AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Carls D. Fantasia [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 182
Fonction : Capitaine/Roi
Localisation : Grandline
MessageSujet: Carls D. Fantasia [Fini]  Mar 11 Nov - 2:52

Carls D. Fantasia


Nom : Fantasia
Prénom : Carls D. (Il tiens le D. de sa mère)
Âge : 26 ans
Lieu de naissance : Caribou Island
Race : Homme du nord
Faction / Grade : Civils, Roi des Caribous
Métier/Rôle sur un navire : Capitaine et accessoirement intendant.
But : Reconquérir son royaume et agrandir ses frontières pour la gloire du grand Caribou.
Surnom : Le Fantastique
Mer de départ : Grand Line

Capacité : Moke Moke no Mi – Fruit du Bucheron : Le Moke Moke (Prononcé M’oké) permet à son utilisateur de contrôler le bois sous sa forme naturelle, c’est-à-dire la buche. Il peut créer, modeler et manipuler ces buches tant qu’il respecte le précepte de base du grand Caribou, ce qui est buche doit rester Buche.


Description Physique :
Carls est plus facilement décrit comme un géant aux cheveux blonds.  Mesurant dans les deux mètres trente, arborant une musculature lui offrant une largeur d’épaules et une stature qui fait ombre à bien des hommes. En haut de ce corps gigantesque se trouve la tête de notre personnage, vous regardant de haut avec ses yeux d’un rouge sang à vous en donner des frissons. Ses cheveux d’un blond éclatant et son allure plus que royale font de lui une créature imposante qui se fait remarquer dans une foule. On le décrit comme un homme magnifique, dont la beauté dépasse celle des grands fondateurs… Il faut toutefois spécifier qu’il vient d’une île peuplée par des adorateurs d’un caribou, leurs goûts peuvent êtres discutables.  Malgré tout, personne ne peut nier la beauté de notre prince, peu importe votre origine, les femmes peuvent rarement y résister.

Son corps est recouvert de divers tatouages tribaux, représentant son titre et son importance dans son royaume aux origines tribales.  Tous ses tatouages, incluant aussi ses ongles et la majorité des accessoires de mode qu’il arbore fièrement sont tous colorés rouge, à l’exception des boucles d’oreilles en or et du collier doré qu’il garde presque en permanence. Parlant de mode, Carls garde généralement ses vêtements assez simples, chemise blanche et pantalons amples, rien de bien moderne ou complexe, il n’a pas besoin de vêtements pour se sentir supérieur.

Il arrive cependant, lorsque la situation le demande, qu’il enfile son armure pour aller au combat, bien qu’il la trouve en général inutile, considérant que personne ne pourra l’atteindre avec ou sans. Cette armure est composée d’un alliage arborant la couleur de l’or, mais dont la résistance dépasse celle du fer. Jambières, gantelets et tassettes lui suffisent, son armure comporte aussi un plastron, mais il ne le porte que durant les parades royales, le tout accompagné d’une grande cape rougeoyante. Malgré l’allure très imposante de cette fameuse armure, elle semble plutôt légère et permet de se mouvoir facilement, secret de fabrication des forgerons de caribou Island? Qui sait.

Description Psychologique :
Carls est membre de la famille royale de Caribou Island et ça parait, toujours au-dessous de tous et ne faisant que marche sur ceux qui se trouvent sur son chemin. Arrogant, prétentieux et sûr de lui, il est très rare de le voir surpris ou affichant une quelconque preuve de peur et d’incertitude. Notre prince voit tous ceux qui tentent de se mettre dans son chemin comme de vulgaires insectes et, malheureusement pour l’humanité, il considère tous ceux qui ne sont pas de son statut comme étant dans son chemin. Bien-sûr, il ne va pas non plus tuer tout simple paysan qu’il croise, bien qu’au fond de son cœur il ne les considère même pas à la hauteur de ce cadeau qu’est la vie. Il est prêt à travailler avec ceux du statut inférieur pour arriver à ses buts, jamais n’osera-il le traiter comme des égales et il risque probablement de leur planter un couteau dans le dos à la moindre occasion, mais il est malgré tout capable de compromis.

La famille royale des Fantasia est une famille plutôt conservatrice, vivant par les préceptes des quatre fondateurs et du grand Caribou et Carls ne déroge pas à la règle. Seul son peuple mérite sa protection et celle de sa foi, les autres ne sont que des hérétiques qui seront bientôt châtiés durant le Grand Hiver. De ce fait, il ne sera jamais le genre d’homme à sauver un peuple simplement par principe, au contraire, il risque plutôt d’être celui tentant de les détruire. En effet, Carls n’a qu’un seul objectif en tête; la suprématie des Fantasia avant tout.  Il est prêt à tuer et détruire qui que ce soit, marine, révolutionnaires ou pire, pour permettre à son royaume de reconquérir ses terres et d’étendre ses frontières dans tout le monde connu. Cet acharnement et sa capacité à ne jamais perdre espoir lui ont permis de reprendre la mer, bien que le fait qu’il se croit le roi légitime de toutes les mers ait aussi aidé.


D’un côté plus personnel, notre jeune héros est souvent décrit comme froid, mais malgré tout amical, calculateur, mais sans non plus renfermer ses émotions. Général hors pair et combattant féroce, les quelques chanceux qui ont survécu à un affrontement avec lui décrivent une bête aux yeux rouges, attiré seulement par le sang et la victoire. Carls apprécie aussi quelques autres belles joies de la vie, l’alcool et les femmes pour n’en nommer que deux et adore la compagnie de gens bien vivants, pouvant parfois même oublier sa supériorité royale pour se laisser emporter dans le vin et les grandes histories de ses compagnons. Mais attention au réveil, il ne faut pas être trop amical avec lui après une telle soirée, car vous risquez d’en perdre les doigts.

Histoire :
Caribou Island, terre reculée au fond de Grand Line, là où peu de Log Pose pointent encore est une terre couverte d’une forêt luxuriante. Des arbres géants, composés principalement de conifères et de feuillus nordiques, côtoient les montagnes et la mer, formant un paysage plutôt unique. Les terres du Caribou étaient autrefois peuplées d’indigènes géants ne vivant que pour la coupe et le troc de bois, pouvant couper l’entièreté de l’île à blanc avant d’attendre quelques jours que les arbres repoussent à leur taille d’origine comme par magie. Ces hommes vénéraient une créature étrange, un genre de Cerf géant sur deux pâtes, armé de deux grandes haches qu’ils appelaient le grand Caribou. Ils vivaient en paix avec la nature, échangeant leur bois avec les marchands jusqu’à l’arrivée d’une famille exilée du gouvernement mondial, cherchant un refuge pour des crimes innommables.  Arrivés sur cette île, les indigènes les acceptèrent comme des demi-dieux, leur permettant d’ajouter leurs touches personnelle au mythe du grand Caribou, devenant ainsi les quatre fondateurs et la première famille royale du nouveau Royaume de Caribou Island, les Fantasia.

L’histoire continue durant plusieurs décennies, voir des siècles, les Fantasia firent construire de grands châteaux et de grands temples à l’honneur du grand Caribou, ils modernisèrent l’île et en firent un royaume maintenant reconnu mondialement et qui leur permit de rejoindre le gouvernement mondial, nettoyant les crimes autrefois commis par leurs ancêtres. Les indigènes, toujours très réceptif aux changements, acceptèrent l’arrivée de cette modernité avec joie, arrêtant leurs anciens rituels pour la foi du Caribou moderne. Étrangement, par le fait même, les arbres perdirent leur pouvoir unique de pousser en une nuit, devenant ainsi que de simples arbres qui, une fois coupés, restaient coupés. Certains puristes crurent que ce changement soudain dans la foi du Caribou pour celle des quatre prophètes causât un colère chez notre grand Dieu qui quittât la terre des Caribous. Pour répondre à ces fausses accusations, les Fantasia mirent sur pied les cinq préceptes du grand Caribou, répondant ainsi aux craintes des plus religieux des indigènes et ancrant leur nouvelle réforme avec une seconde légende Caribou, celle du grand bucheron Dubois (Tout est grand chez les caribous, habituez-vous).

Quels sont les cinq préceptes du grand Caribou mon cher Carls?

« 1. Ce qui est buche doit rester buche, ce qui est arbre doit rester arbre.
2. La hache est sacrée et ne devrait être utilisée que contre les ennemis du grand Caribou.
3. Comme l’a fait le grand Dubois, tout jeune homme doit partir en mer prêcher la voix du grand Caribou
4. La forêt est notre plus grand trésor, traite celle-ci comme ta famille.
5. Je suis vraiment très beau. »  


Très bien Carls, mais n’oublie pas, le cinquième précepte est « Chaque années, les hommes devront honorer la grande coupe » et non pas une ode à ta supposée beauté, rappelles-toi en cher personnage.

« Mais pourquoi le narrateur me parle, il ne devrait pas y avoir un mur entre nous deux?»  

Ta gueule, j’ai une histoire à raconter, alors arrête de me déranger! Bon, où en étais-je? Ha oui… Commençons…

Aîné de la famille royale des Fantasia, Carls a grandi dans un environnement plutôt  unique. Chez les Caribous, l’élu du trône ne doit pas être protégé, mais au contraire prouver sa valeur en bravant les dangers de la forêt ancestrale et trouver le trésor des rois. Bien-sûr, ceci n’était qu’un test finalisant des années d’entraînement pour le futur roi et personne ne se doutait qu’un trésor existait vraiment au fond de cette stupide forêt. Les rois précédents s’étaient contentés de s’aventurer dans les arbres et d’en ressortir avec un grizzli dans les bras et quelques cicatrices, prouvant généralement leur valeur et accédant ainsi au trône. Cependant, Carls était différent, né d’un des concubines du roi actuel, il avait tous les droits d’accéder au trône, mais il n’était pas vu comme un roi légitime par ses frères et sœurs. Mais il n’avait que faire de ces idiots rongés par la jalousie, peut-être n’était-il pas née d’une femme pure de la génération royale des Fantasia (Si vous vous posez la question, oui ils couchent avec leurs cousines, la mère de Carls était un indigène.), mais cela le rendait plus fort. Alors que ses frères étaient chétifs et peureux, arborant leur belle chevelure blonde et se croyant protéger de tous de par un droit divin offert par le grand Caribou, notre jeune prince était un géant, fort et vu par les indigènes comme le début d’une nouvelle dynastie, plus proche du peuple et plus forte que jamais.

Je n’ai pas besoin de vous faire un dessin pour vous expliquer que notre cher héros avait vu son statut de héros du peuple comme une force que personne d’autre n’avait. Il se considérait bien plus qu’un simple héros, né du droit divin des Fantasia et mélangé avec la puissance brute du peuple de la hache (Ainsi appelaient-on les indigènes, autrefois armés seulement d’une hache qu’ils maniaient avec force), il n’était rien de plus qu’un demi-dieu, venu sur terre pour chambouler l’équilibre des forces. Convaincu de son état de « fils du grand Caribou », Carls s’était donné comme objectif de suivre les traces du grand bucheron Dubois et de trouver le trésor au fond de la forêt. Voyez-vous, on raconte que le bucheron Dubois, après avoir quitté l’île pour découvrir le monde avec un épouvantail, serait revenu sur l’île avec le pouvoir de manipuler le bois sacré des arbres magiques, devenant ainsi un dieu aux côtés du grand Caribou. Notre prince se devait de trouver ce trésor, qui serait la source du pouvoir de Dubois, et de trouver sa place au sein du panthéon divin, aux côtés de l’être à bois et du bucheron.

C’est ainsi qu’après son entraînement intensif au combat à la hache et aux coutumes des caribous, ayant survécu facilement aux tentatives d’assassinats de ses frères avares de pouvoir et ayant étudié les anciens ouvrages de l’île, notre héros était prêt pour le test final. L’entraînement commençait au dixième anniversaire du prince et s’était terminé à son vingtième, 10 ans de dur labeur avec de multiples maîtres avaient fait de lui un fier combattant sur ces terres, digne du trône. Son seul frère ne souhaitant pas sa mort, Silas, quatrième de la ligné royal et second fils de la mère de Carls, devait l’accompagner dans son périple, comme le voulait la tradition. En temps normal, il aurait choisi le second fils, qui devait lui aussi faire ses preuves au cas où l’ainé meurt durant le test, mais malheureusement tous avaient refusés. Carls et Silas étaient plutôt bons amis, le plus jeune léchait les bottes du plus vieux et en échange il avait droit de le côtoyer, une relation très saine. Ils se tenaient tous les deux devant la grande forêt qui couvrait le centre de l’île, prêt à revenir d’ici un mois avec un grizzli et de recevoir le trône. Cependant, Carls avait une autre idée en tête… Ainsi ce ne fut pas un mois qu’ils passèrent dans la forêt, mais cinq ans… Cinq ans durant lesquelles tous les crurent morts, donnant le trône au cruel deuxième fils et causant très probablement la future chute du royaume.

Mais bon, ne parlons pas de ce bout de l’histoire pour le moment, alors que le royaume devenait un régime cruel et sans droits, probablement identique à celui qu’aurait créé notre héros, détruisait le royaume, nos deux aventuriers exploraient le centre de l’île.

« Cher Frère… Peut-être est-ce que ce serait le temps de trouver un grizzli et de le laisser vous blesser un peu, cela fait quelques temps que nous sommes partis. »

« Je ne pars pas de cette forêt sans le trésor… Le royaume attendra.  Aller, cherchons ces ruines, Le grand Caribou ne m’abandonnerait pas, je suis sûr que la réponse s’y trouve.

Soupirant, Silas acceptât d’entrer dans le temple, comme il l’avait fait les trente fois précédentes alors que le duo suivait le casse-tête des indices pointant vers un autre temple où se trouvait un autre indice et ainsi de suite. Celui-ci devait être le bon… Après cinq ans de recherches, ils ne pouvaient pas se tromper, il y avait même une grosse hache à l’entrée, laissée là depuis très longtemps, plantée dans le sol et couvert de lichen. Passant la hache sans trop s’y attarder, notre prince entrât dans le temple où se trouvait simplement un grand cercueil avec un bac à fruit sur le dessus, contenant seulement une drôle de pomme.

« C’est tout? Au moins les autres avaient des pièges et du danger. »

« Nous y somme Silas, ceci est la tombe du grand Bucheron… Le trésor est ici. »

Attrapant la pomme nonchalamment et prenant une petite bouchée du fruit clairement pourrit, ne se préoccupant pas du goût considérant qu’il n’avait mangé que de la viande de grizzli depuis le cinq dernières années. Alors qu’il se retournait, la hache plantée au sol plus tôt vint trancher Silas comme du beurre, le laissant tomber au sol devant son frère qui ne semblait pas plus affecté que ça. Le pauvre Silas, dans sa chute funeste laissât s'échapper une petit « Je rejoins le grand Cari... », faisant de cette prière à moitié terminée ses derniers mots. La hache était maintenant maniée par une genre de masse blanche translucide ressemblant à un être humain qui l’observait, avançant lentement vers notre héros qui terminât sa pomme d’une bouchée, comme pour rire au visage du spectre devant lui.

« Dois-je considérer que le trésor est cette pomme pourrie? »

Le spectre ne répondait pas, continuant sa marche funeste vers notre héros qui ne bronchait pas, envoyant seulement un regard autoritaire au fantôme devant lui. Il n’avait que peu à faire de l’identité de cette créature défendant le tombe, il avait le trésor, le reste importait peu. Faisant un pas vers l’avant, notre prince gonflât le torse et fit face au monstre armée de la hache devant lui, prononçant quelques paroles à une force suffisante pour faire trembler les arbres environnants.

« Je suis le maitre légitime de ses terres et l’élu du grand Caribou, je t’ordonne de me laisser passer, vermine! »

La créature ne bronchât pas, se préparant à enfoncer sa hache dans les entrailles du petit être royal devant lui, mais s’arrêtât soudainement alors qu’un drôle de vent fit vibrer la forêt, un vent qu’on ne pouvait que très rarement sentir au centre de l’île… Un vent digne du grand Caribou. Peut-être celui-ci avait-il entendu l’ordre du prince et l’avait reconnu Carls comme son égal, ou alors peut-être que notre héros avaient seulement enfin prit possession de son nouveau pouvoir et que le spectre l’avait reconnu, le vent n’étant qu’une coïncidence, quoi qu’il en soit… Carls savait ce qui lui restait à faire. Marchant sur son frère qui se vidait tranquillement de son sang, l’homme se dirigeât vers son royaume, un sourire au visage.

Malheureusement, en cinq ans beaucoup de choses peuvent changer… Devant les changements qui frappaient le monde, la révolution profitât du contexte pour frapper fort sur Caribou Island et fit tomber la famille royale, ne laissant que Carls comme héritier légitime de la nouvelle république du Caribou. Quelle ne fut pas sa surprise, alors qu’il sortait de la forêt, de ne pas être accueilli avec acclamation, mais plutôt avec violence. Fuyant avec difficulté les forces révolutionnaires pour découvrir un monde en changement… Un monde dégoutant où les droits humains et la démocratie prônaient, où les hommes pouvaient marcher sur les châteaux de la famille royale et ne pas se faire trancher la tête… Un monde où il ne valait pas la peine de vivre. Non, Carls devait sauver ses terres, et le monde entier au passage,  de cette horreur qu’était la joie de vivre dans un monde égalitaire. Brandissant un poing devant son royaume aux pris avec les flammes de la révolution, le quittant dans une petite barque qu’il avait volé à un marchand local et formulant une promesse simple :  

« Ces terres seront miennes, je reviendraient et je vous montreraient à vous tous et au grand Caribou que je suis le maître légitime de ce monde! »

_______________________________


Dernière édition par Carls D. Fantasia le Mar 11 Nov - 22:30, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t228-fiche-technique-de-carls
Pirate
avatarPirate
Silence


Messages : 334
Fonction : Second
Localisation : Avec ta femme
MessageSujet: Re: Carls D. Fantasia [Fini]  Mar 11 Nov - 3:39

Pres refusé !

Le mot Caribou n'apparait que 34 fois (oui oui j'ai compté) et, selon l'alinéa 42 ter des règles générales d'utilisation de notre beau et sublime forum, un admin de type canadien doit citer le mot "Caribou" 36.42 fois dans sa présentation pour qu'elle soit validé. Je me vois donc contraint de la refuser...

_______________________________
Come join the murder, come fly with black ! We'll give you freedom from the human trap !


D1E4F2A2-0E81-4D6F-8ABE-0FC04A18A4F6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t133-chapitre-final-livre-de-si

Messages : 87
Fonction : Cuisinier de l'Extrême.
Localisation : Grand Line - Alambra.
MessageSujet: Re: Carls D. Fantasia [Fini]  Mar 11 Nov - 9:58

M'oké ?

_______________________________

#243261
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t128-arkein-halton

Messages : 182
Fonction : Capitaine/Roi
Localisation : Grandline
MessageSujet: Re: Carls D. Fantasia [Fini]  Mar 11 Nov - 22:23

2.42 ajouts du mot Caribou plus tard et j'annonce que c'est terminé!

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t228-fiche-technique-de-carls
Pirate
avatarPirate
Silence


Messages : 334
Fonction : Second
Localisation : Avec ta femme
MessageSujet: Re: Carls D. Fantasia [Fini]  Mer 12 Nov - 21:04

Bon, le mot "Caribou" apparait suffisamment, je valide donc la pres'.

Le personnage est un peu classique je trouve mais bien construit. L'île et son univers sont très originaux et c'est vraiment un bon point ça. La religion, le gouvernement, l'histoire même de l'île, je trouve ça très sympa. Quelques petites fautes ici & là qui parfois donnent une drôle de tournure à la phrase, genre "né d'un des concubines [...]" mais bon, ça reste parfaitement lisible pour un truc écris avec des sabots de chèvre !

Tu peux donc prendre la mer avec 170 PA, pas de prime pour toi, de même, tu n'auras pas de surnom officiel, si ce n'est peut être : la petite tarlouze blonde, mais seulement dans ton dos, dans les tavernes, par des révolutionnaires imbibés d'alcool !

_______________________________
Come join the murder, come fly with black ! We'll give you freedom from the human trap !


D1E4F2A2-0E81-4D6F-8ABE-0FC04A18A4F6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t133-chapitre-final-livre-de-si

Messages : 87
Fonction : Cuisinier de l'Extrême.
Localisation : Grand Line - Alambra.
MessageSujet: Re: Carls D. Fantasia [Fini]  Jeu 13 Nov - 12:58

Salut mon petit Caribou Okama !

Je viens terminer le travail, en t'offrant 170 PA et une seconde validation. Sans prime.

Plus sérieusement, comme relevé par Silence, y'a quelques tournures de phrases bizarres propre à ta langue, mais le reste est bien écrit. J'ai apprécié le contexte, la légende tournant autour du Caribou et surtout, tout le côté famille royale. C'est du bon quoi.

Pour le surnom, le Qwébékwa te convient-il ? °°

_______________________________

#243261
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t128-arkein-halton
Capitaine
avatarCapitaine
Daryl Drake


Messages : 735
Fonction : Capitaine
Localisation : Sparthienna
MessageSujet: Re: Carls D. Fantasia [Fini]  Jeu 13 Nov - 13:04

Moi j'ai le Petit Prince...

"Bien sûr, dit le caribou. Tu n'es encore pour moi qu'un petit garçon tout semblable à cent mille petits garçons. Et je n'ai pas besoin de toi. Et tu n'as pas besoin de moi non plus. Je ne suis pour toi qu'un caribou semblable à cent mille caribous. Mais, si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde"

_______________________________
Quand on veut défendre les libertés, on est bien obligé de constater que l’on va à contre-courant de l’histoire.


0D6EED2A-CD50-436E-8963-C30A0F5090E2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t121-daryl-drake#384
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Carls D. Fantasia [Fini]  

Revenir en haut Aller en bas
 

Carls D. Fantasia [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale
» Ohoh, voici Liana ! [Fini.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece New Order :: Administratif :: Espace Joueurs :: Présentations :: Présentations Validées-