AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Première escale...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chasseur de Prime
avatarChasseur de Prime
Haom Ike


Messages : 11
Localisation : Whyskey Peak
MessageSujet: Première escale...  Lun 13 Juil - 13:43

Le jeune chasseur de prime était toujours tranquillement installé sur l’ancre du bateau pirate. Profitant de l’air marrant et du bruit des vagues se brisant sur la coque du navire. Il resta quelques heures dans cette position qui semblait pourtant des plus inconfortables, les mouvements du bateau le berçait, Ike faisaient de petites siestes.
Il fut réveillé par des gouttes d’eau, non pas qu’un des pirates lui urinait dessus, simplement que le temps changeait à grande vitesse. Le ciel qui était quelques instants auparavant dégagé, était dès à présent sombre et des gouttes d’eau clairsemait le paysage. Puis le rythme s’accéléra, sans sa capuche le chasseur de prime aurait été trempé jusqu’aux os en un rien de temps. De nombreux beuglements retentirent sur le pont, un charabia incompréhensible arriva jusqu’aux oreilles de notre héros. La luminosité avait chuté, les visions étaient dès à présent brouillées par la forte pluie ainsi que le vent s’étant également mis à souffler. Il était temps d’agir.
Ike ne savait pas combien de temps allait durer le trajet avant que le navire n’arrive sur la première île de Grand Line. Cependant, durant le laps de temps qu’il avait à sa disposition, il allait devoir prendre le contrôle de ce navire, récupérer ses affaires et arriver à bon port !
La mer commençait à s’agiter, alors qu’Ike réfléchissait sur son ancre, il manqua de peu d’aller vérifier la température de l’eau. Il décida donc de grimper sur le pont, procédant doucement, un mouvement après l’autre, prenant garde de ne pas effectuer de mauvaises manipulations, il testait chacune de ses prises avant d’y mettre tout son poids.
Ike sauta sur le pont et regarda tout autour de lui, s’attendant à faire la rencontre d’une personne d’un moment à l’autre, mais rien. L’espace autour de lui était inoccupés, les pirates avaient rentré la voile et s’étaient réfugiés à l’abri à toute vitesse. Le jeune chasseur regarda le ciel, celui-ci n’avait pas l’air d’avoir envie de se calmer. La mer était devenue très agité et le bateau tanguait de droite à gauche sans interruption, Ike dû d’ailleurs se tenir au bastingage pour trouver une semi équilibre. Ne pouvant pas s’aider du pont du navire trempé il avançait d’un pas mal assuré après l’autre.
L’heure de la castagne était venue. Quelle était la principale règle de la bagarre ? Annoncer à toutes les personnes présentent que nous avons envie d’un peu d’action bien évidemment et pour cela, il fallait qu’Ike fasse du bruit. Beaucoup de bruit pour compenser le boucan que faisait l’orage…  Une fois arrivée en face d’une porte, espérant que celle-ci le conduirait à l’équipage, le chasseur de prime donna un gros coup de pied de face qui l’arracha de ses gonds. Manque de chance, ce n’était qu’un placard…


-OH ! TU VEUX QU’JE T’AIDE A TOUT CASSER COUILLON ?! Suis-moi, le capitaine veut nous voir dans le réfectoire !

Ike fit volte-face, ses proies venaient à lui, pas besoin de courir pour les chercher. Si toutes pouvaient suivre l’exemple de celle-ci, une belle après-midi allait s’offrir à lui. Le pirate qui lui avait à l’instant aboyé dessus pour se faire entendre à travers la pluie et le vent l’observait toujours. Dès qu’il aperçut le masque blanc du chasseur de prime, son visage changea d’expression, dévoilant son étonnement. Un éclair illumina le ciel au même instant et Ike put apercevoir le visage de son opposant. Il s’agissait de Sancho, le pirate qui avait pu toucher ses affaires et qui lui avait subtilisé son Log Pose, l’objet qu’il allait avoir besoin de récupérer avant de quitter ce navire.
Le pirate n’attendit pas une seconde de plus, il dégaina son épée, fit quelques pas et arma son coup en direction de son opposant. Ike s’avança également, poing levé il allait tenter une esquive suivie d’une riposte bien placé pour désarmer son adversaire. Cependant, le chasseur de prime glissa lorsqu’il posa le pied gauche par terre, prit dans l’élan il s’écrasa lourdement sur le sol. La lame lui passa juste au-dessus du masque, manquant de peu de le couper en deux ou simplement de le dévisager. Sancho, ne se laissant pas abattre, poussa un cri de rage et continua son mouvement en effectuant un revers de la main droite en direction du sol où se trouvait son adversaire. Hélas pour le malfrat, le bateau continuait de tanguer et ce fut à son tour de perdre son équilibre. Il s’écrasa contre le bastingage tribord et lâcha son arme dans le même mouvement, Ike suivit le même mouvement, mais étant placé un peu plus à bâbord que son opposant, celui-ci lui arriva dessus les deux jambes repliées. Et ce fut donc dans un seul mouvement, juste avant d’arriver au contact qu’il les déplia et frappa le thorax de son adversaire. Le bois situé derrière le pirate ne résista pas et il fut envoyé en mer.
*Et de un…* Pensa le jeune homme, il allait encore pouvoir s’amuser quelques instants avec les autres membres de l’équipage. Le bateau pirate n’étant pas un gros bâtiment, il n’allait pas tarder à leur tomber dessus. Ike marcha tant bien que mal sur le pont toujours glissant, s’accrochant du mieux qu’il le pouvait à tout ce qui lui passait sous la main. Il pénétra dans le navire par une nouvelle porte qui le conduisait à l’étage inférieur et put entendre quelques rires et aperçu dans le même temps plusieurs lumières au bout du couloir. La porte de la pièce était entrebâillée, ce fut en toute discrétion que le jeune chasseur de prime dévoila sa présence à bord du navire pirate. D’un coup de pied en plein centre de celle-ci, avec la violence du coup la porte toujours accroché à ses gonds alla s’écraser dans un effroyable bruit contre le mur contre lequel elle était fixée. Toutes les discutions s’arrêtèrent et les regards se fixèrent sur le nouvel arrivant.


-Bien, maintenant que le calme est revenu… J’aimerai que vous me rendiez un objet que vous m’avez dérobé il y a quelques heures au Cap des Jumeaux…

Personne ne prit la parole et tous les hommes présents dans la pièce se regardaient les uns après les autres pour savoir s’il s’agissait d’une blague de leur compagnon qui manquait dès lors à l’appel. Ike aperçu une bouteille de rhum entamé positionné sur un coin d’une table non loin de lui. Il fit deux pas et s’en empara, ne se refusant rien il but au goulot  et ne prit pas la peine d’enlever son masque, tentant de faire couler le liquide par la petite fente situé au niveau de la bouche de celui-ci. Un petit échec car moins de la moitié du liquide qui coulait sur le masque atteignait sa bouche, le reste atteignait sa parka. Vu que toujours personnes n’étaient prêts à prendre la parole, il enchaîna.

-Ah, maintenant que j’y pense… Votre collègue là, Sancho. Eh bien il est mort, mais c’est lui qui m’avait volé mon Log Pose avec… Ike scruta les hommes, son index gauche allant d’un homme à l’autre, puis s’arrêta. TOI !

-C’est donc ça que tu veux ? Un homme sorti des rangs et montra son bras équipé de deux Log Pose. Viens donc les chercher HAHAHA !

Le métal sortant du fourreau ou le tintement de chaînes raisonnèrent dans la pièce, le bruit de la tempête n’était plus percevable… Les oreilles du chasseur de prime bourdonnaient au rythme de son cœur. Une sensation de chaleur jaillit de son corps, il était prêt, un sourire apparu sur son visage, camouflé derrière son masque. Six personnes étaient présentes devant lui, il fit deux pas en arrière en direction de la sortie par laquelle il était entré dans la pièce. Le premier attaqua avant qu’il ne put atteindre la position qu’il souhaitait. Une épée dans chaque main, il arma et les fit descendre dans un arc de cercle d’environ quarante-cinq degrés de droite à gauche. Cependant, Ike fut plus rapide et lui envoya un coup avec la bouteille de rhum qu’il tenait de la main droite. Celle-ci se brisa sous l’impact et l’homme s’écroula. Continuant sa retraite, le jeune homme se positionna à l’entrée de la pièce, dans son dos le couloir. De cette façon il ne pouvait pas se faire encercler par ses adversaires supérieurs en nombres. Deux personnes tentèrent de passer en même temps dans le couloir, mais se cognèrent dans leurs progressions. Ike bondit, envoya une gauche-droite au premier situé sur sa gauche, se baissa pour éviter un coup de dague du deuxième homme et répondit par un crochet du gauche dans le foie. Y ajouta une rotation de la hanche pour y ajouter de la puissance, l’homme s’écroula et vomi sur les chaussures de son compagnon. Celui-ci écœuré fit quelques pas en retrait et fixa son compagnon à terre ainsi que ses chaussures arborant une nouvelle couleur. Ike prit deux pas d’élan, sauta, passa au-dessus de son précédent adversaire alors à terre dans son vomi et asséna une « South Sempû » dans la mâchoire de son second adversaire qui en reculant pour éviter de recevoir davantage de vomi s’était alors retrouvé dans la pièce et l’homme s’écroula dans un bruit sourd.
S’attendant à affronter un nouvel adversaire, le jeune homme se remit immédiatement en garde, prenant la peine de respirer doucement pour garder son calme, mais rien ne vint. Les trois derniers pirates avaient déserté la pièce par une porte située à l’arrière. Ses précédents adversaires avaient servi  de diversion. Il s’élança sans attendre une seconde de plus à leurs poursuites, sa course le mena dans un nouveau couloir avec quelques pièces dont les portes étaient fermées. Il ne prit pas la peine de les ouvrir et continua son chemin, quelques mètres plus loin il arriva au pied d’un escalier qu’il gravit à tout allure. Ike déboucha sur le pont, le calme était revenu, la tempête avait disparu, la mer était redevenue calme et les mouettes chantaient tout autour du navire. Les pirates étaient sur l’arrière du navire et s’apprêtaient à faire tomber une barque à la mer pour s’échapper, au loin… Une île leur faisait face, elle était assez loin, mais de sa position actuelle, Ike pouvait apercevoir une immense roue et d’autres manèges ainsi que des collines ressemblant à des cactus… Quel était cet endroit ? Il avait soudainement envie d’aller y mettre un pied et visiter celle-ci. Un bruit le fit soudainement sortir de son rêve. La barque des pirates avait touché l’eau et il allait prendre la poudre d’escampette.
Qu’allait faire notre héros, rester sur ce bateau et tenter de le diriger tout seul ou tenter de sauter sur la barque ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chasseur de Prime
avatarChasseur de Prime
Haom Ike


Messages : 11
Localisation : Whyskey Peak
MessageSujet: Re: Première escale...  Mer 15 Juil - 9:44

Ike s’élança à toute allure en direction de l’arrière du navire, une fois qu’il eut gravit les quelques marches qui le séparaient de l’extrémité du bateau pirate, il leva sa jambe et positionna son pied sur le bastingage prêt à sauter sur la barque qui avançait doucement en direction de l’île. Cependant, le pirate possédant les Log Pose qui n’était nul autre que le capitaine du navire, fixait le jeune chasseur de prime ce qui le coupa dans son élan.

-Si c’est ça que tu veux, va donc les chercher !

Le pirate effectua un mouvement de côté et lança aussi fort qu’il le put l’un des Log Pose en direction du large. Ne se préoccupant plus des malfrats, Ike changea de direction et plongea immédiatement dans l’eau, nageant aussi vite qu’il le put pour atteindre le point d’entré dans l’eau de l’objet tant convoité. Après avoir couvert environ les trois quart de la distance le séparant du log, le chasseur de prime prit une profonde inspiration et plongea. Ouvrant les yeux sous l’eau, le sel présent dans Grand Line n’aidait pas ses recherches, maintenant que le soleil était revenu il avait plus de chance qu’en pleine tempête, mais il ne fallait pas que l’objet coule trop profondément. En dessous de lui régnai les abysses, impossible de savoir ce qu’il pouvait s’y cacher ou qu’y s’y promenait tout simplement. Le Log Pose étant une bille de verre rempli d’air en son centre devrait normalement flotter, mais c’était sans penser que le bracelet en cuir l’ornant imbibé d’eau salée le rendait lourd et le faisait doucement couler. Après de nombreux mouvements de brasse coulée, Ike réussit à attraper l’objet, mais l’air présent dans ses poumons commençait à se raréfier, il en avait dépensé une grande quantité en effectuant ses mouvements à toute vitesse. Il s’agitait dès à présent non plus pour descendre, mais pour remonter… Le soleil étant toujours de sortie, le jeune homme dirigea son regard vers celui-ci et donna tout ce qu’il pouvait pour atteindre l’air qui se trouvait quelques mètres plus haut.
Quelques secondes plus tard, une gerbe d’éclaboussure brisa le calme de l’eau et Ike apparu en son sein, bouche grande ouverte, inspirant du mieux qu’il le pouvait. Retrouvant peu à peu son calme, il regarda autour de lui. L’île se trouvait sur sa droite ainsi que le bateau pirate, la barque avait de nouveau été accroché au navire, plus personne n’étaient à son bord. Ils étaient sans doute remontés à bord, puisque de sa position, Ike pouvait voir la voile du navire en cours de déploiement. Le chasseur de prime accrocha le Log Pose à son bras gauche et commença à nager en direction de l’île, de petits mouvements souples, sans forcer… Il lui restait une grande distance à parcourir, il allait devoir s’économiser du mieux qu’il le pouvait et tout cela en priant que le temps ne change pas en cours de route. Il avait entendu de sales histoires à propos de Grand Line, toutes plus folles les unes que les autres. Cependant, toutes légendes étaient fondées sur une base qui était vrai et dans toutes celles qu’il avait pu entendre, le temps était très capricieux sur cette mer et bon nombres de navires avaient pu en faire l’expérience.

Lorsqu’il posa le premier pied à terre, il ne savait pas du tout quelle heure il pouvait être. Simplement que la journée était sur le point de se terminer, les derniers rayons du soleil pointaient le bout leur nez. Nager une bonne partie de l’après-midi l’avait complètement épuisé, il avait envie de manger n’importe quelle nourriture pouvant lui passer sous les mains, mais surtout une folle envie de dormir. Ce qu’il fit en fin de compte, se trouvant sur une petite plage, il ouvrit son sac à dos, étala les affaires mouillées autour de lui et s’allongea. Il s’endormit sans demander son reste.
Au petit matin, Ike se réveilla avec les premières lueurs du soleil. Il procéda à quelques étirements matinaux puis replaça toutes ses affaires encore humides dans son sac. Le mettant sur le dos, il commença à marcher en direction des habitations qu’il pouvait apercevoir non loin de lui. Même s’il était très tôt, bon nombres d’habitants étaient déjà réveillés et s’attelaient à leurs tâches quotidiennes. Il pénétra dans une taverne, s’installa au bar et commanda une boisson chaude ainsi que de quoi grignoter. Alors que le jeune homme attendait toujours ce qu’il venait de commander, un homme vint s’installer non loin de lui et ouvrit le dialogue.


-Salutation étranger ! On m’appel Jim, je suis le boulanger de la ville et si je n’m’abuse, je n’ai pas eu l’honneur de croiser une personne avec un accoutrement comme le tien dans les parages.

Ike n’avait aucune envie de parler de quoi que ce soit avec un étranger… Il était fatigué, avoir du sable comme matelas était tout simplement horriblement inconfortable. Pire que les lits de camp de la marine pour être exact. N’ayant pas encore mangé, il ne fallait pas qu’il attire l’attention ou déclencher une rixe, sinon il allait amèrement le regretter…

-Moi c’est Ike, je suis arrivé hier soir sur l’île. J’ai dû dormir sur la plage, j’ai rencontré quelques problèmes en mer à bord du navire dans lequel je voyageais.

-Ah, un navire pirate est arrivé hier en milieu d’après-midi, tu es membre de cet équipage ?

Dès que l’homme eut terminé sa phrase, il sentit comme une pointe dans le creux de la nuque, comme s’il était épié de toute part. Au même moment, le barman lui apporta sa commande, des morceaux de pain dans une panière ainsi que sa boisson chaude. Ike ramassa son sac, l’ouvrit et prit un petit tube en plastique, à l’intérieur était entreposé les quelques documents ne pouvant être mouillé, comme son argent ou son agrégation de chasseur de prime délivré quelques temps plus tôt par la marine. Il avait eu cette idée il y a de loooong mois en arrière, lorsqu’il était encore dans la marine plus précisément. Il avait glissé sur une corde et était tombé à la mer, ses économies en poche, tout était foutu. Il avait dû trouver un moyen pour que cela ne se reproduise plus, il faut apprendre de ses erreurs pour avancer dans la vie. Ce fut donc le document officiel qui stipulait que le jeune homme dénommé HAOM Ike arpentait les mers en tant que chasseur de prime. Il la posa devant le prénommé Jim et enchaîna.

-Alors non je ne suis pas un pirate, mais j’étais bel et bien présent à bord de ce navire pour capturer l’équipage. Hélas je n’ai pas réussi, ils m’ont feinté et je me suis fait lamentablement avoir…

Il s’empara d’un morceau de pain, le trempa dans sa boisson chaude et le dirigea vers sa bouche, mais il fut arrêté juste avant par le barman. Celui-ci lui retira le panier pour lui en donner un autre et fit de même avec la boisson. Puis avec un grand sourire il lui dit.

-Si tu ne veux pas dormir toute une journée, je te conseille de manger ceux-là.

Jim enchaîna et commença à lui expliquer le fonctionnement de cette île, tous les individus présents sont des chasseurs de prime. Etant la première île de Grand Line, ils cassent en quelques sortes les rêves des petits pirates trop ambitieux qui se lancent sur cette périlleuse mer. C’est d’ailleurs ce qui était arrivé aux précédentes proies d’Ike, lorsqu’ils avaient accosté au port, les habitants les avaient tous capturé dans le courant de la soirée. Le boulanger était un homme fort sympathique, ayant pris un jour de repos à son travail, il proposa à notre héros de lui faire visiter les environs.
Une fois le petit déjeuner terminé, les deux hommes commencèrent leur petite balade sur l’île, il lui expliquait le roulement des différents chasseurs, comment arrivaient-ils à s’entendre, certains étant spécialisé dans la capture pendant que d’autre comme lui exerçait d’autres métiers permettant la survie de la communauté. Les cactus tapèrent dans l’œil du jeune homme, le nombre de tombe était vraiment impressionnant. Tandis que selon Jim, le parc d’attraction devenait de plus en plus connu sur Grand Line et commençait à rameuter bon nombre de personne. Voilà comment les deux hommes en vinrent à ce sujet.


-Comme je t’expliquais, plus l’île grimpe en renommé, plus il nous faut du monde pour affronter les primés venant sur cette île. Si tu veux t’installer ici je peux en toucher deux mots à notre chef et…

-Je t’arrête tout de suite. Le coupa Ike. Je n’ai pas emprunté le chemin de Grand Line pour m’arrêter sur la première île et me battre contre des pirates de pacotilles. Si je suis ici, c’est pour la castagne contre de grands noms c’est clair ?

-Jim parut perplexe. Tu veux de la castagne contre de grands pirates primés alors que tu n’arrives pas à capturer un équipage ne valant quasiment rien tout seul ? Tu te fou de ma gueule c’est ça ? Je pensais que tu aurais compris que voyager seul sur cette mer est synonyme de mort…

-Tu veux peut-être que je te montre qui est faible ici ?

Jim se fendit d’un large sourire et se mit en position de combat, Ike en fit de même. Les deux hommes se faisaient maintenant face. Le jeune chasseur de prime avait un mauvais pressentiment…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Première escale...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Première escale à Arabelle.
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» Le 26 mai... La première armée permanente française...
» Cours de Sport [première classe arrivée]
» Première nuit dans Dreamland...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece New Order :: Zone RP :: Grand Line :: Voie n°1 :: Whyskey Peak-