillé. Comme à son habitude, il répondit de manièr nonchalante à l'infirmière. En même temps, taquiner c'était son truc et nombreux  dans cette base sont ceux qui rêvent de la voir partir. Peut-être que s'occuper de quelques prisionniers étaient une manière de la faire craquer mais elle résistait. Suite à la réponse du pirate, Hayley partit avec un sourire aux lèvres. Un petit sourire malicieux qui traduisait qu'elle était assez fière d'elle de l'emmerder à ce point-là. La nuit tomba et elle dormit tranquillement dans sa petite chambre. Le matin se leva à son tour et retour au boulot. Quelques marines passèrent à l'infirmerie. Celui qui avait la béguin pour Hayley était même passé s'excuser et elle avait accepté. Ils s'étaient donc réconcillié. La journée se passa tranquillement, pas de pirates aujourd'hui.

Hélas, sa tranquillité disparue rapidement lorsque des marines vinrent la chercher alors qu'elle effectuais des soins sur un marine qui s'était coupé dans les cuisines.

- Sergent Schwartz, une personne a besoin de vos services.
- Et qui donc ?
- Un prisonnier, Colton.
- Dites lui d'aller crever. J'ai autre chose à faire que de m'occuper d'un prisonnier arrogant.
- Aïeuuuuh !

Rien qu'à entendre ce nom la jeune femme s'était crispée. Elle avait fait mal au pauvre blessé et termina comme une bourrine ses soins. Hélas, les marines restèrent pointer devant sa porte et visiblement, le supérieur ne serait pas content si elle n'allait pas voir ce pirate. Hayley se leva alors de sa chaise, remit ses gants tout en marmonnant que quelqu'un ici cherchait vraiment à ce qu'elle se casse. La voilà accompagnée de deux marines parcourant les couloirs de la prison, une malette de cuire dans les mains. Ils durent saluer quelques petits groupes de marines surveillant les cellules avant d'arriver au fameux pirate. La gueularde s'arrêta devant la cellule d'Ardwyk. Il était tout au fond dans un petit coin. Il lui adressa alors la parole toujours de manière aussi polie. Hayley était là alors, la tête haute, en train de le narguer.

- Bonjour Ardwyk. On n'apprends pas la politesse chez les colonisateurs ? Qu'est-ce que tu as ? Ta langue ne veut plus dire de mots grossiers ? Ou tu as les chevilles enflées. C'est normal je te rassure, il suffit juste de 100mg de modestie et tout ira mieux.
- Ahahahahaha !

Les marines qui accompagnaient Hayley se marraient bien. Ils se foutaient un peu de la gueule du prisonnier. La jeune femme quant à elle esquissa son sale sourire. Elle n'aimait pas cet homme, elle le detestait et c'est tout. Finalement, l'un des marines ouvrit la porte, oui parce qu'elle n'a plus les clés. Ce n'est pas son rôle ici.

- Pourquoi ouvrez-vous la cellule ?

- Bah quoi ? Faut le soigner sergent ! Je crois qu'il a le mal d'amour.
- Ce n'est pas drôle. -regarde de travers puis regarde Ardwyk- tu t'es seulement pris un coup de chaise. Pour un bonhomme comme toi ça devrait aller.

Hayley poussé un peu trop par ses collègues entra dans la cellule. Ils avaient tous les trois envie de rigoler un bon coup et se moquer du pirate alors autant le faire. Je vous rapelle que cette femme n'est pas plus intelligente du monde. Elle est futée mais son caractère lui fait défaut. La jeune femme s'approcha alors du pirate et fixa son pansement. Il n'avait pas bougé. Peu de sang semblait avoir coulé depuis la nuit dernière. Contre toute attente, elle y déposa un baiser vers la blessure du jeune homme aux cheveux rouges.

- Et voilà, un bisous magique. Ca va mieux ?

- Ahahahahahahah excellent !
- Maintenant ne m'appelle plus Ardwyk, je ne veux plus te revoir.

La gueularde regardait maintenant Ardwyk, dans les yeux, avec un nouveau sourire montrant toute ses dents. On sentait bien son envie de se marrer. Mais elle se disait que comme ça, il ne la demanderait plus. Vraiment, elle ne comprenait pas ce qu'il voulait. Il ne semblait pas du tout aller mal. S'il avait eu un quelconque traumatisme, il se serait sentit mal bien plus tôt dans la nuit. Ses yeux ne semblaient même pas remplit de sang, seulement de haine comme d'habitude. Elle ne s'attendait pas du tout à ce qui allait se passer par la suite et les deux marines derrière semblaient mort de rire. Ce qui est sûr en attendant, c'est que le pirate réussit son coup surtout qu'il faisait trop sombre pour tout voir. Hayley était dans sa cellule et très proche de lui. Il était malin et connaissait bien la bêtise des marines envers les pirates prisonniers. Certaines les battaient certes, mais ces trois gusses là aimaient bien se moquer d'eux.

- Ahahahah t'en veux un aussi de ma part ?

- Attends une seconde, tu m'as l'air trop chaud. Il y a quelque chose d'anormal. Hayley semblait plus inquiète tout à coup.



_______________________________

322D9775-6EAB-4A25-B51A-D2E21416789E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t214-hayley-schwartz

Messages : 368
Fonction : Capitaine et Navigateur
Localisation : sur mon magma
MessageSujet: Re: [Flashback] Une visite médicale en prison [Hayley & Ardwyk]  Ven 16 Jan - 14:30

Bon et bien, je pense que mon manège à fonctionner. Ils vont venir dans ma cellule. Et je vais leur éclater la gueule. Surtout qu’ils ont l’air de se fendre la poire, vous allez voir, dès que vous allez entrer je vais vous niquer. Ils sont en train de croire que parce que je suis ici je ne peux pas m’enfuir. Mais je lui ai dit à l’autre casse couille que je partais quand je voulais. Elle n’a pas l’air de m’avoir prit au sérieux. Ils auraient dû tous me prendre au sérieux ! Je suis quand même le fils d’un ancien colonisateur et si je veux, je pourrais coloniser toutes cette terre. Les pouvoirs du magu magu no mi, sont extrêmement importants. Rien ne pourra me barrer la route. Je serais l’homme le plus fort et le plus craint de ce monde !

Elle se moquait de moi, elle voulait que je sois poli, mais avec elle… Elle peut aller se faire voir, je ne lui serais jamais poli. Etre poli avec un ou une marine et puis quoi encore ? C’est comme-ci je me laissais capturer quand je serais en plein combat avec eux. Elle peut toujours chercher, je ne lui serais jamais poli ! Par la suite, elle arriva dans ma cellule. Elle m’embrassa le front, un bisou magique ? Non mais elle est sérieuse là ??? Ca m’énervait quand même ça… Mais bon je vais l’éclater juste après. Alors que les autres se fendaient encore la poire, ils voulaient aussi me faire un bisou magique… C’est eux qui vont se prendre le magma en premier dans la gueule !

Je regarde Hayley qui se trouve en face de moi. Elle me trouve chaud, mais quoi de plus normal ? J’amène une main vers elle et je prends sa tête que je plante dans le mur. Je commence par l’encastrer dans le mur. Mais bon ce n’était pas très fort c’était juste pour qu’elle se barre de mon chemin le temps que j’explose les deux autres.je me suis rapprocher d’eux avec une aura de montre, cette aura voulait tout dire. Elle devait être dos à moi l’autre avec ses cheveux blancs.

« Tu veux savoir pourquoi je suis chaud non ? »

Je commence à me concentrer et je commence à reluire. J’allais devenir du magma dans pas longtemps. Du magma tombait sur le sol, ils provenaient de mes doigts. C’est bon je le sens, le magma en moi veut se manifester. Je commence à comprendre comment je peux m’en servir. J’envoie donc mon poing vers l’un d’eux, mais c’est un poing en forme de magma qui sorts. Je pense savoir, il faut que je sois concentrer pour m’en servir, me servir de ce pouvoir. Je réitère la même action vers l’autre marine. Je me retourne après avoir vu que mon action avait bel et bien fonctionner. Maintenant je vais m’en prendre à l’autre et son pouvoir.

« Bon tu comprend, je suis le magma lui-même ! C’est pour ça que je suis sûr de pouvoir sortir quand je veux ! Alors maintenant je vais te tuer ! »

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t260-par-la-lave-il-regnera

Messages : 340
Fonction : Médecin
Localisation : Whyskey Peak
MessageSujet: Re: [Flashback] Une visite médicale en prison [Hayley & Ardwyk]  Mar 20 Jan - 20:35


Hayley sentit une chaleur inhabituelle dans cette prison. Plus inquiétant encore, cette chaleur provenait du corps d'Ardwyk. Une forte fièvre ? Impossible, il serait déjà mort... Ce qu'elle découvrit était bien plus dangereux que la simple mort d'un prisonnier. Oui, le pirate avait dans ses mains une source de chaleur. Il était plus puissant que prévu et la marine n'eut pas le temps de réagir. Le pirate l'encastra dans le mur et la tête la première. La tête de la jeune femme se transforma en de l'or pur ce qui la protégea du sale coup d'Ardwyk. Etrangement, il ne l'avait pas fait très fort. C'est quelques secondes qu'elle resta contre le mur car un peu surprise. Il était galant maintenant ? Ou peut-être qu'il voulait mettre un peu plus de temps avant de la tuer ? Aucune réponse n'était envisageable pour le moment. Hayley ne le connaissait pas assez bien mais contre toute attente, elle se retourna avec un léger sourire sur le visage. Une sorte d'amusement peut-être ? Hors de question de se montrer déstabiliser par un individu aussi grossier. Le pirate fit une petite démonstration de ses capacités sur les deux autres marines après s'être adresser à son interlocutrice.

« Tu veux savoir pourquoi je suis chaud non ? »
- Voilà d'où te viens ton immense confiance en toi Ardwyk. T'as pas mieux à me montrer ? Je ne suis pas encore tout à fait séduite ! T'es pas encore assez... Chaud.

Cette insistance sur le mot chaud en était presque coquin. Comme quoi, elle savait plus ou moins garder son sang froid. Il en fallait bien plus encore pour impressionner cette femme très casse pieds. Suite à l'attaque de l'un des deux marines, l'un semblait seulement brûler à la jambe. Assez gravement au passage, mais il était vivant. Hayley se devait de le motiver un bon coup en attendant de retenir tant bien que mal le pirate. Etait-il assez bouillant pour la faire fondre ? Il fallait voir pour savoir...

- Au lieu de chialer comme une gonzesse ! Bouges toi pour sonner l'alerte ! Dit au Lieutenant que le prisonnier Colton à un fruit du démon. Ca urge.

Le marine tenta alors de se relever mais il semblait un peu plus ramper que bouger... Difficile avec une douleur pareil. Cependant, il réussit à s'échapper du champ de vision du pirate. Il commençait lentement à se diriger vers la sortie pour prévenir tout le monde. Pendant ce temps-là, Ardwyk évoquait fièrement son objectif de tuer la blanchette. Comment ne pas montrer toutes ses dents après une telle affirmation ? C'était une fois de plus une porte ouverte à la plaisanterie et surtout la taquinerie. Hayley enchaîna quelques pas pour se diriger vers la sortie de la cellule. Elle se mit alors à tourner autours de l'homme avec ce sourire taquin, le regardant droit dans les yeux.

- Me tuer ? C'est bizarre, hier encore tu voulais qu'on s'amuse un peu toi et moi. Qu'est-ce qu'il y a ? Je ne te plais plus mon chaton ? Allez bouge de là ! Je suis trop déçue.

La jeune femme enchaîna avec un lancé d'aiguilles d'or. Il y en avais disons 5 d'à peu près 15 centimètres. Objectif ? Simplement l'occuper avec autre chose que sa tête. Si ce mec avait le fruit du magma, il lui paraissait évident qu'elle ne pouvait pas le toucher aussi facilement. Hier était certainement un coup de chance. Après cette attaque "furtive", Hayley se mit à courir vers la sortie de la cellule et attrapa la porte pour la fermer derrière elle. Maintenant, à voir si Ardwyk était assez rapidement pour retenir la porte ou si elle s'était réellement fermée. De toute manière, s'il a fondu ses menottes, il peut également fondre les barreaux. C'est juste histoire de gagner du temps tout ça.

_______________________________

322D9775-6EAB-4A25-B51A-D2E21416789E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t214-hayley-schwartz

Messages : 368
Fonction : Capitaine et Navigateur
Localisation : sur mon magma
MessageSujet: Re: [Flashback] Une visite médicale en prison [Hayley & Ardwyk]  Sam 24 Jan - 10:58

Mon coup avait l’air de bien fonctionner. Mais bon, il allait rester la marine et un autre qui avait sans doute réussis à esquiver mon attaque. Même si bon sa jambe n’était plus dans le même état. C’est drôle d’être composer de magma. Tu t’amuse tellement bien que ça en devient hilarant. J’étais en train d’écouter les dire de notre chère infirmière. Elle ne me trouvait pas encore assez chaud, c’est assez drôle ça. Je me tenais face à elle. Je mis un peu de chaleur dans ma main. Je voulais que ce soit sur mon index, mais cela ne voulait pas. Je ne devais pas assez le contrôler ce pouvoir. Je passais donc mon index sur le doux visage de cette demoiselle !

« Ne t’en fais pas, quand je serai plus chaud tu seras séduite ! »

Ensuite elle ordonna au seul marine qui restait d’aller avertir ses supérieurs. Mais il allait y aller en rampant. Je lui avais quand même détruit la jambe. Donc le combat allait être en elle et moi. L’or contre le magma, ça fait un beau combat. Mais bon, elle a de la chance, je ne peux pas encore la faire fondre comme je ne connais pas encore suffisamment les pouvoirs de mon fruit du démon. Mais bon, l’or doit être une matière difficile à faire fondre et où il faut une grande chaleur. Par la suite elle me tourna autour. Je la regardai faire. Bon ensuite elle me parle. Tient elle me donne même un surnom… ensuite elle me jette des aiguilles d’or. Elle pensait que ca allait me distraire, mais bon, je suis un logia et je m’en fous de ces aiguilles. Elles vont me passer au travers.

Je la vois courir vers la sortie. J’utilise donc mes pouvoirs pour essayer de me propulser. Je concentrais du magma au niveau de mes pieds pour qu’il explose ensuite. On pourrait croire qu’il y a une irruption volcanique. Je pu donc sortir avant qu’elle ne referme complètement la porte. Je me suis mit derrière elle sans qu’elle me voit. Je la retourne et la plaque contre les barreaux qui sont dos à elle.

« Bah on peut toujours s’amuser ensemble, mais bon tu vas mourir ensuite de toute manière ! C’pas trop grave si t’es déçue ma chérie ! »

Alors que je la tenais un tremblement de terre survint. Bon je la tiens c’est vite dit parce qu’il ne faut pas oublier qu’elle est plus grande de quelques centimètre. J’avais les mains hyper chaudes, ses habits commençaient même à fondre. Quand nous sommes tombés ma main gauche c’est retrouver au niveau de sa hanche droite. Ses habits ont fondues et j’ai laissé une marque sur sa peau. On pouvait voir que sa peau avait été brûlée à cause de moi. Bon c’est le premier détail et le second, c’est qu’à cause de ce tremblement de terre, nous nous sommes embrassé. Mais bon ce n’était pas voulu, pourquoi est-ce que j’aurais embrassé une marine d’abord ? Je me suis relever comme-ci de rien n’était et je lui lâchais un petit compliment pour une fois.

« T’as quand même de douce lèvre pour une marine ! »

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t260-par-la-lave-il-regnera

Messages : 340
Fonction : Médecin
Localisation : Whyskey Peak
MessageSujet: Re: [Flashback] Une visite médicale en prison [Hayley & Ardwyk]  Sam 24 Jan - 14:39

Son adversaire semblait également s'amuser de la situation. Ce moment entre le pirate et la marine en devenait presque un jeu. La jeune femme finit par attaquer Ardwyk mais sans succès. C'était ce qu'elle avait prévu. En revanche, elle ne s'attendait pas à ce que l'homme soit rapide. Lorsqu'elle se précipita vers la porte, le fugitif utilisa une technique particulière lui permettant ainsi d'agir rapidement. Hayley avait fermé la porte à temps et là voilà dos à lui. Par réflexe, elle imita un geste de protection mais cela lui fit perdre un temps primordial. Le pirate pu alors facilement l'attraper et l'immobiliser contre les barreaux. Au fond d'elle, la situation devenait plus sérieuse et stressante mais la marine se devait de rester sérieuse. De plus, son collègue réussit enfin à traverser la porte, un autre marine avertit maintenant partit en courant sonner à l'alarme. Un autre vint éloigner son collègue du champ de bataille pour l'emmener à l'infirmerie. Dans quelques minutes, une alarme allait sonner. Mais revenons à nos moutons, Hayley contre les barreaux de la prison. Elle se débattait doucement tout en gardant ce petit sourire aux lèvres.

- Laisse moi plutôt mourir de rire Ardwyk.


Une envie de défi montait au nez de la jeune femme. L'adrénaline comme elle l'aimait. Hayley rapprocha alors son visage au plus près de celui d'Ardwyk. Son nez touchait celui de son interlocuteur. Un rapprochement qui eut une incidence sur les événements qui suivront. Le regard de la blanchette n'arrivait pas à se détacher de celui du pirate. Son corps battait plus fort grâce à l'action et cette envie irréprochable de lui coller une patate et remettre en prison ce bandit. Elle ne sentait même pas ses vêtements qui commençaient à fondre. Soudain, un tremblement de terre se fit ressentir. Les deux individus tombèrent et la main d'Ardwyk vint définitivement brûler jusqu'au sang la hanche de la demoiselle. Le visage de Hayley se crispa de douleur. Elle ne voulait pas crier, cela ferait bien trop plaisir à Ardwyk ! En revanche, elle ne s'attendait pas à reçevoir un baiser accidentel de la part d'un pirate. Si elle avait moins coller son visage contre le sien, ce malentendu aurait pu être évité. Mais les voilà en train d'échanger un baiser. Dégoutant ? Surprenant ? Fascinant ? Impossible de définir ce que pouvait ressentir la marine à ce moment-là. C'était comme flirter avec l'illégalité, le même interdit qu'elle pouvait ressentir en ayant manger le fruit du démon. Elle lui aurait bien foutu une baffe mais Ardwyk se releva comme si de rien n'était. Un homme comme un autre qui voit une femme comme du jambon.

Cet événement finit par énerver Hayley qui lançait cette fois-ci un regard de haine à son ennemi tout en s'essayant la bouche avec sa veste. Elle se tenait également de son autre main sa blessure qui saignait et était vraiment douloureuse. Le pire, c'est que cet enfoiré vint en rajouter en complimentant ses lèvres. Hayley reste une femme dotée d'une certaine sensibilité et ses joues prirent une couleur rosâtre et la colère lui montait au nez.

- Fermes ta gueule putain !

La douleur se ressentait un peu moins grâce à son envie de le taper ! C'est donc rapidement qu'elle se remit sur ses deux jambes. Certains prisonniers demandaient à Ardwyk de les libérer. Ils l'encourageaient même d'ailleurs. Une des jambes d'Hayley devint de l'or et elle mit un coup de pieds bien chargé dans la cuisse d'Ardwyk. C'était un coup impulsif, la blanchette n'ayant pas réfléchit une seule seconde qu'il était de lave, qu'elle risquait de se cramer un peu mais pas autant que ses camarades.

- De toute manière tu es fait comme un rat ici ! Je ne te laisserai pas partir aussi facilement.

Il était temps enfin, l'alarme sonna. Les marines étaient informés qu'il y avait à l'intérieur de la base un danger. Ils n'avaient plus qu'à se diriger vers la prison pour arrêter Ardwyk. Ils étaient seulement deux à garder l'entrée de la prison en attendant le renfort et gardait un oeil bien attentif sur le pirate pour avoir un aperçu de la situation. Ardwyk avait cependant encore assez de temps devant lui pour sortir d'ici bien qu'Hayley était assez motivée pour le ralentir à tout prix.

_______________________________

322D9775-6EAB-4A25-B51A-D2E21416789E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t214-hayley-schwartz

Messages : 368
Fonction : Capitaine et Navigateur
Localisation : sur mon magma
MessageSujet: Re: [Flashback] Une visite médicale en prison [Hayley & Ardwyk]  Mar 27 Jan - 18:05

Je suis sortie de ma cellule ce qui est déjà bien. Après bon les évènements ne se sont pas passés comme je l’aurais voulu. Déjà une alarme allait être sonné parce qu’un petit marine a réussis à s’échapper, mais bon ça je m’en fous, je peux me barrer ensuite, parce que je ne suis pas con. Donc je ne vais pas resté ici indéfiniment sinon je retournerais dans cette prison. Bon pour le moment nous venions d’échanger un baiser avec cette marine. C’était chiant de l’embrasser elle parce qu’elle est une marine, mais elle n’en reste pas moins une femme. Une très belle femme je dois dire. Mais ça je ne lui dirais pas, elle serait trop contente. Mais bon, je lui ai quand même lâché un petit compliment. Un compliment qui est gentil qui plus est, ce qui n’st pas souvent le cas avec moi. Ça n’avait pas l’air de lui plaire d’ailleurs, parce qu’elle voulait que je me la ferme. De plus elle avait quand même rosie.

« TU veux que je me la ferme alors que mon compliment te touches ? ET bien j’t’en dirais plus jamais pour la peine ! »

Par la suite, tous les prisonniers voulaient que je les fasse sortir. Mais bon, je ne veux pas d’eux. S’ils restent captifs ici c’est qu’ils sont faibles et qu’ils ne peuvent pas partir de leurs propres moyens. C’est ces personnes là que je n’aime pas. Ils sont obligés de compter sur les autres alors que moi je ne compte sur personne depuis longtemps. Je ne veux compte sur personne d’autre, je serais le maitre incontesté de cette planète sans avoir eu besoin de faire quoi que ce soit. A part fondé mon propre équipage c’est tout !

« Fermé vos putain d’gueules de merde ! Je ne fais sortir personne parce que les faibles ne m’intéressent pas. Si vous ne pouvez pas sortir tous seul c’est que vous êtes faible et que vous ne mérité même pas de vivre. Vous avez de la chance que je ne vous tue pas tout de suite même ! »

Par la suite je perdis de l’équilibre. Je ne savais pas pourquoi jusqu’à ce que je vis la jambe en or d’Hayley. Je suis tombé au sol, je me suis constituer de lave pour ensuite me reconstituer en l’homme que j’étais. Les pouvoirs des logias sont quand même fascinants. On devient le pouvoir que l’on mange. Donc je suis limite intouchable. Mais je ne sais pas pourquoi quand j’étais dans l’infirmerie ou autre, je me faisais toucher. C’est peut-être parce que je ne maitrise pas encore mon fruit du démon. Je me relève et fais sortir une très grande quantité de magma, cette quantité de magma va jusqu’au plafond et me cache de la marine. Je la regarde avec le regard le plus noir possible, celui qui veut dire tu vas bientôt mourir !

« Je sors quand je veux ! Toi tu as de la chance j’ai affaire autre part. Mais si on se revoit un jour je te tuerais ou ferais de toi une esclave ! Mais sache qu’à notre prochaine rencontre tu ne seras pas dans le même état je peux te le garantir ! »

Je la regarde et je ne dis rien, j’attends juste de voir ce qu’elle va répondre. Mais bon il serait temps que je me barre, la marine va rappliquer en nombre et ce serait galère pour sortir, m’enfin je pense que le hall n’est pas assez garder et que je vais pouvoir me barrer comme je veux !

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t260-par-la-lave-il-regnera

Messages : 340
Fonction : Médecin
Localisation : Whyskey Peak
MessageSujet: Re: [Flashback] Une visite médicale en prison [Hayley & Ardwyk]  Mer 28 Jan - 13:51

Ardwyk était décidément un sacré personnage. Il provoquait vraiment la jeune femme qui ne trouvait même plus de quoi lui répondre. Un manque de répartie peut-être ? Non, ce n'est pas exactement ça. En réalité, le pirate commençait peut-être à comprendre le caractère de Hayley. Il savait plus ou moins comment lui faire fermer sa gueule ou l'énerver. A tel point que finalement, la marine lui donna un coup de pieds alors qu'il engueulait les prisonniers qui réclamaient de l'aide. En plus d'être un enfoiré c'est un putain d'égoïste ! Cela ne faisait que confirmer les idées que se faisaient Hayley sur les pirates. Ce sont des Hommes détestables sur lesquels on ne peut pas compter. Ils ne sont pas dignes de confiance et on ne peut pas compter sur eux pour sauver sa peau. Au moins dans la marine, on était solidaire !

Comme prévu, le coup impulsif de la marine n'eut guère de succès. Ardwyk se transforma immédiatement en lave. Heureusement pour elle, sa jambe était en or à ce moment-là. On pouvait cependant y voir de la fumée. Ca avait bien chauffé et ça brûlait un chouilla. L'or à la chance d'être un métal assez résistant à la chaleur. Sa jambe fumait encore et le pirate se rematérialisa. Courageuse et calme, Hayley regardait à son tour son adversaire. Ce regard montrait à quel point elle pouvait être déterminée. A quel point elle n'est pas une faible femme ou presque... Ca reste tout de même à prouver mais faible femme dans le sens qui chiale trop et qui se laisse faire. Son advaire ne la destabilisait pas, aussi dangereux soit-il, elle restait fière et courageuse. Un nouveau petit sourire se dessina sur son petit visage de blanchette. On ne trahit pas ses gênes d'emmerdeuse après tout.

- Alors vas y sort... T'attends quoi ? Une invitation ? En général les gens me préfèrent en trésor, pas en esclave. Alors va t'faire voir. Je penserai cependant à me servir de toi comme chauffage. Histoire que tu serves à quelques chose d'utile dans ta vie.

Le pirate produisit une importante quantité de magma. Cela eut pour effet de créer un mur entre les marines derrière lui et les deux protagonistes. Sentant la chaleur monter, Hayley recula de quelques pas tout doucement. Une exposition longue et répétée près de lui était dangereuse. D'autant plus qu'elle ne connaissait pas totalement les capacités de cet enfoiré. Bien qu'elle ait déduit qu'il ne savait pas bien utiliser son fruit alors c'était le moment où jamais de le chopper.

- Feuuuuuuuuu

En effet, un groupe supplémentaire de marines venait d'arriver derrière Ardwyk. Ils s'étaient mit à environs une quinzaine de mètres voire bien plus. Ils portaient à deux un gros calibre. Un truc qui tire de grosses bales qui explosent tout. Une sorte de bazooka ou de canon. On ne sait pas trop. Ils sont derrière et cacher par la lave d'Ardwyk. Ce qui est sûr cependant, c'est un énorme projectif fonçait à vive allure sur le pirate. Il ne risquait pas grand chose mais étant informé qu'il ne maîtrisait pas bien son fruit, ils tentèrent tout même. De son côté, Hayley comprit immédiatement grâce aux cris ce que les marines faisaient. Elle se jeta alors au sol. Ainsi, si le projectile transperçait minablement Ardwyk, elle l'aurait esquiver.

Si ça ratait en plus de ça, le pirate risquait d'avoir de quoi fuir plus facilement ce qui en soit n'est pas malin. Pour le moment, la jeune femme risquait d'être sonnée sur le sol et se protégeait de tout dégât. Cela laissait encore plus le champ libre à Ardwyk de se barrer. En se jetant par terre d'ailleurs, la jeune femme ressentit une douleur vive là où elle était brûlée. Le sang coulait toujours et elle risquait de garder une sale cicatrice.

_______________________________

322D9775-6EAB-4A25-B51A-D2E21416789E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t214-hayley-schwartz

Messages : 368
Fonction : Capitaine et Navigateur
Localisation : sur mon magma
MessageSujet: Re: [Flashback] Une visite médicale en prison [Hayley & Ardwyk]  Jeu 29 Jan - 21:13

Dans la prison je fous la merde. Quoi de plus normal. L’autrre elle voulait m’arrêter, mais je sens qu’elle ne se rend pas compte que je suis plus puissant qu’elle. Même si je ne contrôle pas assez mon fruit du démon, je sais que je suis plus fort. Je vais tout niquer, m’enfuir assez facilement. Parce qu’aujourd’hui il n’y a pas de haut grader dans la base. C’est vraiment dommage, j’aurais pu poutrer du haut gradé. Bon après avoir fait cet énorme mur de lave. La jeune femme recula. Elle avait trop peur de moi je pense. Ou bien elle ne voulait pas bronzer rapidement, mais bon elle ouvrait sa gueule encore. Je n’avais même pas envie de lui répondre. Elle se la fermera quand elle verra qu’elle sera mon esclave !

Des marines se trouvaient derrière moi. Je pouvais les entendre, mais bon, avec ce mur personne ne pouvait passer. On pouvait croire que je leur disais, vous ne passerez pas ! J’entendis des boulets de canons fusés vers mon mur. De toute façon la lave n’est pas solide, alors ils passeront au travers. C’est ce qu’il se passa d’ailleurs. C’était drôle à voir d’ailleurs. Elle a faillit se prendre plusieurs boulet. J’allais partir.

« Bon j’me casse, ça sert à rien de rester ici avec une faible comme toi !! »

Je rentre dans mon mur de lave. Pour ressortir de l’autre côté. Ce mur je l’envoie sur tous les marines qui sont là. Certains se sont mit sur les côté, d’autres sont restés sur place ne sachant pas quoi faire. Ceux-là sont maintenant brulés et c’est drôle. Bon maintenant la voie est libre pour partir. Je courais pour sortir vite de cette base, ce que je fis rapidement d’ailleurs. Je ne voulais plus rester ici, j’avais affaire ailleurs, je devais m’entraîner pour contrôler ce don que j’ai acquiert il y a longtemps quand même. Pour ce qui m’arrive ensuite, je pense que vous le savez !

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t260-par-la-lave-il-regnera

Messages : 340
Fonction : Médecin
Localisation : Whyskey Peak
MessageSujet: Re: [Flashback] Une visite médicale en prison [Hayley & Ardwyk]  Ven 30 Jan - 18:10


Les marines avaient fait feu et Ardwyk en profita pour s'enfuir plus facilement. Il en profita d'ailleurs pour traiter Hayley de faible. Légèrement étourdie sur le sol à cause de l'explosion, la jeune femme ne répondit pas mais ce n'est pas pour autant qu'elle n'avait pas entendu. Ce qu'elle pensait ? C'est que cet abruti ne devait pas connaître le rôle de la femme sur terre. La faiblesse n'est qu'une histoire d'homme. Il n'y a que eux qui doivent être fort pour protéger la vie sur terre. La femme elle, est déjà dôtée du pouvoir d'enfanter. Pas de doute, pour un fils de colonisateur, il lui manquait bien des bases. La marine se fera une joie de les lui apparendre si elle avait à le recroiser un jour. C'était sa façon à elle de penser lourdement influencé par le marinisme.

Le pirate partit presque en courant. Les marines au fond du "couloir" le coursèrent. Ils devaient le rattraper. Hélas, il leur envoya dans la gueule une vague de lave. Heureusement, Hayley allongée y échappa. Certains marines furent toucher. L'un d'entre eux arrêta sa course pour aider la jeune femme à se relever. C'était l'heure d'une course poursuite mais pas pour la blanchette. Elle était avant tout infirmière et devait d'abord s'occuper des blessés.

- Espèce de petit con ! Attends que j'ten mette une putain de misogyne.

Misogyne était peut-être un bien grand mot pour Ardwyk. Normalement, il était censé avoir pour tâche de protéger la femme de son royaume. Celle qui devait diriger. N'était-il pas né pour ça ? Hayley parlait peut-être un peu trop vite, après tout, elle ne le connaît pas et encore moins sa vie. Pour elle, ce n'est qu'un sale pirate. Sans trop tarder, la jeune femme effectua à l'aide du médecin les soins sur les blessés. Certains sont morts, d'autres gravement brûlé. Pas le temps de jouer au chat et à la sourie avec ce pirate. Les autres s'en chargeront. A présent, il y avait un bon nombre de marine dans la ville. Ils étaient à la recherche de l'évadé. Les heures passèrent et Ardwyk réussit à s'enfuir. De son côté, Hayley passa presque toute la nuit à s'occuper des marines brûlés. Ce mec ne perdait rien pour attendre. La jeune femme le trouvait tellement détestable. Aucune humanité rien... Ce n'est pas ainsi qu'elle conçevait le monde. Peut-être un peu trop niaise qui sait ? Après tout, sa famille n'est que mariniste.

Les jours passèrent et les marines avaient eu droit à un bon remontage de bretelle. Il fallait se la fermer dans ces cas-là et se faire tout petit. Pour la promotion, ça risquait d'être foutu pour l'infirmière, du moins, avant un bon moment. Après, ce n'est pas de sa faute si les autres sont assez incompétent pour emprisonner ici un pirate avec un logia. Au final, ce n'est pas elle qui en avait prit le plus. Elle avait d'ailleurs soigner sa brûlure mais rien à faire... La marque restait toujours. On peut dire que cet enflure avait laissé sa trace et qu'elle n'avait pas d'autre choix que de se souvenir de lui jusqu'à sa mort.
Spoiler:
 

_______________________________

322D9775-6EAB-4A25-B51A-D2E21416789E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t214-hayley-schwartz
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Flashback] Une visite médicale en prison [Hayley & Ardwyk]  

Revenir en haut Aller en bas
 

[Flashback] Une visite médicale en prison [Hayley & Ardwyk]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Flashback] Une visite médicale en prison [Hayley & Ardwyk]
» Visite médicale des femmes n° 2 infirmière Sate
» salle de visite médicale n°3 infirmière Noeliana
» Visite médicale de PAPY !!!
» Visite médicale [PV Yakushi Hojo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece New Order :: Zone RP :: Les Blues :: East Blue :: Loguetown-