AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Intro Arc n°2 (U.S.I White Mantis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 138
Fonction : Bouclier félin
Localisation : Little Garden
MessageSujet: Intro Arc n°2 (U.S.I White Mantis)  Mer 10 Juin - 16:10

Le problème avec la mer de Grand Line, c'est qu'on perd toute notion du temps.

Cela faisait donc entre 2 jours et un mois, sans que je ne puisse être plus précis, que notre bestiau à poils courts avait quitté l'île de Whiskey Peak. Il se trouvait toujours en compagnie de la désormais Lieutenant Hayley Schwartz, qui était, de ce fait, devenue sa supérieure hiérarchique. Mais il avait plaisir à lui obéir. En vérité, depuis quelques temps, depuis qu'ils avaient couronné de succès leur mission sur l'île des chasseurs et que le groupe s'était séparé en deux ; depuis qu'ils avaient reçu cet ordre de se rendre sur Little Garden à la recherche d'une mouette échouée ; Yohoshi était resté impassible et silencieux. Malgré sa large contribution à leur victoire sur la maudite aux étincelles, il ne semblait pas heureux ni même satisfait. Il semblait vide, toujours debout les bras croisés sur le torse, face à la mer, égarant ses pensées dans les flots tumultueux. Quelque chose avait changé en lui, comme si le personnage qu'il s'était efforcé de construire et de maintenir en vie depuis toute ces années s'effaçait peu à peu pour laisser place au véritable Kentarô. Mais pour savoir ce qui se passait à cet instant dans sa tête, mieux vaut laisser sa plume parler...


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

«  Je ne savais même plus combien de jours avaient passé. J'avais cessé de m'intéresser à tout cela. Il n'y avait plus qu'une seule chose qui occupait mon esprit. Cette sensation que j'avais ressentie au plus profond de moi-même, au court de ce combat excitant où j'avais pu laisser s'exprimer ma rage. Elle n'était pas habituelle. L'Ame du Chasseur ne réagissait plus comme avant. Elle se contentait d'afficher sa présence en moi lors des batailles. Cette fois-ci, j'avais l'impression qu'une nouvelle fois, elle avait essayé de se révolter, de s'échapper de sa cage. Dans ce combat là, j'avais cessé durant plusieurs instants de penser comme un être humain. Je pensais comme le Smilodon. Je n'abritais plus seulement l'Ame du Chasseur. J'étais devenu le Chasseur entièrement... »

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Le jeune homme tourmenté ne fut éveillé que par le remous du bateau lorsque la coque de celui-ci fendit légèrement la grève, le secouant plus que d'ordinaire. Sans plus attendre il alla chercher sa veste militaire, qu'il acceptait désormais de porter, accrochant même à la ceinture le sabre réglementaire. Les changements qui s'opérait dans son esprit se ressentait dans ses habitudes et son physique tout entier. Enfin bon, les faits et la cocasserie de la réalité le ramèneraient bien assez vite à son état naturel. C'est donc en arborant un visage totalement imperméable et fermé qu'il se décidât à descendre du blindé et à poser un pied sur l'île préhistorique. Il sentait la bête en lui gronder un peu plus à l'appel de son environnement. Il savait que le Smilodon serait encore plus complexe à maitriser dans ce milieu qui rappelait tant son habitat naturel. L'Ame du Chasseur faisait de plus en plus ressentir son existence. La Lieutenant n'avait pas l'air plus affectée que cela par le comportement changé de son subordonné, n'extériorisant que très rarement ses ressentis. Elle savait fermer son visage aussi bien que notre protagoniste et ne laissait filtrer aucune information.

C'est donc dans un silence presque solennel qu'ils avancèrent d'un même bloc vers la forêt dense et profonde de l'île, réagissant à peine au brame puissant d'un dinosaure. La forêt était aussi vieille que ses habitants et les deux soldats n'avaient de cesse de couper lianes et troncs pour réussir à avancer. Le sabre de Yohoshi prouvait ici toute son utilité. Malheureusement, et vous le savez sûrement si vous suivez les aventures de notre armoire à glace ambulante, ce genre de début de mission bien trop calme ne pouvait pas durer, même dans mes rêves créatifs les plus fous. Alors que le sergent coupait avec violence une liane qui entravait le passage de deux personnes avançant de front, comme eux, le ciel sembla craquer et le sol se déchirer. Un arbre gigantesque, attiré par le lourd poids de la liane tranchée, pourri à la racine, venait de se décider à tomber, chutant à grande vitesse dans leur direction. Les deux compères eurent à peine le temps de sauter chacun d'un côté du tronc qu'un nuage de poussière s'écroula devant la violence du choc. L'animal guerrier fut projeté à quelques mètres par le souffle violent, si bien qu'il ne reprit conscience que quelques minutes plus tard, perdu en pleine forêt, sans aucun repère. Et sans la blanchette. Elle avait purement et simplement disparue. Elle et le tronc demeuraient introuvables pour lui. Il se décida alors à contre-coeur à continuer sa mission, dirigeant ses pas dans une direction choisie au hasard, espérant que cela le mènerait vivant à des informations.

Mais le super-prédateur ne s'accorda même pas le temps de commencer ses recherches. Son odorat d'animal s'était éveillé en une fraction de seconde, faisant frétiller ses narines, un frisson parcourant son échine sur toute sa longueur. L'odeur qu'il avait repérée, à travers l'iode et les déjections de dinosaures, était reconnaissable entre mille. Un mélange de souffre, de roche et de cendre dégageant instantanément un sentiment de puissance dévastatrice. Il n'y avait qu'une seule personne au monde qui sentait ainsi.

– ARDWYK !


Faisant suite à ce cri humain, le félin à la carrure de gorille leva la tête au ciel, laissant s'échapper un long rugissement d'avertissement. La chasse était ouverte, la proie était trouvée. Restait à savoir combien de temps il resterait le chasseur et son ennemi la proie...

_______________________________

Les gens aiment voir souffrir leurs héros.
David Bowie

________________________________________________
Tout le monde veut devenir un cat:
 



9CCC2321-AF8F-4969-B6BD-4024800EB2D5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t406-yohoshi-sabertooth-kentaro

Messages : 340
Fonction : Médecin
Localisation : Whyskey Peak
MessageSujet: Re: Intro Arc n°2 (U.S.I White Mantis)  Jeu 11 Juin - 15:47

Hayley était presque triste de quitter Whyskey Peak, elle ressentait comme un sentiment de nostalgie. Tant de bons souvenirs en tête et pourtant, elle aimerait que certains s'effacent. Cette soirée passée avec Ardwyk qui ne faisait que briser sa carapace et que par principe, elle ne voulait pas montrer une once de sentiments. Quelques temps après la mission, les Whites Mantis reçurent une convocation. Encore une mission mais étrangement... Ils n'avaient pas eu la même. Il fallait se séparer. Ichi et Steinar était donc sur la voie 2. Hayley elle, se retrouva une nouvelle fois avec Kentarô sur la voie 1. Mission de sauvetage, ça tombe bien, elle a besoin de se former en tant que médecin. Ce n'est pas parce qu'elle est enfin nommée medecin qu'elle est hyper compétente. Maintenant, il faut se former dans le tas. Elle était donc dans une cabine, elle ne parlait pas beaucoup ces derniers jours et se contentait de gueuler comme une hystérique sur certains. Elle devait se sentir très heureuse d'être Lieutenant mais être médecin l'enjouait bien plus. Ce grade qu'elle attendait tant et pourtant... Il y a des jours où elle regrette d'être Marine. Des jours comme celui-ci où elle se contente de faire balancer devant ses yeux un collier qu'elle a volé à ce pirate. Son petit trophée qui la fait sourire et ne cesse de torturer son esprit. Écouter son cœur ou sa raison, telle est la difficulté. Qu'est-ce qu'elle pensait de lui réellement ? La blanchette avait beau cherché, la réponse était toujours la même. Elle mourrait d'envie de le revoir. Se perdant dans ses pensées jusqu'à ce que le bateau s'agite toujours plus. La femme médecin rangea alors ce collier bien caché sous ses vêtements. Personne ne devait le voir, sinon, ce serait la catastrophe. Elle enfila sa veste de marine par-dessus ses vêtements et prit sa trousse de médecin. Des vêtements de marine qu'elle avait de plus en plus de mal à mettre en totalité. C'est pour cela qu'elle était à moitié habillé en Marine. Mais bref, elle sortit de sa cabine et aperçu le Sergent qu'elle salua une nouvelle fois.

- Bien, allons y Sergent


Les deux Marine s'aventurèrent alors dans une forêt très dense. En bonne femme élégante et chiante, Hayley laissa au grand blond la majeur partie du travail. Elle n'avait pas envie d'abimer ses beaux gants et autre. C'était une grande dame qui n'a pas à se salir m'voyez. Elle se contente juste de porter sa trousse de médecine. Oui, des fois, la blanchette se prend pour une princesse. Surtout lorsqu'il s'agit de ce genre de tâche. Le ménage toussah, c'est vraiment pas son truc. Après quelques temps de débroussaillage, un craquement se fit entendre. Craquement bien étrange. La Lieutenant leva les yeux au ciel. Aucun des deux n'eurent le temps de réagir correctement. Un arbre gigantesque venait de céder. Hayley l'esquiva pour ne pas se faire écraser et mourir bêtement mais le vent la fit s'envoler sur plusieurs mètres. C'est ainsi que la jeune femme se retrouva ensuite face à une pente et roula jusqu'à atterrir plus bas et bien plus loin que son coéquipier. Elle avait beau se protéger à l'aide de son pouvoir mais rien à y faire... La voilà sonnée, près d'un arbre à entendre de l'eau coulée quelque part. Hayley reprit ses esprits en entendant quelques cris d'animaux ou de monstres qui se trouvaient sur cette île. Se levant doucement en se tenant la tête, elle finit par chercher Kentarô et retrouva un peu plus loin sa trousse.


- Sergent ? Aïe ! Ca fait un mal de chien... SERGENT ???

Hayley tendit une dernière fois les oreilles pour entendre son coéquipier mais rien... Sauf un cri... Il était bien trop lointain mais cru entendre un "Ardwyk". Quoi de mieux pour faire sursauter cette jeune demoiselle et rendre ses joues légèrement rouge. Repensant une nouvelle fois à cet homme avec qui elle passa une folle nuit. Comment ça je vous ai spoilé ? J'en ai rien à faire. Hum hum, reprenons, par réflexe, la grande Dame vérifia dans ses poches qu'elle avait toujours le collier et finit par esquisser un sourire. Elle l'attendait celui-là. Oh quelle joie de pouvoir le taquiner à nouveau mais peut-être se faire péter la gueule. Hayley aimait beaucoup le danger. Elle aimait également la peur qu'il lui procurait. Bien étrange comme sensation mais cette femme est mystérieuse sur pleins de points. La blanchette vérifia qu'elle n'était pas trop blessée et rien à signaler. Elle suivit simplement les cris de son coéquipier. S'aventurant ainsi dans la jungle sans savoir sur qui elle allait réellement tomber. Après quelques temps de recherche, elle s'arrêta à un point d'eau, celui qu'elle avait entendu un peu plus tôt. La Lieutenant soigna ainsi ses quelques écorchures, mouilla sa petite tête et ses cheveux. Attention, concours de chemise blanche mouillée ! Puis surtout, elle bu un bon coup. Ce qui fit du bien. Une nouvelle fois, elle entendit comme des cris, des monstres où on ne sait quoi et continua sa route jusqu'à certainement croiser certaines personnes...

_______________________________

322D9775-6EAB-4A25-B51A-D2E21416789E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t214-hayley-schwartz
 

Intro Arc n°2 (U.S.I White Mantis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Intro] Les White Mantis partent à la chasse aux Punk [PV USI WM]
» [Gouvernement] U.S.I. White Mantis
» Young Haitian MD named White House fellow
» Can't Blame White People.
» The white countess.~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece New Order :: Zone RP :: Grand Line :: Voie n°1 :: Little Garden-