AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un cerf! Mon royaume pour Cerf! [PV J&J]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sergent
avatarSergent
Ben Grant


Messages : 84
Fonction : Navigateur
MessageSujet: Un cerf! Mon royaume pour Cerf! [PV J&J]  Lun 6 Avr - 13:40

-C'est qui le nouveau?

Ben était accoudé au bastingage du navire, regardant la petite foule de marin sur les quais. Les Judge & Jury étaient rentrés dans la montagne qui faisait office de base marine bien chanceux. Chanceux car vu l'état du navire après sa rencontre avec les poulets Kot-Kot, autant dire que le machin prenait l'eau de toutes parts. La première venue du sergent Grant et d'Arkein, sautant depuis le haut de l'escalier rocheux, quinze mètres plus haut, n'avait pas prémédité un traitement particulièrement fin. Une des voix émit l'idée que pour un navigateur, cassé son principal outil de travail n'avait pas la meilleure idée du monde. Elle avait raison. Après tout, la meilleure idée était de se jeter dans le vide sur une centaine de mètres. Le plaisir de la chute libre, de sentir l'air repousser son visage alors qu'on tombe telle une pierre...

-Haaa... c'était bien cool.

Le fait d'avoir un corps en acier était également à l’atterrissage. Les joies de maîtriser quelques techniques du Rokushiki aussi. Tout humain normal serait mort sinon. Étrangement, ce n'était pas ça qui avait porté le plus de mal à la broutille de bois. Non, encore une fois, c'étaient ces satanés poulets. Ben se demandait toujours comment l’équipage d'une quinzaine de personnes avait fait pour rentrer. Non pas que cela le dérange particulièrement, après tout, il possédait le log pose et savait nager...lui. Le marine laissa éclater un grand rire. Lui le démoniste, qui avait comme but de trouver Éden, le jardin divin au bout du nouveau monde, là où se trouvait l'originel arbre faisant pousser le fruit du démon, étant bien content de ne pas en avoir. Il demanda à sa voix secrétaire de prendre note de ce jour particulier.

-Lewis?

Le gros phacochère qu'était Arkein avait balancé le nom dans un grognement. Probablement que lorsque William, le Boss de leur petite unité avait annoncé qu'il y aurait une assiette à préparer dorénavant, le demi-géant et son gourdin n'ont pas dû être content. Une des voix suggéra qu'on avait donc dû lui donner le nom du nouveau convive, ses allergies, sa capacité à manger l'horrible pitance que créait le cochon humain et probablement que ce dernier n'avait rien écouté. Ces derniers temps, il avait cette tendance à foutre des herbes parfumées dans tout. Pourquoi? Car c'était plus sain selon lui. Parfois, ça le prenait. Il avait des cycles que Ben supposait influencer par son pouvoir, l'unique fruit du Bouddha à vouloir faire des trucs sains. Le jeune homme aux cheveux argentés se souvenait encore quand le gros avait voulu faire des messes dans la base. Pas un franc succès. Surtout que ça consistait surtout à taper ceux qui n'était pas d'accord....

Ben ne pouvait pas trop lui en vouloir cependant. Les fruits du démon étaient là pour sauver la race humaine, les ramener à l'Éden. Logiquement, ces morceaux divins étaient de puissant pouvoir et il fallait du temps pour les maîtriser. Même là, ils restaient une force tierce qu'il fallait manipuler avec attention. William avança dans le champ de vision du sergent, pointant quelqu'un dans la foule. De nombreux équipages s'affairaient sur le quai protégé par une anse naturelle. De fait, il n'y avait qu'un énorme trou sur le côté de la « base » par où les bateaux pouvaient entrer ou sortir. Si c’était très pratique pour se protéger, on se sentait confiné quand tout le monde était présent... comme aujourd’hui. Du coup, tout le monde courait un peu partout, certains pour refaire le stock de provision, d'autres pour retaper leurs navires et des troisièmes pour le laisser passer B56, celui permettant de s’asseoir sur un banc le dimanche après-midi d'après les voix. Pas sûrs que ce dernier soit totalement vrai. Tout du moins le jeune homme aux longs cheveux argentés l’espérait sinon il était plutôt dans la panade vue le nombre de fois qu'il l'avait fait.

-Et donc il perd jamais? C'est pour ça qu'on le recrute?

Recruté n'était pas tout à fait le mot. Comme quasiment tout le monde dans l’équipage, c'était surtout le contre-amiral Gosuke qui attribuait les soldats au commandement de William Wesson. Souvent ceux qui ne pouvaient coller autre part. Les rebuts et les gars un peu trop ronds dans une armée où il fallait être très carré. Toujours était-il qu'une petite tête blonde étincelait dans la foule. Enfin... « étincelait ». Tentait de faire son chemin jusqu'au Barracuda et, vu le nombre de marins affolés et pressés, autant dire que ce n'était pas un chemin facile. Donc logiquement, personne des Judge & Jury ne fit un effort pour l'aider. Logiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sergent
avatarSergent
Yavahn Lewis


Messages : 29
Fonction : Charpentier - Mécanicien
MessageSujet: Re: Un cerf! Mon royaume pour Cerf! [PV J&J]  Lun 6 Avr - 21:39



❝Un Cerf! Mon royaume pour un Cerf!❞
Judge&Jury
Quelques jours après son officielle entrée dans la Marine en petite pompe, Yavahn fut affecté à un bâtiment de taille de modeste, lui même était rattaché à une base dont il n'avait pas retenu le nom et qui se trouvait sur Grand Line. Il n'avait que faire des détails, son secteur d'activité ne dépendait pas vraiment de la route qu'empruntait le navire. Il était l'homme de l'ombre, le rouage petit mais indispensable à l'avancement des missions. Il savait qu'il devait attendre, d'une façons ou d'une autre il s'élèverait , se distinguerait, mais seulement quand le moment sera venu. Il ne devait pas presser les choses. Tout vient à point à qui sait attendre. Il n'avait emporté qu'une modique quantité, d'affaires avec lui, uniquement ses effets personnels, qui étaient plutôt limités, et des outils de réparations, le tout dans un gros sac en toile qui lui servait de coussin.

Les jours se suivaient et se ressemblaient, le voyage se fit sans heurt aucun. Certes il y eu quelques intempéries qui emportèrent quelques planches. Ça ne cassait tout de même pas trois pattes à un canard. Aussi, le blondinet était la plus part du temps autorisé à faire ce qu'il lui plaisait. En pleine force de l'âge, il aimait s'habituer à grimper aux cordage du navire. L'autorité en place sur le navire ne se souciait guerre des quelques acrobatie du charpentier qui changeaient du train-train monotone de la navigation. Cependant l'attitude changea une fois entré sur la fameuse et célèbre "Grand Line". Outre les conditions météorologiques absolument aléatoire qui ne laissaient pas une seul seconde de libre à l'équipage, les ordres s'étaient renforcé. Yavahn fut confiné à de nombreuse reprises sous le pont excepté lorsque ses connaissances en charpenteries étaient requises. Bien entendu cette situation ne plaisait pas à l'agile ex-prince, qui, non content de ce qui lui était accordé se l'autorisait lui même en bravant les ordres.

L'opinion publique se dégrada nettement quant aux écarts de comportement du cadet de l'équipage. Écarts qui furent rapporté au vice ou au contre amiral en charge de l'équipage. Il y va de soit que Yavahn commençait plutôt mal son aventure dans la Marine. Met le jeune homme n'en avait que faire, il le sentait bien que les grandes pages de son épopée ne se dérouleraient pas ici. Aussi, une fois que le tumultueux voyage se termina, en arrivant à la base G18, Yavahn n'eut pas à attendre bien longtemps avant d'être mis à pied pour écarts disciplinaires. Son ancien capitaine semblait y faire avec les sous-amiraux. Vu de son dortoir miteux, la Puce Blonde pu observer le départ de son ancien rafiot avec certainement à son bord un charpentier moins compétent mais qui rentrait beaucoup mieux dans le moule. Sa paye était suspendue, il était obligé de rafistoler les bateaux mis à sec, il vivait dans un dortoir aux matelas dure comme la pierre, mais il s'en fichait. Il avait connu pire et sa cicatrice en témoignait pour lui. Son efficacité au travail lui laissait parfois le temps d'observer les marins qui venaient et repartaient. Ils attendaient leur permission avec impatience, espérant revoir femmes et enfants. Le jeune homme avait préféré donner la sienne à un autre charpentier. Qu'aurait il fait de ce temps libre ? Se saouler ? Forniquer ? Parier pour gagner plus ? Très peu pour lui. Il préférait la compagnie du bois et du fer, des cordes et des murs.

Devant une conduite plus que modèle, l'autorité en place le convoqua. Togoro Gosuke, Contre-Amiral. Ces cheveux gris et sa face plissé témoignait d'un âge qui commençait à être avancé, mais ses muscles tendu sous ses vêtements témoignaient de la puissance dont il était capable de faire preuve. Retenant une quelconque phrase provocante quant à l'âge du doyen, Yavahn se contenta de faire un salut dont la lassitude témoignait de l’irrespect pour la hiérarchie dont il était capable de faire preuve. Sa voix était grave et se voulait sévère, il lui rappela notamment ses nombreux tord, le subalterne était loin d'être bête et se comportait tel un roseau quant il le fallait, sachant pertinemment que dans l'état actuel des choses il valait mieux laisser couler. Aquiessant les paroles du gradé de quelques mous et ne pipant mot, le Sergent attendit patiemment qu'on l'affecte à un nouveau bâtiment. C'est finalement un seconde classe de son âge qui lui expliqua la situation, il était transféré vers une unité du nom de "Judge & Jury", charmant, un équipage plutôt "à part" mais "au combien accueillant et chaleureux". Il n'était bien évidemment pas dupe quand au ton faussement enjoué du troufion. Cependant il n'avait pas le choix. Le contre-amiral ne tolérerait pas un écart de plus pour un nouveau dans la Marine. Il allait donc falloir faire avec.

En sortant du bureau du "Big boss", Yavahn avait balancé sa casquette et autre uniformes pour aborder ses couleurs ainsi que celles de la Marine mélangée. Il n'allait tout de même pas conserver un ridicule couvre chef et des vêtements immondes. Une fois changé et arrivé au port, il demanda sèchement au garçon le l'emplacement du navire et lui fit comprendre qu'il n'avait plus besoin de son insupportable compagnie. Malgré son mètre quatre-vingts quatre, Yavahn n’excellait pas la moyenne et sa carrure fine ne l'aidait pas à se faire un chemin d'une manière imposante dans la foule. Aussi, il lui était nécessaire de se glisser telle une anguille à l'heure de pointe sur les quais, lieu d'affluence maximale à cette heure-ci. Son sac de toile faillit bien l'emporter plusieurs fois en se coinçant entre deux soldats. Mais finalement il réussie à atteindre son objectif, et pu observer le flanc du bateau. C'était un de ces navire gigantesque à qui, pour le coup, le nom de bâtiment correspondait parfaitement. Ainsi la Puce Blonde fit connaissance avec celui qu'on nommait Le Barracuda. Il préférait les caravelles un peu plus fines et rapide, un engin tel que celui qu'il avait face à lui nécessitait un plus grand entretient bien qu'il soit éminemment plus solide. Au fur et à mesure qu'il l'observait, Yavahn remarqua qu'il gîtait assez dangereusement d'un côté, sans doute avait il été touché avant d'être affecté à l'unité, au quel cas cette dernière devait être récente. Cela devait faire une bonne minute qu'il était immobile à contempler la chose, autour de lui les marins passaient en courant, le bousculant parfois, sans parvenir à le sortir de l'une de ses rares rêveries. Puis, le jeune homme vit ce qui semblait être un membre de l'équipage accoudé contre la rambarde. Il remonta alors ses longes manches jusqu'à ses coudes, dévoilant son bras recouvert de son armures dont il était fier et qu'il tenait à exhiber pour sa première apparition, puis il passa son sac en bandoulière pour éviter qu'il ne le déséquilibre trop. Le pont du navire était bien plus haut que le quai et l'escalier qui était censé le faire parvenir jusqu'à bon port n'était pas déplié. Mobilisant toute son agilité et ses muscles noueux, Yavahn sauta en direction de la coque lisse et s'agrippa aux rebord de l'une des fenêtres qui permettaient aux canons de sortir le bout de leur nez. Progressant doucement mais surement, la tête blonde parvint à se hisser non sans quelques efforts jusqu'au bastingage. Une fois accroupis sur la large rambarde, il dévisagea tour à tour les tris hommes présents, un géant bedonnant, un homme à la chevelure argenté tellement longue qu'il devait s'en servir pour se torcher avec et un dernier qui paraissait assez normal. Après, quelques seconde gênantes de silence, Yavahn comprit qu'il devait décliner son identité ou tout du moins saluer ses interlocuteurs.

"S'lut, moi c'est Yavahn."

Hum peut mieux faire.


© Pando

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 78
Fonction : Ghost
MessageSujet: Re: Un cerf! Mon royaume pour Cerf! [PV J&J]  Ven 10 Avr - 20:14

Le nouveau, c'est le type qui va passer dans votre dos pour réparer les casses que vous ferez à l'avenir sur ce rafiot.

Le charpentier, quoi. Ce navire avait bien besoin d'un mec pour le rafistoler régulièrement, parce que justement, il douille régulièrement. Quoiqu'il en soit, sa place n'était en rien assurée. J'acceptais de jouer le rôle de déchetterie de la Marine à prendre tous les tarés, extrêmes et autres parias du corps armé, mais y a des limites. Un casse-couille, oui, mais un casse-couille incompétent, non. Parce que quitte à me taper sur le système, autant être utile à côté de ça. C'est là la raison pour laquelle j'ai pas dégagé Ben et Arkein dès le premier jour. Aussi un peu parce que j'avais moyennement mon mot à dire, mais ça, c'est une autre histoire. Bref, cette fois-ci, j'ai eu le droit au dossier en avant première, quel privilégié je fais, n'est-ce pas ?

Donc. Yavhan Lewis, 20 piges Sergent de la Marine, charpentier de son état, surnommé la puce blonde.

La.
Puce.
Blonde.

Vraiment ? Vraiment. Et le type accepte ça ? Ah bah écoute, chacun ses goûts, hein ! ça fait quand même un peu beaucoup tapette sur les bords, mais hé, j'juge personne, hein, n'en déplaise à ceux qui voudraient faire un rapprochement avec le nom de l'équipage. Pour en revenir au charpentier, le type aurait apparemment été muté ici suite à quelques déboires avec la hiérarchie, plus précisément, pour insubordination. Insubordination, hein ? Hum... Je sais pas comment ça va se passer avec celui-là. J'ai longtemps été le mouton noir, celui qui reste à l'écart, qui suit les ordres quand ça l’arrange, qui opère à sa manière, et non celle préconisée par la hiérarchie. Mais entre être en froid avec la hiérarchie pour des questions de méthodes, de principes et de valeurs, et être en froid avec la hiérarchie parce qu'on est trop un rebelle de la vie qui aime en faire des caisses pour un oui ou pour un non, y a quand même une grosse différence. Donc à voir. à voir, et bien plus vite que je ne le pensais, puisque déjà notre homme semble débarquer. Une tignasse blonde qui se démarque dans la foule, avançant petit à petit vers le navire, peut pas y avoir d'erreur, v'la la puce blonde qui s'ramène.

J'le vois s'approcher, puis remarque que l'escalier est pas au bout niveau. J'vais pour le baisser, mais pas besoin, v'la qu'il se la joue Assassin's Creed et qu'il me'escalade le navire jusqu'à se retrouver accroupit sur la rambarde. Un court silence, puis le v'la qui donne son nom. Bah merde, on aurait pas deviné que c'était toi, tiens. J'm'approche, lève mon chapeau histoire de mieux me rendre compte de qui est en face de moi. Un gosse. On m'avait prévenu que ce serait un bleu. M'enfin, du moment qu'il sait faire ce pourquoi il est ici.

Salut. Bienvenue chez les Judge & Jury. ça, c'est le Barracuda. Ton nouveau lieu d'habitation, et surtout, ton nouveau lieu de travail. Moi c'est William, V'la Ben, et ça c'est Arkein, respectivement Navigateurs et Cuistos de l'équipage. Et par la même occasion, membres honoraires de l'association des gens qui aiment faire des trous dans les bateaux. C'est là que tu interviens. Ton rôle sur ce navire, au delà de celui de soldat, est celui de charpentier. Jusque-là, je t'apprends rien.

Prends juste bien en note ce que je vais te dire ici. Notre équipage, de par sa spécificité, est souvent amené à se retrouver dans des situations à haut risque. Aussi, ce Navire est une arme lui-même, au même titre que n'importe lequel d'entre nous. Entre les casses occasionnelles et les assauts kamikazes à grand coup de charge frontale sur un Galion pirate, tu vas avoir beaucoup, beaucoup, beaucoup de taf.

M'enfin, si t'es ici, c'est sûrement que t'as pas trop le choix de toute façon, hum ?


Un petit sourire prédateur qui vient se dessiner sur mes lèves à cette phrase. Je sais que le jeune est sur le sellette, et j'vais pas hésiter à me servir de ça à mon avantage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 87
Fonction : Cuisinier de l'Extrême.
Localisation : Grand Line - Alambra.
MessageSujet: Re: Un cerf! Mon royaume pour Cerf! [PV J&J]  Mar 14 Avr - 0:36

Yavahn Lewis.

Qu'il articulait avec difficulté, adoucissant à peine le grognement qu'il émit tandis qu'il daignait répondre à son camarade. Le Contre-Amiral Gosuke avait eu la brillante idée d'ajouter une tête de plus à l'équipage, comme si ils n'étaient pas assez à nourrir sur le Barracuda. Puce Blonde ou pas, le Halton accueillait d'un très mauvais œil quiconque se joignait à eux. La cuisine, il l'aimait la faire, mais surtout pour sa trogne, les autres très peu. Alors si on s'amusait à rajouter des bouches à nourrir à chacun de leur retour, il allait très certainement envisager la solution du non-retour à la base. Sur cette dangereuse route de tous les périls, un accident est si vite arrivé... Un sinistre ricanement déchira ses lèvres alors que le Capitaine expliquait ce que le nouveau venait faire ici. Sur cette dangereuse route de tous les périls, la disparition d'un membre d'équipage n'était pas une chose anodine.

Dites, les puces savent nager ?

Question pertinente à laquelle son esprit s'abandonna quelques instants, temps qui fut mis à contribution par l’intéressé pour les rejoindre.

Coucou Pupuce. Boudah-dah-dah-dah.

Un rituel pour le Cuisinier de l'Extrême, que de trouver un surnom à ses petits collègues. Ces derniers ne s'étaient pas privés d'en faire autant à ce sujet. Celui du nouvel arrivant s'imposait de lui-même. Pupuce. Toute mignonne petite puce blonde. Le corps du colosse s'agita sous le léger fou rire qui le gagnait, William faisant au mieux pour assurer la partie sérieuse du premier contact. Comme il le soulignait si subtilement, si ce Lewis avait été placé sous les ordres du Capitaine pyromane, ce n'était pas à sa demande. Les Judge and Jury représentait en quelque sorte la décharge de la Marine. C'est ici que finissaient tous les profils posant problèmes, irrécupérables, trop délicats à traiter, et qu'on souhaitait voir disparaître ou désespérait d'être utilisé à bon escient. Arkein se foutait bien de savoir ce qui avait coincé dans la carrière à peine entamé du gamin au bras mécanisé, ce qui était valable pour le passé du reste des membres de l'équipage.

Ce qui lui importait plus en revanche, c'était de savoir ce qu'un être gringalet comme lui pouvait caché comme atout pour survivre au quotidien chaotique de l'unité.  Ce qu'il ne manqua pas de demander de sa voix rocailleuse et puissante, son air condescendant marquant les traits de son faciès grassouillet.

Hm. Pupuce, dis-nous un peu, quand on va se retrouver en situation de combat, que cela va ferrailler dans tous les sens, que Grisouille va rankakyuer tout et n'importe quoi autour de lui, que la Torche va tout cramer sur son passage et que je vais secouer les lieux, tu comptes t'en sortir comment toi au milieu de tout cela ? Avec ton petit jouet mécanique ?

Car en réalité, ce dont à quoi il était le plus difficile de survivre dans les missions qu'ils accomplissaient, n'était pas l'ennemi qu'ils affrontaient, mais bien les capacités des membres de l'équipage et le peu de subtilité avec laquelle ils en usaient...

_______________________________

#243261


Dernière édition par Arkein Halton le Ven 17 Avr - 7:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t128-arkein-halton
Sergent
avatarSergent
Ben Grant


Messages : 84
Fonction : Navigateur
MessageSujet: Re: Un cerf! Mon royaume pour Cerf! [PV J&J]  Mer 15 Avr - 18:27

-Ha ! Pupuce ! Haha ! Pupuce !

Pupuce, ça faisait presque pupute. Probablement une inclinaison qu'Arkein n'avait pas manqué de souligner, lui qui était si actif la nuit avec ses gourdins. Parfois, s'en était même assourdissant. il y a avait des gongs retentissants qui indiquaient bien une certaine extase. Une des voix de Ben se demanda si l'extase avait un lien avec son fruit du Bouddha. Un fruit absolument génial, le sergent Grant était très, très fan. C'était un pouvoir mystique, sacré. Un pouvoir digne d'amener son propriétaire à Éden. Une autre voix estimait que l'extase, le nirvana, était une capacité sacrée de ce fruit et qu'en tant que telle, il pouvait diffuser son extase sur les gens pour leur faire atteindre le nirvana également. Comme la nuit.

-Enfin c'est assez dégueu quand même.

Une autre voix, celle-ci se prenant pour un voyageur temporel cherchant Sarah Conor préféra souligner le bras mécanique du nouveau. Était-il une expérimentation de la division scientifique de la marine? Un de ses fameux cyborgs? Peut-être était-il un simple robot policier. SI ça se trouve, ce n'était même ces droïdes que les Judge & Jury recherchait. Pour ça, il faudrait aller sur Tatooine mais avec tout ce sable, c'était embêtant. En plus, Tatooine était un quartier d'Alabasta et l’équipage de bras cassés était sur la voie 2, bien loin de la nation de sable.

-Si ça se trouve, là-bas, ils ont des ninjas et des marionnettes et on n'en sait rien. Après tout, s'ils sont bons, tu ne sais pas qu'ils sont là. Ce n'est pas comme les ninjas du pays de la pierre chez les longs bras. Je les aime beaucoup mais la discrétion ce n'est pas vraiment leurs points forts.

Ils ont une pénurie de frigo et peur des chats aussi à ce qu'il paraît. Faut être fort pour avoir une pénurie de frigo quand même. Ben était au courant de tout ceci grâce à Arkein qui était, assez étonnamment vu son énorme poids, intéressé par la bouffe. Les voix pouffèrent de rire dans l'esprit du sergent en se rappelant la petite colère du Bouddha parce que des gars aux longs bras avaient trop de bouffe qu'ils leur fallait plusieurs frigos. Nul doute que si jamais l’équipage devait y aller, ils feraient un massacre.

-C'est où déjà les longs bras?

Kenzan Island mais ça, les voix ne le savaient pas. En effet, il arrive parfois qu'elle ne sache pas répondre à question pour un champion, le jeu présenté tous les soirs à G18 par le colonel Leperce. Une autre question vient d'ailleurs laisser tout le monde indécis. Le bras de la pupuce était-il un vrai bras robotique? Ou peut-être était-ce juste une armure? Peut-être était-il un gladiateur qui avait raté le bus pour l'arène? Heureusement pour lui, le Colisée était à Rime et tous les chemins mènent à Rome, c'est bien connu. Sauf pour John Snow mais lui est encore plus mauvais que les autres. Notamment à cause de son fruit du démon du poisson rouge qui fait qu'il oublie tout après deux minutes. C'est dommage, il avait une carrière brillante avant. Il restait que seul pupuce avait la réponse à tout ceci.

-Pupuce. Beeeeeeeeeeeen-beh-beh-beh !

Les lèvres du sergent Grant se joignirent en petit « O » comme s'il embrassait le vide et un horrible bruit de moto se fit entendre. Le nouveau rire sortit de nulle part, oui ça arrivait, résonna dans la petite caverne, faisant arrêté quelques marines sur les quais.

-Bon bah c'est officiel, il s'appelle pupuce ! Moi j'aime bien ! Peut-être qu'il pourra même tenir sur l'épaule d'Ark' ! Dieu sait qu'il ne dirait pas non contre un petit paiement en nature la nuit...

Il y en a de l'ambiance dans ces boîtes jaunes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sergent
avatarSergent
Yavahn Lewis


Messages : 29
Fonction : Charpentier - Mécanicien
MessageSujet: Re: Un cerf! Mon royaume pour Cerf! [PV J&J]  Jeu 16 Avr - 21:17

Le dîner de con
Nous ne pouvons choisir l’heure de notre mort, mais nous pouvons décider comment aller à sa rencontre.
Si Yavahn apprenait actuellement en quoi consistaient les missions de cette unité un peu "spéciale" pour ne pas dire faite uniquement des déchets de la Marine qu'elle n'avait pas su formater comme elle le désirait car il s'agissait de forte têtes; il connaissait néanmoins la capacité de son équipage actuel à causer des dégâts conséquent sur le matériel gentillement accordé par cette très chère Marine -god bless you-. D'ailleurs il se demandait comment ces brutes, qui semblaient à peine capable de clouer deux planches entre elles, avaient pu arriver à bon port si les dégâts décris par le troufion qui l'avait guidé était juste. Sans doute été un peu enflé par la rumeur car tous les mats étaient à leur place. Mais il préssentait qu'il aurait du pain sur la planche rien qu'en voyant ce mastodonte qui devait faire plus de 250kg sans forcer. Il plaignait l'armature qui devait souffrir sous les pas du colosse. Le capitaine fit un rapide topo de la situation et du rôle de chacun. Il semblait tellement absorbé par son discours qu'il voulait presque impressionnant, peut être même essayait il de lui faire peur pour l'avoir bien sous sa coupe; qu'il en omit de se présenter lui même. Finissant sur une petite touche provocante. Ils étaient tous dans la même galère et tous le savaient.

Cependant il apparaissaient comme évident que Yavahn arrivait en court de route et qu'ils avaient déjà bien commencé à s'amuser -comme en témoignait l'état du pont-, l'intégration n'en serait certainement que plus difficile. Et il apparaissait comme évident que les vieux mâles qu'il avait en face de lui comptaient le faire passer par une phase plus ou moins longue selon leur bon vouloir, car il fallait l'avouer, ils semblait prendre un malin plaisir à posséder de nouveau un pouvoir certain sur une personne plus jeune et en apparence plus faible. Le jeune homme aux cheveux argents qui ne cessait de dire n'importe quoi, lui semblait n'en avoir absolument rien à foutre. La tête blonde hésitait entre une tête totalement vide et des problèmes psychologiques importants. Cependant ils étaient toujours dans la Marine quelle que soit leurs compétences. Et dieu sait que certains les cachaient bien. Aussi la Puce blonde -ahah c'est drôle hein- se demandait qu'elles pouvaient être les capacités aussi extraordinaires de ces chers nouveaux camarades de chambres.

- T'inquiète bouboule, j'ai plus d'un arc à mes cordes. Ca c'est juste pour impressionner les p'tits gars comme toi.

Yavahn ne comptait pas se laisser faire, si il y avait bien un domaine où il était habile c'est quand il fallait utiliser son cerveau. Mais au moins l'intervention du géant lui avait permis d'en savoir un peu plus sur une partie des membres de l'équipage, bien qu'une grande partie reste incomplète. La Torche, à défaut d'avoir son nom il avait son surnom, sans doute était il un saltimbanque, un cracheur de feu. En tout cas il devait utiliser le feu ou la chaleur pour combattre à n'en pas douter. Pour l'autre timbré il ne fallait pas être omniscient pour comprendre qu'il s'agissait d'un adepte du Rokushiki et pour bouboule le mystère était entier. Peut être n'utilisait il que son poids.

- Trois questions : de quoi vous êtes capable, en combat comme en dégâts causé sur ce pauvre barracuda dont je vais m'efforcer de prendre soin ? Quels sont les dégâts actuels ? Je pionce où ?

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 78
Fonction : Ghost
MessageSujet: Re: Un cerf! Mon royaume pour Cerf! [PV J&J]  Lun 20 Avr - 22:19

Tu parles d'une entrée en matière.

L'a intérêt à se montrer utile, parce que supporter du jeune rebelle pas content quotidiennement et ce pendant plusieurs mois, voir années, d'accord, mais va falloir que le jeune rebelle en question puisse compenser son caractère de chiotte par une certaine efficacité sur le terrain, comme sur le navire, d'ailleurs. J'ai eu peur qu'Arkein l'envoie faire bonjour aux poissons pendant un instant, suite à sa réponse. Au lieu de ça, le rire gras et particulier du cuisto vient résonner dans les airs, tandis qu'il pose sa lourde main sur la tête blonde du nouveau, dans le plus condescendant des geste. Au moins, cette main n'a pas été projeté avec vitesse sur le visage du gosse, c'est déjà ça. Pendant ce temps, on a  Ben qui balance son habituel flot d'inepties en fond sonore, avec cela dit une chose pertinente qui sort du lot : Pupuce. Déjà que la puce blonde, ça s'place haut dans l'échelle de la pédalerie, mais PUPUCE. PUPUCE c'est le sommetn quoi. Aller, c'est signé. Tant que c'bleu aura pas su faire ses preuves à mes yeux. ce sera Pupuce. Plus de Yavahn Lewis, ni de puce blonde. Pupuce. Son nouveau matricule. Sergent Pupuce, de l'équipage de Judge&Jury. D'ailleurs, le Sergent Pupuce avait quelques questions. Et puisqu'on est de sympathiques collègues, on va répondre au Sergent Pupuce, hein ?

C'qu'on sait faire sur le terrain, tu le sauras en temps et en heure, mais j'pense que si t'as écouté Arkein et si t'as deux/trois neurones à dépenser pour interprêter ses mots, tu devinera sans trop de peine la nature de nos pouvoirs respectifs, ou au moins tu pourra t'en faire une idée. Pour ce qui est du navire, j't'invite à regarder autour de toi.


Balayant du bras le pont, pont parsemé de trous, impacts de balle, planches rafistolées et autres marques d'affrontement.

C'est du dégat superficiel pour le moment, mais le genre qui peut muter en un gros problème pour l'armature du navire si c'est laissé ainsi. M'enfin, c'est ton taf, ça, c'est toi qui t'y connais. Pour ce qui est d'la zone dodo, ça va être plus bas. Suis moi.

J'entame la marche vers les escaliers qui descendent plus bas dans le navire, passe quelques couloirs, puis arrive devant celui des quartiers. On passe devant la chambre d'Arkein, peinte en Jaune, porte entrouverte, lumière éteinte. Plus loin, les quartiers de Ben, porte fermée, des bruits étranges qui en émanent. Hum... Me d'mande c'qu'il cache là-dedans, celui-là. Finalement, on passe devant ma chambre, porte grande ouverte, un bordel sans nom. D'la bouffe par terre, des documents ici et là, des mégots un peu partout, une faible lumière qui éclaire le tout, et une pile de livres tous plus déteriorés les uns des autres au pied du lit, absolument pas rangé lui aussi. Un sourir nerveux au visage, je ferme vite la porte et continue la marche jusqu'à la chambre du bleu. J'ouvre la porte, m'écarte, fais signe au Sergent d'entrer.

V'la vot' suite de luxe, Milord.

Ironie quand tu nous tiens. Dotée d'un confort des plus spartiates, la chambre était composée d'un lit moisi, matelas déchiré par endroit, un bureau attaqué par les termites, une étagère délabrée et une chaise métallique rouillée. Autrement dit, l'aspect qu'avait toutes les chambre ici à l'origine.

C'est simple, ici, tout ce que tu veux, tu dois le mériter. T'as le droit de faire ton petit coin confortable en ajoutant c'que tu veux, en remplaçant, en faisant tes aménagements, mais ça, ce sera via ta paye, tes Berrys. Sinon, tu te contentes de ça.
Au pire t'es charpentier, tu bricoles, hein.


Si ça sait construire et réparer du navire, ça doit savoir construire d'la chaise et d'la table de nuit.

On va t'laisser ici. Demain, 7h dans mon bureau, va falloir qu'on voit quelque chose ensemble.

On va voir ce qu'il vaut sur le terrain, le blondinet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un cerf! Mon royaume pour Cerf! [PV J&J]  

Revenir en haut Aller en bas
 

Un cerf! Mon royaume pour Cerf! [PV J&J]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mon royaume pour une chanson [pv Erato]
» Mon royaume pour un simple sourire
» [Solo] Mon royaume pour un Wotan
» Un leprechaun, un leprechaun, mon royaume pour un leprechaun
» Mon royaume pour une liqueur !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece New Order :: Zone RP :: Grand Line :: Autres Iles-