AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le jour où les marines comprendront qu'un équipage naîtra, ils auront peur ! [PV Saren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 368
Fonction : Capitaine et Navigateur
Localisation : sur mon magma
MessageSujet: Le jour où les marines comprendront qu'un équipage naîtra, ils auront peur ! [PV Saren]  Sam 11 Avr - 18:57

Une soirée difficile donne de réveil difficile, c’est pour tout le monde pareil. Je ne fais pas exception à la règle. Mais bon il faut voir la nuit de folie que j’ai passée. Bon il faut dire que je n’ai pas arrêté de boire aussi, mais bon ce n’est pas important, j’aime bien picoler quand même. C’est cool de boire surtout quand on est en charmante compagnie, fin si l’on peut dire qu’une marine est une compagnie charmante car je suis un pirate, mais je suis avant tout un homme et c’est avant tout une femme, donc dans ce cas là, oui je suis en charmante compagnie car il faut le dire, mais Hayley est pas mal !

Bon pour ce qui s’est passé avec elle, je ne vous le dit pas, ça doit rester secret, je n’ai pas envie que vous sachiez ce que j’ai fait avec elle quand j’étais bourrer. Déjà que c’est même encore un peu flou pour moi, mais bon dans quelques heures tout va me revenir et je vais me demander pourquoi est-ce que j’ai fait ça mais bon, c’était une très bonne soirée quoi. Maintenant, il va falloir que je me mette en chasse. Je ne vais pas exterminer l’humanité en restant à boire tout les soirs et en me faisant des nanas. Il me faut un équipage. Il va donc falloir que je trouve des gens pour me rejoindre ! Je suis donc retourné près de mon navire, car quand j’ai ouvert les yeux, il n’y avait plus la blanchette, mais bon au moins ce n’est pas moi qui me suis barré avant elle, elle devait retourner voir d’autre marine.

Mon navire toujours amarré dans le port. C’était un petit truc m’enfin, au moins ça me permet de me déplacer, je n’ai pas besoin de plus. Il me faut un truc qui permet au moins d’accueillir un autre membre dans mon équipage. Tant que nous sommes deux c’est déjà bien, je recruterais du monde par la suite. Mais pour le début, je ne vais pas avoir quinze membres avec les mêmes idéaux que moi. Si j’en trouve un ce sera bien. Je pense avoir les mêmes idéaux que c’est hommes poissons qui veulent tuer les hommes où je ne sais pas trop quoi. Je l’avais un peu remarqué avec ces hommes poissons que j’avais rencontrés sur Mutaïto Island. Bon alors que je défaisais la ficelle de mon navire une personne vint, elle me donna un truc. C’était un avis de recherche, j’avais une nouvelle mise à prix. 45 Millions de berrys, c’est pas mal, mais ce n’est pas encore assez. Il va falloir je me fasse connaître encore plus parce que là, ca ne va pas, l’autre brun à juste cinq millions de moins que moi. Bah oui, il y avait plusieurs avis de recherche et dedans un homme poisson. Peut-être que lui pourrais me rejoindre. Il faut que je le trouve.

Alors que je regardais tous les avis de recherche, il fallait que j’avance rapidement sur Grand Line et que je me fasse connaître. Mais un avis de recherche me perturbas plus qu’autre chose, c’était Mika, la jeune femme que j‘avais rencontré quelques mois plus tôt avait son avis de recherche. Je souriais, peut-être qu’elle savait maintenant mieux contrôler son fruit du démon. Le vent me portait toujours plus loin sur l’océan, mais là, j’allais devoir me stopper. Je relavais dont les voiles. Je voyais au loin une base marine. Il fallait que je trouve un moyen d’y aller. Je réfléchissais, et alors que je pris la longue vue qui se trouvaient sur mon navire, je regardais par la suite dedans. L’homme poisson que j’avais vu auparavant était capturé. Je levais mes poings dans le ciel et j’envoyais des poings de magma le plus haut possible. De ce fait ils retombent sur le champ de bataille. Je rabaissais les voiles et partie directement car il y avait une grosse bourrasque, j’ai donc amarré mon bateau en catastrophe sur la plage, maintenant je dois retrouver les marines et cet poiscaille. Alors que je gambadais, je vis un champ de bataille avec de la lave partout, quelques marines encore debout, la poiscaille debout sans aucune égratignure, sois tous mes poings ne l’ont pas toucher soit il possède un pouvoir qu’il fait qu’il à détruit des poings de laves. Maintenant l’heure du massacre allait avoir lieux !

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t260-par-la-lave-il-regnera
Pirate
avatarPirate
Saren Goto


Messages : 46
Fonction : Second
Localisation : Grand Line
MessageSujet: Re: Le jour où les marines comprendront qu'un équipage naîtra, ils auront peur ! [PV Saren]  Mar 14 Avr - 17:04



Voilà maintenant plusieurs semaines que ces sales mouettes avaient réussies à me passer les menottes. Cette mission de récupération des Hommes poissons devait être une formalité, mais je ne m'attendais pas à tomber sur deux utilisateurs de fruit du démon. Cette infirmière en or avait été sacrément résistante et tenace. Et cet autre cow-boy... son feu maudit... mon bras en portait encore les séquelles.

J'étais depuis attaché au fond de la cale d'un navire de la Marine. Traité comme un chien, je n'avais pas vu la lumière du jour depuis longtemps, trop longtemps. Mais aux dires des mouettes, on ne devait plus être très loin de notre destination. Et je comptais bien leur fausser compagnie dès que l'occasion se présentera, avant d'être mis dans une cellule pour le restant de mes jours. Le bateau ralentissait, les remous se faisaient moins intenses et j'entendais les humains s'agiter au dessus de moi. Quelques minutes plus tard une mouette ouvrit la cale et s'adressa à moi.

« Eh ! La poiscaille on est arrivé à ta nouvelle maison. On va venir te sortir de là... ahah »

Enfoiré d'humain. Il ose se moquer de moi parce que je suis enchaîné. Libère moi et tu rigolera beaucoup moins. Tout une tripoté de bleus descendirent alors pour me mener vers le pont. Sans me ménager, ils me détachèrent des lourdes chaînes fixées au fond du navire. Pieds et mains liées, j'avançais tant bien que mal vers la sortie. Mon bras me faisait encore régulièrement souffrir. Les Marines m'avaient offerts quelques soins sommaires, histoire que je ne perde pas mon membre, mais pas suffisamment pour que la douleur ne cesse.

Mais la lumière du jour et l'air frais du large vint emplir mes poumons au moment où je mis le pied dehors. Le temps était au beau fixe, et devant moi s'étendait une immense place menant à une base de la Marine. Il s'agissait sûrement du lieu où ils comptaient m'emprisonner un moment, avant d'être envoyé sur Impel Down. C'était le moment où jamais pour mettre les voiles. Sauter à l'eau avant d'être sous les verrous. Mon escorte était composée de six hommes, mais de simples matelots. Simulant une douleur à l'abdomen, je tombais au sol pour arrêter notre progression. Genoux à terre, je forçais sur les chaînes attachées à mes chevilles à l'aide de ma queue. Ils n'avaient même pas pensé à attacher la partie la plus puissante de mon corps ces imbéciles.

La chaîne éclata en mille morceaux sous la pression, mais les Marines s'en rendirent compte sur le champs, dégainant leurs armes. Les bras liés, je ne pouvais utiliser la partie supérieure de mon corps, cependant mes jambes suffisaient pour ce genre d'adversaire. Ne perdant pas une seconde, je me mis à tournoyer sur moi-même, frappant de ma queue les hommes qui m'escortaient. Et le ménage fut rapidement fait. Mais c'était sans compter que nous étions à quelques dizaines de mètres d'une base de la Marine, et qu'un tel spectacle n'allait pas passé inaperçu.

C'est donc en quelques secondes que je fus encerclé par plusieurs dizaines d'hommes dont les armes à feu étaient toutes pointées sur moi. Pour le coup, cela s'avérait beaucoup plus compliqué. Mais contre toute attente, ma libération vint du ciel. D'incroyables poings de magma tombaient sur la tête des mouettes. Ces sales humains ne comprenaient pas ce qu'il leurs arrivaient. Un nouvel événement climatique de Grand Line ? Impossible, il s'agissait obligatoirement de l'intervention de quelqu'un. Cette personne était en train d'attaquer la base et m'ouvrait une porte pour faire un véritable carnage moi aussi !

La lave faisait son travail, les hommes criaient de douleur, tandis que je me contentais d'esquiver la mort venue du ciel. Et alors que la pluie de magma venait de s'arrêter, je vis apparaître l'être qui semblait en être l'origine. Un humain, maudit mais puissant. Je me demandais bien pourquoi il attaquait ses semblables, enfin cela faisait longtemps que j'avais arrêter d'essayer de comprendre.

« C'est toi qui a fait ça, n'est-ce pas ? Tu visais qui ? La Marine ou moi ? »

Poings serrés, j'éclatais d'un coup sec les chaînes qui maintenaient mes bras. Près à en découdre si le nouvel arrivant voulait en arriver là.


_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t368-votre-mort-viendra-du-diab

Messages : 368
Fonction : Capitaine et Navigateur
Localisation : sur mon magma
MessageSujet: Re: Le jour où les marines comprendront qu'un équipage naîtra, ils auront peur ! [PV Saren]  Jeu 16 Avr - 20:12

Mon plan ? Détruire tout sur mon passage ! Le résultat ? Semer la mort et le désespoir dans la vie de ces pauvres marines. L’homme devenu réincarnation de la mort, c’est moi ! J’avais sans doute réussi à libérer ce mec sans le vouloir, mais cette poiscaille pourrait être la personne qui fera naitre un équipage. L’équipage le plus puissant, le plus destructeur, le plus fou, le plus dangereux. Le nom, Homra, ça ne fait pas peur, mais au moins, quand ils sauront qui sont derrière ce symbole pirate, plus personne ne viendra se dire le plus puissant. Cet équipage sèmera la mort derrière lui. Cet homme s’il est arrêter par la marine doit sans doute être un pirate. Donc il serait la bonne recrue pour venir dans mon équipage.

Lorsque j’arrive sur le champ de bataille, le silence règne. Le calme, le calme s’est installer, on peut dire que c’est le calme avant la tempête, personne ne pourrait s’en prendre à moi. Je suis bien trop puissant pour eux. Qu’ils s’inclinent devant moi et me jure fidélité ! L’être le plus puissant du monde entre en scène. Je regard cet homme poisson d’un regard hautain, il m’a adressé la parole, je le regard se débarrasser de ses chaînes.

« ET si je visais les deux ça fait quoi ?! Si t’es assez puissant pour survivre ici, je pense que toi et moi on peut s’en prendre au monde entier ! »

Des paroles assez énigmatique, mais elles étaient claires en fait. S’il n’était pas con, il pouvait rapidement les comprendre. Il pouvait comprendre que c’est une alliance. Je ne voyais pas la marine qui sortais de leur base, il fallait sans doute aller leur rendre un petit bonjour, tournant les talons.

« Si tu veux t’amuser la poiscaille suis moi, mais me gêne pas, sinon les poings de magma seront pour ta gueule la prochaine fois ! »

Je me dirigeais donc vers leur base. Je lançais un poing de lave vers la base. Big Fist était le nom de cette technique. Un gros poing de lave se dirigeait vers la porte vitré qui a son contact explosa et mit de la lave a l’extérieur comme à l’intérieur de la base. J’entrais dans la base, les mains dans les poches, je ne sais pas si j’étais accompagné de cet homme poisson et je m’en foutais un peu. Je voulais voir la marine de plus près et leur faiblesse. Déjà ils sont peu nombreux et c’est dommage. Alors que je m’avançais, je me pris un coup qui me fit ressortir de la base marine et m’écraser contre un arbre qui se trouvait derrière. Je ne savais pas ce qu’il venait de se passer. Un géant sortit de la base marine… Géant, c’est plutôt un homme mesurant quatre mètres. Enfin un défi de taille. Un homme mesurant environ deux mètres trente sortit de la base avec un grand sabre. Il devait être surement pour l’homme poisson. On allait pouvoir s’amuser, par la suite, j’explose cette base et je la raille de la carte du monde !

« Aller la poiscaille on va combattre ! Me gêne pas ! »

Je commençais à reluire, j’allais utiliser mes pouvoirs destructeurs du magma. Personne ne peut faire face à ces pouvoirs ! C’est un truc imposant comme pouvoir et j’en impose avec ça !

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t260-par-la-lave-il-regnera
Pirate
avatarPirate
Saren Goto


Messages : 46
Fonction : Second
Localisation : Grand Line
MessageSujet: Re: Le jour où les marines comprendront qu'un équipage naîtra, ils auront peur ! [PV Saren]  Jeu 23 Avr - 12:51


« Si tu veux t’amuser la poiscaille suis moi, mais me gêne pas, sinon les poings de magma seront pour ta gueule la prochaine fois ! »

Sans un mot en retour, j'observais l'homme qui venait de participer à ma libération. D'après son discours, il n'était pas là pour moi, et apparemment il comptait bien en découdre avec les mouettes. C'était l'occasion rêvée de faire couler le sang de ces maudits êtres. L'homme au logia avançait d'un pas déterminé vers la base, et usant une nouvelle fois de ses pouvoirs, il fit exploser l'entrée, créant par la même occasion un enfer de lave au sol. Observant la scène à bonne distance, histoire de ne pas finir carbonisé, je ne pus intervenir quand je vis mon acolyte du jour se faire expulser plusieurs mètres en arrière, finissant sa course violemment dans un arbre qui se déracina sous l'impact. Puis deux types sortirent de la base. L'un d'eux était un géant de plusieurs mètres de haut. Sa carrure était impressionnante et il se dirigeait droit vers l'homme magma. Le second avait apparemment décidé de s'occuper de moi.

Celui qui se présentait comme mon adversaire était un homme grand, un gradé de la Marine vu son accoutrement. Il avançait vers moi, dans pas lent, un sabre dans sa main droite, la lame reposant sur son épaule. Visiblement ces deux là n'avaient pas apprécié le carnage que l'on avait mis devant leur planque. S'ils voulaient se battre, ils n'allaient pas être déçus. En espérant pour eux qu'ils ne nous sous estiment pas. Le sabreur se posta devant, tendis son sabre droit vers moi avant de commencer ses menaces.

« Homme Poisson, tu vas être gentil, et me suivre sans faire d'histoire. »

Le suivre ? Quel idiot. Encore un qui se croit supérieur. Sa défaite n'en sera que plus terrible. Lui répondant d'un simple sourire, je tendis mon index vers lui, et en une fraction de seconde, une multitude de balles d'eaux fusèrent dans sa direction. L'homme était mal tombé, à quelques mètres seulement de l'océan, j'avais toute l'eau nécessaire pour détruire ce qui me plaisait. Les gouttes d'eau allaient lui transpercer tout le corps. Mais en un éclair il fit danser son sabre et les balles furent déviées dans toutes les directions, allant exploser le décor autour de lui.

« Tu as donc fais ton choix Homme Poisson... tu viendra avec moi de force. »

Le sabreur se propulsa vers moi à une vitesse impressionnante. Sa lame levée vers le ciel, il allait l'abattre sur moi et me trancher en deux si je ne régissais pas. Je plaçais alors mes mains serrées, paumes ouvertes, sur la trajectoire. L'impact était imminent, et utilisant l'eau de l'air, je poussais une onde droit vers son sabre, voulant bloquer son coup, et le faire retourner d'où il venait. Mon contre fonctionna à merveille, et le Marine fut repousser en arrière. Il réussit néanmoins à rester debout, faisant tournoyer négligemment son sabre dans sa main.

« Tu m'as pris pour un adversaire de bas étage la mouette... ne me sous estime pas ou tu vas le regretter. »

C'était donc à mon tour de me propulser droit sur lui. Il allait goûter au Gyojin Karaté, et il n'aura d'autre choix que de reconnaître la supériorité de ma race. Il fallait simplement que je casse la distance qui nous séparait. Son sabre était long, et si j'arrive à rentrer au corps à corps, je serais clairement avantagé. Mais la mouette se préparait à me recevoir, et armait déjà sa lame pour me trancher au vol.

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t368-votre-mort-viendra-du-diab

Messages : 368
Fonction : Capitaine et Navigateur
Localisation : sur mon magma
MessageSujet: Re: Le jour où les marines comprendront qu'un équipage naîtra, ils auront peur ! [PV Saren]  Jeu 30 Avr - 12:41

J’ai traversé l’arbre dans lequel j’ai été balancé. Je me suis transformé en magma au contact de cet arbre pour ensuite formé une flaque de magma. Je ne comprenais pas pourquoi ça avait fait ça, ah mais si, je suis un logia. Donc au contact d’une surface solide si j’arrive à pleine vitesse, je me transforme en magma. D’ailleurs quand j’ai fini de me rematérialiser. L’arbre était tombé sous l’effet de ma lave. Bah oui la lave ça fait tout fondre vous croyez quoi ? De toute manière, cet homme qui est un géant ou ce qu’il en l’air, je vais le carboniser sur place. Il ne pourra plus se battre pour la marine quand j’en aurais finis avec lui.

Il me regarde l’air amusé. Je ne savais pas pourquoi est ce qu’il regardait comme ça et ça ne me plaisait pas. Je ne sais pas ce qu’il a mais il semble fier de lui. Peut-être qu’il possède une force insoupçonné grâce à un fruit du démon. Non, il en aurait fait usage depuis bien longtemps si ça avait été le cas. Donc il n’avait pas de fruit du démon, mais je ne savais pas quel pouvoir il possédait. Ça me semblait bizarre m’enfin ce n’est pas très grave.

« Tu vas finir en prison saleté de pirate. Tu vas rejoindre le cornu et le mec en armure dans la prison qui se situe non loin d’ici ! »

Je souriais au vu de ses dires. Il voulait nous emmener en prison, là où deux hommes étaient. S’ils étaient là-bas c’est qu’ils sont forts quand même. La base marine ne devait pas être bien loin parce que sinon il n’aurait pas voulu me dire qu’on irait là-bas. Elle devait donc se trouver à quelques heures. Il fallait que j’entre dans la base marine pour savoir où elle se trouvait. Mais j’avais un truc qui me gênait, ce marine faisant quatre mètres. Je faisais craquer mon cou.

« Bah essaye de venir m’arrêter, tu auras du mal. Ensuite j’irais dans ta base, tuerais tout les hommes qui se trouvent dedans et ensuite je partirais pour cette prison ! »

A peine de finissais de dire ça qu’il s’était déjà mit en chasse. Il courait vers moi, le pas lourd faisant beaucoup de bruit. Il m’agaçait à faire autant de vacarmes. Je devais m’en occuper rapidement sinon il va très vite me gonfler et je ne vais plus pouvoir me retenir. Il arrivait vers moi et donnait un coup de main devant moi. Je rigolais car il ne m’avait pas touché, mais par la suite, je me suis prit une grosse rafale de vent dans les dents. Okay, il à une énorme puissance dans les bras. Je vais donc devoir faire très attention à ça. Je le regarde en souriant, lui envoie un point de lave qui dévia en faisant des gestes bizarre avec ses mains et qu’il fit encore une sorte de bourrasque de vent. Je ne comprenais pas d’où venait son pouvoir ou sa force. Peut-être de ses bras ? ce qui veut dire que je devais lui arraché les bras !

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t260-par-la-lave-il-regnera
Pirate
avatarPirate
Saren Goto


Messages : 46
Fonction : Second
Localisation : Grand Line
MessageSujet: Re: Le jour où les marines comprendront qu'un équipage naîtra, ils auront peur ! [PV Saren]  Sam 2 Mai - 12:02


Fonçant à vive allure vers mon adversaire, je n'avais qu'une fraction de seconde pour, peut être, faire la différence. Le sabreur m'attendait, de pied ferme, arme levée. Mon bras, prêt à frapper, frémissait de plaisir à l'idée d'anéantir le visage de ce Marine de pacotille. Un cri de rage s'échappa de mes entrailles alors que j'allais franchir la garde de son sabre, abattant mon poing, visant pour tuer. Mais dans un bond d'une rapidité extrême, le sabreur se dégagea de moi, laissant s'abattre mon poing sur le sol dans une détonation explosive. La dalle sous nos pieds céda sous l'impact, créant un cratère de plusieurs bons mètres. Le Marine en avait profité pour reprendre une distance qui le mettait à son avantage. Dégageant mon poing de la roche, je le regardais en souriant.

« Tu crois que fuir te sauvera ? »

Je me lançais à nouveau vers lui. Il ne pourrait pas fuir éternellement. Mais cette fois avant même d'être proche, je frappais l'air pour expulser une onde de choc droit vers le sabre de la mouette. L’empêcher de fuir, le désarmer, et c'était la fin pour lui. L'onde traça droit vers lui, quasiment invisible. Mais au moment de l'impact, le Marine réagit, tournant son sabre, il stoppa net l'attaque du revers de la lame. L'onde tourbillonna sur elle-même une fraction de seconde avant d'éclater en un millier de particules d'eau.

« Tu as vraiment cru que je fuyais devant un être aussi faible que toi ? »

« Enfoiré... »


Le sabreur disparu, et en un clin d’œil, il se retrouva nez à nez avec moi, un sourire narquois sur le visage.

« Meurs... »

Un coup d'une puissance sans égal vint me frapper à l'abdomen. Plié en deux, je volais plusieurs mètres en arrière, finissant ma chute dans l'océan, clairement sonné par la force de l'attaque que je venais d'encaisser. Je me laissais couler sans vraiment pouvoir réagir, me demandant comment j'avais pu me faire avoir si facilement. Le sabreur avait fait preuve d'une rapidité incroyable, et son coup était puissant. Heureusement la Chitine qui recouvrait mon torse avait absorbé une bonne partie des dégâts, sans quoi, le coup aurait pu me tuer.

Mais la mouette, trop sur de me tuer, avait fait une erreur. M'envoyer finir ma chute dans l'océan était la pire chose qu'il avait fait. Il allait me rejoindre sous l'eau, et j'allais en finir avec lui, de gré ou de force. C'est donc discrètement que je me dirigeais vers le ponton, longeant le fond, observant la surface.

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t368-votre-mort-viendra-du-diab

Messages : 368
Fonction : Capitaine et Navigateur
Localisation : sur mon magma
MessageSujet: Re: Le jour où les marines comprendront qu'un équipage naîtra, ils auront peur ! [PV Saren]  Sam 2 Mai - 15:31

Le combat allait être rude, mais je suis là pour me donner à fond. Je suis tombé sur un adversaire plutôt fort et j’aime ça. Sinon ce n’est pas drôle du tout. Là le marine sur qui je suis tombé maîtrise un art que je ne connais pas. On dirait qu’il peut s’amuser avec le vent à sa guise, mais il n’a pas l’air d’avoir manger un fruit du démon. Je ne sais pas ce qu’il possède comme pouvoir, mais il m’intéresse énormément ce type. S’il n’avait pas été de la marine, je l’aurais sans doute déjà obligé à me rejoindre, mais là, il ne va pas pouvoir. Je vais surtout le tuer. Il ne fallait pas s’en prendre à la mauvaise personne, et lui il m’avait mis en rogne…

D’ailleurs il n’y avait pas que lui, je voyais mon acolyte homme poisson valdinguer dans l’eau. Il ne devait pas être si fort que ça en fin de compte. Devais-je vraiment le prendre dans mon équipage ou plutôt créer mon équipage en le prenant lui comme premier membre ? Je ne sais pas, d’ailleurs le mec qu’il combattait m’envoya deux lames d’air. Elles m’ont rapidement traversé, puis je me suis rematérialisé. Mais au même moment, une onde de choc me fit valser dans les airs. L’homme utilisait donc des ondes de chocs, je ne savais pas. Maintenant que je connais son pouvoir je sais comment je vais pouvoir le battre. Mais il n’avait l’air de contrôler un fruit du démon. Donc comment produire des ondes de chocs ? Je ne savais pas, la seule chose que j’ai fait c’est me relever avec un goût amer dans la bouche. Peut-être du sang ? Sans attendre, j’envoyais un poing de lave sur le mec qui regardait l’eau. Il esquiva mais se fit brûler la jambe, il sera donc handicapé pour quand je reviendrais vers lui pour l’exploser.

« Toi par contre tu me casse les couilles ! J’vais te tuer et on ne retrouvera rien de toi ! »

« Ahah, tu comptes faire comment ? Tu ne m’as toujours pas touché une fois ! »

La seule chose qu’il ne faut pas faire, il vient de le faire. Il ne faut pas me dire que je n’arrive pas à le toucher, ça me met en rogne et je me donne encore plus à fond en explosant tout ce qui se trouve sur mon chemin. Ami ou ennemi à partir de ce moment là, je crois que je ne fais plus aucune distinction. Il voulait me mettre sur les nerfs et bien il vient de réussir. J’utilise volcano, une explosion de lave se produit au niveau de mes pieds. Je m’envole vers lui, mais ce n’est pas fini, il se met en position pour m’envoyer une onde de choc avec son bras. J’envoie un poing de lave qui rencontra son onde. Ce fit exploser toute la lave que contenait mon poing, il y en avait maintenant partout sur le champ de bataille. Par la suite, je lui envoyais des lances de laves. Je visais ses jambes pour lui faire réduire sa vitesse. Certaines lances ont atterris sur le sol et on déverser de la lave partout, d’autre au nombre d’une s’est planté dans son pied droit. Je venais de réduire sa vitesse avec une blessure au pied et en plus il n’a pas calculé une chose, mais il est entourer de magma. Maintenant la fin du combat est proche, je vais lui montrer que je suis le plus puissant.

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t260-par-la-lave-il-regnera
Pirate
avatarPirate
Saren Goto


Messages : 46
Fonction : Second
Localisation : Grand Line
MessageSujet: Re: Le jour où les marines comprendront qu'un équipage naîtra, ils auront peur ! [PV Saren]  Jeu 7 Mai - 21:37


Depuis le fond de l'eau je pouvais apercevoir le sabreur qui scrutait la surface. Il devait surveiller une trace de ma présence, voir si j'étais toujours un danger pour lui. Mais il ne vit pas arriver la lave qui fonçait droit sur lui, et ce n'est qu'au dernier moment qu'il tenta une esquive. Mais trop tard, et sa jambe en fit les frais. C'était l'occasion où jamais. Armant ma queue, je foutais d'un coup puissant l'océan. Une lame de fond se créa, et elle amorçait une remontée ultra rapide vers la surface, vers mon adversaire. Aidé une nouvelle fois par ma queue et ma vitesse de déplacement sous marine, je la suivais. La lame finit par se transformer en une vague de plusieurs mètres en sortant de l'océan. La vitesse emmagasinée la rendait aussi dure que l'acier, et elle se dirigeait droit vers le Marine.

Le choc fut violent, le sabreur fut percuté de plein fouet par l'énorme vague, et se retrouva propulsé en l'air comme un vulgaire jouet pour enfant. Tel un missile, je sortais à mon tour de l'eau, et le bras armé, je filais en direction du sabreur. Il semblait sonné, les bras inertes, et il prit mon coup de plein fouet. Le frappant au torse avec force et rage, l'onde qui traversa son corps devait faire un ravage terrible dans ses entrailles. Atterrissant sur le quai, je regardais le corps de mon adversaire retomber lourdement sur le sol. Allongé sur le dos, il ne bougeait plus, son sabre à plusieurs mètres de lui. Mort ou simplement assommé cela ne n'importait guère, dans tous les cas, j'allais lui mettre le coup de grâce. Debout, le Marine à mes pieds, on pouvait presque croire qu'il dormait, mais le filet de sang qui s'échappait de sa bouche nous éclairait sur réel état.

« C'est ton tour de mourir... la mouette... »

Je frappais alors sa tête avec mon talon, insistant, renouvelant mon coup jusqu'à enfoncer son crâne dans le sol. Cet enfoiré aurait pu m'avoir, mais personne ne peut vaincre le diable des mers.

« Kyakyakya ! Alors Homme magma ? Besoin d'aide ? »

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t368-votre-mort-viendra-du-diab

Messages : 368
Fonction : Capitaine et Navigateur
Localisation : sur mon magma
MessageSujet: Re: Le jour où les marines comprendront qu'un équipage naîtra, ils auront peur ! [PV Saren]  Jeu 14 Mai - 10:54

Je venais de lui envoyer pleins de lances de lave. Je ne pouvais pas faire autre chose, il avait un p’tit pouvoir assez chiant. Maintenant il se retrouvait entourer de lave et avec un appui en moins. C’est le moment le plus parfait que je puisse avoir. Je vais pouvoir le tuer et ensuite aller m’amuser dans la base marine qui se trouve derrière lui. L’autre homme poisson venait de battre son adversaire. Moi qui croyait qu’il était fini, et bien non. Il se révèle donc plus fort que ce que je pensais. Un homme poisson dans mon équipage, c’est assez cool il faut dire. Mais ce n’est pas le moment de pensé à ça, l’autre il me regarde avec un regard noir. Moi je lui souriais sadiquement.

« Je t’ai rien demandé la poiscaille, alors, maintenant tu attends trente seconde et après on s’attaque à la base. »

Oui j’en avais marre, il me fallait simplement trente seconde pour le finir. Je savais déjà comment j’allais le finir. Je m’élançais grâce à un volcano. Par la suite j’esquivais son coup de main qui envoie de l’air en tournant sur moi-même, arrive à sa hauteur, je lui offre un jolie coup de pied, puis en atterrissant sur le sol, j’armais un poing de lave. En sautant le plus au possible, je lui envoyais en pleine face. J’ai reposé le pied au sol et je me suis retourné le sourire aux lèvres et le corps de cet homme qui tombait derrière moi.

« Bon trente-deux secondes, j’ai pas remplit mon objectif, mais ce n’est pas très grave. On va dans la base ça ne peut être que la seule façon de faire parler de nous ! »

J’ai commencé à marcher sans attendre s’il venait. Je savais que maintenant il n’allait plus y avoir personne pour nous déranger. Dehors il y avait un décor post-apocalyptique. La raison de ce décor ? Mon passage sur cette île. Maintenant nous allons réduire en cendre la base marine et puis aller sauver les deux hommes en prison. Je veux voir s’ils sont forts pour les recruté dans mon équipage. J’entrais dans la base sans faire un bruit, personne n’était là dans le haut. Où se cachaient-ils ? Ils avaient vraiment peur de nous ? Pourtant on à pas encore montrer toute l’étendue de notre puissance, ce n’est même pas drôle. On ne peut plus faire mumuse avec eux… je regardais partout, peut-être se trouvait-ils au sous sol où ils se sont emprisonner pour ne pas qu’on vienne les attaquer.

[color] « Je pense on peut détruire la base facilement là, plus personne ne peut nous en empêcher. »[/color]

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t260-par-la-lave-il-regnera
Pirate
avatarPirate
Saren Goto


Messages : 46
Fonction : Second
Localisation : Grand Line
MessageSujet: Re: Le jour où les marines comprendront qu'un équipage naîtra, ils auront peur ! [PV Saren]  Lun 1 Juin - 11:00


Le pouvoir de Colton était vraiment impressionnant, mais il n'y avait pas que ça. Il dégageait une aura de détermination, il semblait tellement sûr de lui, de sa force, que rien ne semblait pouvoir lui résister. En quelques secondes, il terrassa le géant qui lui menait la vie dure jusque là pourtant. Mais grâce une volonté sans faille, il augmentait son niveau pour mettre à genou l'homme qui lui barrait le chemin. Mon nouveau compagnon me faisait parfois penser à mon père. Ce regard perçant et cette inflexibilité face à l'ennemi. Jamais auparavant je n'aurais pu envisager de suivre les pas d'un homme. Mais celui-ci, je n'arrivais à le considérer comme tel. Bizarrement, il dégageait une haine envers sa propre race. Peut être qu'un jour je découvrirai pourquoi.

Mais le temps n'était pas encore aux confidences. Notre démonstration de force ne faisait que commencer. Objectif suivant, détruire cette fichue base et tous les faibles qui s'y sont probablement réfugiés. Ardwyk semblait vouloir passer devant, histoire de finir ce que nous avions commencer. C'est donc d'un signe de la main que je lui signifiais que je préférais le laisser faire.

« Je vais faire un peu le ménage sur les navires de mon côté... et si y'a personne pour me défouler, je m'occuperai simplement de les envoyer par le fond. »

C'est donc sans attendre une réponse que je me dirigeais vers le navire qui m'avait mené jusqu'ici. Solidement amarré par des chaînes, il n'avait pas bougé malgré le désordre qu'avait déchaîné Magma Man avec sa lave. Montant sur le pont, je cherchais les hommes qui faisaient tant les fiers plus tôt. Ils étaient si courageux et cyniques lorsque j'étais enchaîné. J'étais désormais impatient de voir comment ils allaient se comporter face à moi, maintenant libre.

Les pauvres hommes s'étaient réfugiés dans la cale, probablement recroquevillés sur eux mêmes tels des enfants apeurés. Encore sur le pont, tenant la trappe qui menait à l'étage du dessous, je jetais un œil à l'intérieur. Je ne distinguais rien hormis quelques respirations haletantes.

« Petits petits... je vous laisse trente secondes pour sortir de là où je coule ce navire avec vous dedans. »

Après ces quelques mots, je refermais la trappe, attrapais un tonneau que je vins placer sur cette dernière. Au bout de quelques secondes j'entendis les marines apeurés tenter d'ouvrir leur porte de sortie bloquée par le baril.

« Encore dix secondes... »

« On veut sortir ! Mais c'est bloqué ! »

« Cinq... »

« Non s'il vous plaît ! »

« Trop tard ! Kyakyakyaa ! »


Quelques minutes plus tard, le navire gisait au fond de l'eau. Assis au bord du ponton, je contemplais le spectacle. Des milliers de bulles remontaient à la surface au fur et à mesure que le bateau s’enfonçait dans l'obscurité. J'avais toujours apprécié l'apaisement que me procurait la douleur des autres, le visage de ces hommes en train de se noyer. J'attendais désormais que ce Colton sorte avant de foutre le camp d'ici, histoire de … le remercier peut être.

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t368-votre-mort-viendra-du-diab

Messages : 368
Fonction : Capitaine et Navigateur
Localisation : sur mon magma
MessageSujet: Re: Le jour où les marines comprendront qu'un équipage naîtra, ils auront peur ! [PV Saren]  Mer 3 Juin - 16:42

Moi qui pensais que le poisson allait me suivre dans la base marine, mais en fin de compte non. Il voulait s’occuper des navires et des gens qu’il y avait à l’intérieur, oui c’est une solution de s’en prendre à eux ! Moi je vais dans la base pour m’en prendre à eux, je trouve que c’est plus drôle pour moi que pour eux ! Je cherchais toujours ces gens dans la base. Dans les étages supérieurs, il n’y avait plus personnes, donc ils sont forcément dans les étages inférieurs. Je ne suis pas con hein ! ET bien, il fallait sans doute que je descende tout les escaliers que j’avais montés, non je n’avais pas envie.

Armant mon poing de lave, je l’envoyais vers le sol afin de pouvoir l’exploser. Deux voir trois étages garce à cette solution. Ça m’évitais de prendre du temps à redescendre tout les escaliers. Il fallait faire sa vite tuer tout le monde et détruire une base, car deux mecs nous attendent dans une prison et si je veux avoir un plus grand équipage il ne faut pas que je les rate sinon je ne sais pas où ils seront transférer et je me retrouverais comme un con en allant sur la prison en explosant tout et en repartant bredouille.

J’étais donc arrivé au sous-sol, en plein milieu du couloir. Il y avait des marines enfermé dans leur propre prison, une devant moi et une derrière moi… Je pense que je vais pouvoir me donner un malin plaisir à tuer toutes ces petites personnes. Ils se sont enfermés par crainte de me voir les tuer, mais ils auraient mieux fait de fuir lorsque j’étais occupé à combattre le géant et que je ne pouvais pas m’attaquer à eux. Ils me narguaient avec leur clef dans les mains, ils pensaient que je n’allais pas pouvoir les attaqués. Ils ont oubliés une chose !

« Je vous rappelle que je suis la lave elle-même bande de crétin ! »

Je les regardais et je posais mes mains sur les barreaux pour les faire fondre. C’est avec ça que je vais les tuer, je vais leur ouvrir leur prison et ensuite je les tuerais assez facilement avec ma lave. Je les regardais avec un regard et un sourire sadique. Je faisais fondre les barreaux des deux prisons assez lentement, comme ça, je pourrais prendre un malin plaisir a aller les tuer juste après. Ils seront tellement paniqués qu’ils ne vont pas savoir où aller. Si ça se trouve le poisson va revenir au même moment. Il faudrait que je lui demande son nom d’ailleurs à lui, parce que sinon je ne saurais pas comment l’appeler quand je ferais mon équipage !

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t260-par-la-lave-il-regnera
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le jour où les marines comprendront qu'un équipage naîtra, ils auront peur ! [PV Saren]  

Revenir en haut Aller en bas
 

Le jour où les marines comprendront qu'un équipage naîtra, ils auront peur ! [PV Saren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Discours du premier ministre Alexis(jour des aïeux)
» Proverbe du Jour: Les hommes ont 4 poches, les femmes n'ont 1 poche
» 5 fruits par jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece New Order :: Zone RP :: Grand Line :: Autres Iles-