AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Gardons notre calme, voulez-vous ? [PV. Hayley Schwartz]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sergent
avatarSergent
Meï Atalius


Messages : 25
MessageSujet: Gardons notre calme, voulez-vous ? [PV. Hayley Schwartz]  Dim 12 Avr - 19:20

    Voici quelques jours maintenant que j'étais à Loguetown, intégré au Q.G de la Marine présent sur l'île. Étant donné qu'il s'agissait d'un lieu très important, le nombre de soldats étaient bien plus important qu'ailleurs. Personnellement, j'appréciais beaucoup cet endroit. Une véritable mine d'or où je pouvais me balader librement durant mes pauses. Rien qu'hier, j'étais allé dans le magasin d'armes blanches que j'avais pris l'habitude de fréquenter. Le commerçant qui dirigeait la boutique était un sabreur retraité qui, selon ses dires, était un combattant de renommé. Je ne pourrai vous confirmer ses dires, néanmoins la qualité des lames qu'il vendait restait exceptionnelles à mes yeux.

    Mais plus je visitais cette île, et plus la frustration m'envahissait. Je n'avais pas les moyens de m'acheter quoi que ce soit avec ce que je possédais. C'était aussi pour cela que j'avais accepté d'être muté à Loguetown, il paraîtrait que le salaire y était plus élevée, notamment dut aux difficultés de certaines missions qui étaient confiés. En parlant de mission, c'était la raison pour laquelle je m'étais levé à l'aube aujourd'hui. J'avais reçu des directives il y a trois jours de cela. Un homme d'une grande prestance allait arriver ici, et il avait demandé une escorte personnelle pour la journée qu'il comptait passer à faire du tourisme.

    De ce que j'avais pas avoir comme information, il s'agirait du fils d'un grand homme d'affaires, ayant certaines relations avec l'amiral en chef. Mais, ces derniers temps, le dénommé Gilbert V. Lissandro était la cible de multiples tentatives de kidnappings et d'assassinats, apparemment perpétrés par des pirates. Je ne pus m'empêcher d'avoir une légère pensée pour mon père, me questionnant sur ses agissements actuelles. Mais je me remis rapidement les idées en place en commençant à me préparer pour cette journée qui promettait d'être très intéressante.

    Une fois sortit, je me rendis immédiatement au lieu de rendez-vous. J'étais peut-être un peu en avance, mais au moins, on ne pourrait pas me reprocher mon manque de ponctualité. Être irréprochable, c'était mon mot d'ordre du jour. Je m'étais préparé à la fois physiquement et mentalement pour ce jour. Je balayais les différents recoins de la ville du regard, à la recherche d'éventuelles collègues, ou de suspects. Visiblement, rien ne semblait perturber le calme de l'île, pour le moment tout du moins. J'étais un peu rassurée, avec un peu de chance la mission serait plus facile que prévu.

    Une fois sur place, je vis qu'il n'y avait pas grande monde. Je pris donc la décision d'aller m'asseoir non loin de là, sur un petit banc de l'endroit où nous devions rejoindre le fameux Gilbert. Fixant alors mon sabre, je le serra contre moi, appréhendant un peu la journée qui allait se dérouler...

_______________________________
Je remercie Hayley Schwartz pour l'image redimensionnée ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t569-fiche-techniques-mei-atali

Messages : 340
Fonction : Médecin
Localisation : Whyskey Peak
MessageSujet: Re: Gardons notre calme, voulez-vous ? [PV. Hayley Schwartz]  Mar 14 Avr - 16:04

Cela faisait des années maintenant que Hayley était à Loguetown... En réalité, elle est née dans cette ville et elle commençait à rêver de voyages. Allait-elle poser ses racines à Loguetown ?! Non, bien sûr que non, mais pour se donner les moyens de devenir puissante et voyager, il fallait être une marine exemplaire. Difficile à faire pour une femme comme elle. Une femme qui aime aller à l'encontre des règles. La Marine devait aider l'infirmière à se calmer, devenir quelqu'un de vraiment bien et respectable. Sa famille regretterait de l'avoir mise dehors sans aucun doute. C'est avec ces idées-là que la Sergente effectua plusieurs missions importantes ou non. La dernière qu'elle accepta était celle de protéger une personne de haut rang : Gilbert V. Lissandro. Cet homme était proche d'un amiral... C'est l'occasion parfaite pour se faire remarquer ça non ? Avec un peu de chance, le nom de l'infirmière atterrirait directement dans les oreilles de cet amiral en question...

C'était donc le jour J. Hayley se prépara comme tous les matins. Malgré son fort caractère, on ne pouvait pas lui retirer son élégance. La lettre de mission dans les mains, elle partit immédiatement au point de rendez-vous Elle connaissait Loguetown comme ses poches, impossible d'arriver en retard. Pour une fois, le trésor vivant faisait des efforts niveau ponctualité et elle continuera d'en faire plus tard. Hayley n'avait pas plus d'information... Seulement un homme à protéger et un point de rendez-vous. Les informations concernant son amitié avec un amiral provenait des rumeurs qui couraient dans la ville. Elle connaissait tellement de gens après tout ! Ce n'était pas difficile de savoir tout ça. Bref, l'infirmière croisa plusieurs collègues à elle et se contenta de les saluer tout en arrangeant ses gants noirs. C'est d'un pas majestueux qu'elle s'approchait toujours plus du point de rendez-vous : La place principale de Loguetown. Sur cette place se trouvait un hôtel pour fortuné. Il suffisait donc d'attendre le riche à l'extérieur et le faire avant tout sortir en toute sécurité voire même discrétion.

Une fois arrivé, Hayley remarqua quelques journalistes déjà prêt à harceler le puissant homme. La jeune femme déplia à nouveau sa convocation afin de s'assurer que c'était la bonne heure. Elle vit au loin un Lieutenant qui lui fit signe. C'était un homme plutôt grand, dans les deux mètres, et brun. Rien de bien particulier. Il se dirigea vers une autre marine assise sur un banc en train de serrer étrangement son arme. Immédiatement, la blanchette s'approcha de ses collègues.

- Bonjour, je suis le Lieutenant Marcheciel. Je suis là pour vous donner plus d'informations. Votre mission si vous l'acceptez... Est de faire sortir discrètement notre homme de cet hôtel. Il se trouve dans la chambre 408 au 4ème étage. Il vous attend. Vous êtes deux à l'escortez. D'autres marines sont éparpillés un peu partout en ville pour assurer une protection à distance. Nous avons placé plusieurs snipers sur les toits et des marines sont en civils un peu partout dans la ville. Je vous demanderai d'être également discrètes. Des tenues vous attendent dans l'hôtel. Vous devez entrez à l'arrière du bâtiment, et voici vos pass. Un guide touristique vous attends dans cette même chambre.


L'homme distribua aux deux jeunes femmes un pass pour entrer à l'arrière. Hayley regarda un instant sa collègue afin de l'identifier. Elle ne l'avait jamais vu mais visiblement, elle était une Sergente. Tout comme elle. Espérons au moins qu'elle soit agréable. Une fois terminé, le Lieutenant partit à l'entrée de l'hôtel. Il était en train de faire diversion avec les journalistes. Ainsi, ils ne feraient pas attention aux deux sergentes, sans même voir leur visage. Personne ne pourrait se douter ensuite qu'elles font parties de la Marine. Mais avant toute chose, l'infirmière tendit sa main à sa collègue, esquissant un léger sourire.

- Sergent Hayley Schwartz, prête ? Je connais bien la ville, si un attaque survient, jamais une attaque survient, je saurai où aller.


Une fois les présentations faites, Hayley se dirigea vers l'arrière du bâtiment suivit certainement de près par sa collègue. Elle vérifia que personne ne les avait remarqué et retira, dès son entrée dans l'hôtel, ses fringues de marine. En effet, l'infirmière portait toujours une chemise blanche, une jupe noire et des cuissardes ainsi que des gants noirs en dessous de ses vêtements de marine. Il allait lui être difficile de mettre d'autres fringues, au pire, elle n'en n'aurait pas besoin. Là voilà en civile. Elle ouvrit la porte qui donnait accès aux escaliers et les deux femmes n'avaient plus qu'à les monter. Hayley laissa l'honneur à Meï de passer en première. A savoir maintenant ce qui les attendait au 4ème étage.

_______________________________

322D9775-6EAB-4A25-B51A-D2E21416789E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t214-hayley-schwartz
Sergent
avatarSergent
Meï Atalius


Messages : 25
MessageSujet: Re: Gardons notre calme, voulez-vous ? [PV. Hayley Schwartz]  Mer 15 Avr - 19:38

    J'étais toujours assise sur mon banc, attendant patiemment que quelqu'un vienne me donner des directives. J'étais assez indécise, et je n'avais pas le talent que certains avaient pour prendre des décisions. Les minutes passaient et je commençais à jeter des regards curieux autour de moi. Me serai-je trompée de lieu de rendez-vous ? Je m'inquiétais pour rien, un homme d'une grande stature arriva alors en marchant vers moi. J'étais juste venue un peu trop en avance.

    L'homme qui était arrivé ne m'adressa pas immédiatement la parole, préférant reporter son attention sur ce qu'il se passait autour de lui. En effet, des journalistes en tout genres commençaient déjà se rassembler. C'était assez intimidant pour une Marine telle que moi. Mais je devais être forte, c'était aussi une épreuve à surmonter. Une jeune femme à la chevelure blonde arriva à son tour. Et c'est au moment où elle nous rejoignit que l'homme à la grande carrure nous adressa la parole à toute deux.

    Disant s'appeler Marcheciel, il était Lieutenent et nous donna nos directives. L'homme que l'on devait protéger se situait dans l'hôtel et nous devions l'en faire sortir sans nous faire repérer. Je me contenta d'un acquiescement de tête alors que je me relevais pour prendre le pass qu'il nous tendait. Alors que ma collègue se mettait déjà en route, je la suivis d'un pas assez hésitant de prime abord. J'en profitais pour l'observer un peu. Elle semblait avoir une grande confiance en elle même, et puis elle était belle et semblait forte. De vrais atouts pour une femme de la Marine.

    C'est alors que la jeune femme se tourna vers moi et me tendit sa main en se présentant. La dénommée Hayley Schwartz m'expliqua qu'elle connaissait bien la ville et qu'elle saurait où aller si nous venions à être attaquer. D'une voix qui était en réalité un chuchotement, je lui répondis :

    - Meï Atalius... Enchantée.

    Par la suite, nous nous dirigeâmes vers l'arrière du bâtiment où nous nous changeâmes. Après avoir troquée ma tenue de Sergente pour mes habits de civil, Hayley et moi prîmes les escaliers, moi en tête. Notre destination était le quatrième étage, ce n'était pas vraiment haut. Mais je redoutais ce qui pouvait nous attendre là-haut. Alors que nous étions enfin arrivé, je pris soin d'ouvrir la porte qui menait à l'étage très lentement, sur mes gardes. Ce que je vis me surpris un peu. Il y avait un jeune homme, à l'aspect chétif mais qui était assez beau qui me fixa les sourcils froncés.

    - Alors c'est de cette manière que vous accueillez un haut membre de la société ? Eh bien, qu'attendez-vous ? je vous prierez de vous incliner devant le grand Gilbert V Lissandro !

    Alors il s'agissait de ce genre de personne ? Un parfait gosse de riche. Pourtant, il était effectivement important et j'hésitais beaucoup sur la marche à suivre. Devais-je m'incliner ? L'ignorer ? Je ne voulais pas me soumettre face à ce genre de personne, mais je n'étais qu'une sergente, peut-être devais-je obéir ? Cependant, une explosion venant de l'autre bout de l'étage interrompit notre brève discussion, et d'un geste, j'agrippais le manche de la veste de Gilbert avant de le traîner avec moi, sans doute suivit d'Hayley derrière. J'avais décidée de reprendre les escaliers de secours afin de sortir, c'était certainement la meilleure chose à faire à l'heure actuelle...

_______________________________
Je remercie Hayley Schwartz pour l'image redimensionnée ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t569-fiche-techniques-mei-atali

Messages : 340
Fonction : Médecin
Localisation : Whyskey Peak
MessageSujet: Re: Gardons notre calme, voulez-vous ? [PV. Hayley Schwartz]  Jeu 16 Avr - 13:21

Meï Atalius hein ? Connaît pas... C'est ce que pensait clairement l'infirmière au moment où cette petite rousse se présenta à tour. Cela n'empêchait pas d'être agréable avec elle et lui échangé un sourire. Cette jeune demoiselle avait l'air timide vu son chuchotement mais nul doute qu'elle était arrivée à Loguetown il y a peu. Nul doute non plus qu'elle est assez puissante pour faire cette mission. La montée dans les escaliers se fit dans le silence le plus complet, Hayley jeta de temps à autre un petit coup d'oeil à sa partenaire. Elle avait l'air gentille, bien plus qu'elle... Une fille bien. Au fond, la blanchette l'enviait presque. Mais que voulez-vous on est comme on nait ou on nait comme on est. La sergente finirent par atteindre la chambre où se trouvait ledit Gilbert. La gueularde le vit rapidement et rien qu'à voir sa tête ça se sentait qu'il n'allait pas être agréable. A peine il l'ouvrit qu'elle avait envie de lui en mettre une à ce sale gosse. Non mais sérieusement, c'est comme ça qu'il parle aux gens ? Il a de la chance qu'elle ne soit que Sergente. Un grade plus et c'était une baffe dans sa gueule. Ce manque de supériorité n'empêcha pas pour autant Hayley à marmonner quelque chose que sa collègue pouvait certainement entendre. Seulement elle bien entendu.

- Pas étonnant qu'on veuille sa peau si il se comporte comme ça celui-là...

Hayley se tint droite face à lui, le regardant bien de haut lorsqu'il demanda de s'incliner. Son regard en disait long. Aucun manque de respect mais elle se la jouait intimidante. La jeune femme devait bien le dépasser de deux bonnes têtes et finit par croiser les bras. Cette intimidation semblait peut-être marché... Peut-être... En réalité, on ne put avoir la réponse. C'est en effet au même moment qu'une explosion retentit. Elle provenait de ce même étage, à l'autre bout. Meï agit rapidement en attrapant Gilbert pour le trainer jusque dans les escaliers de secours. Une très bonne idée. La grande dame dit au guide touristique de suivre rapidement le pas.

- Je surveille tes arrières !

C'est ainsi qu'Hayley suivit la jolie rousse tout en faisant attention à un potentiel ennemi. Il y avait un peu de fumée dans le bâtiment et le groupe prit les escaliers de secours. L'infirmière prit soin de fermer la porte et de la bloquer avec un petit truc en or qu'elle venait de fabriquer. Rien de bien particulier mais ça aiderait toujours à ralentir l'ennemi s'il y en avait un. Une fois proche de la sortie, on pouvait entendre quelqu'un tenter de bousiller la porte bloquée quelques secondes plus tôt par la blanchette. La porte céda finalement et les marines étaient face à la sortie. Gilbert tremblait comme une feuille visiblement pourtant il n'avait rien à craindre avec elles.

- On doit pas rester là, le combat ici ne serait pas avantageux.

Hayley ouvrit la porte de sortie par laquelle elles étaient passées un peu plus tôt. Malgré toute la discrétion et l'attention dans laquelle elle exécuta cette action, quelqu'un les attendait sagement. Trois petites billes explosives venaient d'être lancées juste sous les pieds du groupe. La blanchette comprit immédiatement de quoi il s'agissait et se mit alors à crier.

- On bouge à l'autre bout vite !!!!!

A peine arrivé et déjà attaquer ? Un se trouvait dans les escaliers peut-être même deux voire trois qui sait... D'autres étaient dehors.... Et balançait des explosifs en plus de ça ! La jeune femme se mit à courir vers l'autre bout du couloir avant que ça n'explose. Ce n'était pas aussi puissant qu'une grenade mais quand même ! Quelques secondes suffisaient avant l'explosion. La blanchette transforma une partie de son corps en or afin de se protéger de l'explosion. Elle se mit bien devant afin de prendre une partie des dégâts. C'est ainsi qu'elle se retrouva propulser sur plusieurs mètres à cause du choc. C'était peut-être aussi le cas de Meï... Quand bien même Hayley fit office de bouclier, cela ne suffirait pas à protéger tout le monde. Il y avait désormais beaucoup de fumée et la blanchette n'entendait que des bruits de pas. Elle se préparait alors au combat tout en suggérant ou plutôt chuchotant une solution.

- On devrait tenter une autre sortie. Profitons de la fumée.

_______________________________

322D9775-6EAB-4A25-B51A-D2E21416789E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t214-hayley-schwartz
Sergent
avatarSergent
Meï Atalius


Messages : 25
MessageSujet: Re: Gardons notre calme, voulez-vous ? [PV. Hayley Schwartz]  Sam 18 Avr - 11:26

    En quelques minutes qui passèrent comme des secondes, les événements s'étaient effroyablement accélérés. Je n'étais jamais contre un peu d'adrénaline, cependant l'explosion qui s'était produit un peu plus tôt témoignait de la difficulté que nous aurions sans doute à protéger Gilbert. Je pus d'ailleurs entendre une remarque discrète de la part de Hayley, qui visiblement, ne semblait pas porter cet homme dans son cœur. C'était tout à fait compréhensible, moi-même je n'appréciais pas son caractère. Tout ce que j'espérai, c'était que la situation ne s'envenime pas trop, il serait dommage que ce pauvre Gilbert se fasse poursuivre non plus par les pirates... Mais par la Marine elle-même.

    Alors que nous nous empressions de quitter l'hôtel par les escaliers de secours, je tourna rapidement mon regard pour me rassurer quant à la situation de ma partenaire. Puis je reporta mon attention sur l'homme, qui était apeuré. Je me demandais comment il pouvait supporter toutes ces attaques, alors qu'il ne me semblait pas être quelqu'un de très puissant. Alors que nos poursuivants nous rattrapait, la jeune blonde nous ouvrit alors la porte de sortie. Cependant, nous attendions attendus à l'extérieur du bâtiment. Des projectiles explosifs furent lancer à nos pieds, et d'un cri, Hayley courut pour tenter d'échapper à l'explosion, moi sur ses talons. C'est alors que la Sergente se posta devant Gilbert et moi, et transforma une partie de son corps en... Or ?! Comment était-ce possible ?

    Malgré son rempart, Hayley fut projetée en arrière, absorbant une grande partie des dégâts. C'était à mon tour d'agir. Plaçant mon sabre devant moi, je le dégaina d'un geste pour trancher un gros débris qui venait vers nous, cependant je fus moi aussi jetée en arrière, même si ma chute fut moindre comparée à celle de ma partenaire. Enveloppés dans la fumée, nous ne pouvions entendre que des bruits de pas autour de nous. La Sergente nous proposa alors de nous échapper en profitant de la fumée. Acquiesçant d'un signe de tête, je pris la tête de notre trio et commença à avancer, sabre à la main, les yeux fermés.

    Balayant toute pensée parasite de mon esprit, je commençais à ralentir ma respiration, tout en avançant d'un pas lent et régulier. La technique que je m'apprêtais à utiliser n'était pas encore bien au point, j'avais encore besoin d'entraînement. Cependant, je pus sentir des gestes sur les côtés. Soudainement, je me retourna vers la source de ce bruit et d'un violent coup du pommeau de mon sabre, je vis l''individu qui venait d'apparaître face à nous s'effondrer, une expression de surprise sur le visage. J'avais réussie à anticiper son action, j'étais fière de moi pour le coup. Mais ce n'était pas terminée. Avançant tranquillement, nous parvînmes à sortir de la fumée, et personne ne semblait nous pourchasser.

    - Il semblerait que personne ne nous aie suivit. Il serait sans doute judicieux de rejoindre le Lieutenant Marcheciel pour mettre en place la suite du programme.

    Malgré tout, je ne cessais pas de jeter des regards tout autour de moi, avec l'attaque surprise que nous venions de subir, il ne serait pas étonnant que d'autres se profilent à l'horizon. Jetant un rapide coup d'oeil à Gilbert, je vis qu'il se remettait difficilement de ce qu'il venait de se passer. Un léger soupir s'échappa d'entre mes lèvres, tandis que j'attendais la réponse de Hayley. Je n'étais vraiment pas douée pour prendre des décisions, mais je ne voulais pas commettre d'erreurs, alors autant quérir l'avis de ma partenaire.

_______________________________
Je remercie Hayley Schwartz pour l'image redimensionnée ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t569-fiche-techniques-mei-atali

Messages : 340
Fonction : Médecin
Localisation : Whyskey Peak
MessageSujet: Re: Gardons notre calme, voulez-vous ? [PV. Hayley Schwartz]  Dim 19 Avr - 15:33

Le trio se trouvait à présent dans une épaisse fumée leur permettant d'échapper aux ravisseurs de Gilbert. Hayley proposa donc d'en profiter ce que sa collègue accepta. Les bruits de pas se firent entendre et heureusement, Meï agit rapidement en assommant un homme. La blanchette put le voir à son tour et il était évanoui. Immédiatement, l'infirmière l'attacha avec ce qu'elle avait sous la main comme des menottes. Au moins, il risquait de venir les embêter une nouvelle fois celui-là. Par la suite, la petite rousse proposa de rejoindre le Lieutenant Marcheciel.

Bien allons-y alors. Il devrait se trouver non loin d'ici. Mieux vaut esquiver l'entrée principale. Sinon on va être noyé sous les journalistes.

Prudente, Hayley s'aventura dans les couloirs du bâtiment d'un pas lent. Elle vérifiait chaque fenêtre ouverte avant même de faire avancer l'homme. Heureusement, le chemin n'était pas long et il ne fallut que quelques minutes pour sortir du bâtiment par une autre sortie de secours. Lorsqu'elle ouvrit la porte doucement, rien... Juste le Lieutenant et quelques autres marines afin de protéger cette sortie. La chance souriait aux deux sergentes cette fois-ci. Leur supérieur s'approcha rapidement avec les autres marines formant ainsi un cercle autours du trio. Il mit une veste sur la tête de Gilbert afin de cacher son visage des passants peu nombreux de ce côté là de la rue. Un côté plutôt calme.

- Un gros a réussit à pénétrer les lieux. Nous avons réussis à en stopper trois ou quatre mais pas les autres. Heureusement, vous avez réussis à protéger M. V Lissandro.
- J'en ai attaché un dans le couloir Lieutenant.
- Bien, nous allons nous occuper de ceux qui sont à l'intérieur. Vous pouvez l'accompagner pour la visite désormais. Voici le guide touristique, il vous guidera tout le long.

La plupart des marines entrèrent dans le bâtiment afin de s'occuper des ennemis. Les jeunes femmes n'avaient plus qu'à jouer le rôle de garde du corps durant la visite de Gilbert. En face d'elles, un petit nain d'environs 1m50. C'était le guide touristique qui allait faire office de GPS et raconter l'histoire des rues de Loguetown. Rien de bien intéressant... L'infirmière leva les yeux au ciel et remarqua plusieurs snipers sur les toits afin de protéger le grand Lissandro. Ce mec était-il si important ? Bref, le guide finit par leur faire signe et s'aventura en premier dans les ruelles de la ville. Il les guida jusqu'à une petite place où se trouvait un monument commémoratif... Des noms de soldats et des fleurs. Hayley restait sur ses gardes sans trop écouter le discours ennuyeux du nabot.

- Ce monument a été érigé en l'honneur des soldats ayant perdu la vie à Marineford. C'est le grand sculpteur de Loguetown qui l'a effectué...
- Magnifique ! Magnifiiiiiiiiique

De cette place, on avait une vue fabuleuse sur la mer. Une vue dans laquelle se perdait la blanchette jusqu'à être interpellé par un encapuchonné qui semblait les suivre. Hayley se retourna alors vers Meï afin de lui faire part de ses observations. Elle se pencha vers son oreille et chuchota. La blanchette ne voulait pas paniquer le commanditaire qui était plus détendu désormais. Elle ne voulait pas non plus couper la parole aux guides déjà bien lancé dans son discours trop futile.

- Il y a un homme encapuchonné sur ta droite. Ca fait plusieurs fois que je le vois. Dès que je le regarde il fait comme si de rien n'était pas je le sens pas du tout. J'hésite à lui foncer directement dessus ou attendre de voir si il nous suit. Qu'en penses-tu ? Je l'ai à l'œil.
- Et vouuus jeunes dames, ne trouvez-vous pas ça magnifiiiique? Bien sûr que non quelle question... La plèbe ne s'intéresse pas à ce genre de chose. Uuuh !

Finalement, un Kunaï lui rasa limite le frond, lui coupant ainsi une mèche de cheveux. Encore une attaque surprise. Décidément, cette journée allait être plus que fatigante ! De plus, Gilbert se mit à crier comme une fillette détruisant les tympans de quiconque était trop proche de lui. Suivant son instinct, l'infirmière se détourna vers l'encapuchonné qui venait de disparaître on ne sait où. Elle tournait ensuite sur elle-même pour le chercher et s'assurer qu'il n'allait pas sortir de nul part pour lui trancher la gorge. Hélas pour les demoiselles, l'encapuchonné était presque un ninja et apparut sous les yeux de Hayley et de Meï juste derrière Gilbert. Visiblement, il comptait l'attraper et le prendre avec lui. Heureusement, ce n'était pas encore le cas mais il avait la tête d'un gars qu'avait sérieusement envie de lui mettre le couteau sous la gorge, vu en plus le poignard qu'il tenait. Les snipers étaient peu nombreux à cet endroit-là. Cet homme n'était donc pas stupide et avait préparé le coup. Il en avait exterminé quelques uns sur les toits et esquiva les quelques balles qu'il se prenait.

- N'approchez pas !

Le risque pour les marines étaient de se prendre des balles perdues. Hayley transforma ses deux jambes en or et enchaînait des coups de pieds puissants sur ce qui était certainement un révolutionnaire. Ce dernier l'esquivait sans réel problème comme s'il maîtrisait une copie du Kami-e. La blanchette devait impérativement compter sur sa collègue pour profiter des ouvertures sans se prendre des balles. De son côté Hayley eut la chance d'en recevoir une sur son or mais cela ne lui fit presque rien, peut-être une simple égratignure. Le commanditaire lui criait toujours autant et s'éloignait dangereusement du groupe de marine. Il était effrayé et à force de trop bouger, il allait se faire capturer.

_______________________________

322D9775-6EAB-4A25-B51A-D2E21416789E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t214-hayley-schwartz
Sergent
avatarSergent
Meï Atalius


Messages : 25
MessageSujet: Re: Gardons notre calme, voulez-vous ? [PV. Hayley Schwartz]  Jeu 23 Avr - 15:47

    Finalement, nous pûmes nous échapper de la fumée qui nous avait tous enveloppée sans réellement de difficultés. Après s'être échappés et avoir demandée son avis au Sergent Hayley, celle-ci répondit par l'affirmative en rajoutant qu'il était préférable d'esquiver l'entrée principale. Partant en première, la jeune femme prenait soin de vérifier les alentours avant d'avancer en compagnie de Gilbert. C'était effectivement ce qu'il fallait faire. Nous étions celles qui devaient risquer notre vie afin de garder celle de l'aristocrate saine et sauve. La Marine avait été crée pour cela, protéger le peuple sans défense face aux multiples dangers des Hommes.

    Une fois arrivé à l'endroit où se trouver les autres soldats de Marine ainsi que le Lieutenant Marcheciel, celui-ci s'avança vers nous et cache la visage du noble avant de nous adresser la parole. Après avoir expliqué ce qu'il s'était passé de leur côté, le Lieutenant nous annonça la suite du manœuvre. Maintenant que Gilbert avait été ramené sain et sauf hors de l'hôtel, nous pouvions désormais débuter la visite de l'île. D'ailleurs, un guide touristique nous attendait nous loin d'ici. Les soldats de la Marine pénétrèrent ensuite le bâtiment à la recherche des pirates infiltrés.

    Un homme de petite taille nous attendait juste devant. C'est lui qui allait nous faire la visite de Logue Town. Contrairement au Lissandro, je n'exprimais pas ma joie de manière aussi significative que lui, cependant je devais avouer que j'étais enjouée à l'idée d'en savoir plus sur cet endroit si célèbre. Jetant quelques regards furtifs autour de moi, je vis que des agents de la Marine était posté à de multiples endroits de la rue où nous nous trouvions actuellement. Jusqu'à où un tél déploiement s'élargissait-il ? Je devais reconnaître que la Marine savait ce montrer efficace lorsque la situation l'exigeait.

    La visite commença alors, et tout comme Gilbert, j'écoutais et absorbais avec attention les paroles du guide. L'histoire de certains monument de LogueTown étaient véritablement passionnantes, parfois même plus que les symboles médiévaux de Luvneel, île sur laquelle j'étais née. Les commentaires du jeune aristocrate m'agaçait un peu. Je n'avais pas la même manière d'exprimer ma joie, c'était peut-être ce qui expliquait le fait que je n'arrivais pas à comprendre ce drôle de personnage. Durant une bonne partie de la visite, je me contentais d'observer avec attention tout ce que nous montrait le guide touristique, posant quelques questions à certains moments lorsque je m'intéressais. Alors que Gilbert nous faisait une énième remarque désobligeante, Haymley se pencha vers moi pour m'indiquer la présence d'une personne suspecte non loin de nous.

    Quelle idiote, je ne l'avais pas remarquée. C'est à ce moment-là qu'un projectile rasa le crâne de Gilbert, qui se mit à hurler et à gesticuler dans tous les sens. Le suspect de tout à l'heure apparut soudainement entre nous deux, et un affrontement se déclencha alors. Hayley utilisa encore son mystérieux pouvoir qui était de changer les membres de son corps en or, serait-elle une utilisatrice d'un Fruit du Démon ? Certainement. Dans tous les cas, elle avait maintenant besoin de mon aide dans cet assaut. Telle une ombre, je me déplaça juste derrière l'encapuchonné et observa attentivement ses mouvements.

    Celui-ci fit un pas en arrière afin d'esquiver un coup de la Sergente dorée, offrant une ouverture de choix. D'un geste, je plaça mon pied entre les jambes de l'individu et d'un simple coup horizontale, je le fis tomber au sol avant de placer ma sabre sous sa gorge. Un adversaire d'éliminé. Un bref soupir s'échappa d'entre mes lèvres tandis que je lança un regard vers Gilbert... Qui venait de disparaître.

    Gilbert à disparu, quelqu'un l'a t-il aperçu ?

    La réponse me vint en levant les yeux au ciel. Sur les toits des bâtiments de la rue dans laquelle nous nous trouvions, j'aperçus Gilbert qui venait d'être enlevé par un groupe d'hommes encapuchonnés qui s'enfuirent alors à une vitesse impressionnante. Ne perdant pas un instant, je m'élança à mon tour dans les rues de la ville afin de ne pas perdre notre commanditaire des yeux, mon sabre à la main.

    - Hayley, va prévenir le lieutenant Marcheciel que nous avons été victime d'une nouvelle attaque. Je m'occupe de retrouver Gilbert !

    Alors que les encapuchonnés s'engouffrèrent dans une ruelle, j'y pénétra à mon tour, d'un regard déterminé et prête à en découdre...

_______________________________
Je remercie Hayley Schwartz pour l'image redimensionnée ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t569-fiche-techniques-mei-atali

Messages : 340
Fonction : Médecin
Localisation : Whyskey Peak
MessageSujet: Re: Gardons notre calme, voulez-vous ? [PV. Hayley Schwartz]  Ven 1 Mai - 12:30

Hayley occupait l'adversaire qui venait s'attaquer à Gilbert. Les échangent de coups de pieds et de poings avec l'adversaire étaient rapides mais les égratignures et les balles ralentissaient lourdement les mouvements de la Sergente. Fort heureusement, sa coéquipière, Meï, intervint à son tour. Comme une bonne équipe l'aurait fait, la petite rousse profita des ouvertures faites par la blanchette pour attaquer à son tour l'intru. La jeune demoiselle finit d'ailleurs par l'achever à coup de sabre dans la gorge. Le sang gicla sur le sol et quelques gouttes vint tâcher la belle chemise blanche de la grande dame. Cette dernière regardait ce spectacle avec un certain dégoût. Elle était une crevure mais tué n'était pas pour elle la première des solutions. Capturer cet homme et l'interroger aurait peut-être été plus judicieux. Elle se perdait ainsi dans ses pensées jusqu'à se réveiller suite aux paroles de sa coéquipière. En effet, leur homme avait disparu. Il faut le dire que cet abruti s'éloignait de plus en plus à cause de la panique. Immédiatement, l'infirmière regarda tout autours d'elle mais ne le voyait clairement pas. Où pouvait-il bien être ? Ses vêtements étaient tellement propres qu'il n'aurait même pas laissé de trace sur le sol. D'un signe de tête, le trésor vivant signala à Meï qu'elle ne l'a pas aperçu comme la plupart des autres marines. A ce moment-là, Hayley comprit que la mission risquait de foirer à tout moment et il fallait rattraper la bêtise.

Finalement, la petite rousse aperçu des individus encapuchonnés sur les toits. C'était eux... Ils avaient capturé cet idiot. La blanchette de son côté ne les vit que très rapidement. Elle n'eut même pas le temps de voir la direction dans laquelle ils allaient. Elle laissa donc à sa collègue la lourde tâche de ne pas les perdre de vue. Meï partit alors en courant dans une direction que la Sergente retint. De son côté, Hayley partit également à toute vitesse vers le Lieutenant Marcheciel. Elle finit par ordonner à des bleus de le prévenir afin que l'information aille au plus vite. Pendant ce temps-là, elle reprit la route vers les râvisseurs jusqu'à croiser à nouveau le Lieutenant.

- On a une idée de qui ils sont ?
- Aucune. Ils sont encapuchonnés. Cependant, ils ont l'air d'être de simples combattants.
- Simples mais efficaces. Ils ne doivent pas partir de Logue Town.

Les ordres étaient clairs. Ces hommes ne devaient certainement pas s'échapper de l'île. Il fallait donc bloquer l'accès au port et aux sorties de la ville. Le groupe de Marine courait jusqu'à aperçevoir au loin, très au loin, à nouveaux les ravisseurs. Hayley de son côté n'aperçevait plus Meï. Il faut dire qu'elle était certainement dans les fins fonds des ruelles de Logue Town et impossible de la voir à cette distance, à moins d'avoir une vue d'aigle. A vue d'oeil, les encapuchonnés se dirigeaient vers la sortie de la ville. Celle qui mène au bord de mer.

- Où se trouve le Sergent Atalius ?

- Elle poursuit les intrus.
- Bien, on va donc les encercler.

Les ordres du Lieutenant étaient précis. Il fit signe à la moitié du groupe de Marine de partir dans une certaine direction. Cette direction les mènerait vers Meï, dans son dos. Les autres, dont Hayley, devaient le suivre en direction de la sortie. Ainsi, les ennemis seraient encerclés. Ils auraient derrière eux la petite équipe de Meï et devant eux celle du Lieutenant Marcheciel accompagné de la Sergente Schwartz. Tout le monde s'activèrent et heureusement pour eux et grâce à un entraînement quotidien, les Marines arrivèrent à temps. Les encapuchonnés venaient à peine de descendre de leur toit et stoppèrent net leur course. Ils venaient d'être intercepté par Hayley qui se mit droite devant eux. Ils tenaient Gilbert qu'ils venaient d'assomer. Les ravisseurs tentèrent alors de faire marche arrière et balançant des petits explosifs sur Hayley et le Lieutenant. Ces derniers les esquivaient tant bien que mal et ne pouvaient ainsi pas rattraper dans le sens inverses les ennemis. Espéront maintenant que la Sergent Meï les intercepte.

Une fois débarasser des explosifs, la blanchette se mit à courir et se jeta sur celui qui tenait Gilbert. Hélas pour elle, l'infirmière se retrouva blessée à cause des attaques explosive. Heureusement, l'homme qu'elle plaqua tomba à terre et lâcha le riche. La jeune femme lui foutu alors de nombreux coups de poing en or dans la tronche pour tenter de l'assomer mais les autres hommes n'allaient pas tarder à tenter de récupérer Gilbert et continuer leur fuite. Une fois débarasser de sa cible, Hayley se releva et attrapa Gilbert. Désormais, elle ne pouvait plus très bien se défendre face aux encapuchonnés et visiblement, le Lieutenant avait une jambe HS et ne pouvait ainsi pas vraiment aider.

- On se dépêche ! Arrêtez moi ces hommes ! J'en veux au moins deux de vivants de préférence.


_______________________________

322D9775-6EAB-4A25-B51A-D2E21416789E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t214-hayley-schwartz
Sergent
avatarSergent
Meï Atalius


Messages : 25
MessageSujet: Re: Gardons notre calme, voulez-vous ? [PV. Hayley Schwartz]  Lun 1 Juin - 16:16

Peut-être était-ce dût à l'adrénaline, ou bien juste une décision prise dans la précipitation tout simplement. Mais cela ne changeait pas la dure réalité dans laquelle je me trouvais à présent. La ruelle dans laquelle j'avançais prudemment semblait être déserte, n'ayant qu'une présence funeste tout autour de moi. Un signe ? Non, je ne voulais pas y croire. Mon regard perdu se promenait aux alentours, épiant le moindre signe de vie, ou le moindre indice qui me permettrait de retrouver ce que je cherchais. Serrant mon sabre contre moi, je pouvais le sentir se soulever au rythme de ma respiration. C'était de ma faute si je me retrouvais dans cette situation, il me fallait donc réussir dans ce que j'avais entrepris, en d'autres termes, capturer ces malfrats qui mettaient à mal notre mission.

En tant qu'humble Sergente, je n'étais pas encore très forte, loin de là même. Néanmoins, prendre ce genre d'initiatives faisait également partie de mon travail. J'aurai très bien pus rester en compagnie de la Sergente Hayley, mais mon intuition me murmurait que cette action aurait considérablement réduit nos chances de retrouver Gilbert et c'était une option que je ne pouvais tout simplement pas concevoir. Il était rare que des missions d'une telle importance me soit confiée, j'avais pour habitude de n'avoir que de basses besogne à la Marine. Pour une fois que l'on me faisait confiance pour mener à bien un tel travail, échouer serait une honte autant pour la Marine que pour moi-même.

Visiblement, personne ne semblait se trouver dans cette ruelle, les bandits avaient donc dut la quitter plus rapidement que prévu. C'est à ce moment-là que je décida d'accélérer le pas, quand j'entendis alors de multiples bruits de pas venir de derrière moi. Je fus agréablement surprise lorsque je vis qu'il s'agissait de soldats de la Marine envoyé ici pour m'épauler dans mes recherches. Ceux-ci m'expliquèrent alors que la Sergente Hayley ainsi que le Lieutenant Marcheciel avait décidé d'encercler les voleurs de l'autre côté, stratégie que je jugea simple et efficace.

- Dans ce cas-là, ne perdons pas une seconde et avançons !

Nous reprîmes donc notre marche, avançant tout en restant sur nos gardes, guettant la moindre offensive ennemie. A priori, ils ne tenteraient rien contre nous. Je pouvais bien évidemment me tromper, cependant ils avaient avec eux une personne de la plus haute importance et ces criminels devaient bien se douter que la Marine n'allait pas les laisser filer comme ça. Alors que nous quittions peu à peu la ruelle, nous entendîmes des explosions qui me firent frémir. Inquiète, je fus cependant rassurer lorsque je vis la bande de malfrats courir vers nous. Ceux-ci, visiblement pris en tenaille, n'eurent d'autres choix que de sortir les armes et de nous attaquer.

Apercevant la Sergente Hayley qui était au prise avec un des bandits, elle hurla des ordres que je ne pus entendre distinctement, mais je ne m'en préoccupa pas plus, décidée à mettre fin à cette histoire. Mon sabre ne faisait qu'une bouchée de mes adversaires, en même temps ils n'étaient pas bien forts. De plus, je faisais bien attention à ne jamais baisser ma garde afin d'éviter toute erreur qui pourrait m'être fatale. Au milieu de la bataille, j'aperçus le corps de Gilbert, qui semblait être perdus dans les méandres de son esprit. Alors que j'amorçais le pas pour aller le chercher, je fus interrompus par un couteau qui me frôla le front.

Je n'étais pas la seule à vouloir le récupérer. Cependant, il était hors de question d'échouer à ce point crucial de la mission. M'élançant à vive allure vers notre commanditaire, le bandit qui m'avait attaqué en fit de même, et un affrontement s'engagea alors, où je fis voleter mon sabre dans tous les sens, et lui ses multiples couteaux. Il était agile et incroyablement précis dans ses attaques, l'erreur n'était pas permise. M'abaissant alors très rapidement, je porta un violent coup de genou au niveau de la cheville de mon adversaire qui trébucha maladroitement, et j'en profita pour lui asséner un coup de pommeau en pleine tempe, qui le mit directement hors combat.

J'étais blessée de part en part et incroyablement fatiguée, mais au moins, j'avais pus triompher. C'est à ce moment là que je sentis une grande puissance parcourir le champ de bataille. Le lieutenant Marcheciel s'avança calmement au milieu de l'assemblée, et posa lentement son regard bienfaiteur sur moi, me complimentant alors pour mes actions. Puis, il dégaina son arme, une immense épée à la longue lame effilée, et se chargeax avec le reste des soldats de mettre au tapis le reste de la bande. Poussant un profond soupire de fatigue, j'entrepris de prendre le corps de Gilbert avec moi, aidé par un agent de la Marine qui le porta loin de la bataille, maintenant en sécurité. Ceci fait, je porta alors mon attention sur Hayley, qui semblait avoir une jambe bien amochée.

- Hayley que t'es-il arrivée ? Tu as besoin de soins immédiats !

M'inquiétant à son sujet, je la pris en faisant passer un de ses bras sur mes épaules, et l'entraîna péniblement sur le bas-côté, avant d'ordonner au soldat qui surveillait le corps de Gilbert d'aller chercher un médecin au plus vite. Me contentant de rester à ses côtés, j'examinais mes propres blessures en observant les bandits se faire capturés un à un par le Lieutenant et ses subordonnés...

_______________________________
Je remercie Hayley Schwartz pour l'image redimensionnée ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t569-fiche-techniques-mei-atali
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Gardons notre calme, voulez-vous ? [PV. Hayley Schwartz]  

Revenir en haut Aller en bas
 

Gardons notre calme, voulez-vous ? [PV. Hayley Schwartz]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Gardons notre calme, voulez-vous ? [PV. Hayley Schwartz]
» voulez vous coucher avec moi, ce soir ? + poppy jeffrey
» Venez vous amuser avec moi !!
» Méline « Si vous ne courrez pas après ce que vous voulez, vous ne l’aurez jamais. Si vous ne demandez pas, la réponse sera toujours non. Si vous ne faites pas un pas en avant, vous restez toujours au même endroit. »
» Voulez-vous coucher avec moi? (Nicole)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece New Order :: Zone RP :: Les Blues :: East Blue :: Loguetown-