AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Et si on essayait de s'amuser? [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 25
Fonction : Membre du CP-8
MessageSujet: Et si on essayait de s'amuser? [Libre]  Lun 4 Mai - 14:43

Tout n'est que comédie !
feat. Ardwyck & Jessie

Le beau temps était au rendez-vous. Un petit vent frais venait rafraichir les côtes de l’ile de Whyskey Peak. Une foule pas possible fourmillait dans les rues. On se serait cru en plein âge d’or de la piraterie ! Ah mais c’était le cas ! Les aventuriers étaient de plus en plus nombreux à prendre la mer en quête du légendaire One Piece. Etant la première ile sur une des voie de Grand Line, le cactus géant était donc un passage obligatoire.

Ce n’était pas pour les mêmes raisons que la silhouette la plus blanche de ce grand rassemblement se trouvait ici. L’albinos était présent uniquement pour faire une pause. Jour après jour, il ne faisait que s’entrainer pour devenir plus fort, pour apprendre à être un meilleur espion. Alors, de temps en temps, il avait besoin de casser son rythme pour reprendre un nouveau souffle. Il pouvait ainsi prendre du recul, réfléchir à nouveau à sa vie et à ses nombreuses motivations et avoir une meilleure vue d’ensemble. Aujourd’hui, il voulait vérifier de ses propres yeux une information qu’il avait réussi à soutirer d’un ivrogne dans une taverne à l’orée du parc d’attraction.

Apparemment, cette ile était gérée par des chasseurs de prime. Hotaru ne comprenait pas comment. Si tel était bien le cas, il devrait y avoir des bagarres à chaque coin de rue, vu le nombre de pirates. Mais il n’avait repéré aucune friction depuis le début de la journée. Cela lui semblait étrange. Il avait bien l’intention de découvrir pourquoi. C’était donc avec cet objectif en tête qu’il était entré au cœur du fameux lieu de divertissement qui recouvrait quasiment toute l’ile.

Seulement, il n’était pas vraiment le genre de personne à se divertir… Rien qu’à sa démarche parfaitement équilibrée et sa posture bien droite, tout le monde pouvait voir qu'il était coincé du cul ! Ne sachant pas quoi faire, il suivait le chemin qui se dressait devant lui en observant les différentes attractions qui apparaissaient à sa droite et à sa gauche. Finalement, il s’arrêta devant la grande roue.

Des étoiles plein les yeux, il s’émerveillait en silence devant une architecture aussi harmonieuse, parfaitement symétrique et esthétiquement gracieuse. C’était un chef d’œuvre ! D’un coup motivé pour y aller, il hésitait malgré tout parce qu’il se sentait bizarrement observé. Il flairait le piège et il détestait cela. Comment cette présence invisible osait-elle gâcher son moment en ajoutant un arrière gout amer à la délectation de la vue de ce monument admirable ? Il allait frapper la personne qui s’approchait de lui comme pour le prendre par surprise mais il se retint quand il se rendit compte qu’il ne s’agissait que d’une jolie demoiselle aux formes très avantageuses. Celle-ci lui avait attrapé le bras et l’invitait à monter dans la grande roue avec elle. Prétextant qu’il n’y avait personne pour l’accompagner et que la présence d’un beau gosse comme lui rendrait l’attraction beaucoup plus intéressante.

Il refusa tout net. Son « non merci » catégorique laissa la jeune fille sans voix. Il avait été tellement tranchant dans son attitude alors que la charmante demoiselle s’était montrée avenante et même particulièrement sensuelle, tout le monde aurait succombé. Mais pas Hotaru. C’était un solitaire. S’il allait vraiment monter dans cette attraction pour profiter des merveilles de son architecture parfaite, il voulait le faire seul.

En repoussant la femme généreuse qui ne lui voulait pourtant aucun mal, l’albinos avait attiré les regards. Mais il ne s’en souciait pas le moins du monde. Ignorant les autres, il s’avança vers la file d’attente…
Code by Silver Lungs

_______________________________


Dernière édition par Mashiro Hotaru le Lun 25 Mai - 12:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Décurion
avatarDécurion
Jessie Jaymss


Messages : 8
Fonction : Canonnière.
Localisation : Grand Line -
MessageSujet: Re: Et si on essayait de s'amuser? [Libre]  Lun 11 Mai - 14:02

Whyskey Peak, une destination de rêve, n'est-il pas ? Pour une charmante demoiselle comme Jessie, c'est le cas. Aujourd'hui était une journée spéciale, une journée consacrée à la détente, la rigolade et l'amusement ! Pas de rabat-joie à ses côtés, Omvoiplu avait gentiment été invité à rester dans la chambre d'hôtel qu'ils avaient réservé. Une pour deux oui. Détrompez-vous, la belle blonde est loin d'être une fille facile, c'est même toute le contraire. Son mépris sans limite des hommes fait qu'elle ne tombera jamais dans les bras de quelqu'un comme René Omvoiplu. Aussi cela ne la dérangeait pas qu'il partage la même chambre qu'elle, du moment qu'il passait la nuit par terre, sur le bon vieux plancher inconfortable. Impitoyable avec la gente masculine, c'est en le menaçant du large canon de sa mitrailleuse qu'elle l'avait convaincu qu'il dormirait très bien au sol.

Le lendemain matin, aux premières heures de la journée, elle s'était levée plus joyeuse que jamais, et avait décrété qu'aujourd'hui serait sa journée. Vidant le révolutionnaire de tout son argent, elle avait ensuite disparue, sans indiquer quand est-ce qu'elle rentrerait. Avec elle, cela pouvait durer des heures, des jours, des semaines, des mois. Elle seule avait de l'importance et sur un coup de tête, elle était capable de toute envoyer balader pour s'accordait du bon temps. C'est donc désormais armée d'une gigantesque barbe à papa goût cerise dans sa main droite, et d'une bouteille de jus de pamplemousse, qu'elle déambulait à travers l'immense parc d'attraction de l'île. Outre l'association de goût de la cerise et du pamplemousse qui lui faisait régulièrement tirer des grimaces lorsqu'elle s'y essayait, un autre indicateur assez flagrant démontrait qu'elle n'était pas totalement saine d'esprit.

DEEEEEEF ! C'QUOI TA DEF?! GAFFE, SI CEST PAS DU SOLIDE ? JE VAIS T'ALLUMER TA PETITE FRIMOUSSE A COUP DE PAMPLEMOUSSE ! HEY ! C'EST QUE C'EST TOUT MIGNON COMME RIME ! YAAAAAY !

Elle hurlait de cette façon sur les gens, choisissant totalement aléatoirement la personne sur qui le faire, avant d'éclater brutalement de rire. Chacun ayant droit à sa petite phrase personnalisée, mais le genre était le même. Difficile de passer inaperçu quand on est un tel phénomène. Probablement que nombre de chasseurs de primes devaient s'être rendu compte de sa présence, la prime sur sa tête s'élevant à neuf millions n'aidant pas. Si elle en avait conscience, elle s'en moquait éperdument. Tout simplement que le premier imbécile qui toucherait à un seul de ses cheveux se retrouverait bien vite avec une volée de plombs dans l'estomac, avec supplément si nécessaire. Après avoir essayé une attraction fort sympathique mais quelque peu brutale, consistant à se rentrer dedans avec des petits navires glissant sur une surface étrange, elle s'arrêta devant la grande roue.

Ma-gni-fi-que.

Oh pas l'attraction non, celle-ci n'était rien de plus qu'une roue géante selon elle. Lui. Ce jeune homme au charme ravageur. Au côté mauvais garçon pour lequel elle craquait tant. Des cœurs dans les yeux, frémissant d'excitation, la peau rougissant, le cœur battant à en menacer de se détacher, elle ne pouvait décrocher le regard de son futur petit copain. Oui, c'était décidé, il serait l'élu. Assurément, il ne pouvait pas être un vulgaire garçon du petit peuple. Il devait être prince, au minimum. Tant d'allure, de prestance, somptueux. Ni une ni deux, elle se jeta en sa direction, l'agrippa par le bras sans lui laisser le temps de réagir, et voulu l'entraîner à l'intérieur d'une cabine de la grande roue.

Tu tombes bien mon mignon, je suis toute seule et à deux, ce sera bien plus merveilleux ! Oh ? ENCORE UNE RIME ! YAAAAAAAAAAY !

Comment refuser une telle proposition ? Avec un non merci des plus catégorique, qui fit s'écrouler la révolutionnaire au sol, les larmes lui montant et un chagrin démesuré l'accablant. Elle souffrait, horriblement, et voulait se faire mal pour que cela cesse. Et tout cela était de la faute de l'autre, ce goujat sans nom qui manquait visiblement de goût. Le cœur fendu à mille morceaux, hurlant son chagrin à qui voulait l'entendre, elle pleura un moment, avant de comprendre. Non. Ce n'était pas elle le problème, mais lui. Il était de l'autre bord, tout simplement. Plutôt du genre beau black que belle blonde. Cette maigre consolation calma quelque peu sa forte peine, assez pour qu'elle cesse d'hurler, sans pour autant arrêter ses pleurs. Une reine de son envergure ne devait pas être refoulée de la sorte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 368
Fonction : Capitaine et Navigateur
Localisation : sur mon magma
MessageSujet: Re: Et si on essayait de s'amuser? [Libre]  Jeu 14 Mai - 10:49

Et bien voila la première vraie île de Grand Line. Je suis arrivé là après les événements de Mutaïto. J’avais rencontré quelques personnes intéressantes là-bas. Ce mec et ses pouvoirs e la glace, l’homme poisson qui semblait fort et j’en passe. Peut-être que je retrouverais aussi Hayley, nous deux nous n’avions pas fini et nous avions encore des comptes à régler. Mais bon je suis venu ici pour m’éclater un peu, je n’avais pas envie de penser à ça, j’avais autre chose à penser pour le moment. Je devais aller m’amuser un peu, on est bien dans un parc d’attraction, alors et bien je vais m’amuser là-bas. J’avais décidé de repartir demain matin. J’allais donc rester la journée et la nuit ici. Je ne devais m’attarder sur une île de chasseurs de primes. C’est sur ce genre d’île qu’on se fait capturer et qu’ensuite on va en prison et on ne peut jamais en sortir.

J’étais donc allé au parc d’attraction parce que c’est le meilleur endroit pour se fondre dans la masse et ne pas se faire repérer. Il faut se cacher pour ne pas se faire repérer, avec quarante cinq millions de prime sur sa tête ça en fait de l’argent pour les chasseurs de primes. Donc je préfère me cacher dans la fête foraine plutôt qu’être dans la rue et me faire attaquer par derrière. Je marchais donc dans le parc sans savoir où aller. Trouver des gens avec qui être ça pourrait être sympa. Alors que je marchais, je voyais une fille en train de pleurer sur le sol. Elle a du se faire jeter par un mec pour pleurer. Je la regarder pourtant elle est assez vieille quand même. Elle doit avoir la vingtaine si ce n’est plus. Je ne comprends donc pas pourquoi elle pleure. On ne doit pas pleurer si on est grand. C’est pitoyable comme genre de personne celle qui pleure.

« Bah alors on est grande et on pleure ? C’est pitoyable ! Une grande personne doit être forte et non faible ! »

Après lui avoir dit ça, je commençais à remarcher, je n’avais rien d’autre à lui dire.

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t260-par-la-lave-il-regnera

Messages : 25
Fonction : Membre du CP-8
MessageSujet: Re: Et si on essayait de s'amuser? [Libre]  Lun 25 Mai - 10:17

Tout n'est que comédie !
feat. Ardwyck & Jessie

Quelle folie ! Ce n’était pas pour rien qu’il avait repoussé cette femme aux allures de clown… Elle était loin d’être drôle. Au contraire, elle faisait presque peur. Bien qu’il ait vu trop de choses dans sa longue vie pour être encore surpris par quoi que ce soit, Hotaru était tout de même étonné de voir que la bêtise humaine pouvait être aussi grave chez certains spécimens… Si ça, c’était une technique de drague, il ne voulait plus jamais qu’on l’accoste pour cette raison !

Il était en train de se concentrer à nouveau sur la grande roue qui le fascinait toujours autant quand son oreille se tendit vers quelqu’un qui osait parler à la blonde excentrique. Tournant la tête, il aperçut un jeune homme aux cheveux enflammés. Il lui rappelait quelqu’un mais il ne se souvenait plus qui… En tout cas, avec une coiffure pareille, il ne passait pas vraiment inaperçu. En tout cas, à cause de lui, son esprit fut tiraillé pendant un court instant. Il ne désirait qu’une chose, c’était de retourner dans la file d’attente pour être sur de ne pas manquer son tour pour l’attraction qui l’attirait plus que tout… Mais son intuition lui ordonnait de ne pas sous estimer la valeur de cette première impression de déjà vu. Cet individu, il devait en savoir plus sur lui. Seulement, il n’aimait pas beaucoup les hommes, ils étaient tellement stupides qu’à chaque fois qu’il en faisait de nouveau le constat, ça le navrait au plus haut point…

Et vu ce qu’il avait dit à la blondinette au cœur brisé, son quotient intellectuel ne devait pas être très élevé… Entre son préjugé et son état d’esprit qui mettait la virilité masculine sur un piédestal, difficile de choisir quel était le pire. Bref, tout ça pour dire qu’il n’avait pas du tout envie de lui parler. Seulement, il n’avait pas vraiment le choix… Ses intuitions étaient souvent bonnes. Alors, il tenta une approche maladroite :

« Bonjour. Vous… avez raison de dire cela, je trouve ça très juste. Elle devrait être plus forte qu’elle ne l’est et si c’est pas le cas, c’est tant pis pour elle ! Nous, on est plus forts, on est des hommes ! »

Dans son fort intérieur, il se disait qu’il ne pouvait pas être moins convaincant… Il faut dire qu’il n’était vraiment pas doué pour déblatérer des paroles qu’il ne pensait pas, son visage se plissait bizarrement comme pour compenser l’horreur des mensonges qu’il crachait. Lui qui était un fier inquisiteur en quête de vérité, le voila qui s’abaissait à mentir pour faire connaissance à un inconnu. Heureusement, il n’avait pas l’air très intelligent donc peut être que sa technique d’approche très laide pouvait quand même marcher !
Code by Silver Lungs

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 368
Fonction : Capitaine et Navigateur
Localisation : sur mon magma
MessageSujet: Re: Et si on essayait de s'amuser? [Libre]  Mer 3 Juin - 18:54

Bon, je n’avais rien à faire avec cette blonde qui chialait pour un rien. Elle perd son mec, elle se la ferme et reste là sans rien dire… Putain ce n’est pas digne d’une femme, elle n’a rien à faire, elle dégage et laisse le chemin libre. J’aime pas les gens qui pleurent pour un rien, elle perd son mec point barre, personne ne viendra la consoler pour ça. Elle doit être forte et ne pas se laisser abattre. Bordel c’est les faibles qui ne font que ça de se plaindre et tout ! Soyez fort bordel, ce genre de personne, j’ai envie de les tuer rien qu’en les regardant, ils ne servent à rien dans ce monde ! Seuls les forts doivent rester en vie ! Alors que je commençais à repartir, un homme me parla… Mais c’est lui ?

« Euh… T’es qui toi ? J’t’ai demandé de venir dans ma conversation ? Non donc reste à ta place et viens pas me faire chier ! »

Clair net et précis, je n’avais rien d’autre à ajouté. Je l’avais envoyé balader un peu, je savais que la plupart des gens n’apprécies pas quand on fait ça, donc je pense que je vais être tranquille pendant un moment. Je ne savais même pas qui c’était et il se permet de m’adresser la parole. Bordel, j’aime pas ça, j’aurais du lui exploser la gueule quand j’en avais encore l’occasion, là, j’avais déjà marcher une bonne centaine de mètres et je n’avais pas envie de retourner le voir.

Je marchais dans le parc d’attractions, mais rien ne me donnais envie d’aller sur un manège. Je n’ai pas eu l’occasion d’en faire beaucoup dans ma vie des manèges et encore là, je n’avais pas envie d’en faire. Aller savoir pourquoi, peut-être que ce n’est pas fait pour moi. Je sentais que je commençais à me faire chier, je n’avais aucun amusement à regarder les manèges, je sortais du parc d’attractions, j’avais autre chose à faire, en espérant que personne ne vienne me faire chier, sinon je vais pété un câble et tout faire exploser.

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t260-par-la-lave-il-regnera
Chasseur de Prime
avatarChasseur de Prime
Haom Ike


Messages : 11
Localisation : Whyskey Peak
MessageSujet: Re: Et si on essayait de s'amuser? [Libre]  Ven 17 Juil - 14:19

Précédemment dans les chroniques d'Ike

Le milieu de l’après-midi approchait à grands pas, les deux hommes avaient déjeuné quelques heures auparavant un hot dog d’un kiosque dans le parc d’attraction. Le ciel était clairsemé de nombreux petits nuages blanc se déplaçant à grande vitesse dans les hauteurs.
Jim venait de positionner tout le poids de son corps sur sa jambe en avant, garde levée, celui-ci allait foncer dans la direction du jeune chasseur de prime. Quant à lui, Ike était également en position de combat, mais il changea de position et se remit droit en faisant le signe du temps mort de la main.


-Pause !

-Jim devint rouge. Comment ça PAUSE ?! On a même pas encore commencé, tu t’avoues déjà vaincu microbe ?

Ike croisa les bras et se mit de côté, son regard était dirigé vers l’étendu d’eau qui entourait Whyskey peak. Son Log Pose pointait toujours en direction du centre de cette île. S’il avait bien appris la leçon que lui avait dictée un ancien sur une île de South Blue dont il avait à l’heure d’aujourd’hui oublié le nom, Ike allait devoir patienter jusqu’à ce que son petit objet de poignet enregistre le champ magnétique de l’île suivante qui était… Une très bonne question à laquelle il allait devoir répondre, ou il pouvait également se réserver la surprise, l’aventure !  Il tourna son regard et remarqua que Jim attendait toujours la réponse à sa question.

-Si je te mets une branlée, je veux que tu me trouves un bateau qui puisse m’emmener à la prochaine île.

-Le boulanger se fendit d’un grand sourire et rigola à pleine gorge. Et tu veux peut-être un équipage qui puisse t’accompagner dans tes prochaines quêtes ? Si tu savais ce qu’il t’attendait dans les prochaines îles tu ne parlerais pas comme ça…

-Ike se gratta la tête. Tu es peut être devin mon ami, mais pour ma part je ne le suis pas !

Le jeune homme se remit en position de combat, poing droit à côté de sa mâchoire, le poing gauche un peu plus en avant, position de la hanche trois quart de profil, jambe gauche en avant et la droite en arrière pour lui fournir une base large et profonde. Les genoux un peu fléchi, il était enfin prêt à en découdre. Jim en fit de même, les deux hommes se rapprochèrent doucement lorsque le bruit d’un escargophone retentit. Le boulanger chasseur de prime décrocha en s’éloignant du jeune homme, le laissant seul avec lui-même. Peut-être allaient-ils pouvoir échanger quelques coups une fois qu’il aurait raccroché ! Comment lui en vouloir, la première fois il avait fait exprès de le couper dans son élan pour le déstabiliser et sur ce coup Jim lui rendait la pareille. Cependant, au lieu de revenir en direction d’Ike, le boulanger partie en courant dans la direction opposée.

-Qu’est-ce que tu fou ?!

Aucune parole ne vint en réponse... Seul un joli doigt d’honneur pointé au-dessus de la tête partant en courant lui était adressé. Ça y est, il est énervé, Ike voulait se défouler sur n’importe qui, n’importe quoi, non pas qu’il avait déjà une sorte d’adrénaline dans le sang, juste que celui-ci commençait à bouillir et une sensation de chaleur faisait dès à présent surface en lui. Il décida donc de marcher en direction du parc d’attraction, avec le monde présent que ce soit dehors ou dedans, il trouverait bien une attraction capable de le détendre ou de l’agacer.
En chemin, il croisa plusieurs personnes, mais l’une d’elle avait les cheveux rouges et tout comme les taureaux, lorsque quelque chose de cette couleur s’agitait il voulait foncer dessus. Sa distraction était à présent là devant ses yeux et Ike attendait d’elle qu’elle trouve un moyen pour l’occuper jusqu’à ce qu’il découvre un moyen de quitter cette île ou simplement qu’il fasse la rencontre d’une nouvelle distraction.


-Oi le gringalet… T’as une tête de Rockstar toi ! Je suis sûr que tu enflammes la piste ! Hahaha

En disant ses quelques mots, Ike se rapprochait toujours plus de la personne. Sa tête lui disait décemment quelque chose… Impossible de s’en rappeler. Il continua de s’avancer jusqu’à se retrouver à moins d’un mètre de celle-ci et positionna son index gauche dans la narine de son masque. Un peu de provocation ne faisait de mal à personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Et si on essayait de s'amuser? [Libre]  

Revenir en haut Aller en bas
 

Et si on essayait de s'amuser? [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sujet libre - Quand s'amuser rime avec tuer
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece New Order :: Zone RP :: Grand Line :: Voie n°1 :: Whyskey Peak-