AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Se fondre dans une masse ignorante [PV. Lazare]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 182
Fonction : Capitaine/Roi
Localisation : Grandline
MessageSujet: Se fondre dans une masse ignorante [PV. Lazare]  Mar 12 Mai - 3:51

C'était un jour spécial aujourd'hui, vraiment une journée unique comme il n'y en avait pas eu depuis des lunes... En ce jour, plutôt qu'être tranquillement posé sur le banc en face de l'entrée du parc d'attraction à partir de six heures du matin pour se faire lancer des regards de haines par les mères monoparentales qui le prennent pour un pervers, Carls avait plutôt choisi le bar le moins miteux du coin pour boire et manger un peu. Son alimentation actuelle se limitant aux quelques sacs de cacahuète que les gens lui jetaient à la vue de sa pauvre tête royale, il avait décidé de briser sa propre règle et d'aller manger un vrai repas pour changer. Notre Roi avait eu bien des problèmes avec son coffre plein d'or qu'il trainait dans le passé, celui attirant une bonne quantité d'attention indésirable, notre blondinet avait reçu comme conseil d'une connaissance d'éviter d'attirer une telle attention sur cette île en particulier. Il était plutôt difficile pour un tel personnage de ne vivre que sur de la nourriture réservé à la plèbe et il avait donc brisé cette règle. Pourtant, il savait parfaitement que quelques chasseurs de primes n'auraient aucun remords à lui fendre le crâne pour voler son or.

Bien-sûr, il faut aussi expliquer que notre blond royal ne se serait jamais laissé surpassé par un quelconque brigand de grand chemin, cependant, toute cette attention risquait de lui causer des problèmes et on lui avait gentiment rappelé qu'un vulgaire homme poisson lui avait donné biens des problèmes il n'y a pas si longtemps de ça. Carls avait besoin d'être plus fort avant qu'il puisse ainsi s'annoncer ne ville avec tout son or et sa grandeur, sa puissance devait être au même niveau de son rang et pour cela, il était prêt à endurer ces aventures. Toutefois, comme spécifié avant cette légère parenthèse, un roi ne peut vivre sur de simple légumineuses, ainsi le voici donc ici dans cette belle taverne, assit à une grande table ou personne n'oserait le déranger avec de la nourriture pour quatre devant lui qu'il s'affairait à dévorer tranquillement. Cependant, le propriétaire n'aimait pas beaucoup voir un type en loques, clairement il n'avait aucune idée des modes de Caribou Island pour dire cela, sales manger ainsi et n'ayant clairement pas les moyens de payer. Rapidement, quelques serveuse se massèrent autour du géant qui mangeait encore, à la grande joie des chasseurs de prime du coin qui n'attendaient qu'un peu d'action en ces jours ennuyants, et commençait à poser des questions.

- Monsieur?... Nous aimerions bien connaître votre nom?... Pour... Heum... Référence.

Carls ne répondit pas, bien trop occuper avec son bout de poulet pour s'abaisser à se présenter, ils n'avaient qu'à le connaître.

- S'il vous plait? Monsieur

Encore aucun mot, cependant, il venait d'attaquer on beau gros bout de pian de ménage, un truc délicieux.

- Monsieur, si vous ne pouvez payer... Nous aimerions... Vous savez... Le savoir... Hum...

- Chère dame, j'essaie de manger tranquillement, prenez ceci, ça devrait payer. Maintenant, laissez moi tranquille.

Le blondinet leva la tête, la bouche étrangement propre à la vitesse à laquelle il engouffrait toute cette nourriture et envoyât une petite pièce blanche dans le décolleté de la serveur plantureuse qui fut quelque peu déconcertée. Il était rare qu'un homme ait ainsi une capacité si grande à envoyer un grosse pièce entre sa poitrine, mais elle attrapât l'objet comme si cela était normal et notre roi recommençât son repas, au grand dédain des chasseur de primes qui réalisaient soudainement qu'ils ne pourraient vider les poches de ce débile, n'ayant pas encore causé assez de problème pour mériter une prime. De son côté, la serveuse retournât au comptoir et donnât l'objet au gérant qui semblait perplexe. Il s'agissait d'une grande pièce d'or blanc, comportant plusieurs mots décrivant la grandeur du souverain qui y était représenté, dans un inscription plutôt détaillé du à la taille importante de la pièce. Il mordit la pièce pour vérifier qu'il s’agissait bien d'or puis prit une expression étonné et heureuse à la fois. Demandant à son ami à côté de lui qui s,y connaissait bien en pièces d'or, il tentât d'avoir une légère estimation.

- Mec... Ça dit Caribou Island dessus... Robert XVII D. Fantasia... Tu connaît?

Le brocanteur de fortune se grattât un peu le menton, cet endroit ne lui disait rien, pas plus que le roi mentionné d'ailleurs, mais il s'agissait là du genre de pièce qui étaient utilisés lors des transaction diplomatiques, servant à montrer la richesse d'une terre et à faire un peu de publicité au passage. Ce n'était pas le genre de trucs qu'on voyait tout le jours utilisées pour payer un repas, il était assez clair que Carls n'était pas un pauvre comme on l'aurait autrefois pensé. Il possédait une pièce pour échange royal, ce qui risquait d'attirer l'attention qu'il tentait si bien d'éviter... Voilà sa couverture complètement détruite, malheureusement, Carls ne savait qu'utiliser ces pièces, une transaction classique pour lui, ne connaissant pas vraiment leur valeur réelle.

- Pas vraiment... Mais ce truc, ça vaux bien plus que ce qu'il mange, ça je peux te l'assurer.

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t228-fiche-technique-de-carls
Décurion
avatarDécurion
Lazare


Messages : 57
Fonction : Capitaine
MessageSujet: Re: Se fondre dans une masse ignorante [PV. Lazare]  Mar 26 Mai - 11:39

Cette île est remplie de chasseur de prime et je peux sentir leur regard peser sur moi à chaque pas. J’ai beau avoir vissé ma capuche sur ma front et baisser la tête, ils sont ici chez eux et aurait vite fait de me déborder, par le nombre ou simplement par la force. Ce parc d’attraction, n’était qu’une simple façade à la réelle activité des maîtres des lieux, la chasse à la prime. Et j’avais pu voir que la mienne venait de monter en flèche après les évènements de Mutaïto, mais le meurtre d’officier supérieur de la marine n’était pas encore à la liste de mes méfaits, ce qui suppose une prochaine augmentation de la somme…

Ce n’était pas pour me déplaire au final ! C’était un message envoyé à la face du monde ! Un premier pas vers l’ordre nouveau ! Les tentacules du Kraken sont nombreux et ne s’arrêtent jamais. Les mouettes sont dépassées et n’arriveront à rien. Trop occupé par les jeux politiques et leur intérêt personnel. Tezuka et ses hommes ne sont que des animaux, de la vermine, des traitres, qui n’ont à espérer qu’une seule chose, une mort rapide. Un message aussi pour l’empereur Cyborg et ses hommes. Un sursis qui pèse sur ma tête, le jour où il voudra récupérer Merlin et le projet « Lazare », me récupérer… Je ne sais pas si je pourrais conserver ma liberté justement ! Je pourrais toujours me faire exploser !

En parlant de liberté, voilà un moment que je n’avais pas pu m’adonner à mes loisirs préférés, à savoir, la destruction de mon corps et de mon esprit, dans la matrice chaude d’une femme et dans les bras aimant d’une bonne bouteille d’alcool. Il me fallait un plan de tout façon pour pouvoir continuer à avancer et je devrais trouver des agents, former une cellule. J’étais un décurion de l’armée de sa majesté après tout ! Il me faudrait bien ça pour retrouver et tuer Carls D. Fantasia et enfin, accomplir la mission pour laquelle j’étais désigné par sa majesté.

Enfin, le plan pour le moment, c’était simplement d’aller trouver une femme et de quoi boire, jusqu’à oublier tout le reste. Je me suis donc dirigé vers un établissement qui semblait d’une qualité certaine. Plutôt guidé par le hasard plutôt que par une réel envie de luxe, n’importe quoi me suffit en générale et plus c’est sale, plus le but rechercher est là, plus la destruction est à porté de main. J’ai donc poussé la porte, après avoir soulevé légèrement mon manteau pour montrer ma bourse rempli au videur. Je me suis donc dirigé vers une table, il y avait un client déjà présent qui a tout de suite attiré mon attention… Un grand blond à la tenue étrange. Sans le quitté des yeux, je me suis dirigés vers une table près du bar, dos au mur face à la salle.

Toujours cet individu étrange en vu, mais pas de face. Et c’est en entendant parler les tenanciers que j’ai compris… Carls D. Fantasia ! Le prince perdu de l’île des Caribous se trouvait devant moi. Je me suis donc levé d’un bond, poussant, plus fort que je ne l’aurais voulu la serveuse, fort jolie je dois l’avouer et si les circonstances aurait été différents je me serais particulièrement intéresser à elle. Mais là... Je n’avais qu’un geste à faire pour le tuer et réussir ma mission pour rentrer fièrement devant sa majesté ! Le gardien de la salle c’était levé mais j’avais réussi à arriver devant la table du prince déchu. Puis, mes yeux prenant une teinte orangés à la place de leur noirceur total habituel, exposé la table d’un puissant coup de poing !

« - Fantasia, la fuite est terminé ! La mort est venue te chercher aujourd’hui ! »

_______________________________
503F276E-46EF-4D48-A510-5A82E3456899
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t277-projet-lazare-configuratio

Messages : 182
Fonction : Capitaine/Roi
Localisation : Grandline
MessageSujet: Re: Se fondre dans une masse ignorante [PV. Lazare]  Lun 1 Juin - 0:40

Carls leva les yeux avec un air qui ne représentait rien d'autre qu'un ennuie complet. Une petite bouchée de viande encore dans la bouche pendant qu'il mâchouillais, laissant son regard vide se poser sur le drôle d'individu qui avait ainsi osé se lancer sur lui comme s'il n'était qu'un vulgaire prisonniers en fuite. Notre Roi portât sa serviette à sa bouche afin de se nettoyer un peu, histoire de rester poli. Son interlocuteur avait peut-être détruit sa table et tout ce qui se trouvait dessus au passage, mais cela ne voulait pas dire que notre héro devait s'abaisser au niveau de celui qui l'avait ainsi irrespectueusement attaqué. Le blondinet avait eu de la chance, lorsque l'homme avait frappé de son poing la pauvre table de bois, il n'avait rien reçu sur lui, gardant ses beaux vêtements propre et frais. Carls regardait celui qui disait demander sa mort sans démontrer d'intérêt... Tellement avaient passés avant lui pour tenter de tuer Carls pour son or, son influence ou simplement le plaisir, celui-ci devrait malheureusement prendre un billet et attendre son tour.

- Alors vous direz à la mort que je n'accepte que les rendez-vous, je suis une homme occupé.

Il observât la serveuse qui se relevait difficilement après avoir été projeté ainsi par l'homme pressé et les protecteur de l'endroit se lever, prêt à dégainer leur arme et à attaquer celui qui venait faire sa loi en cette auberge. C'était une drôle de sensation, pour une fois que la ville en entier ne voulait pas sa mort pour avoir fait valoir ses droits naturels en ces terres barbares et sales. Toutefois, quelque chose lui disait que la personne devant lui n'était pas là que pour son or... Fantasia. Ainsi l'avait-il appelé lors de son interruption violente de son repas. Il le connaissait, cela était clair. D'où le connaissait-il? Cela expliquerait probablement la raison de toute cette action et notre Roi n'avait qu'à demander. Carls n'était pas du genre peureux, se relevant en ignorant majestueusement les menaces proférées, il replaçât sa chaise sous le reste de table et envoyât une seconde pièce sur les reste du meuble pour payer les réparations. Il était quelque peu responsable de tout cette destruction malgré tout et il savait prendre la responsabilité de ses actes, ce homme lui en voulait à lui et à personne d'autres.

- J'en conclue à votre discours que vous me connaissez... Dois-je en comprendre que vous connaissez aussi mon rang? Cela m'étonne, voyant l'absence complète de respect que vous me présentez en cet établissement. Agenouillez-vous devant ma grandeur et présentez vos excuses à la dame si-présente pour vos actions et je considérerai de ne pas vous exécuter directement pour ce crime.

Carls ne savait rien de la révolution, sauf qu'elle avait conquis sont île comme la créature odieuse qu'elle est. Il n'avait aucun doute sur l'identité de l'homme devant lui et cela était probablement pour le mieux car la masse de chasseurs de primes risquait de rendre les négociations complexes. La taverne semblait s'être calmée, tout le monde étant encore sur ses gardes, mais notre blondinet avait malgré tout réussit à faire baisser la tension et il tenterait maintenant de juger le criminel devant lui en tant que traître à la noblesse mondiale qu'il était. Qui sait, peut-être pourrait-il faire une belle exécution en règle aujourd'hui... Ceci rendrait cette journée ennuyeuse très agréable finalement.

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t228-fiche-technique-de-carls
Décurion
avatarDécurion
Lazare


Messages : 57
Fonction : Capitaine
MessageSujet: Re: Se fondre dans une masse ignorante [PV. Lazare]  Mar 2 Juin - 10:34

Le ton du blondinet était à l’image de tout ce que la révolution combattait. De pourquoi j’avais rejoint le camp de sa majesté impérial et que je combats ses ennemis avec autant de cœur et d’abnégation. En particulier ce dernier ! L’île des Carbiou a trop longtemps était asservi par cette famille royal de parasite, se drapant dans leur orgueil, ne méritant même pas un centième de ce qu’ils avaient, contrairement aux autres, incapable de se lever, ou de se protéger. Aux travailleurs exploités par ces nantis justement ! Qui ne méritent qu’une seule chose, la mort…

Quand il a donc évoqué son rendez-vous avec dame la mort, je l’ai regardé, plongeant mes yeux orangés et brillant d’une lumière éminemment artificielle dans son regard à lui. Ponctuant le tout d’un sourire d’un carnivore, ayant enfin réussi à acculer sa proie. La traque de cet homme avait été… est, une véritable obsession ! La mission qu’on m’a confié, il me faut absolument la mener à bien. J’ai pu survivre et renaître grâce à cette soif de sang, de vengeance et d’accomplissement ! Sentir son cœur s’arrêter entre mes mains, regarder la vie s’échapper de son corps… Un moment que j’ai rêvé de voir arriver !

Il s’était replacé tranquillement comme si de rien était. Il m’a ensuite demandé si je le connaissais en détail. Titre et respect dû à son rang. J’ai accueilli sa demande de poser le genou à terre d’un sourcil levé. Décidément, le monde se portera vraiment bien mieux une fois qu’il sera débarrassé de ce parasite. Comment peut s’emmurer à ce point dans de telles convictions pathétiques ? Le sang n’a rien à voir avec le respect. Il n’en pas inné, gagné à la naissance car on a le bon nom de famille. Non ! Le respect, il se mérite par ses actions, par ce qu’on fait, sur le champ de bataille ou pour aider la masse. Carls D. Fantasia, le parfait contre-exemple du modèle que représente ça majesté impérial !

« - Je sais parfaitement qui tu es ! Tu n’es qu’un mort en sursis ! Le prince déchu, d’une île qui a retrouvé sa liberté, par la main de sa majesté ! Et je suis l’ange de la mort qu’il a dépêché sur place ! Et je préfère mourir une seconde fois, que de plier le genou devant un sous-homme comme toi ! »

J’ai alors tendu mes mains vers le jeune prince déchu, à quelques centimètres à peine de son visage, activant les différents programmes de mon corps cybernétique, un petit tube, comme un canon est sorti alors des paumes de ma main. Et dans le même instant, des flammes se sont alors mis à jaillir de mes mains. Créant ainsi un véritable brasier dans l’établissement. Les meubles de bois s’embrassant comme de la paille sèche. Les hurlements de peur et la fuite des gens qui occupaient l’établissement ne se sont pas alors fait prier ! Mais il manquait quelque chose, les cris de douleur et de souffrance du prince parasite… J’espère qu’il aura du répondant, le voir mourir si facilement aurait été le piètre point d’orgue d’une longue période de traque…

_______________________________
503F276E-46EF-4D48-A510-5A82E3456899
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t277-projet-lazare-configuratio

Messages : 182
Fonction : Capitaine/Roi
Localisation : Grandline
MessageSujet: Re: Se fondre dans une masse ignorante [PV. Lazare]  Jeu 4 Juin - 2:45

- Vous baissez pourtant le genoux devant le traître que vous nommez Roi.

Carls avait fait un petit bond pour se retrouver sur la table voisine qui commençait malgré tout à bruler. Il avait bien de la chance que le plafond de cette taverne était assez haut pour pouvoir le supporter bien grand sur une table, contrairement aux autres de cette île pourrie. La main bien levé de son interlocuteur violent lui avait donnée une bonne idée des dangers possibles lorsqu'une personne agite son bras ainsi. Le Roi ne préférait pas risquer d'être blesse alors qu'il ne voulait que manger un peu et repartir, il avait donc crée quelques buches devant lui pour bloquer tout projectile qui lui serait envoyé au visage et avait fait quelques pas lentement vers la table d’à côté. Il fut bien surpris de voir des flammes jaillir des mains d'un homme qui semblait aussi normal, si l'on ignorait la lueur jaunâtre dans ses yeux que Carls avait si facilement ignoré, considérant qu'il ne regardait jamais personne dans les yeux, il était beaucoup trop bien pour ça. Ses buches brulèrent rapidement, répandant les flammes dans la taverne qui tournât rapidement au chaos. Notre blondinet avait fait son petit bond et se trouvait maintenant en position de supériorité. Cependant, il se doutait bien que son adversaire ne reculerait pas et qu'il était un danger.

- Ne trouvez-vous pas ironique de remplacer un Roi par un autre? Votre... Hum... C'est quoi son nom déjà... Dampieur? N'est rien d'autre qu'un meurtrier... Mon peuple n'a jamais demandé liberté avant votre massacre, ils étaient bien heureux de leur vie. Nous n'avons pas tous les même définition de liberté il semblerait.

Carls avait froncé les sourcils, cependant, il ne comptait pas réagir immédiatement aux attaque physiques du révolutionnaire. Sa mention de la liberté offerte à ses citoyens par son Roi avait fait comprendre l'origine de l'homme à Carls. Ce mouvement qui se croyait bon et démocratique libérait des îles par la force et le massacre de toute forme de gouvernement qui pouvait exister sur les lieux avant leur arrivée. Ils n'était que des meurtriers se croyant suffisamment important pour juger de qui devait diriger les hommes sur cette terre. Notre véritable Roi avait été choisi par le Grand Caribou, il avait prouvé sa légitimité en gagnant le fruit du démon sacré de sa Foi et était prêt à revenir vainqueur sur ses terres pour servir son peuple. Pourtant, ce roi de pacotille, ce traître et ce faible qui se cache derrière son armée de pourritures avait prit sa place, le chassant de ses propres terres. Maintenant il envoyait des forces pour le pourchasser et le tuer? N'avait-il aucune morale? Chasser ainsi une royauté sur le simple principe que leur terres vous appartienne est un acte qui prouvait sans l'ombre d,un doute que ce mouvement était corrompus et maléfique et que Carls se devait de le détruire.

Un air furieux au visage, le blondinet croisât les bras en observant les clients de l'auberge qui tentaient d'éteindre les flammes ou se préparaient à arrêter quiconque créerait plus de chaos. Notre Roi n,avait que faire de cette plèbe étrangère, ces homme qui l'auraient bien attaché à un bout de bois et trainer devant la révolution pour sa prime ne méritaient pas d'aide. pourtant, ces incultes pourraient lui être utiles, il savait combien les chasseurs de primes étaient nombreux sur cette île et il était certains qu'un soldat révolutionnaire tel que le débile qui l'attaquait en ce moment. Il ne suffisait que de manipuler un peu la foule et il pourrait forcer cet idiot irrespectueux à s'agenouiller, au même moment où il pendrait sur la place de Saint-Dubois pour ses crimes.

- Me voilà bien étonné que son "Roi" envoie un seul homme pour me tuer, il doit vous avoir en bonne estime... Ou simplement vouloir se débarrasser de votre puérile personne. Je voterais pour le second... Cependant, ce n'est pas aujourd'hui que tu aura ma tête, car sache qu'ici, tu n'est pas en terres avantageuses pour ta "cause".

Se tournant vers les hommes qui étaient occupés à arrêter les flammes ou simplement à faire sortir ceux qui ne pouvaient se défendre après cette attaque de flammes, Carls fit une grande annonce qui risquerait de changer la situation. Parlant d'une voix forte et imposante, portant suffisament loin pour que ceux qui étaient venu voir la source de tout ce chaos puissent entendre. Certains l'auraient traités de lâche après ces paroles... Pourtant, lui ne se voyait que comme un opportuniste. Ces idiots voulaient de l'argent, ils en auraient.

- J'instaure temporairement la prime du lance-flamme ici présent à milles pièces d'or blanc comme celle sur le comptoir là-bas... De quoi vous faire une belle fortune! Vous avez une heure pour me l’amener enchaîné et prêt à être pendu pour ses crimes.

Rien ne sert de dire que la foule eut une réaction plutôt violente, considérant la masse de chasseurs de primes présente en ces lieux. Souriant, Carls comptait bien quitter ces lieux en flammes et attendre un peu plus loin, il aurait bien tôt une petite partie de sa revanche.

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t228-fiche-technique-de-carls
Décurion
avatarDécurion
Lazare


Messages : 57
Fonction : Capitaine
MessageSujet: Re: Se fondre dans une masse ignorante [PV. Lazare]  Ven 5 Juin - 15:10

J’aurais dû faire mieux attention et étendre le jet de flamme plutôt que de me laisser emporter par la haine et la rage de le voir se tordre de douleur, lécher par les flammes. Il n’avait eu qu’à se déplacer pour éviter le premier assaut. Une erreur de débutant, encore une ! Il ne faut pas confondre vitesse et précipitation ! Il est enfin devant moi, depuis tout ce temps, une chance que je dois ne pas laisser passer ! Les bûches… Je n’avais pas fait attention à ça, mais il est vrai que dans les derniers rapports que j’ai lus, il était question d’un fruit du démon permettant de manipuler et de créer à volonté des bûches ! Une chance qu’il s’agisse de bois sec qui s’est embrasé comme un rien ! Ajoutant ainsi, au chaos déjà omniprésent !

Puis, il avait pris la parole sur sa majesté… Mais il n’avait pas compris ! Il n’avait rien compris ! Comment pourrait-il jamais comprendre de toute façon ? La gloire et l’intérêt, pour la masse, qu’apporte la venue de l’empereur ! Il n’est pas simplement question d’un parasite, là par son sang et sa naissance, suçant jusqu’à la moelle, la souffle du peuple et des petits gens ! Les écrasants, les humiliants ! Il était un roi oui, gouvernant avec une main de fer, dans un gant de fer, mais un roi, malgré tout, juste et bon ! Plus qu’aucun nanti ne le saura jamais !

Une partie de la masse des clients avaient fuit, ceux qui restaient… Ils avaient pour but, ou d’éteindre les flammes. Ou de m’éteindre moi ! Le désordre est assez mal toléré sur l’île des chasseurs de primes et surtout, j’en ai une moi, de prime ! Et plutôt pas mal… De quoi motivé pas mal de gens… J’ai répondu par un majeur dressé dans sa direction au commentaire qu’il a rajouté sur ma mission. C’était une mission délicate, envoyé une armée, aurait réglé le problème rapidement, mais, l’effet n’aurait pas été le même ! Traqué et éliminer un homme, sans utiliser des moyens de destructions massives, demande de la finesse et de la technique, un soldat spécialement entrainé, un soldat tel que moi ! Mais que peut comprendre un prince-parasite à l’armée ?

Puis il a dressé les chasseurs de primes, et de manière générale, tout les gens contre moi, promettant, en échange de ma capture… Une prime valable pour une heure hein ? Tu me sous estime mon mignon ! Un mec qui se trouvait derrière le comptoir s’est alors jeté sur moi. Essayant de me plaquer au sol. M’enserrant ainsi complètement. J’ai dégagé mon bras d’un violent mouvement d’épaule, j’étais plus fort que lui, mon corps cybernétique me le permettait. Je lui ai donné alors un violent coup de coup dans l’épaule, l’obligeant à lâché prise. Pivoté à 45 degrés sur mes pieds, lui attrapant la tête par le bras, profitant de ma rotation et de ma saisie, je l’ai envoyé droit dans les flammes.

Mais pendant que je me débarrassais de ce gêneur, les autres s’étaient déjà mis en place et le sifflement d’une balle m’a raté de peu, de très peu ! J’ai alors de nouveau tendu mes bras devant moi, laissant un nouveau canon sortir de la paume de mes mains et de là, réduisant la puissant du jet et surtout sa pression, de l’eau, que j’ai malgré tout dirigé droit vers Carls, est venu rencontrer les flammes et créer un large nuage de vapeur, rendant extrêmement difficile de se repérer dans cet auberge, devenu un véritable sauna ! De plus, le jet d’eau, avait assez de puissance, pour découper les éventuelles bûches et cogner assez durement le roitelet s’il n’avait pas encore fois, sauté partout !

J’ai alors avancé légèrement sur le côté, et donné un violent coup de pied dans la table la plus proche de moi, l’envoyant dans la direction de la table où devait se trouver le dernier des Fantasia ! Je ne sais pas s’il m’avait vu, j’avais juste réussi à distingué la forme d’un grand bonhomme un peu efféminé. S’il était toujours perché, il allait rapidement redescendre et avec un peu de chance, les flammes feraient le reste !

« - Je vais faire avec toi ce qu’ils on fait au Romanovia, sur l’île de Moscva ! Tu es le dernier de ton sang, le dernier rat encore vivant. Et je ne laisserais pas l’épidémie se rependre de nouveau ! J’aurais ta tête, même si ça doit me couter la vie ! La mort ne m fait plus peur depuis longtemps… »

_______________________________
503F276E-46EF-4D48-A510-5A82E3456899
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t277-projet-lazare-configuratio

Messages : 182
Fonction : Capitaine/Roi
Localisation : Grandline
MessageSujet: Re: Se fondre dans une masse ignorante [PV. Lazare]  Dim 7 Juin - 21:01

La stratégie semblait plus ou moins fonctionner, un des chasseurs de la taverne avait sauté par-dessus le comptoir, se jetant sur sa proie comme s'il s’agissait d'un pauvre petit lapin. Pauvre idiots, l'attaquer ainsi un à un ne serait pas suffisant pour vaincre un tel adversaire, ils devraient travailler ensemble ou ce drôle de personnage aux capacités qui étonnaient de plus en plus le Roi déchu leur ferait mordre la poussière. Carls avait possiblement fait une légère erreur de calcul en oubliant que la majorité des chasseurs de primes de cette île étaient beaucoup trop faible pour réellement chasser des primes, ce qui créait la situation actuelle où ils préfèrent se masser sur une île pour avoir plus de chances. Bien posté sur sa table, le blondinet observât l'affrontement en analysant son adversaire. Sa force n'était pas à sous-estimer considérant la facilité avec laquelle ils projetât le chasseur, sans compter ses flammes qui risquaient d'être un problème pour notre géant.

Faisant apparaître quelques buches pour éviter que le type projeté se retrouve dans les flammes et ne soit plus capable de combattre, Carls écoutait les mouvements de ses troupes à l’extérieur. Sauver ainsi un simple soldat n'était pas dans son habitude, mais, comme il ne connaissait pas la composition de son armée de fortune, il devait travailler avec ce qu'il avait sous la main. Alors qu'il avait les yeux rivés sur les chasseurs qui s'étaient installer avec leurs fusils de l'autre côté de la pièce, il put voir le jet d'eau être projeté un peu partout pour créer un beau gros nuage de fumée l’empêchant de voir. Cet homme n'utilisait clairement pas des capacités provenant d'un fruit du démon, ce qui rendait les choses beaucoup plus simples pour lui, mais la source de tout ces pouvoir étaient inconnue de Carls et cela rendait ses contre-attaques difficiles. Comment pouvait-il prévoir ses mouvements si son adversaire possédait autant d'arme inconnues sur lui... Ou plutôt, selon ses observations, à l'intérieur de lui. Faisant quelques bons aidés de ses buches pour se positionner sur une autre table plus loin des flammes et des jets d'eau qui risquaient de rendre son utilisation de son fruit difficile, Carls put voir la second attaque de son adversaire.

Une table? Vraiment? Cela rendait le choses beaucoup plus simples pour lui. La majorité des meubles, murs et autres objets de cette auberge étaient faits en bois et, bien que les préceptes du Grand Caribou spécifiaient que la buche et le produit transformé étaient deux entités différentes, il semblait bien que Carls avait aussi le contrôle sur le bois transformé. Souriant, il ne fit qu'un petit bon avant d'arrêter la table envoyé sur lui et de la poser par-dessus celle sur-laquelle il se trouvait actuellement, lui donnant une position encore plus en hauteur. Les bras toujours croisés, il profitât du déplacement de la brume par le lancé de la table pour observer l'emplacement de son adversaire. S'il croyait pouvoir le battre avec de petites attaques aussi simplistes, il se trompait. Carls était un Roi, un membre d'une noblesse dont les capacités naturelles et qu'il avait gagné au cours de sa vie dépassait bien ce faux Roi que ce débile servait, mais cela, il l'apprendrait bien assez tôt.

- Dernier? Le croyez-vous vraiment? Le règne de votre "Roi" en est un d'ignorance et d’aliénation. Mon règne n'était pas une maladie, mais bien une délivrance pour mon peuple! Moi qui a obtenu le droit de régner de la main du Grand Caribou lui-même! Moi qui, malgré la faiblesse de mon sang royal, a prouvé hors de tout doute mon droit de régner! Pensez-vous vraiment que votre faux Roi et sa tyrannie peut vaincre un droit divin?

Carls n'avait plus le sourire au visage qu'il avait quelques secondes plus tôt. Ce petit jeu avait assez duré, gardant ne mémoire le positionnement de ses troupes de fortune, il se doutait que les chasseurs tramaient quelque chose, ils étaient beaucoup trop silencieux. Levant une main, il prit le contrôle de tous les meubles, buches et autres bouts de bois en flammes qui jonchaient le sol et le envoyât à intervalles successives dans la direction de Lazare, de façon à ce que s'il évitait la première salve, une seconde l'attaquerait et ainsi de suite jusqu'à ce qu'il soit dos au mur, là où le Roi enverrait l'artillerie lourde. Recroisant ses bras, il fut cependant dérangé dans son attaque par le bris d,une fenêtre et l'apparition d'un drôle d'objet circulaire avec une mèche enflammée, ces chasseurs préparaient eux aussi d'attaques plus puissantes... Souhaitaient-ils tuer au passage celui qui comptait les payer? Ces hommes étaient vraiment idiots.

- Houla...

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t228-fiche-technique-de-carls
Décurion
avatarDécurion
Lazare


Messages : 57
Fonction : Capitaine
MessageSujet: Re: Se fondre dans une masse ignorante [PV. Lazare]  Ven 12 Juin - 15:21

Carls venait de sauver le pauvre con que j’avais balancé dans les flammes à l’aide de son pouvoir. Visiblement, il jugeait le soutien de cette masse d’infidèle, idiot et incapable de comprendre les plus grands dessins de sa majesté. Qui au lieu de lutter contre lui, et donc, contre son bras armée, moi. Aurait mieux fait de courber l’échine et de l’aider dans cette tâche de purification des parasites mondiaux ! Cette noblesse stupide, capricieuse, dépensière et responsable de la quasi-totalité des maux de notre gouvernement. Mais bientôt, le Karken viendra couler le navire et en deviendra le capitaine !

Un nouveau retournement… Son pouvoir lui permettait de contrôler, non seulement le bois qu’il produit, mais visiblement, aussi les produits transformés. On pouvait, malgré tout donc, le distinguer, haut perché qu’il était sur ces deux tables. Touchant presque le plafond. Je pouvais imaginer ses traits narquois et l’envie de lui loger une balle entre les deux yeux se faisait de plus en plus présente. J’aurais sûrement du commencer par là tout à l’heure, plutôt que de vouloir jouer avec la nourriture. J’ai péché par excès de confiance ! Merde !

Pour répondre à tout ce qu’il venait de dire sur sa majesté, je n’avais pas mieux à faire que de lui cracher au visage, mais il était trop loin, alors j’ai craché à ses pieds. Soulignant une fois de plus et à la vu de tous, son ignorance et sa stupidité. Le sang… Voilà le problème, aussi stupide que la religion. Il ni a pas de dieu, pas plus que le sang dans nos veines nous donne le droit sur quelque chose. Sa majesté lui, a monté les échelons, par la force de son poing, de ses poings, et le sang de tous ceux qui se sont opposés à lui. Il est celui dont le monde a besoin. Pas plus, pas moins !

Puis, il déchaîna, avant que je n’aie le temps de lui répondre, une tempête de bois. Essuyant la première vague de plein fouet. Me retrouvant au sol, évitant une partie de la deuxième vague. Concentré sur mon mouvement, car je ne pouvais rester statique, me servant de mon bras et de mes jambes comme guide pour mes mouvements, je me suis déplacé sans mal vers l’autre côté du bar, protection de fortune contre les armes de jet du prince déchu. Je me suis donc relevé, sentant un liquide chaud coulant le long de mon nez. Du sang. Mélangé aux diverses substances qui permettent à mon corps de fonctionner.

« - Le dernier oui ! Nous avons tué tout les Fantasia sur ton île ! Il ne reste plus que ta tête à apporter au pied sa majesté ! Pour mettre fin à votre monarchie pathétique ! Ensuite, il n’y aura plus qu’à décapiter l’animal qui vous sert de dieu ! Il ni a que les faibles, qui trouve refuge dans la religion plutôt qu’en eux même ! »

Je m’apprêtais à continuer les hostilités, quand un bruit de fenêtre brisé a attiré mon attention. Il est vrai que, les chasseurs de prime lancée contre moi n’avaient rien tenté depuis quelques secondes déjà. Et c’était plutôt mauvais signe. Dans la fumée crée par les flammes, la vapeur ayant été totalement chassé, je ne pouvais plus voir aucune forme humaine, si ce n’est celle de Carls bien en évidence sur ses tables. J’ai alors entendu quelque chose roulé…

« - Oh putain! »

Je n’ai alors eu que le temps d’activer les programmes de protection de corps, me plaquant alors contre le bar, baissé, le corps couvert de plaque de céramique extrêmes résistante, particulièrement aux flammes. Puis… ce fût l’explosion !

_______________________________
503F276E-46EF-4D48-A510-5A82E3456899
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t277-projet-lazare-configuratio
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Se fondre dans une masse ignorante [PV. Lazare]  

Revenir en haut Aller en bas
 

Se fondre dans une masse ignorante [PV. Lazare]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Changements tant attendus dans la Diplomatie Haitienne.
» me noyer ? plutôt dans tes yeux qu'ici... [ A ]
» Masse Salariale / joueurs blessés
» Joueurs Suspendus pour non respect de la masse salariale
» Masse salarial

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece New Order :: Zone RP :: Grand Line :: Voie n°1 :: Whyskey Peak-