AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Quête PV Homra] La liberté est un plat qui se mange froid.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 368
Fonction : Capitaine et Navigateur
Localisation : sur mon magma
MessageSujet: [Quête PV Homra] La liberté est un plat qui se mange froid.  Ven 24 Avr - 22:49

L’équipage commence bien. Je suis accompagné d’un homme poisson sanguinaire. Il est fort. Je viens de me battre à ses côtés et je dois dire que les hommes poissons sont quand même puissants. Mais rien ne pourra égaler ma puissance destructrice. Le magma fait bien les choses je dois l’avouer. J’ai l’un des plus dangereux pouvoirs, je viens de le montrer en attaquant cette base marine avec cette poiscaille. Je n’aurais jamais pensé qu’un homme poisson soit aussi fort. Bon leur pouvoir est sans conteste le plus dangereux pour un utilisateur de fruit du démon, parce qu’ils peuvent utiliser l’eau. Si un jour je dois me battre contre l’un d’eux et qu’il utilise l’eau de mer, je suis sans doute mort d’avance sauf si j’arrive à ne pas me faire toucher par l’eau.

Alors que le combat allait commencer, les deux marines nous ont comparés à un mec avec des cornes et un autre en armure. Les deux allaient être transférer autre part, mais pour le moment ils sont dans une prison qui ne sont pas très proches. Durant le combat, j’ai réussis à soutirer des infos. La prison n’était pas très loin. Ça allait faciliter mon aventure et mon recrutement de personne. Ce mec en armure était un ancien détenu d’un royaume, il aurait tué un prince ou un truc du genre. Ce mec plaisait fortement, il devait être assez balaise s’il est en prison. Il va falloir le libérer. Il sait manier un sabre à se que ma dit le marine, donc un sabreur, un homme poisson et un mec magma, ça fait un bon équipage. Le second est en prison parce que la marine veut faire des tests avec lui. Il est de la race des cornus. Je ne connaissais pas trop cette race, mais il doit être fort lui aussi. En plus il possède les pouvoirs d’un fruit du démon, un truc avec des explosions, je n’ai pas tout compris, mais le mec était tellement sûr de me battre qu’il avait tout craché. Heureusement, j’avais encore plus envie d’aller les libérer.

Saren, c’était le nom de cet homme poisson, il me suivait par la suite. Maintenant il fallait aller vers la prison. Je savais où elle se trouvait, j’avais vu une grande carte des positions des prisons dans la base que je viens de détruire. Heureusement que j’avais regardé la carte avant de la brûler avec ma lave. Bref, je faisais voguer le navire vers cette foutue prison. Je me demande comment je vais faire pour rentrer en douce… Non je ne fais pas dans la douceur, je vais direct dans les choses, en mode bourrin. Il est comme ça mon mode opératoire. Je ne fais pas dans la dentelle, nous sommes arrivés un jour après la première attaque. Elle était assez grande cette île, mais la prison était plus petite. Elle était ronde. Je me demande bien comment elle a été construite. Mais bon je m’en fous…

J’arrive en abordant mon bateau à l’arrache sur le pseudo port. Je sors du navire, j’étais chaud, bon venant de moi c’est tout à fait normal. J’arrivais en face de la base marine, je vois la porte ! Je reluis tout simplement et j’envoie un gros poing de lave sur la porte. Il fallait maintenant entré dans la base. Je lance la marche suivit sans doute de Saren ! J’entre dans la base rapidement.

« Yo les marines vous savez qui est là ! C’est le monstre de magma !!! »


tour:
-Moi
-Artorias
-Saren
-Cainz
-PNJ

Si vous voulez changer l'ordre des postes voyez avec quelqu'un d'autre mais le PNJ doit rester en dernier.



_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t260-par-la-lave-il-regnera

Messages : 26
Fonction : Musicien
MessageSujet: Re: [Quête PV Homra] La liberté est un plat qui se mange froid.  Dim 26 Avr - 17:06

Que le temps est long quand on attend quelque chose... Je suis toujours coincé dans cette prison et je m'impatiente de la venue des types dangereux qui sont censés venir détruire cette prison. Peut être qu'ils n'arriveront jamais ou peux être qu'il ne me trouveront pas dans le sous-sol de la prison. Mais bon au fond de moi j'ai quand même l'espoir qu'ils arriveront à me retrouver pour que je puisse m'évader et enfin montrer au monde ce qu'est véritablement un démon ! Mais dans l'instant présent j'avais bien envie de faire une petite sieste, l'atmosphère de cette chambre de prison m'étouffe... Je me sens si faible ici, j'arrive à peine à bouger le petit doigt. Sa m'énerve ! Et dire que c'est ma propre famille qui ma foutu dans ce merdier. Ils ne perdent rien pour attendre ceux la, dès que je sors d'ici je me rends direct sur Ardeas et je les détruirait tous ! Comme ça plus de malédiction et le malheur s'éteindra avec cette espèce maudite. Malgré ma fatigue je n'arrivait pas à dormir ici et j'avais des cernes aussi lourdes que le reste de mon corps, alors je me contentait de discuter avec mon voisin dans la cellule d'à coté. Il semble qu'il soit dangereux vu qu'il l'ont mis au sous-sol tout comme moi.


"Hé il y a quelqu'un ? Je sais que tu est là j'ai entendu les soldats de foutre ici ! Tu viens d'où toi ? "

J'attendait quelques instants pour pouvoir respirer car l'atmosphère est vraiment lourde, j'ai l'impression de ne plus avoir de force, je me sens vraiment mal... Passer plusieurs jours ici c'est vraiment horrible, je ne sais pas ce qu'il ce passe mais cela doit être en rapport avec la matière de ses cellules toute faite d'une pierre bleu nuit... Il va falloir que j'en apprennent plus sur cela.

"Je sais qu'on à rien a se dire mais il faut bien passer le temps avant que tu finisse sur l'échaffaud et moi découpé dans un laboratoire. "

Le type m'avait l'air bien silencieux, peut-être que c'était une femme je n'en sais rien mais il me semble que la personne avait une armure en arrivant car on entendait traîner des bruits de métaux.
En attendant une réponse de la part du second individu j'essayais de garder les yeux ouvert sous cet effet de plus en plus puissant. Quand soudainement j'entendis un vacarme au dessus de nous, que ce passait t'il ? C'était surement les pirates dont l'autre gueux m'avait parler quand j'était à l'étage du dessus. D'ailleurs je me demande bien ce qu'il en est de lui, j'ai bien envie de voir sa tête si j'arrive à m'échapper, j'aimerais voir toute leur tête d'ailleurs ! Je vais tous les détruire et ces pirates vont aussi regretter de m'avoir libérer...

"Tien je crois que les choses commencent à devenir intéressantes"


Spoiler:
 


Dernière édition par Cain "Prinz" Ardeas le Sam 2 Mai - 19:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pirate
avatarPirate
Artorias


Messages : 28
Fonction : Vigie
Localisation : Dans les Abysses.
MessageSujet: Re: [Quête PV Homra] La liberté est un plat qui se mange froid.  Dim 26 Avr - 21:52

Cela faisait déjà plusieurs jours qu'Artorias était détenu dans une prison du Gouvernement Mondial en attendant le jugement dernier, la prison la plus dangereuse du monde : Impel Down. Le démon en armure avait pendant longtemps attendu la personne qu'il viendrait le secourir mais maintenant il ne pense qu'à une chose,  finir ses jours le plus vite possible car il avait abandonné l'idée de liberté, mais une flamme subsistait, une lueur d'espoir, faible mais existante, il voulait l'enterrer mais cette flamme était toujours là. Artorias était attaché, il ne pouvait pas bouger mais ses membres étaient lourds et ses liens serrés atrocement ses bras et ses jambes et détériorés son armure. Sa cellule empestée la mort et l'urine, des rats et d'autres nuisibles étaient ses seules compagnons de cellule, ses tortionnaires ne venaient même pas le nourrir dignement, une simple bouillie infecte était son seul repas de la journée. Il n'était pas seul dans les sous-sols de cette prison, le jeune homme cornu était son voisin de cellule, un jeune homme qui était plus lourdement attaché que lui, ce jeune homme entama une discussion avec Artorias :

"Hé il y a quelqu'un ? Je sais que tu est là j'ai entendu les soldats te foutre ici ! Tu viens d'où toi ? "

Après avoir dit ces quelques paroles, le jeune cornu arrêta de parler et Artorias entendit le jeune homme respirer fort et lourdement. Artorias avait complètement ignoré les dires de son voisin, à cause de sa faiblesse mais il ne voulait simplement parler à personne et faire preuve de rédemption aux égards de ses nombreux crimes. Son nouveau compagnon continuait à parler et discuter du fait de passer le temps afin de retarder l'inévitable, mais Artorias continua à l'ignorer et à souffrir dans un silence total. Le géant en armure tentait encore de se défaire de ses liens et forcer sur la résistance de son armure faisant un bruit de ferraille strident qui résonnait partout dans les sous-sols de la prison.

Quelques minutes plus tard, on entendait un énorme bruit qui venait de la surface, une grande explosion. Le seul garde qui surveillait les deux détenus entendit alors un message qui venait du dessus, ce message était un appel de détresse, le jeune garçon cornu sourit tout en disant  que les choses devaient intéressantes. Artorias entendit ce message :

C'est lui, c'est le démon de magma : Colton D. Ardwyk et il n'est pas seul, il est accompagné d'un homme-poisson tout aussi puissant !

_______________________________
Cliques ici pour voir des animaux déjantés !:
 


Dernière édition par Artorias le Ven 8 Mai - 11:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t625-artorias-ft
Pirate
avatarPirate
Saren Goto


Messages : 46
Fonction : Second
Localisation : Grand Line
MessageSujet: Re: [Quête PV Homra] La liberté est un plat qui se mange froid.  Lun 27 Avr - 19:50


Colton D. Ardwyk, cet homme m'avait fait une bonne impression. Malgré le fait que cela soit un humain, il ne se comportait pas comme tel. Le carnage et la désolation que l'on avait apporté sur cette base Marine plus tôt avait été un moment épique. Jamais je n'avais combattu aux côtés d'un homme aussi fort, son pouvoir était surréaliste. Et c'est suite à ça que nous avions décidé de semer le chaos ensemble, sans vraiment en parler, il semblait évident que nous avions un bout de chemin à faire ensemble.

Mon nouveau camarade avait trouvé des infos. Il voulait recruter un équipage, notre rencontre l'avait apparemment inspiré. Nous venions donc de débarquer, prêt à mener un assaut sur la base Marine, où était détenu ceux que Colton voulait prendre dans l'équipage. Ce Ardwyk avait une aura malsaine qui me plaisait beaucoup, il avait tout d'un être sanguinaire, prêt à tout pour atteindre ses objectifs. Et cette soif de destruction allait servir mes désirs, ma soif de vengeance.

C'est donc égal à lui même qu'il fit son entrée et signala notre présence aux Marines, au cas où ils ne se seraient pas encore rendus compte de notre présence. Il explosa donc la porte d'un énorme poing de lave. Des morceaux volèrent dans tous les sens sous l'impact, faisant fondre les murs de pierre qui paraissaient si solides quelques secondes plus tôt. Posté droit aux côtés de celui qui était devenu mon capitaine, je le regardais, amusé, du coin de l’œil.

« Joli coup... On va essayer de ne pas se tuer mutuellement hein. »

C'était mon tour d'entrer en scène. Pénétrant dans la base, je tombais nez à nez avec une troupe de Marines alertés par le fracas de notre arrivée. Ils ramassaient comme ils le pouvaient leurs camarades soufflés par l'attaque de Colt.

« Mauvaise journée pour vous les mouettes... et ça ne fait que commencer. »

Les balles d'eau fusèrent de mes doigts, transperçant les Marines debout, achevant ceux encore agonisant. La peur faisait peu à peu son apparition dans les yeux des bleus. Je comptais bien tout détruire ici, semer la mort, l'excitation m'envahissait.

« Je ne vous laisserai pas fuir ! Bande de lâches ! »

Fonçant à toute allure sur mes adversaires, je sautais de l'un de à l'autre, les frappant tour à tour, brisant des vertèbres puis des bras. Les mouettes perdaient la tête, et une jouissance extrême s'emparait de moi. Je ne pouvais pas me retenir de rire en voyant le sang de ces faibles recouvrir le sol, et le son des os qui se brisent résonnait comme une douce mélodie à mes oreilles. Puis les silence, seul certains gémissements murmuraient dans les décombres.

« Alors Ardwyk ? Mon travail te convient ? »

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t368-votre-mort-viendra-du-diab

Messages : 368
Fonction : Capitaine et Navigateur
Localisation : sur mon magma
MessageSujet: Re: [Quête PV Homra] La liberté est un plat qui se mange froid.  Mer 29 Avr - 22:10

Je savais que cet homme poisson avec qui j’étais allait être une personne forte. De toute manière je n’ai que faire des personnes faiblardes. Celles-ci n’ont rien à faire dans ce monde où seul le plus fort règne. Je serais la plus fort. J’exterminerais cette marine, je deviendrais le plus fort au monde. Je vise le haut du classement moi ! Ce Samael D. Cosa est l’homme qui à su acquérir le One Piece. On dit de lui qu’il est le seigneur des pirates et donc il doit être l’homme le plus fort du monde. Il y a aussi l’amiral de la marine que je ne peux pas piffrer. Cet homme je vous le dis, périra de ma main et de celle de personne d’autre. J’avais fait mon entré en scène des plus belles. Alors que je laissais Saren faire mumuse avec les petits marines, je pensais que j’aurais pu faire une meilleure entrée en scène. J’aurais pu arriver des airs et montrer la toute puissance du magma. Ouais j’aurais pu, je ferais ça la prochaine fois. Bon Saren à fini de faire mumuse avec ses nouveaux compagnons de jeux. Il se retourne vers moi en me demandant si son travail me convient. Je souriais avant de lui répondre, un sourire sadique bien sûr.

« Ouais tu fais du bon travail, mais bon, je pense t’as oublié quelques marines ! »

Ah moi d’entrer en jeu, j’ai juste faut l’ouverture dans la porte. Ils n’ont pas encore vu mes véritables capacités. Personne ne peut s’en prendre au magma ! Je me concentrais en fermant les yeux tandis que les marines me tirais dessus, je m’en foutais complètement, je suis un logia. Je reluisais de plus en plus, mon attaque était prête, j’ouvrais les yeux, Saren toujours à mes côtés.

« Mets-toi derrière moi si tu veux pas mourir maintenant ! »

J’envoyais une puissante technique, Wave of lava ! Une vague de lave commençait à naître dans la base de la marine et avançais vers eux. Je savais qu’ils n’allaient pas pouvoir survivre. Alors je suivais moi-même ma vague de lave. Comme ça au moins de suis sûr de me frayer un chemin là où je le voulais. Je regarde autour de moi, je vois plus qu’un seul marine encore en vie, il était brûler mais encore en vie cool. Je regarde Saren je lui fais un signe de regarder si d’autre marine arrive pour ne pas se faire attraper par un marine qui utilise des menottes en granit marin. Sinon ce serait sans doute la merde pour moi. Je le relève et le regarde. Il ouvre son seul œil valide.

« Où est le cornu et l’homme en armure ? »

« Je ne te dirais rien ! »

« Ta gueule et crache le morceau ! Tu veux que tes autres potes meurent aussi ? Mon amis l’homme poisson est tout à fait content de les tuer, regarde ce sourire qu’il arbore ! »

« Bon ok, ils se trouvent dans le sous-sol… »

Il n’a pas eu le temps de finir de parler qu’un poing de lave le tua sur place. Il n’avait plus besoin de parler, il venait de me dire ce que je voulais. Il fallait trouver leur cellule et aussi les délivrer. Je ne savais pas leur pouvoir donc je n’allais pas chercher d’éventuelles clefs pour les libérer. Ca je le ferais le temps venu. Maintenant il fallait trouver un plan, soit passer par les escaliers pour allé au sous-sol, soit trouver une autre façon de descendre. Je crois que j’en ai une d’ailleurs.

« Saren, tu veux me suivre, ou bien tu fais diversion ici pour que j’aille libérer les deux prisonniers ? »

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t260-par-la-lave-il-regnera

Messages : 26
Fonction : Musicien
MessageSujet: Re: [Quête PV Homra] La liberté est un plat qui se mange froid.  Mar 5 Mai - 13:36

Enfin les choses commençaient à bouger dans cette prison de malheur ! Je me demandais bien ce que voulais ces pirates... Il n'y avait rien d'important ici, à moins qu'il ne sont la juste pour foutre le bordel et cela serait cool ! Mais en attendant ils n'arrivaient toujours pas à nous trouver et je commençait à me dire qu'ils n'allaient pas nous trouver avec l'autre boîte de conserve qui semble avoir décider de m'ignorer !

"Quand on essaye d'être amical envers vous le  minimum serait de répondre !  Si on sors d'ici je t'explose la tête enfoiré !"

Pour qui il se prend se type sérieux !? Il va voir... Ils vont tous voir ! Ramenez vos cul pour nous sortir de la les pirates ! J'en ai vraiment assez de devoir supporter cette cellule et cette atmosphère pesante. J'avais de plus en plus de mal à rester debout et je n'allais peut être pas pouvoir m'enfuir loin si jamais, ils nous libèrent. J'essayait de me maintenir éveillé en faisant ce bruit horrible que vous faite avec la langue pour simuler les aiguilles qui bougent.

"Click, Clock, Click, Clock..."

Vous l'avez dans la tête pas vrai ? Tant mieux... Le temps passait et je commençait à tourner de l'oeil dans cette cellule... J'ai du mal a rester éveille.... C'est vraiment trop compliqu...


Prinz s'endormit...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pirate
avatarPirate
Artorias


Messages : 28
Fonction : Vigie
Localisation : Dans les Abysses.
MessageSujet: Re: [Quête PV Homra] La liberté est un plat qui se mange froid.  Ven 8 Mai - 9:43

Artorias entendit des choses qui venaient du dessus, des bruits d'explosions, des cris et d'autres bruits horribles et il aimait ça mais cet homme de magma n'était pas seul, il était accompagné d'un être tout aussi puissant qui faisait autant de ravages que ce Colton D. Ardwyk. L'homme en armure imaginait ce qu'il ce passait au-dessus de lui, qu'au-dessus de lui une liberté nouvelle allait lui tendre la main. Le cornu continuait à parler et à parler, Artorias l'ignorait complètement, ce gamin voulait se battre contre le géant en armure et s'ils se battaient se n'était pas Artorias qui allait être battu, un petit garçon voulait-il réellement combattre le grand Artorias ? C'était pour cela que le démon en armure l'ignorait, c'était un gamin sans grand intérêt pour lui, il pensait plutôt à sa rencontre avec une personne beaucoup plus puissante et intéressante : Colton D. Ardwyk.

Le jeune cornu s'arrêta de parler, le calme était revenu, Artorias se sentait maintenant bien, sans que ce gamin arrogant et perturbateur ne l'embêtait quand tout à coup le jeune homme face à Artorias commençait à perdre l'équilibre. Était-ce de la fatigue, était-ce une maladie qui avait gagnait son corps ou bien le dernier soupir d'un homme aux portes de l'enfer ? Artorias n'en savait rien et s'enfichait tandis que son voisin essayer à rester debout et enfin il tomba, le géant en armure comprit qu'il s'était endormi. En haut, le combat faisait toujours rage, les deux acolytes détruisaient les marines et un moment Artorias entendit les pas d'un homme dans les escaliers du sous-sol de la prison du Gouvernement Mondiale, son libérateur peut-être ?
HRP:
 

_______________________________
Cliques ici pour voir des animaux déjantés !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t625-artorias-ft
Pirate
avatarPirate
Saren Goto


Messages : 46
Fonction : Second
Localisation : Grand Line
MessageSujet: Re: [Quête PV Homra] La liberté est un plat qui se mange froid.  Lun 11 Mai - 15:49


Quand y'en a plus, y'en a encore. Ce dicton bien connu se vérifiait une fois de plus en cette journée. Et alors que nous avions éliminés une première vague de Marine, celui qui était désormais mon capitaine me fit remarquer que des renforts arrivaient. Usant sans détour de leurs armes à feu, ils mitraillaient dans notre direction. Colton se mit à nouveau en tête de tout réduire en cendre, et dans un élan de motivation, il fit à nouveau se déchaîner les enfers dans la base. Sortie de ses mains, une vague de lave progressait droit vers ceux qui nous harcelaient de leurs armes.

Et autant dire que ce fut efficace. La seule mouette qui n'avait pas été carbonisée se retrouva face à l'interrogatoire de l'homme qu'on surnomme Doomsday Volcano. Autant dire qu'il avait plutôt intérêt à lui dire ce qu'il savait. De toute façon, il était hors de question que l'une de ces vermines soit encore en vie après notre passage. La Marine, le gouvernement et le monde entier devait savoir qu'il y avait un équipage pirate prêt à tout. L'équipage le plus dangereux que ces mers aient connues. L'équipage le plus cruel et sanguinaire de tous les temps. Notre existence allait faire le tour du monde, et cela nous permettrait de combattre les plus grands, de les mettre à genou, le monde entier et le gouvernement par la même occasion.

Nous aurions pu faire ça à deux, Colton et moi, mais il lui avait semblé préférable de recruter deux autres hommes. Tout ce que j'avais à dire, c'est qu'ils n'avaient pas intérêt à nous ralentir ou tirer au flanc, sinon, je me chargerai moi même de les anéantir, équipage ou pas. La seule valeur dans ce monde est la puissance, le reste n'est qu'illusion. Mais revenons à notre attaque. Colton avait obtenu les informations qu'il voulait, et s'apprêtait à descendre au sous-sol, me laissant le choix de le suivre ou de rester ici.

« J'entends encore des bruits de pas qui arrivent. Je vais les attendre ici, prêt à les recevoir. T'as qu'à descendre chercher les prisonniers, perso j'en ai rien à faire. »

Tournant le dos à Ardwyk, j'avançais vers ce qui me semblait être l'origine du bruit. Magma Man n'avait certainement pas besoin de moi pour libérer ces deux faibles qui se sont laissés enfermés. En attendant, je comptais bien laisser une ruine derrière moi. En utilisant le Water Impact, je frappais les différents piliers qui semblaient soutenir le toit ou le sol de l'étage. Plusieurs blocs de pierre percutèrent le sol. Le tout semblait plutôt solide, et j'affaiblissais la structure juste ce qu'il faut, histoire que tout ne s'effondre pas alors que nous sommes encore à l'intérieur. Les bruits de pas résonnaient toujours, mais aucun signe de mouettes, je commençais déjà sérieusement à m'ennuyer dans cette fichue mission de sauvetage.

« Oy ! Les mouettes ! Ramenez vos fesses ici que je vous montre la puissance d'un Homme Poisson ! »

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t368-votre-mort-viendra-du-diab

Messages : 65
MessageSujet: Re: [Quête PV Homra] La liberté est un plat qui se mange froid.  Lun 11 Mai - 16:58

Ce jour était un jour de malchance pour le commandant Haruno et sa petite armée. La prison dans laquelle il était affecté devint un décors apocalyptique. Ses troupes se chargeaient tant bien que mal de repousser Colton D. Ardwyk et Saren Goto. Mais que cherchaient-ils exactement ? Le commandant chargea d'interroger une prisonnier. Il devra parler de gré ou de force. Ce faible céda rapidement à la torture et c'est ainsi qu'il apprit que ces pirates étaient à la recherche de nouveaux équipiers. Voilà ce que cela coûte d'engager n'importe quel faiblard. D'un pas lent mais assuré, le jeune blond descendit jusqu'au sous-sol accompagnés de bleus sans réelle importance. Il portait sur son dos une très grande lance. D'un signe de main, il ordonna à son Sergent Caligula de se rendre à l'étage supérieur. C'était le moment idéal pour attaquer puisque le petit groupe se retrouvait désormais divisé.

Le commandant Haruno croisa alors les bras, il se positionna devant la prison de Caïn et Artorias. Il n'attendait qu'une chose... Un pirate. Pendant ce temps-là, les bleus allaient procédé à un transfert. Ou plutôt, ils allaient déplacer les prisonniers. C'est ainsi que les deux détenus se retrouvèrent encerclé par une dizaine, peut-être moins, de petites mouettes sans réelle importance. De sa main gauche, le petit blond prit sa lance et la tendit en direction de rouquin qui s'apprêtait à arriver d'une minute à l'autre. En réalité, il n'avait aucune idée de où il pouvait débarquer. Il ne faisait que se fier à son instinct et surtout son ouïe. Ardwyk ne se forgeait pas une réputation d'homme discret après tout. Pendant ce temps-là, les prisonniers changeaient de place, doucement mais sûrement.

- Si tu veux un seul de ces prisonniers, il va te falloir les chercher

Pas d'attaques pour le moment. Seulement de la concentration et du sérieux. Seul un léger tremblement traduisait plus ou moins sa petite inquiétude à l'idée de combattre un adversaire plutôt puissant. Prêt à esquiver toute attaque surprise.

◘◘◘
Sous les ordres du Commandant Haruno, le Sergent Caligula restait à l'étage supérieur et vit la présence de l'Homme Poisson. Ce dernier semblait très méfiant et regardait un peu tout autours de lui. Saren finit d'ailleurs par défier la moindre mouette qui se trouvait autours de lui. Du genre très calme, beaucoup d'humour et cynique, le Sergent sortit de sa cachette avec un léger sourire sur les lèvres. A l'aide du Soru, le jeune Sergent sortit de nul part juste dans le dos de l'Homme-Poisson et lui asséna un violent coup de pieds dans le dos. Il profita d'ailleurs de la poussière soulevée par la destruction des piliers pour se camoufler davantage. C'était une attaque surprise et il ne frissonnait certainement pas à l'idée de combattre un Homme Poisson. Bien au contraire, ça ne pouvait qu'être un défi supplémentaire.

C'était un homme très grand, environs 2m45 mais très fin. Vraiment très maigre. Nul doute qu'il était agile, rapide et surtout très chiant à combattre. Il ressemblait de très loin à son commandant mais contrairement à ce dernier, il ne ressemblait pas à un gamin.

Spoiler:
 

LES PNJ :

Spoiler:
 

HDJ : Cain : notre règlement exige 250 mots minimum par post s'il te plait. La prochaine fois, ce sera -1PA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 368
Fonction : Capitaine et Navigateur
Localisation : sur mon magma
MessageSujet: Re: [Quête PV Homra] La liberté est un plat qui se mange froid.  Jeu 14 Mai - 10:53

C’est bon, je savais où se trouvait les prisonniers. Ils se trouvaient au sous-sol. Je devais donc aller là-bas pour les délivrer. Il fallait donc que je trouve un moyen pour descendre. Je regardais autour de moi, il y avait des escaliers qui descendaient, mais il y aura sûrement des marines qui vont passer par là. Donc je ne peux pas passer par ces escalier parce qu’il y ces marines et qu’ils vont me retarder si je passe par là. Quant à Saren, il voulait rester en haut, il voulait s’amuser avec ceux qui allaient arriver. Je ne pouvais pas l’en empêcher. Je pense que si on se séparer et qu’on fait le plus de dégât possible dans toute la base c’est la meilleure chose.

« Fait comme tu veux, mais te fait pas capturer, je t’ai sauvé une fois, pas deux ! »

Et oui, c’est une sorte d’encouragement venant de ma part. S’il veut venir avec moi, il ne devait pas se faire attraper ! Je viens de le sortir des griffes de la marine, ce n’est pas pour qu’il y retourne une attaque plus tard. Moi je me concentrais, mon bras droit reluisait, j’allais faire un trou dans le sol pour descendre. Je trouve que c’est le moyen le plus radical pour aller les cherché. Donc j’armais mon poing et tapais plusieurs fois sur le sol. En deux ou trois coups de poings, j’ai réussis à créer une brèche et surtout un trou dans la sol. Je sautais dans ce trou que je venais de faire. J’atterris donc sur le sol qui se trouvait en dessous. Il y avait un ou deux marines sous les décombres. J’en souriais même.

« Alors, je viens faire mes courses alors me gêner pas, sinon je vous tue ! Vous devez savoir qui je suis alors ne venez pas vous frotter à moi ! »

Alors que je venais de descendre, il y avait un transfert de prisonnier. L’autre cornu et la montagne en armure. Je devais me dépêcher de les libérer. Je me concentrais et fit apparaitre des lances de lave. Il y en avait deux, j’en envoyais une sur chaque menotte des deux mecs. La première toucha les menottes de l’autre en armure qui ont direct fondu, mais pour l’autre s’est ma lance de lave qui a fondue. Il devait donc avoir un fruit du démon. Mais s’il n’a pas de clef, il ne pourra pas s’en dégager, je vais faire diversion et s’il n’est pas con, il se délivrera tout seul ! Pour le coup je ne peux pas l’aider à moi de lui couper les mains. Mais un membre ne repousse pas. Je recommençai donc mon attaque, je fis apparaître une dizaine de lance de lance que j’envoyais sur tout le monde, en espérant que l’homme en armure à eu l’intelligence d’esquiver et que l’autre cornu à eu l‘intelligence de se libérer. C’était le seul moment pour lui de se dégager de ces menottes et il devait le faire maintenant. Sinon il est perdu d’avance et restera enfermé tout au long de sa vie ici. Parce que s’il ne se dégage pas ça veut dire qu’il est faible et les faibles ne font pas partit de mon équipage ! Donc c’était aussi un test pour voir leur force et ce qu’ils valent un peu au combat.

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t260-par-la-lave-il-regnera
Pirate
avatarPirate
Artorias


Messages : 28
Fonction : Vigie
Localisation : Dans les Abysses.
MessageSujet: Re: [Quête PV Homra] La liberté est un plat qui se mange froid.  Mer 1 Juil - 13:44

Artorias avait entendu les marches et, aperçu après quelques secondes d'une attente horriblement longue,  un homme descendre des escaliers, cet homme n'était pas son libérateur mais plutôt son bourreau. La première chose qui frappa Artorias était l'apparence de son bourreau, il paraissait vraiment jeune, il avait vraiment le visage et l'apparence d'un jeune enfant, mais une chose contrastait tout cela : le jeune homme qui venait d'entrer dans les cachots portait les vêtements d'un homme assez haut placé dans la hiérarchie de la Marine. Son jeune et gradé bourreau n'était pas seul, il était accompagné d'une petite mais puissante armée, l'un d'entre eux attira le regard des deux prisonniers, c'était un homme gigantesque, presque aussi grand que le démon en armure. Sa grande taille faisait de cet homme un adversaire à l'air surpuissant mais une chose intriguait le géant en armure; le rapport de force entre le jeune gradé et les grands gaillards qui composait son armée, le premier avait l'air de commander les autres, quelque chose de complètement impensable pour Artorias. Ce rapport de force montrait une seule chose, il montrait que le petit jeune qui se tenait devant lui les bras croisés était un être d'une puissance colossale, qui pouvait faire plier les plus grands et les plus puissants de ses subordonnés.

Le transfert du cornu et d'Artorias se préparait, c'était sûrement une manœuvre du petit homme pour empêcher le démon de magma de s'approchait des deux prisonniers les plus puissants de la prison. Les deux détenus se firent encercler quelques minutes après le signal de leur commandant, et le blondinet qui se tenait devant eux prit sa lance et la dirigea vers les escaliers en attendant le très célèbre : Colton D. Ardwyk et quelques secondes après les paroles du jeune blond un homme plus grand, plus musclé et beaucoup plus roux sortit du plafond en le défonçant et en défonçant quelques gardes. C'était donc lui le libérateur d'Artorias ? Un homme qui avait l'air d'être un imbu de lui-même, mais l'habitant de Toaras devait se contenter de ce messie un peu trop dark à son goût. Le démon de magma commença, dès son arrivée, par des actes : il avait en quelques secondes : utilisa son pouvoir étrange mais efficace pour détruire les menottes d'Artorias et quelques secondes après ce geste le démon en armure s'attaqua à ses ennemis afin de se dégager de cette situation. Après avoir délivrer Artorias et à avoir échouer à délivrer le cornu à cause des menottes en granit marin, Colton D. Ardwyk relança son attaque dévastatrice une dizaine de fois. Artorias esquiva la dernière attaque du démon de magma tandis que le jeune cornu toujours enchaîné ne pouvait rien faire et se prit l'attaque d'Ardwyk en pleine face.

En regardant ce démon, Artorias comprit que cet homme n'avait pas besoin d'aide pour terrasser les hommes présent dans les cachots. Le géant en armure prit alors la décision d'allait chercher son épée PAX se trouvant dans le bureau du jeune gradé au rez de chaussé de la base. Il arriva au rez de chaussé après avoir décimé les quelques soldats présent, puis devant la porte du bureau qu'il défonça à coups de pied. Après avoir reprit sa lame, il redescendit vers les cachots pour voir si ce Ardwyck était toujours en vie...

_______________________________
Cliques ici pour voir des animaux déjantés !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t625-artorias-ft
Pirate
avatarPirate
Saren Goto


Messages : 46
Fonction : Second
Localisation : Grand Line
MessageSujet: Re: [Quête PV Homra] La liberté est un plat qui se mange froid.  Jeu 16 Juil - 16:30

Il restait effectivement des mouettes dans ces lieux. Je pouvais percevoir des sons qui ne pouvaient pas provenir d'Ardwyk ou du sous sol. Je scrutais les alentours dans le silence le plus total, immobile. Mon cœur battait la chamade,. Il y avait bien longtemps que je n'avais pas pu faire régner le chaos ainsi. Cette alliance avec l'homme magma allait être plus que profitable. Semer la peur et la destruction dans le monde des humains était tout ce qui m'importait désormais. Faire couler le sang de cette race immonde.

Mais mes rêveries furent, en un éclair, stoppées par un violent coup dans le dos. Je fus projeté plusieurs mètres en avant, arrivant tout juste à freiner ma course avant de percuter le mur qui me faisait face. Le coup avait été porté sans le moindre bruit, à une vitesse impressionnante. Je n'avais même pas entendu mon agresseur arriver, peut être trop absorbé par mes pensées. Je me retournais vivement pour voir celui qui avait osé me frapper tel un lâche. Mais la poussière soulevée par mes précédents agissements m'empêchaient de distinguer quoi que ce soit. Frappant l'air du poing, je dispersais ce brouillard. Et je découvrit ce qui me faisait face. Un homme seul, probablement un sergent ou quelque chose du genre vu sa tenue. Je ne pus retenir un éclat de rire à la vue de mon adversaire. L'individu était très grand, mais extrêmement maigre, en aucun point impressionnant.

« C'est donc toi l'homme si courageux qu'il attaque son adversaire dans le dos. Mouahaha ! Tu représentes si bien la Marine... Si faible... Je ne te laisserai pas fuir, donc prépare toi à vivre tes derniers instants ! »

Armant mon poing, je frappais l'air pour projeter toutes les particules d'eau ambiante droit vers l'asperge. A l’œil nu, l'attaque était invisible, à moins de connaître les techniques du Gyojin, impossible de comprendre mon acte. Le sergent allait prendre mon offensive de plein fouet, et si elle ne le tuait pas, elle allait me donner un avantage certain pour la suite du combat. D'un air nonchalant, je regardais attentivement la suite des évènements. J'étais ravi d'avance de pouvoir ramener la tête de ce gradé à bord de notre futur navire. Je comptais créer une belle guirlande au dessus du pont avec les têtes de tous ceux que nous allions exterminer, histoire d'annoncer la couleur, et de créer notre légende.
Spoiler:
 

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t368-votre-mort-viendra-du-diab

Messages : 65
MessageSujet: Re: [Quête PV Homra] La liberté est un plat qui se mange froid.  Jeu 6 Aoû - 9:20

HDJ : comme vous souhaitez terminer plus rapidement, vous êtes à présent réunis. On peut finir ça en deux ou trois postes sans problème.

Le commandant avait vu juste. Colton D. Ardwyk n'allait pas attaquer comme n'importe quel pirate de bas niveau. Il n'allait pas non plus jouer l'homme ingénieux et décida d'arriver tel un bourrin en mettant en miette le plafond. Haruno esquiva avec délicatesse et classe l'arrivée du pirate. Hélas, il perdit une toute petite partie de son effectif. Ils ont été écrabouillés par les pierres. La suite était prévisible. L'homme magma allait dévoiler son fruit du démon si destructeur. Il lança alors des lances de lave afin de libérer les deux prisonniers. Ce fut un succès pour Artorias qui réussit à s'échapper on ne sait où malgré la présence de nombreux marines. En revanche, l'attaque du rouquin échoua sur le cornu qui portait des menottes en granit marin. La blondinet donna l'ordre d'évacuer au plus vite possible ce jeune prisonnier qu'il ne comptait pas perdre. Hélas, Ardwyk attaque une nouvelle fois mais deux marines réussirent à s'échapper avec le démon cornu. Haruno ricana, au moins, il n'aura pas cet homme-là. Les lances de magma avait cependant mis K.O ou tué tous les autres marines. Même le commandant reçu de la lave sur son bras droit. Quel dommage, c'était justement le bras qu'il utilisait le plus souvent pour sa lance. Le combat allait être plus pimenté. Il prit alors dans sa main gauche sa lance et regardait avec toute son attention le capitaine pirate. Le combat allait commencer alors que Artorias se perdait dans les couloirs et allait certainement arrivé à la fin du combat.

- A nous deux à présent Colton D. Ardwyk.

Sans attendre plus longtemps, le petit blond bondit sur l'homme magma et tenta de se placer derrière lui à l'aide du Soru. Il était désormais à six mètres. Le commandant attaquait à distance. Il utilisa sa lance de 5 mètre de longueur et son fruit du démon pour attaquer à son tour. Le coup était droit, très droit. Tel un coup de baïonnette; Mais l'homme avait une idée derrière la tête. Il n'était pas stupide. Il savait très bien que Colton D. Ardwyk allait soit esquiver, soit prendre l'attaque de plein fouet. C'est ainsi que le jeune blond tordit sa lance à quelques secondes avant une réaction de la part du capitaine afin qu'il se prenne de plein fouet la lance dans les côtes. La lame risquait cependant de prendre chère et ça, il le savait encore plus. Ainsi, le blondinet enchaîna très rapidement en laissant de côté sa lance et bondit à nouveau vers l'autre face du pirate en utilisant une nouvelle fois le Soru. Il donna ainsi un gros coup de pied à son adversaire sans même se soucier de son pouvoir destructeur. Il agissait avec un peu trop de confiance et cela allait très certainement causer sa perte. Au même moment, de la poussière se souleva et d'autres fragments du plafond tombèrent sur les deux individus. (Voir 3ème paragraphe)

◘◘◘
Du côté de Saren, un homme fit son apparition. Caligula, le Sergent aux ordres du commandant Haruno. Il réussit son coup avec succès et envoya valser au loin le poisson. Cependant, Saren n'avait pas dit son dernier mot et il était plutôt résistant. Manger un simple mur n'allait pas suffire à mettre K.O cet hybride qui se moquait un peu trop du grand blond. Caligula ricana à son tour, lâchant un rire qui vidait presque entièrement ses poumons. Son adversaire ne lui faisait pas peur. Saren fit des gestes étranges. Le combat était intéressant puisqu'il n'avait encore jamais combattu contre un Homme Poisson. Leur technique de combat était aussi fascinante que celle qu'il utilisait lui même. La poiscaille frappa dans le vide. Ca cachait quelques choses. Par réflexe, le sergent se protégea en mettant ses bras devant sa tête. Sans réellement comprendre pourquoi, il se retrouva expulsé dans les airs à détruire les murs et finalement tomber dans un trou. Il était désormais légèrement sonné sans savoir où il était réellement...

◘◘◘

En réalité, Caligula tomba dans le trou fait quelques minutes plus tôt par Colton D. Ardwyk. Dans la zone de combat, il y avait à présent énormément de poussière et on n'y voyait très peu. C'était d'ailleurs pile au moment où Haruno attaquait au corps-à-corps le capitaine pirate. Tout ce qu'on pouvait entendre, c'était à nouveau le fou rire de Caligula.

- Ahaha, désolé Lieutenant, j'avais pas vu le trou ! Y'en a un autre et je m'en occupe.


Le Sergent bondit jusqu'au plafond et le défonça encore plus. Son but était tout simplement de faire descendre de force Saren. Et ce fut un succès. L'homme poisson allait très bientôt atterrir dans la pièce où se trouvait son capitaine. C'était un désastre. Le sol n'était plus plat. Il y avait des obstacles partout. Caligula attendit de voir la poiscaille tomber du plafond pour donner un coup de pieds tranchant à distance. Si tranchant qu'il découpait même les morceaux de plafond qui se trouvait au sol.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 368
Fonction : Capitaine et Navigateur
Localisation : sur mon magma
MessageSujet: Re: [Quête PV Homra] La liberté est un plat qui se mange froid.  Jeu 6 Aoû - 20:23

Mon entré était la plus belle, personne ne pouvait faire mieux que moi. Qui aurait su que j’allais passer par le plafond ? Personne, même moi au départ je ne pensais pas le faire. Je me suis dit que pour un effet de surprise ce serait un bel effet de surprise. Mais ce n’est pas tout, j’ai réussi a libérer un des deux prisonnier. Le gorille en armure s’est barré, il devait sans doute aller chercher quelque chose dont il avait besoin pour se battre. Par exemple un sabre ou un fusil. Si ça se trouve il est très fort et c’est pour ça qu’il se trouvait ici, je suis venu sans savoir son passé, mais ça, s’il veut il me le dira !

Pour le moment je ne me souciais pas ça. J’avais un homme à battre. Il se trouvait en face de moi. Il était à quelques mètres de moi. J’aurais pu le tuer avec ma lave mais avant que je ne puisse faire quelque chose, il se téléporta autre part. Non en fait, il s’était déplacer plus rapidement que prévue et ça je ne m’y attendais pas. Mais il faut s’attendre à tout avec les marines. Regarder il y a bien une dame aux cheveux blanc faites d’or dans la marine. Bref ce n’est pas de ça que je dois vous parlez sinon je peux dire pleins de choses sur elle, comme els courbes de son corps nu sont magnifiques. Je suis sûr que mes ses compagnons de voyages n’ont pas réussis à la pécho, mais moi si ! Vous imaginez, un pirate qui copule avec une marine, on a jamais vu ça et bien moi je l’ai fait et par la suite, elle rejoindra mon équipage pirate, elle va finir pirate et porté ma descendance !

Bref cet homme envoya sa lance qui faisait au moins cinq mètres. Il envoya sa lance vers moi mais ce n’est pas ça qui va m’arrêter. Je suis un logia et ne l’oublier pas ! Je peux me transformer en lave comme je veux ! Je n’aurais même pas besoin d’esquiver que la lance va me transpercer sans me laisser de dégât. Je suis bien trop fort pour lui et il ne le sait pas encore. Il verra quand je vais me mettre à attaquer. Je ne cherchais même pas a esquiver sa lance qui venait droit vers ma hanche qui au final s’est retrouvée dans mes côtes. Je ne sais pas comment il vient de faire ça, il a sans doute usé d’un fruit du démon pour faire ça. Et oui dans la marine ils ont des fruits du démon eux aussi, mais il ne doit pas être aussi puissant que mon fruit du démon a moi ! Alors qu’il repassa devant moi, il essaya de me donner un coup de genou. Je reculais de quelques pas et il ne pouvait pas me toucher. Un autre sergent tomba dans le trou que j’avais fait. Faisant ainsi se lever un gros nuage de poussières. Puis il s’attaqua au plafond et faisant ainsi tombé Saren sur le sol de la base marine.

« Bon tu t’occupes de ton pote et moi je me charge du mien ! Après on retrouve le mec en armure et on se casse, l’autre cornu tout faiblard à pas réussit à se libérer donc il n’en vaut pas la peine ! »

Tel était mes ordres. Ils sont absolus et Saren commence à le savoir. Bref il fallait en finir rapidement. Je n’avais pas de temps à perdre, j’avais un monde à détruire et c’est en commençant par détruire des bases que l’ont détruit le monde ! Je me mit en position d’attaque, je faisait un signe à Saren de ne pas se mettre devant moi et j’envoyais une grosse vague de lave vers Haruno ! Je savais qu’il allait esquiver, j’envoyais donc un poing de lave vers lui et ensuite je m’élançais vers lui. Je ne voulais pas qu’il ait une chance de survit. Je voulais le tuer le plus rapidement possible pour retourner sur les mers et montrer que la lave est la chose la plus puissante dans ce monde. Je suis sûr qu’après ça tout le monde va connaître la légende du grand Ardwyk et aussi son équipage qui commence à se former pour détruire le monde !

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t260-par-la-lave-il-regnera
Pirate
avatarPirate
Saren Goto


Messages : 46
Fonction : Second
Localisation : Grand Line
MessageSujet: Re: [Quête PV Homra] La liberté est un plat qui se mange froid.  Dim 16 Aoû - 16:54

La mouette s'envola à travers la pièce après avoir reçu mon coup. Il avait eu beau se protéger, comme par instinct, avec ses bras, rien ne pouvait stopper la haine que j'avais vis à vis de cette fiche organisation. La Marine et toutes ses petites fourmis qui se prennent pour de dangereux guerriers périront tous bien assez tôt. Le fragile volatile s’échoua quelques mètres plus bas, traversant le trou formé plus tôt par Doomsday. La chute avait dû être rude, enfin c'est que je pensais sur le coup, avant d'entendre son rire d'adolescent pré-pubère. Je restais ainsi quelques instants, exaspéré par le peu de fierté affiché par mon adversaire. Mais le sol se mit à trembler avant de céder littéralement sous mes pieds. Ardwyk avait tellement défoncé le sol, que maintenant toute la structure semblait se transformer en château de carte. A moins que cela soit l'autre asperge qui ait joué de sa subtilité pour me faire descendre.

Accompagné par les morceaux du sol dans ma chute, je ne vis venir l'attaque de mon opposant qu'au dernier moment. Les lames d'air s’essoufflèrent rapidement contre les blocs de pierre, mais pas suffisamment pour que je puisse passer outre. J'utilisais alors ma queue pour tournoyer sur moi même, et ainsi sortir de la trajectoire de l'attaque. L'une des lames parvint à m'entailler la cuisse, mais rien d'assez grave ou profond pour mettre ma puissance en déroute. Une fois sur mes pieds, je vis Colton aux prises avec une autre mouette. Il avait également remarqué mon retour à ses côtés, et comme à son habitude, il m'ordonna de m'occuper de mon combat et de le laisser gérer le sien.

« C'est bien ce que je comptais faire Magma Man... »

La poussière levée par toute cette action me faisait suffoquer, il était grand temps que j'aère un peu l'endroit. Préparant un water impact de ma main gauche, je projetais l'onde droit devant moi. Tout l'air ambiant fut bousculé, perturbé par les particules. Avec un peu de chance, l'attaque allait à nouveau frapper le marine, vu le peu de visibilité dont nous disposions. Mais le but premier était clairement d'y voir un peu plus clair dans cette purée de pois. Comme une rafale de vent, la poussière volatile fut expulsé sur les côtés, et une grande partie s'échappa par le trou désormais béant dans le plafond.

« Bien, bien, bien, Monsieur la mouette. Je ne sais pas trop quel pouvoir tu possèdes, et clairement je m'en moque. Mais Colton m'a demandé de me débarrasser de toi. Donc finissons en rapidement. »

Tendant mes deux bras de chaque côté, index vers l'avant, je mitraillais dans tous les sens en ramenant mes bras vers moi. Des balles d'eau fusaient dans tous les sens. S'il était un utilisateur d'un fruit du démon, il avait plutôt intérêt à esquiver, et dans son désarroi, j'aurai tout le temps de lui asséner un coup létal. Si ça n'était pas le cas, et bien tanpis pour moi, je serai obliger de lui exposer ma force brut.
Spoiler:
 

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t368-votre-mort-viendra-du-diab
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Quête PV Homra] La liberté est un plat qui se mange froid.  

Revenir en haut Aller en bas
 

[Quête PV Homra] La liberté est un plat qui se mange froid.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» les chemins de la liberté
» [Power Down] La liberté s'allume dans les ténèbres...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece New Order :: Zone RP :: Grand Line :: Autres Iles-