AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le départ.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chasseur de Prime
avatarChasseur de Prime
Haom Ike


Messages : 11
Localisation : Whyskey Peak
MessageSujet: Le départ.  Jeu 9 Juil - 12:00

Ike était allongé dans l’herbe, les bras derrières la tête en guise d’oreiller. Le chasseur fixait le ciel, ou du moins les nuages glissaient doucement au gré du vent. Ceux-ci prenaient diverses formes, pouvant aller d’une simple fleur à un animal, une montagne également bref, à ce que son imagination pouvait bien laisser filtrer. S’ennuyer, rester allongé sans rien faire était devenue son quotidien depuis quelques temps. Tout simplement car il n’avait pas grand-chose d’autre à faire sauf peut-être s’entraîner. Cependant, il n’avait plus d’objectif à l’heure actuelle et n’avait donc aucune raison de gaspiller de l’énergie pour quoi que ce soit. Son chemin l’avait conduit à tout hasard sur Grand Line et Ike était d’une certaine façon très content d’être arrivé jusqu’ici, il allait maintenant pouvoir se mesurer à des adversaires redoutables ou du moins l’espérait-il ! Il avait entendu de nombreuses légendes ainsi que des histoires plus folles les unes que les autres racontées par des aventuriers, des marins ou encore des pirates. La route de tous les périls s’ouvrait aujourd’hui à lui alors que de nombreux aventuriers en quête de gloire se sont brisé les dents par le passé sur ce même chemin…
Le fait d’imaginer des  guerriers plus fort que lui accéléra son rythme cardiaque, un sourire se dessina sur son visage camouflé par son masque. Il se mit debout et agita ses jambes ainsi que ses bras commençant doucement à se battre contre le vent. Il avait découvert le ‘’Shadow Boxing’’ après avoir pu observer un tournoi de boxe entre différentes compagnie de la marine. Se dire qu’il se battait contre quelqu’un, même si celui-ci était imaginaire et n’existait que dans son esprit, cela palliai à son manque de compagnie.
Ike était lancé, les deux-trois mouvements effectués dans le vide ne furent qu’un début. Il enchaîna avec des pompes, des abdos, des flexions ainsi que des tractions où il prit appui sur une branche quasi parallèle au sol. Tout cela sous le regard du phare délabré du cap des jumeaux.
Le jeune homme avait pris la peine de le visiter plus tôt dans la journée. Car après tout, des voyageurs auraient pu laisser des objets intéressants dont ils n’avaient plus besoin. Cependant, rien de ce qui était présent ne servait à bon escient notre valeureux héros… Il y avait de la nourriture certes, mais soit celle-ci empoisonnait l’inconscient qui serait prêt à engloutir son contenue soit elle lui donnait un allé simple pour de longues journées cramponné au-dessus trône. Non, ce qu’il lui fallait c’était un bateau, une barque… Un moyen de transport pour naviguer sur la mer, car il ne se voyait pas devoir nager un nombre incalculable de kilomètre.
Malgré les nombreux débris qui jonchaient le sol, ces morceaux de bois et de métal qui provenaient en partie de la carcasse qui l’avait conduit jusqu’ici, il ne voyait pas comment construire une quelconque embarcation. Ike n’était pas comme son père, celui-ci était capable de construire n’importe quoi avec du bois. Hélas pour lui, le jeune homme avait beau se gratter la tête, il n’arrivait qu’à fixer quelques planchettes pour un radeau de fortune qui allait l’envoyer droit en enfer s’il se risquait à embarquer à son bord.

Revenons aux exercices que notre jeune combattant était en train d’effectuer. Après en avoir terminé avec ses quelques mouvements de renforcement musculaire, il se mit à frapper dans des feuilles d’arbres voltigeant en direction du sol. Pour cela, il mettait des coups de pieds dans le tronc pour transmettre une secousse en direction des branches et ainsi en décrocher quelques-unes. Se remettant immédiatement en position de combat, point levé, sautillant sur la pointe des pieds, Ike se servait essentiellement de ses poings. Ses jambes ne se mobilisant que pour le mouvement et les rotations de ses hanches.
Tout à coup, plusieurs bruits arrivèrent à ses oreilles. Le premier, on aurait dit que du bois ou autre chose grattait contre une substance plus dure ensuite, de nombreux hurlements dont les paroles furent totalement indescriptibles par le jeune chasseur. C’est alors qu’un navire surgit, provenant de reverse mountain, sa traversée ne fut pas une partie de plaisir, même si cet équipage s’en sortit en meilleurs états que celui qu’Ike avait précédemment connu.
Le navire ne comportait qu’un seul mat, celui-ci arborait une voile noire et tout en haut, au centre du pavillon Ike put discerner un dessin ressemblant à une tête de mort. Ils allaient être ses taxis et sa prochaine nourriture. Sept personnes débarquèrent sur la terre ferme. Le Capitaine beugla ses ordres.


-BON ! On répare le navire et on se casse immédiatement en mer ! J’aime pas ce coin... il m’inspire pas confiance. CARL ET SANCHO ! Allez m’inspecter le phare que nous n’ayons pas de surprise !

Les deux hommes partirent en courant suivre les ordres de leur supérieur. Ike s’étaient pendant ce temps cacher dans un buisson à côté de l’arbre où il s’exerçait quelques temps plus tôt quand il repensa à quelque chose d’important. Il regarda ses bras et son corps, il avait enlevé ses vêtements pour prendre un peu le soleil et éviter de les tremper de sueur. Son sac, son log pose, sa parka ainsi que son masque étaient positionnés sur la table au rez-de-chaussée. Ike se précipita contre le phare et se positionna en dessous de la fenêtre opposée à l’équipage, de cette façon il put rester incognito et écouter tranquillement ce que les deux hommes allaient dire.

-L’arme au poing, les deux pirates pénétrèrent à l’intérieur du bâtiment. Oi Carl, regarde-moi ça. Sancho avait immédiatement remarqué les affaires du chasseur de prime laissé bien en vue.

-Et alors ? Quelqu’un les a sans doute oublié t’entends aucun bruit comme moi, laisse ça là on le récupérera en sortant.

Pile poil ce qu’attendait le jeune Ike, un petit peu de temps pour prendre ses affaires personnelles, pour se rhabiller avant de leur filer une bonne dérouillé.

-Reste ici et regarde. Le dénommé Sancho avait l’air plus malin que son compatriote, il posa la main droite sur la table et y fit une trainé accumulant de la poussière sur son membre. Il posa ensuite la gauche sur le sac à dos et… Rien. Sancho redirigea son regard en direction de Carl. Conclusion mon vieil ami ?

Aucun son ne sorti de sa bouche, il releva son arme et sa tête commença à bouger dans tous les sens à la recherche d’une quelconque menace. Sancho commença à fouiller dans les affaires et découvrit le Log Pose, l’aiguille pointait dans la direction de Grand Line et l’homme comprit de suite qu’il était chargé. Car après tout, cela faisait maintenant plus d’une journée et demie que le jeune chasseur de prime attendait qu’un navire passe par sa position pour qu’il puisse monter à bord. Ike décida de se lever pour retourner à sa position initiale  pour se diriger vers l’entrée et tendre une embuscade aux pirates lors de leur sortie. Hélas pour lui, ce fut un zéro pointé en discrétion. Lorsqu’il se redressa, son crâne rentra en collision avec un pot en terre qui dépassait de la fenêtre, celui-ci explosa en mille morceaux lorsqu’il rencontra le sol. Les deux hommes sortirent en trombe du phare après avoir entendu le bruit.
Sans plus attendre il pénétra dans le phare, les deux hommes n’avaient embarqué que son sac à dos, le Log pose étant dans la main d’un des pirates… Il ne lui restait donc que sa parka et son masque qu’il enfila à toute vitesse. Une fois cela fait, il observa discrètement les mouvements de ses futures cibles. Sur les sept membres du départ, trois étaient resté sur la terre ferme, le navire dans leurs dos ils regardaient droit devant eux. Alors que les autres s’attelaient à réparer le bateau, piochant parmi les débris de bois présents non loin d’eux.
Environ une heure plus tard, ils embarquèrent une bonne pile de planche plus ou moins en bon état et levèrent l’ancre. Pendant ce laps de temps, Ike s’était doucement rapproché du navire, pourquoi n’avait-il tout simplement pas foncé dans le tas ? Il ne savait pas naviguer, voilà pourquoi… D’une certaine manière il n’avait pas essentiellement besoin du bateau, il avait également besoin d’eux.
Son dernier mouvement resta le plus audacieux, le Capitaine beugla à ses hommes de monter à bord et dans le même temps Ike balança une pierre en direction de l’arrière du navire qui atterrit dans l’eau dans un joli plouf. Les pirates mordirent à l’hameçon tandis qu’Ike s’élança de son buisson en direction de l’avant du navire, il se cramponna à l’ancre et tenta de s’installer du mieux qu’il le put.
Le bateau pirate commença à dériver, l’heure de l’aventure avait sonné, le cap des jumeaux appartenait dès à présent au passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le départ.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Départ non réfléchi et vite regrété.
» Patrimoine de Coupvray: Part de Brie
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» Les membres du CEP frappés d’interdiction de départ
» Mentor/Apprentie Le Départ!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece New Order :: Zone RP :: Grand Line :: Cap des Jumeaux-