AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un fantôme du passé [FB]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Décurion
avatarDécurion
Joe Gillian


Messages : 17
MessageSujet: Un fantôme du passé [FB]  Ven 5 Juin - 17:44

Trois mois… Cela faisait trois mois que tout avait basculé.  Lui qui avait cru à sa deuxième chance, lui qui avait cru à son utilité pour rendre ce monde meilleur avait été utilisé, il avait été trahi. Pouvait-il mettre tout cela sur le dos de la Révolution ? N’aurait-il pas pu penser que lui offrir cette chance, la chance d’avoir une arme comme le Deltagun n’était pas fait pour un petit Sergent ? Il était habile avec une arme à feu, trop bon tireur mais il connaissait à l’époque deux ou trois meilleurs personne que lui, il aurait du s’en douter… Joe maugréait dans sa tête depuis des semaines, il se demandait comment il avait pu être si crédule. Il se disait qu’elle serait encore en vie si l’homme avait refusé l’offre de Brodmann… Mais pourtant sans cette erreur, Gillian n’aurait jamais rencontré celle qui avait rempli son cœur de ce sentiment si doux et si ardent à la fois. Quelle tragédie que le destin nous offre pour notre vie quelque fois non ? Joe frappa le sol carrelé de la vieille bâtisse  avec sa main gauche, sa prothèse, et éclata le carreau de faïence qui un jour avait du être de couleur beige ou crème. De sa main droite, il porta le goulot de sa bouteille de whisky à ses lèvres et en descendit un bon cinquième en grosse gorgée. Des larmes naquirent de ses yeux rouges et embrumés et coulèrent sur sa peau crasseuse, marquant des sillons en retirant l’espèce de poussière marron qui recouvrait la peau de son visage. Les larmes finirent leur course dans les poils de sa barbe de dix jours, qui n’était plus blonde mais d’un étrange mélange de gris et d’ocre. Un paria voila ce qu’était devenu le vaillant soldat fier de son uniforme d’il y a quelques années.  Sans but réel, sans véritable raison de vivre, celui qui portait le nom de code de Cobra survivait dans un monde qui lui était insignifiant. Il avait promis qu’il vivrait mais pas de la façon qu’il le ferait. Il vivait tel un clochard, squattant depuis une semaine ce qui était surement une vieille cabane de chasse à la lisière de la ville de Grisol, du même nom que l’île vu qu’il y avait qu’une seule ville sur cette île, il trouvait cela très con, mais il semblait que les habitants et leurs ancêtres avait toujours voulu cela, une grande ville unique, une forêt et des plages, sans oublier les deux collines à l’apposé de la ville. Il pouffa de rire en repensant au ridicule de l’ile puis sécha ses larmes sur son bras droit tout en reniflant la vieille morve qui obstruait ses naseaux. Il prit dans sa poche la pomme qu’il avait piqué sur un étalage et la croqua à pleines dents, ce sera son diner du soir, une pomme et une bouteille de whisky, un pur repas équilibré… Il remit du bois dans le feu du vieux poêle et continua sa petite picole quotidienne. Il savait que le lendemain, il devrait faire la manche ou piquer un ou deux portefeuilles pour pouvoir s’acheter sa boisson et continuer ce cercle infernal.


Comme tous les soirs depuis des mois, il était tombé dans un sommeil éthylique, s'étalant de tout son long près du poêle où brulait les derniers morceaux de bois mis dedans. Le plus souvent il se réveillait au milieu de la matinée, la bouche sèche et pâteuse et partait vers l'entrée de la ville pour se trouver un peu de monnaie. Quelques fois, il se réveillait pour aller soulager sa vessie. Justement cette nuit là, une envie de pipi nocturne le tira de son sommeil. Hasard, destin, chance? Mais alors qu'il se relevait il entendait quelque chose atterrir sur le toit de la vieille chaumière puis il y eu une petite détonation. Ce bruit il le reconnaissait, c'était celui d'un cocktail Molotov. Joe tituba, il entendit alors un homme hurlait dehors.

_ Cobrrraaaa! Sors donc de là. Canon pointé en l'air!

Cette voix il la reconnaissait, un vestige du passé, un passé pas si vieux mais un passé qu'il pensait enterré. Cette voix c'était celle de Toad, celle de Marius Champy. Comme pour montrer qu'il ne blaguait pas, Toad tira sur la baraque. Joe se jeta au sol, il sentit la balle passer au dessus de lui. Toad était un tireur hors-pair, un véritable tireur d'élite. Ses résultats de précision dépassait ceux de Cobra et ce dernier le savait.

_ Marius c'est toi? Attends, attends je sors. Donnes-moi trente secondes, je suis à poil.

C'était un mensonge mais Joe devait reprendre ses esprits, l'alcool coulant dans ses veines n'aidait en rien et altérait sa vision et ses ressenties du monde. Il roula jusqu'à la bassine rouillée qui lui servait à collecter l'eau venant d'une des fuites du toit. Il plongea sa tête dedans pour se rafraichir et tenter de dessaouler un petit peu. Il se releva ensuite et pris un mégot de cigare dans sa poche et l'alluma avec le briquet qui s'y trouvait aussi. Il se dirigea vers la porte de la cahute. Il la passa, bras en l'air. Il se demandait bien ce que lui voulait Toad. Il fit quelques pas en avant prenant la direction du premier tir. Il savait pertinemment qu'il ne pouvait pas rester dans la cabane en feu ou sinon il allait y rester, c'était sûr.

_ T'as une bien drôle de façon de venir me voir Marius tu sais.

_ Il n'y a plus de Marius, seulement Toad maintenant. T'entends Cobra.


_ Ok, ok... Ca fait bien longtemps qu'on s'était pas croisé hein? Que me vaut ta venue? Je te croyais mort tu sais.

Un coup de feu retentit à nouveau, Joe savait maintenant où était caché son ancien compagnon de combat.

_ Mort? Mort comme tous ceux que t'as laissé sur le carreau à la base? T'as tué toute l'équipe sauf moi! T'as voulu me faire cramer aussi hein!

_ Vous tuer? Je ne l'ai jamais voulu... Enfin pas vous. Juste Brodmann cette enflure... Python était une enflure lui aussi, Karen a été abattu par cet enfoiré!

_ Traitre? Il est vrai que les mecs de la Pieuvre nous ont utilisé mais je leur dois la vie maintenant et aussi ma puissance! Ne met pas la mort de Karen sur la tête d'un autre c'est ta faute.

_______________________________
Il est des moments, rares, où l’Histoire est dans la main de quelques hommes.




B6F2AA88-A678-4ADF-A73B-314F3ABE8E57
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t709-joe-gillian-alias-cobra
Décurion
avatarDécurion
Joe Gillian


Messages : 17
MessageSujet: Re: Un fantôme du passé [FB]  Ven 5 Juin - 19:40

Sortant de la forêt, Toad se montra. Il avait changé, surement les conséquences de l'incendie que Joe avait causé (lien image) Joe vit de suite les blessures que la destruction de la caserne, accessoirement repère d'une organisation révolutionnaire qui se faisait appelé la Pieuvre, avait causée. L'homme qui mesurait un bon deux mètres vingt avait son fusil, le même qu'il utilisait lors des missions, pointait sur le blondinet crassouilleux. Ce fusil, le Tarmac, Joe le connaissait, une arme de feu puissante et précise, un véritable fusil de sniper. Mais il avait un défaut, Toad devait reculer la culasse et la ré-emboiter pour pouvoir tirer à nouveau et le chargeur ne comptait que six coups.Il pouvait le battre, ses réflexes étaient meilleurs. Joe tira une bouffée de son cigare et répondit à son ancien collègue.

_ La Pieuvre? C'est le nom de cette branche révolutionnaire? Mou et dégueulasse, gluant aussi... Ca leur va comme un gant. Et ne met pas la mort de Karen sur mon compte, je l'aimais! Tout comme toi!

Joe abaissa sèchement son bras gauche en direction de Toad et tira. Mais celui-ci avait surement senti le coup venir et il se décala sur sa gauche tout en visant Joe. Son doigt appuya sur la gâchette et en un rien de temps, une balla vint se figer dans la cuisse gauche de Cobra. Sa course stoppa et il tomba en avant. Il roula mais dans sa roulade, il remboita sa prothèse sur le Deltagun et tendit son bras vers son adversaire. Son avant bras de métal se détacha et fonça tel un missile vers Toad. Le poing s'écrasa sur la gueule du sniper qui recula d'un pas. Joe balança juste à la suite un pruneau qui réussit à toucher Marius au torse. Joe avait l'avantage pour le moment. Il courrait dans sa direction voulant lui mettre une droite, mais Toad n'avait pas dit son dernier mot et son genou alla frapper le torse du blondinet qui en tomba au sol de douleur. L'ancien camarade de Joe, plaqua son pied sur le bras gauche de Gillian, l’empêchant de lever son arme.

_ T'es foutu Cobra. Tu méritais pas de l'avoir, sans ta belle gueule de boucle d'or, elle aurais jamais voulu de toi.

_ C'est sur que toi t'as toujours mérité ton titre de Toad, hahaha...HAAA!!


L'homme avide de vengeance venait de renforcer son étreinte sur le bras de Cobra tout en lui appuya le sternum avec la pointe de son fusil.

_ Les gars de la Pieuvre voulait pas que je te cherche, il avait bien tort, t'es qu'un tapette Gillian, j'ai toujours su que t'étais le plus faible de l'équipe.

_ Le plus faible qui vous aura tous décimé alooorrrs!!!


Cobra forca sur son bras gauche de toute ses forces, il réussit alors à repousser le pied du grand soldat de quelques centimètre, puis il disloqua son bras, du moins son épaule pour se dégager complétement tout en prenant le couteau qu'il avait toujours à sa ceinture. D'un coup il abattit la lame froide et acérée sur la cuisse gauche de Toad, le tailla dans le muscle. Joe se releva pour foncer épaule droite dans l'abdomen de son adversaire, forçant tel un bélier en furie pour le faire déséquilibré. Marius Champy en tomba en arrière tout en lâcha son arme à feu. Cobra choppa son bras gauche pour le placer la pointe du Deltagun contre l'épaule droite de Toad et y logea une balle à bout portant. Toad à terre, Cobra le tenait en joue maintenant.

_ Donnes-moi une raison de te laisser la vie sauve Marius?


_ J't'ai déjà dit, Marius est mort ce jour la Cobra!


_ Désolé mais pour moi tu seras toujours ce gros bêta de Marius qui aimait les chatons et le riz pilaf à la bière...

_ Je ne suis plus cet homme la, je ne suis plus un homme, un vrai maintenant... Tues-moi Cobra! Tues-moi Joe! Ou il le feront!

_ Pars alors, ne vas pas les rejoindre.


_ Trop facile... Ils savent ou je suis et ont un moyen de pression... Je préfères encore mourir de ta main, rends moi ce service sale enflure!

Une larme naquit de l'oeil de Joe. Il maudissait à nouveau ce jour où il signa avec Brodmann, il maudissait ce jour ou Rayon Leonem lui avait tranché le bras gauche. Il devait tuer un camarade, un innocent tout comme lui trompé par des salauds. La Marine, le Gouvernement, les Révolutionnaires, ils étaient tous les mêmes, c'était des enfants de putes, des chiens qui n'hésitaient pas à tailler dans les rangs comme ils le souhaitaient. Prisonnier, le monde était prisonnier des différentes politiques qu'elles soient communes ou contradictoires, c'était toujours les personnes à leur tête qui s'en sortait le mieux...

_ Au revoir Marius, on se retrouve en enfer...


Une détonation! Une larme qui coule... Plusieurs minutes passèrent, Joe était toujours au dessus du cadavre de Marius, son sang avait giclé sur son visage, il l'avait laissé couler sans rien y faire. Il venait de tuer un innocent, une personne trompé. Pourrait-il vivre avec? Oui et non, sa mort le touchait mais peut être moins que celle de sa tendre Karen. On dit que l'on a qu'une âme soeur dans le monde, Joe savait qu'il l'avait perdu. Mais il lui avait fait une promesse, la promesse de vivre en son souvenir, il n'y a rien de plus fort qu'une promesse faite à un mourant... Joe se dégagea du cadavre et ramassa son fusil. Il avait l'idée de le revendre pour pouvoir se payait un billet pour avancer vers son but South Blue. Il prit la direction de la ville, blessé, en sang et pleurant...

_______________________________
Il est des moments, rares, où l’Histoire est dans la main de quelques hommes.




B6F2AA88-A678-4ADF-A73B-314F3ABE8E57
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t709-joe-gillian-alias-cobra
Décurion
avatarDécurion
Joe Gillian


Messages : 17
MessageSujet: Re: Un fantôme du passé [FB]  Sam 6 Juin - 9:12

Il voguait sur une mer sombre aux reflets couleur de nuit. Le ciel prenait une teinte indigo alors que les étoiles clignotaient. Il semblait apercevoir des lucioles qui virevoltaient autour de lui. Il n'était pas sur un navire, il flottait à quelques centimètres de l'eau, la mer était tranquille avec peu de vague. L'air était frais sans être glacial, une lègère brise le poussait par l'arrière. Joe avançait vers une île, d'abord inconnue, elle se dessina petit à petit pour que le voleur reconnaisse l'île. Bolabola était son nom, une petite île de Grand Line de type estivale. C'était sur cette île qu'il avait l'habitude de se rendre en permission avec Karen, c'était un peu leur petit nid pour pouvoir vivre complétement leur amour. Il arriva sur l'île et se retrouva allongé sur le sable. Immobile il sentit quelqu'un se rapprocher de lui et s'installer contre son corps, il ne pouvait pas bouger. D'abord une ombre, une femme puis sa bien aimée se dessina dans ce brouillard hallucinogène. L'homme soupira, son cœur reprenait des couleurs, il ressentait l'amour de la femme. Elle n'était que souvenir et pourtant cela suffisait à le combler pour le moment.

_ Je t'aime...
_ Je t'aime aussi...Tu me manques... J'aimerais tant te...
_ Ne dis rien, n'oublies pas ta promesse...


L'homme au boucle d'or se mit à pleurer, de chaudes larmes coulaient de ses yeux. Dans la réalité, des larmes naquirent aussi.

_ Que dois-je faire?

_ Vis ta vie. Ne t’enterres pas. Vis tes rêves.
_ Mes rêves? Mes rêves sont avec toi.
_ Tu en as d'autres. Tu es libre, sois libre et vis pour toi.
_ Prendre la mer? Vivre libre et pour soi-même?
_ Vis comme tu le souhaites mais vis.


L'illusion s'évapora petit à petit, tout comme l'île et le ciel aux étranges reflets. Joe s'éveilla sur lit de fortune, il expira fortement. Se terrer sur cette ile n'était pas la solution, il n'était pas homme à se cacher. Il aimait bouger, vivre comme il le voulait et ne pas le faire, c'était se trahir soi-même. C'était décidé, il devait partir d'ici, quitter Grand Line pour rejoindre south Blue et retrouver ceux qu'il connaissait dans son passé.

_______________________________
Il est des moments, rares, où l’Histoire est dans la main de quelques hommes.




B6F2AA88-A678-4ADF-A73B-314F3ABE8E57
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t709-joe-gillian-alias-cobra
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un fantôme du passé [FB]  

Revenir en haut Aller en bas
 

Un fantôme du passé [FB]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand les fantômes du passé reviennent vous hanter.
» Les fantômes du passé [PV Eänlys Diansìn]
» Hortense ♣ Fantôme du passé [TERMINE]
» Les fantômes du passé [Terminé]
» Les fantômes du passé... [Pv Sonja - Peter]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece New Order :: Zone RP :: Grand Line :: Autres Iles-