AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des loups dans la jungle [PV SW]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capitaine
avatarCapitaine
Daryl Drake


Messages : 735
Fonction : Capitaine
Localisation : Sparthienna
MessageSujet: Des loups dans la jungle [PV SW]  Lun 6 Avr - 9:39

Spoiler:
 

Plusieurs jours étaient passés depuis que les Sea Wolves avaient sauvé des flots, les deux membres de l'équipages des Gloutons. C'est ainsi que les jeunes Lucas et Tommy ainsi qu'un tigre rejoignirent les Loups des Mers. Le recrutement avez été spécial, pour Tommy et Lucas, Daryl avait choisi de leur sauver la vie et pour Tommy, les deux membres des gloutons seuls survivants pour eux de leur équipage, leur étaient reconnaissant. Tommy parlait de dette, de travail au départ mais Daryl après quelques jours leur parla d'intégration complète, il aimait bien les deux jeunes pirates. Tommy parlait assez ouvertement, cela aidait, Lucas était plus timide plus renfermé. Alors que Tommy avait mis la main à la pâte assez vite pour aider à la navigation, il s'était proposé aussi pour devenir le canonnier du Sparkling Arrow. Daryl lui donna alors une première mission sur le long terme celle de l'entretien des canons du navire, nettoyage, remise en état. Lucas avait un peu plus de mal à se remettre du naufrage et de la perte de ses amis, il restait souvent sur le pont à regarder la mer, à perdre son regard vers l'horizon. Il se mettait quelques fois à jouer de la musique, des mélodies tristes, reflets de son esprit actuel, son tigre allongé à ses pieds, une sorte de présence bienfaisante qui l'aiderait à faire son deuil.

La mer avez était assez calme, le climat avait été bon, quelques grands coups de vent, des bourrasques, un jour de grosses vagues mais rien de bien alarmant. C'est ainsi qu'ils arrivèrent sur ce qui était leur première véritable île de Grand Line. Les mouettes étaient présentes, Otton avait remarqué une voile et un petit coup de longue vue après, il fut simple d'y voir l'emblème de la Marine sur la voile. Daryl n'avait pas trop l'envie de les croiser. Il contourna l'ile et alla amarrer à quelques mètres d'une petite plage de sable. l'ancre lâchée, l'équipage débarqua. Otton devait s'occuper de refaire le plein d'eau douce, voir faire la cueillette de quelques fruits pour les prochains jours. Charles lui avait la mission habituelle de vérifier le navire, il serait con qu'une corde de voilage pète en pleine tempête par inadvertance. L’entretien de son navire, Daryl l'avait appris du vieil Edward, c'était l'une des choses que le Capitaine Jirack lui avait appris en le faisant faire à son équipage. Daryl voulait s'enfoncer dans la luxuriante jungle de l'île avec Silence bien entendu mais aussi Lucas et Tommy, il devait les tester. Il savait qu'il avait eux aussi bouffer des fruits du démon mais n'avait pas vraiment eu de démonstration de leurs pouvoirs.

_ Bon Otton, Charles. Comme d'hab' provision et réparation. Lucas, Tommy, vous me suivez avec Silence, on va explorer ce qui ce cache dans cette île qui semble déserte sauf pour ce saleté de navire des Mouettes de l'autre coté.

Comme à son habitude, Daryl partit sans rien, avec sa bite et son couteau comme on dit, ce qui était vrai en plus. A sans oublier sa petite gourde de rhum bien sur...

_______________________________
Quand on veut défendre les libertés, on est bien obligé de constater que l’on va à contre-courant de l’histoire.


0D6EED2A-CD50-436E-8963-C30A0F5090E2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t121-daryl-drake#384

Messages : 62
Fonction : Canonnier
Localisation : Grand Line voie 2
MessageSujet: Re: Des loups dans la jungle [PV SW]  Mer 8 Avr - 10:51

Depuis plusieurs jours, Tommy et Lucas avaient intégré officiellement les Seas Wolfs, équipage mené par Daryl Drake, capitaine emblématique, et son second, Silence, un homme d'expérience qui n'ouvrait pas la bouche et constamment accompagné de ses deux « peluches ». Notre héros s'était proposé de donner un coup de main en échange de la traversée, et aidait aux taches quotidiennes mais rapidement, on lui fit comprendre qu'il faisait partie intégrante de l'équipage pirate, et qu''il était désormais en charge des canons.Bien qu'il apprécie ses nouveaux compagnons, le jeune homme n'avait pour le moment pas révélé son pouvoir, pas qu'il n'en ait pas eu envie, mais il n'en avait pas encore eu l'occasion, et il lui fallait tout de même un peu de temps avant de pouvoir entièrement faire confiance à quelqu'un. Mais tout se passait bien avec eux pour le moment, et le jeune Morioka se sentait bien, d'autant que la traversée était paisible.

C'est ainsi qu'ils se retrouvèrent à proximité de la première île de Grand Line. Otton remarqua qu'un navire de la Marine était présent, et Daryl pensa qu'il valait mieux les éviter et contourner l'ile, afin de trouver un endroit plus discret pour accoster. L'équipage débarqua et le capitaine donna ses consignes. Pendant que Charles et Otton s'occuper de la maintenance du bateau, les quatre autres partirait explorer la jungle luxuriante qui se trouvait devant eux.

Bon Otton, Charles. Comme d'hab' provision et réparation. Lucas, Tommy, vous me suivez avec Silence, on va explorer ce qui ce cache dans cette île qui semble déserte sauf pour ce saleté de navire des Mouettes de l'autre coté.

Toomy vérifia qu'il avait toujours ses trois lames à sa ceinture, et s'engouffra dans la jungle, derrière son capitaine. Il sentait que son pouvoir ne serait pas le plus utile ici, le métal ne semblant pas étre prolifique sur cette île. Il était tout de méme très heureux de débuter une grande aventure dans un endroit qui ressemblait de prime abord à un lieu paradisiaque. Au fond de lui, il espérait rencontrer des obstacles afin de pouvoir se marrer.

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t219-techniques-du-glouton-barj

Messages : 84
Fonction : Musicien
Localisation : Alambra
MessageSujet: Re: Des loups dans la jungle [PV SW]  Ven 10 Avr - 11:13

Cela faisait maintenant quelques jours que Lucas venait d’intégrer l’équipage des loups de manière officieuse. En l’espace de quelques semaines le jeune garçon à l’allure fluette avait vécu énormément de choses. Sa libération de son ancienne vie d’esclave ; la connaissance d’un équipage fort sympathique qui, même s’il ne s’en était pas rendu compte, lui avait donné goût à la vie ; le goût de l’aventure ; un combat terrible puis enfin la malheureuse perte de certains de ses amis. Lucas avait vécu beaucoup de chose pour un garçon de son âge. Mais, grâce au destin, il avait désormais une nouvelle perspective d’avenir bien qu’un peu hasardeuse.

Lucas était d’humeur mélancolique bien que toujours inexpressif à l’extérieur. Ce dernier passait des journées calmes à regarder au loin, le soleil et les nuages. Il sentait le vent sur son visage qui dégageait sa chevelure blanche. Personne ne lui avait confié de tâche sur le navire, surement qu’ils ne savaient pas encore communiquer avec lui. Pas faute d’avoir essayé dira-t-on. Le jeune garçon passa le plus claire de son temps à jouer de la musique, tantôt triste et tantôt relaxante, toujours accompagné de son courageux animal. Lucas ne savait pas trop quoi penser de ces gens qui étaient là. Il aimait bien Otton et sa moustache, il trouvait ça drôle et il sentait qu’il avait un bon fond. Certainement que leur passion commune pour les animaux créait une sorte de lien. Il voyait qu’il arrivait bien à communiquer avec  Carbonara et au fond, peut-être que s’il n’avait pas été là le fauve aurait été tué. Charles avait lui aussi une figure sympathique, mais Lucas ne le remarqua pas, il était encore transparent pour le jeune homme. Daryl c’était spécial, il avait remarqué que c’était un homme glaçon. En même temps il ne s’en cachait pas et s’en amusait. Lucas avait la même impression que lorsqu’il avait rencontré Roy Marshall, un sentiment de confiance peut être. Silence c’était particulier, il en avait un peu peur avec ces bestiaux. Enfin tout cela ne représentait qu’une première impression et le jeune homme n’était pas du genre social à cause de sa maladie.

Une terre était maintenant en vue, le jeune garçon savait qu’il allait devoir justifier sa présence aux côtés de ses nouveaux compagnons et, rangeant sa flûte sur lui, attendait le signal pour descendre. Il était plutôt volontaire. Ils accostèrent donc sur une plage, devant eux une luxuriante forêt s’étendant sur quelques kilomètres voir plus. Daryl laissa ses instructions, ils devaient former deux groupes. Tommy, Silence, Daryl et Lucas d’un côté et Charles, Otton de l’autre. Carbonara suivait toujours son jeune maître. L’aventure allait pouvoir commencer. Le jeune homme marcha lentement comme à son habitude et regardait les diverses plantes qu’il y avait devant lui.

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t262-el-maestro-del-silencio#10
Pirate
avatarPirate
Silence


Messages : 334
Fonction : Second
Localisation : Avec ta femme
MessageSujet: Re: Des loups dans la jungle [PV SW]  Mer 15 Avr - 15:33

Les naufragés que nous avions péchés se sont finalement installé dans la meute. Pour quelque chose qui ne devait être que provisoire, s'est fait permanent. Au final, il s'intégrait bien dans l'équipage. Tant Tommy plus extraverti, que Lucas, préférant la plupart du temps, rester tranquillement, replié en lui-même. Mais il faut dire que ce dernier, bien que discret, est un excellent musicien et ses musiques, bien que triste et empli de larme, versé sûrement, pour ses compagnons d'équipage disparu avec le navire dans lequel nous les avons retrouvés, amène un petit quelque chose qui manquait au navire. Quand son cœur aura fait le deuil de ses compagnons, peut-être qu'il jouera autre chose...

Pour le moment, la chance avait été avec nous, pour le moment. Grand line est une mer extrêmement capricieuse et très instable. Il n'est pas rare de voir des tempêtes naître de rien, sans aucun signe avant coureur. J'en ai plusieurs fois été le témoin. Et j'ai dû, dans ces situations là, me retrouver à devoir grimper le long du mât, le corps lacéré par des vents endiablés, trempés jusqu'au os par l'eau de mer déchaîné. Mais nous y étions préparés. Daryl avait les carnets de son père et j'avais l'expérience de mon premier passage sur cette océan de chaos. Nous avons donc trouvé notre première escale après l'île de Mutaïto, nous avions mis le cap sur l'île d'Almbra.

Il s'agissait d'une île tropical, composé presque totalement d'une danse et épaisse forêt. Qui devait sans aucun doute, abriter de nombreuses créatures toutes plus étranges et dangereuses les unes que les autres. De quoi faire la joie du brave Otton et lui trouver de nouveaux sujets d'études pour les mois à venir. Une fois débarqué, Daryl avait les yeux brillants du désire d'exploration et d'aventure. Et il ne lui a pas fallu quelques secondes pour donner ses ordres et prendre la tête d'une petite équipe de loup, amputé de Charlie et de notre zoologue. Mais il est était parti sans rien, comme à son habitude. Le laissant prendre un peu d'avance, j'ai pris avec moi dans un petit sac quelques provisions, de nourriture et d'eau. Ainsi, aucun des autres loups n'avait pris cette peine. Et c'est les commentaires désobligeants et les insultes hurlés par Volesprit, leur indiquant ce qu'elle pensait de quelqu'un qui partait dans la jungle sans faire de provision ! Ponctué par les approbations tout aussi vulgaire de broie-les-os.

Je n'avais donc eu aucun mal à rattraper mes compagnons, leur lançant ainsi à chacun, une gourde d'eau. Nous nous étions déjà enfoncé rapidement dans la jungle en très peu de temps. Il serait délicat de retrouver notre chemin si nous voulions revenir sur nos pas... Et ça n'avait encore une fois, pas traversé l'esprit d'un seul de mes compagnons d'équipage. Je me suis donc mis à régulièrement faire des petits signes sur les arbres, pour nous indiquer la direction à suivre. Il s’agissait d'un code que j'avais appris en servant sous le drapeau des fossoyeurs. Le signe était neutre si on n'en connaissait pas la signification. Il s'agissait en réalité d'un petit « v » accompagné d'une barre indiquant la direction à prendre. Une barre sur le dessus pour aller au sud, une sur le dessous pour le nord et ainsi de suite.

Après avoir marché pendant donc un certain dans la forêt, nous sommes arrivés près d'une rivière. Volesprit & Broie-les-os s'était absenté partant de leur côté dans la jungle. Ce qui en soit, était une très mauvaise idée. Et ce qui s'est rapidement confirmé quand ils sont arrivé en courant, Broie-les-os courant après Volesprit, le dernier étant trempé. Elle l'avait sûrement poussé dans la rivière non loin de nous. La petite belette zombi s'est mise à remonter le long de ma jambe pour se mettre sur mon épaule. Le vrai problème, c'était l'imposante concentration de moustique que le petit spectacle des deux créatures avaient provoqués. Les moustiques dans les jungles tropical n'indiquent jamais rien de bon...

_______________________________
Come join the murder, come fly with black ! We'll give you freedom from the human trap !


D1E4F2A2-0E81-4D6F-8ABE-0FC04A18A4F6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t133-chapitre-final-livre-de-si
Capitaine
avatarCapitaine
Daryl Drake


Messages : 735
Fonction : Capitaine
Localisation : Sparthienna
MessageSujet: Re: Des loups dans la jungle [PV SW]  Jeu 16 Avr - 8:07


La jungle. La jungle et sa flore, luxuriante, imposante, dense. La jungle et ses odeurs, ses couleurs, ses sensations. La jungle vous compressait, la taille des arbres et des plantes vous écrasez, l'humidité et la chaleur vous collaient à la peau et vous donnez une mauvaise sensation, celle d'être poisseux. Daryl n'aimait pas cela, il aimait être en sueur pendant qu'il donnait du plaisir à une jeune femme, il aime la poisse d'après avoir tiré son coup, mais non pas celle de l'humidité de la jungle. Heureusement pour lui, il avait sa climatisation, non il était une climatisation, et il abaissa légèrement la température de son corps pour enlever sa sensation de poisse. Si l'un de ses compagnons s'approchait à moins d'un mètres, il pouvait ressentir le froid de son capitaine.

Silence arrivait le dernier, quelques minutes après le départ. Dans son dos un sac, il distribua rapidement des gourdes d'eau et Daryl comprit que dans le sac, il y avait de la bouffe. Daryl ne s'était effectivement pas occupé de cela. Il fallait dire qu'il était un être élémentaire, il pouvait survivre plus longtemps sans manger ou boire. Et pour la question de boire, il pouvait créer de la glace et donc de l'eau, cela lui sortait complétement de la tête car il savait d'instinct qu'il pourrait sauf cas extrême toujours abreuver ses hommes. Il rangea sa gourde à sa ceinture et comme pour se foutre de la gueule du chauve, il changea son index gauche en glace et le fit pousser d'une bonne dizaine de centimètres. Il croqua dedans puis suça le bon.

_ Mister Freeze? Tu sais je suis un homme glaçon, les gens m'adore à l'heure de l'apéro, héhé!

Il continua à bouffer son doigt glaçon et de son autre main, il créa trois autres tiges de mister freeze gout à l'eau qu'il distribua à Lucas, Tommy et Silence. Il souriait de façon narquoise. Il se rapprocha de Lucas qui avait toujours son gros chat à deux pas de lui, un vrai animal protecteur. Daryl aimerait bien que le jeune s'ouvre un peu plus, il fallait dire qu'en plusieurs jours, il avait dut entendre deux mots sortir de la bouche du jeune musicien, l'un pour le tigre, l'autre pour Tommy et encore personne d'autre n'était près d'eux en plus. Il décida d'engager la discussion.

_ Dis moi mon petit Lucas, tu sais jouer d'autres choses que de la flute? Trompette, tambour? Guitare? Tiens donc, tu sais je gratte un peu les cordes des fois, et y'a une guitare dans ma cabine, ça te dit que je te la prête quand on rentre sur le Sparkling?

Lucas était un enfant enfermé, c'était le terme qu'utilisé la mère de Daryl pour parler du fils de Madame Renmhan qui habitait la deuxième maison en bas de la rue. Des enfants timide, voir lunaire qui vivaient dans leur monde, dans une sorte de bulle mais qui derrière cela possédait une grande intelligence, un don, un talent. Daryl ressentait un peu de cela en Lucas, il ressemblait un peu à ce brave Dustin les formules scientifiques en moins.

Ressortant de nul part, voila que les deux cabots ignobles de Silence, pue-le-moisi et pue-la-moule courrait en plein sur nous avec à leur trousses une nuée de petites bestioles volantes. C'était des moustiques. Des moustiques! Un éclair de génie, ou plutôt un relent de souvenir de la lecture du journal de son père fait la veille vint éclater dans son cerveau, mais il ne comprenait pas vraiment ce qu'il voulait dire.

_ Vous savez c'est quoi un Kro-Matignon? Car il parait qu'une piqure des moustiques de l'île vous transforme en ça pour une bonne journée!

Pour se défendre des moustiques, une seule solution pour le capitaine, il se transforma en homme de glace! Il laissa passer les animaux de compagnie de Silence, il créa un mur de glace en un fragment de seconde, une paire d'insectes vinrent s'écraser dessus mais d'autres réussirent à le contourner. Dommage qu'il y avait pas de mec avec un lance-flammes! Une phrase venant d'un vieux barbu, son père de mémoire, racontée par son mentor lui traversa l'esprit.

_ Fuyez pauvre fooouuu!

_______________________________
Quand on veut défendre les libertés, on est bien obligé de constater que l’on va à contre-courant de l’histoire.


0D6EED2A-CD50-436E-8963-C30A0F5090E2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t121-daryl-drake#384

Messages : 62
Fonction : Canonnier
Localisation : Grand Line voie 2
MessageSujet: Re: Des loups dans la jungle [PV SW]  Dim 19 Avr - 11:58

Plus les Loups avançaient dans cette forét, plus Tommy se demandait à quel moment ils trouveraient autre choses que des arbres et des buissons. En plus de ça, l'humidité ambiante collait les habits de notre héros sur sa peau, et cette sensation était très désagréable. En voyant Silence arriver avec un sac dans le dos et lui envoyer une gourde d'eau, le jeune homme se rendit compte qu'il avait trop confiance en lui-même et qu'il ne pensait jamais à amener avec lui de quoi manger et boire. Un comble, surtout quand on connaît le pirate qui mange comme quatre. Mais ce qui perturbait le plus Tommy était le fait qu'il ne ressente aucune forme de métal dans les environs, ce qui signifiait qu'il ne pourrait pas utiliser pleinement son pouvoir. Il se sentait nu, c'était la première fois depuis qu'il avait mangé son fruit.

Daryl ne semblait pas avoir ce problème, lui le Logia de la glace, au contraire il s'amusait à créer des tiges de glaces qu'il distribuait à ses compagnons. C'était très étrange pour Tommy, il se demandait s'il devait goûter ou pas quelque chose qui venait techniquement du corps de son capitaine. Après quelques instants d'hésitations, il croqua dans le glaçon à pleine dents, mais il regretta son geste aussitôt, ses gencives lui faisant un mal de chien. Il allait ouvrir la bouche pour se plaindre au capitaine, mais lorsqu'il vit que celui-ci tentait de dialoguer avec Lucas, l'homme-magnétique pensa que ce serait sûrement une bonne chose pour le musicien, et les laissa tranquille. Morioka se mit à observer autour de lui cette dense jungle. Les troncs des arbres étaient épais et immenses et des lianes d'une largeur impressionnante, notre héros n'avait encore jamais vu ça, pas même sur son île natale. Mais ce qui le choquait le plus, c'était l'absence totale de vie qui semblait se dégager de ce lieu. Et bien évidemment, il suffit qu'il se fasse cette réflexion pour que l'ambiance change. Les deux créatures de Silence débarquèrent et semèrent la pagaille en quelques secondes, en ramenant avec elles des moustiques. Selon les dires de DD, ces insectes suceurs de sang pouvaient transformer un humain en Kro-Matignon, mais le jeune pirate ne pouvait pas dire ce qu'était un Kro-Matignon... L'homme-glaçon fit apparaître un mur devant les moustiques mais cela ne suffisait pas, le capitaine ordonna d'une voix grave et forte à tous ses compagnons de fuir.

L'homme-magnétique n'était pas le genre de mec qui abandonne tout pour fuir, mais le ton qu'avait employé son capitaine ne présageait rien de bon. Et puis, ses nouveaux amis étaient loin d'étre faible, et Lucas avait un tigre pour le défendre. Tommy se mit à courir dans la direction opposée au danger, obéissant aux ordre. Il poursuivi sa course sans se retourner, changeant de directions dés que possible. Lorsqu'il s’arrêta, il n'y avait plus un bruit, mais surtout il ne voyait plus les Sea Wolf. Il se mit à marcher en tentant de retrouver son chemin, mais il se rendit rapidement compte, qu'il avait fait une erreur, il n'avait aucun sens de l'orientation. Il n'avait pas le choix, il fallait qu'il retrouve son équipage.

« -Lucas, Daryl, vous êtes là ? Silence, Daryl, vous m'entendez ? »

Il avait hurlé afin de couvrir un maximum de distance. Et puis, lui vint une idée de génie, il grimpa au sommet de l'arbre le plus proche afin d'essayer de voir quelque chose. Arrivé au sommet, il vit vers l'une des côtes une fumée qui s'élevait et ce qui semblait étre des habitations. Peut-être que quelqu'un pouvait l'aider là-bas. Il chercha des repères afin de ne pas se perdre à nouveau, et retourna dans la jungle, gardant son cap, sans se détourner. Avec un peu de chance, les autres étaient restés ensemble.

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t219-techniques-du-glouton-barj

Messages : 84
Fonction : Musicien
Localisation : Alambra
MessageSujet: Re: Des loups dans la jungle [PV SW]  Dim 19 Avr - 13:08

Lucas marchait toujours au côté de son tigre Carbo’, aussi surnommé Spaghetti. Appellation peu commune mais néanmoins humoristique. La forêt était grande, très grande, le petit homme se sentait écrasé sans pour autant être mal à l’aise. Il marchait en regardant le sol, puis les racines des arbres, puis les arbres en eux même avant de se concentrer sur les plantes. Pour Lucas ceci représentait un spectacle de toute beauté. Mais cette chaleur… cette chaleur étouffante et poisseuse l’obligeait à se passer régulièrement un bout de tissus sur le front et sous les yeux. Carbo’ semblait être à l’aise dans ce genre d’environnement et sautillait comme un chaton avant de se bouffer un arbre. La fierté de l’animal lui fit faire une réaction amusante, il rebondissait pour faire croire que sa chute était volontaire et que cela faisait partie du spectacle. Il s’éloignait et revenait auprès du groupe, la bête n’était de toute façon jamais très loin du garçon.

D’un coup une sensation de fraîcheur se fit ressentir, c’était Daryl qui utilisait son fabuleux don pour mieux supporter cette chaleur. Inconsciemment Lucas se rapprocha de lui pour un profiter. Levant une de ses mains, le capitaine des loups fit grandir l’extrémité d’un de ses doigts avec de la glace. Une épaisse fumée se dégageait alors de sa main et ce dernier croqua l’un de ses doigts tout en regardant Silence avec un regard amusé. Il recommença avec ses trois autres doigts, les brisa pour en donner à ses trois compagnons dont Lucas, qui était amusé de voir cela. Le jeune garçon souriait pour la première fois depuis un certain temps. Mais dès que Daryl s’approcha du garçon, celui-ci se remit à regarder ses pieds, fuyant son regard. Le capitaine engagea la conversation avec lui, il lui demandait s’il savait jouer d’un autre instrument et que ce dernier avait une guitare à lui prêter. Le sujet de conversation fit lever la tête du jeune garçon qui, même s’il ne le regardait pas dans les yeux lui répondit par un hochement de tête et tenta de communiquer en langage des signes :


« *J’aimerais beaucoup en jouer.* » Réponse brève et rapide illustré par un sourire. La timidité ne lui donnait pas beaucoup de conversation, même en langage des signes.

Le tigre se retourna d’un mouvement rapide et soudain, il avait entendu du bruit et se tenait à nouveau près de Lucas. C’était les deux bestiaux de Silence qui se rapprochaient en grande hâte avec derrières eux une nuée de moustiques. Lucas, reconnaissant plus ou moins la famille de ses moustiques qu’il avait vus dans un de ses bouquins fut alertée du danger. Il tenta de prendre sa flûte pour faire quelque chose mais Daryl le pris de vitesse en créant un mur de glace. Le jeune était encore lent dans ses gestes, le physique n’était vraiment pas tasse de thé. L’homme de glace renchérit en criant de fuir. La réaction semblait complètement démesuré mais vu la dangerosité de ces insectes il était plus sage de faire ce qu’il dit. Le tigre se baissa pour permettre à Lucas de grimper sur son dos avant de partir comme une fusée. S’arrêtant un peu plus loin, Lucas avait eu le temps de prendre son instrument et était préparer à en jouer pour tenter de contrôler les moustiques qui suivaient toujours ses camarades. Dans sa fuite il avait remarqué que Tommy était partit dans une direction et était rapidement hors de vue. Lucas voulait crier pour avertir sa position mais impossible, aucun son ne sortait de sa bouche. Un nouvel essaim apparue devant le jeune garçon et souffla à nouveau sur son instrument. Le son qui sortait était suffisamment fort pour permettre à ses compagnons de le retrouver facilement et les vibrations qui en sortaient créaient des interférences acoustiques qui empêchaient aux insectes de s’approcher, les faisant fuir.

Lucas continua à jouer pour indiquer sa position, de toute façon si Daryl et Silence avaient continué tout droit ils tomberaient forcément sur lui, d’ailleurs le jeune homme et son tigre n’étaient pas partit très loin contrairement à Tommy.

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t262-el-maestro-del-silencio#10
Pirate
avatarPirate
Silence


Messages : 334
Fonction : Second
Localisation : Avec ta femme
MessageSujet: Re: Des loups dans la jungle [PV SW]  Dim 26 Avr - 12:44

Le jeune loup était beaucoup trop confiant en son pouvoir. Il ne faisait pas attention au reste et, le jour où il rencontrerait quelqu'un capable de le briser, la chute serait difficile. Il existe bien des façons de venir à bout d'un logia et bien qu'il soit fort, leur domination s’effrite rapidement une fois que les adversaires qu'ils rencontrent devienne de plus en plus puissant. J'ai vu, à Marine Ford, des gens, se disant invincible, intangible, mourir lamentablement, sûr de la force et enfoncer dans leur orgueil, tombé contre du haki ou simplement, tiré comme un pigeon d'argile, par une balle en granite marin. Un destin funeste que je n'aimerai pas voir Daryl emprunté. J'ai accueilli donc ses moqueries d'un petit sourire, me retenant de lui présenté le majeur qu'il aurait amplement mérité. Il fallait bien que quelqu'un pense pour lui après tout...

J'ai tout de même mis le bout de glace qu'il m'avait tendu à l'intérieur de ma gourde, que les autres eux, avaient pris sans faire de commentaire, eux, n'avaient pas de logia, eux, n'avaient pas oublié ce que ça faisait de saigner et de souffrir. Daryl avait choisi de briser la glace, c'est le cas de le dire, avec le petit Lucas, qui n'était pas très loquasse et semblait avoir du mal à s'adapter à la nouvelle situation dans laquelle il se trouvait. Changer comme ça d'équipage brutalement, perdre une partie de soit avec ses camarades... Ce sont des sentiments et des événements qui sont légions dans les lignes que vous avez devant vous. Plus encore depuis que je suis le dernier à tenir ces annales, le dernier membre d'une famille qui est tombé... Oublié du monde entier, si ce n'est dans ces livres, écrits avec leur sang et leur vie, où ils peuvent vivre pour toujours !

Enfin, comme je l'ai dit précédemment, mes créatures se sont retrouvés poursuivit par une nuée de moustique. Qui, d'après Daryl, semblait être venimeuse et affecté les gens, les changeants en une chose étrange. Malgré le mur qu'avait donc instantanément dressé ce dernier, les moustiques avaient réussi à le contourner assez facilement. Et c'était là le signale de la débandade. J'ai donc attrapé Broie-les-os par la peau du coup et je l'ai donc mis sur mon autre épaule. Et je me suis retourné rapidement et j'ai escaladé sans attendre le premier grand arbre qui se trouvait devant moi. Ce genre d'arbre tropicaux était assez facile à escalader, plein d'excroissance de leur écorce et de liane. Toujours plus simple que de devoir monter à un mât presque lisse, complètement glissant et tremper par une tempête battante tout en étant fouetter par les vagues de la mer déchaîné !

Toujours est-il que près de la cîme de l'arbre, après quelques longues minutes d'escalade, une liane s'est dérobé sous ma main et a essayé de me mordre. Il s’avère que, cette liane n'était pas un morceau de végétation mais un serpent vert cornu, qui semblait assez énervé et plutôt venimeux. Réussissant à me maintenir avec l'aide de mes jambes serrant le tronc de me jambe. Broie-les-os s'est alors jeté sur la créature, les dents en avant et a gobé sa tête comme s'il ne s'agissait que d'une olive. Le corps du reptile tombant alors de l'arbre... Il était grand, très grand, il devait bien faire dans les quinze mètres. Content de ne pas m'être fait mordre par cette saloperie.

Puis, une fois arrivé à une distance relativement haute et respectable, je me suis posé quelques minutes, pour reprendre mon souffle et laissé passer la tempête de moustique que les deux créatures, qui venaient de reprendre leur jeu sur la branche, avait déclenché. J'ai entendu alors le son d'une flûte. Sûrement Lucas qui devait se trouver à quelques mètres de moi, peut être une cinquantaine, le son était ténu, mais reconnaissable. Je me suis donc mis en route, utilisant la cime des grands arbres comme une route toute tracé vers la musique du jeune garçon. Une fois arrivé là où le son s'est fait le plus fort, j'ai entamé la descente de l'arbre, évitant une nouvelle fois un serpent, cette fois bariolé de plusieurs couleurs. Puis, une fois arrivé en bas, je me suis laissé tombé, les jambes accrochés à une liane solide arrivant donc la tête en bas devant le jeune Lucas que j'ai salué d'un petit signe de la main.

_______________________________
Come join the murder, come fly with black ! We'll give you freedom from the human trap !


D1E4F2A2-0E81-4D6F-8ABE-0FC04A18A4F6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t133-chapitre-final-livre-de-si
Capitaine
avatarCapitaine
Daryl Drake


Messages : 735
Fonction : Capitaine
Localisation : Sparthienna
MessageSujet: Re: Des loups dans la jungle [PV SW]  Mar 28 Avr - 12:05

C'était la déroute, la débandade. Un vaillant et fier équipage pirate qui s'était séparé sous l'effet de panqiue créé par des moustiques. Risible non? Peut être vu de ce point la mais pourtant d'après ce qu'il se souvenait avoir lu, c'était des enflures d'insectes qui te changeait en un truc qu'il savait pas ce que c'était. Il se nota pour lui même de peut être lire plus attentivement les notes de son père la prochaine fois, ça pourrait les aider un peu plus car la au final même si le résultat était qu'il ne s'était pas fait piqué tout comme les autres normalement, ils étaient tous séparés à l'instant. Il souffla un moment et commença à remonter vers la direction inverse de l'arrivée des moustiques, le truc logique non? Toujours transformé en homme de glace, il gelait la végétation sans trop faire attention à ce qu'il faisait. Puis d'un coup il entendit le son d'une flute. Il sourit, la mélodie, la justesse des notes lui indiquait à son oreille qu'il s'agissait de Lucas. Nul doute pour le capitaine des Sea Wolves, seule sa petite recrue renfermée pouvait jouer de cette façon ici, ou sinon un autre mélomane se cachait dans cette épaisse et luxuriante jungle. Il pressa la pas sans pour autant courir et après un petit moment il trouva le jeune homme avec à ses cotés son second qui se la jouait homme singe. Il ricana. Il ne manquait plus que le chapeauté.

_ Mon brave Silence, je vois que tu peux pas t’empêcher de faire ton singe dés que tu trouve des trucs où tu peux te suspendre. Et toi mon petit Lucas tu sais où est passé notre ami Tommy?

Lucas marqua un petit moment de silence, non un grand tout comme le chauve qui répondait à ce nom. Il agita juste la main dans une vague direction pour dire que le gaillard était parti se perdre vers cette partie de la jungle. Daryl fit un geste à Lucas et Silence pour leur indiquer de le suivre. Il remonta alors vers la direction que Tommy avait prise d'après le jeune musicien. Il se mit à siffler tout en marchant d'un pas moyen, les mains derrière la nuque comme s'il se baladait dans un parc. La mélodie qu'il sifflait était celle d'une chanson qui racontait comment un homme craquait ses sous-vêtements en lâchant des caisses. C'est alors qu'une sorte de gros félin gris sortit d'un gros buisson toutes griffes dehors pour attaquer le capitaine habillé de rouge et de blanc. Daryl transforma son bras droit en glace et lui colla une bonne poire en pleine gueule ce qui eut pour effet d'envoyer valser lle gros chat contre un arbre dans un cri de douleur. Deux autres félins chargèrent alors Lucas et Silence qui s'en débarrassèrent par leur propre moyen. Ils reprirent alors leurs marchent durant plusieurs minutes.

Etait-ce Silence ou Lucas qui avaient l’ouïe plus fine ou plus développée que le logia, mais les deux s'agitèrent quasi au même moment pour indiquer qu'ils entendaient du bruit au loin. Le petit groupe pris alors la direction que Silence venait de donner. Cette fois-ci ils pressèrent le pas, y allant au pas de course. Après quelques minutes, ils tombèrent alors sur l'ancien Glouton qui faisait tournoyer autour de lui plusieurs objets dont deux lances à la pointe de fer. Daryl remarqua alors que tous les objets qui flottaient au dessus du nouveau loup était fait de métal.

_ C'est donc ça ton pouvoir? T'aurais pu le dire avant, ça peut aider sur le navire tu sais.

Le capitaine porta alors enfin attention sur le fait qu'il se trouvait à l'entré d'un village avec une dizaine d'habitants au look sauvage qui braillait dans un dialecte inconnue et incompréhensible, le truc du style "Pèpék nowi, pèpék nowi, a ralalachtamamama". La moitié d'entre eux brandissait des lances ou des morceaux de bois avec un air menaçant. Ils braillèrent encore plus fort en voyant les trois nouveaux arrivant, l'un d'eux regardait Lucas bizarrement, de la bave aux lèvres, on aurait cru qu'il allait le bouffer tout cru...

_ Hého le pédophile de la jungle! Tu ravales ta bave ou je te gèle les couilles et la bite et je les donne à Spaghetti en guise de cornetto!




_______________________________
Quand on veut défendre les libertés, on est bien obligé de constater que l’on va à contre-courant de l’histoire.


0D6EED2A-CD50-436E-8963-C30A0F5090E2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t121-daryl-drake#384

Messages : 62
Fonction : Canonnier
Localisation : Grand Line voie 2
MessageSujet: Re: Des loups dans la jungle [PV SW]  Jeu 7 Mai - 8:13

A force de marcher dans cette jungle, le jeune Morioka étouffait et transpirait . La moiteur de ce lieu ne lui plaisait pas du tout mais il n'avait personne à qui se plaindre, du moins pour le moment. Il parcourait cette foret depuis quelques moment et parvint enfin à son but, la fumée qu'il avait aperçu plus tot. En s'approchant, il entendit des voix, mais n'arrivait pas à comprendre ce qui se disait, la langue employé lui étant totalement inconnu. Mais l'intonation semblait joyeuse, et cela suffit à notre héros pour s'approcher. Ce qu'il vit le laissa sans voix. Une dizaines de personnes à la peau basanée dansaient autour d'un feu tout en chantant. Ils étaient très peu habillés, que ce soit les hommes ou les femmes, et tous portaient des armes. Une chose était sure, ses compagnons n'étaient pas ici, et les indigènes ne semblaient pas les avoir trouvé. Poussé par la curiosité, Tommy s'avança vers le petit village.

L’atmosphère festive s’interrompit soudainement, et tous les visages se tournèrent vers le jeune homme. La tension montait d'un cran, tous les hommes pointèrent leurs lances vers lui, un regard méchant en guise de bienvenu. N'ayant pas envie de déclencher un conflit, Morioka avança vers eux , les mains en l'air.

"-Je suis à la recherche de mes amis, je ne vous veux aucun mal. Est-ce que l'un d'entre vous sait parler ma langue ?"

Les indigènes se tournèrent vers une hutte qui semblait plus grande que les autres, mais personne n'en sortit, ce qui fit encore plus enrager les autres qui se mirent à hurler et à faire de grands mouvements dans les airs avec leurs armes. Deux lances furent lancées en direction de notre héros, qui les immobilisa à quelques centimètres de son visage grâce à son pouvoir. Tommy n'en resta pas là, il utilisa le magnétisme de son corps pour attirer à lui les objets métalliques, et les faisait léviter. Il allait attaquer lorsqu'il entendit la voix de son capitaine.

"-Salut les gars, vous tombez bien ! On discutera de mes pouvoirs plus tard, Capt'ain, je ne sais pas pourquoi, mais ils ont l'air de vouloir se battre et je pensais les impressionner mais ça les a juste rendu plus énervés... "

Maintenant que les Loups étaient réunis, notre héros savait qu'il n'y avait plus rien à craindre. Daryl proféra des menaces sur l'un des indigène qui avait eu la bave aux lèvres en voyant Lucas.

"-Aucun d'eux ne parlent notre langue, mais il se sont tous tourné vers cette hutte, il désigna du doigt la plus grande maison. Qu'est-ce-qu'on fait, on attaque ?"

A peine sa phrase fut terminé, que deux « sauvages » se ruèrent sur Morioka qui leur lança à pleine vitesse les lances qu'il contrôlait, qui vinrent se planter dans leur flanc. Le jeune homme voulait juste faire le malin devant son capitaine, il n'avait pas forcément envie de foncer dans le tas, mais maintenant il n'y avait pas trente-six solutions, les indigènes s’apprêtaient à passer à l'attaque, motivé par la vision de leurs compagnons gisant au sol. Tommy savait ce qu'il lui restait à faire.

« -Salade de fer! »

Tous les objets métalliques, toutes les armes, se retrouvaient à tournoyer autour de lui. Les sauvages étaient pour la plupart désarmés et les Sea Wolf se tenaient prêts à en découdre.

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t219-techniques-du-glouton-barj

Messages : 84
Fonction : Musicien
Localisation : Alambra
MessageSujet: Re: Des loups dans la jungle [PV SW]  Ven 15 Mai - 22:19

Ils étaient de nouveau réunis après cette courte péripétie. Après avoir marché pendant quelques temps en espérant retrouver Tommy, tout en évitant les pièges ou autres attaques de la faune local, Lucas se posait des questions sur ces nouveaux compagnon de routes. Il se demandait si oui ou non il était prêt à voyager sur le long terme avec eux, s’il pouvait choisir d’avoir confiance encore une fois. Mais son raisonnement fonctionnant peu sur l’affect mais surtout sur un plan purement logique, celui-ci fut de courte durée. Il n’avait aucun moyen de partir et de se débrouiller par ses propres moyens, encore moins avec un tigre à charge. De plus le jeune voyageait déjà depuis un certain temps avec Tommy et il ne sentait pas de le laisser. Le meilleur choix restant et possible était de s’engager pleinement auprès de ses nouveaux camarades.

Ce raisonnement, qui peut sembler froid sur bien des aspects, n’est pas à prendre aux pieds de la lettre. Lucas fonctionne juste cette façon. Pour les motifs qu’on lui connait il ne s’attache pas beaucoup aux gens. Traumatisme de son ancienne vie peut être. Il voulait devenir un loup désormais, un vrai. Pour cela il sait qu’il devra fournir beaucoup d’effort, aussi bien pour les combats mais aussi pour la communication. Cinq minutes plus tard, Lucas recommençait à regarder la faune et la flore, captivé par ce flux constant de lumière vertes et ambiance chaude. Carbonara marchait toujours à ses côtés et Lucas ne manqua pas de remarquer qu’il venait de sentir quelque chose. Puis soudain, un bruit. Le jeune homme et le chauve répondant au nom de Silence s’agitèrent au même moment pour le faire remarquer à Daryl. Plus loin se trouvait Tommy qui encore une fois, ne faisait pas dans la dentelle. Il avait utilisé son pouvoir que le jeune homme avait appris à connaître. Devant lui se trouvait quelques autochtones qui semblait à la fois apeuré et faisaient figure menaçante.

Daryl et Tommy échangèrent quelques mots avant que l’agitation ne revienne aux galops. Lucas, intrigué, regarda avec insistance les deux indigènes, mais surtout leurs tatouages tribaux. Ceux-ci avaient une signification qui échappait aux connaissances du jeune homme, toute fois il les trouvait jolie. L’indigène répondait à cet intérêt par un flux de salive. Ce dernier semblait avoir perçu en Lucas du gibier. Pour un chasseur il ne semblait pas avoir l’œil, en effet le jeune garçon n’avait que la peau sur les os, il n’aurait jamais pu faire un repas à lui tout seul. Cependant le tigre du garçon semblait lui aussi se faire un festin des hommes devant lui, il commençait d’ailleurs à se mettre en position d’attaque en sortant les griffes pour gratter le sol, baisser la tête en jouant avec ses épaules comme pour prendre son élan. Il observait.

Le capitaine des wolfs et Tommy avaient, quant à eux, aussi réagit à la réaction de l’indien zarbi à moitié à poils. Daryl proféra une menace et Tommy lui expliqua qu’ils ne semblaient pas parler notre langue. Ils sonnèrent la charge et se mirent à attaquer, Tommy les repoussas sans mal avec son pouvoir. La question de la violence n’était pas vraiment le problème, ce n’est pas quelques lances qui vont permettre de repousser autant de monde. Beaucoup sortirent des tentes armés de sarbacanes ou tout autre objet. Lucas voulait lui aussi montrer qu’il n’était pas un poids mort. Ce n’était pas forcément par courage, ou peut être que s’en était, mais le jeune homme voyait plus cela comme de la stratégie. Il devait montrer aux autres qu’il pouvait aussi être efficace à quelques choses. Il passa devant le groupe, sa fameuse flûte à la main et s’assis en tailleur tandis que les opposants se mirent à charger.


« Silent Room »

Lucas créa une sorte de barrière en lui et ses amis, ainsi le jeune homme ne pouvait plus entendre ses compagnons et vices versa. Cela les protègera de la prochaine manœuvre.

« Sérénade Soporifique »

Spoiler:
 

Le garçon à la chevelure de neige se mit à jouer une musique, les indigènes stoppèrent leurs mouvement pour écouter, ils semblaient intrigués. Puis quelques secondes après certains bâillements se firent entendre, laissant quelques-uns s’écrouler sur le sol. Lucas les avaient endormis. Inutile de faire couler du sang inutilement pensa-t-il.

Il se releva puis se tourna vers ses amis avec un sourire qui ne cacha pas sa fierté, la tête légèrement penchée sur le côté.

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t262-el-maestro-del-silencio#10
Pirate
avatarPirate
Silence


Messages : 334
Fonction : Second
Localisation : Avec ta femme
MessageSujet: Re: Des loups dans la jungle [PV SW]  Sam 16 Mai - 13:46

La jungle est un environnement particulièrement hostile, ou plus ou moins tout, de la simple petite grenouille aux fascinantes couleurs, contenant pourtant un poison des plus létale, au plante qui n'en sont pas moins dangereuses, sans oublier le climat en lui même, un mélange entre une étouffante chaleur et un humidité omniprésente, rendant le moindre petit effort beaucoup plus difficile qu'il ne l'est en réalité. Il est également particulièrement difficile de s'y orienter. Mais, nous avons eu de la chance sur ce coup là, quelques instants après que j'ai retrouvé Lucas, grâce à sa musique, c'est l'homme-glaçon qui a à son tour, fait son entré.

Ainsi, avec trois loups sur quatre, la meute était presque complète. Le petit ayant une idée vague d'où se trouvait le chapeauté, nous nous sommes mis en route dans cette direction. Je prenais ainsi, toujours soin à marquer notre chemin, car sans point de repaire précis, ce qui est impossible à trouver dans une jungle aussi danse, nous n'aurions aucune chance de retrouver la côte et donc, notre navire. Et comme si ce n'était pas assez avec l’environnement, sur notre route, un groupe de tigre à voulu en découdre avec les loups. Mais les félins n'ont pas posé de problème, mon ombre se fondant rapidement dans la sienne. L’empêchant de bouger, le problème avait rapidement été réglé et nous avons tous repris notre route.

Pour finir, nous avons retrouver Tommy, au prise avec une bande d'autochtones peu sympathiques, qui avait visiblement du mal avec la langue commune et ne comprenait absolument rien de ce que nous voulions leur dire. De plus, il avait visiblement voulu attaquer le premier loup qui était passé par là mais ce dernier avait rapidement pris possessions de leur lance. C'était ça son pouvoir... il avait mangé le fruit du magnétisme ! Que de gens effrayants sur ce navire, mais que d'enclume aussi. Heureusement que nous avons Charlie & Otton pour venir nous repêcher... Et que Tommy n'est pas mort noyé lors du naufrage, la mer n'aura pas eu son dû ce jour là...

Et les indigènes semblait bien décidé en à découdre, de suite, il avait voulu charger le jeune homme qui semblait légèrement différent de d'habitude, comme si, dans une situation de danger comme celle là, il voulait paraître plus nonchalant qu'il ne l'est, sûrement pour plaire à Daryl. Comme s'il n'était pas déjà assez nonchalant comme ça celui là! Mais ce n'est d'aucun de ces deux là que viens la solution à notre problème, mais du jeune Lucas. Lui aussi avait mangé un fruit maudit, celui du silence... Dois-je y voir un signe du destin là dedans ?

Et avec l'aide de sa musique, il avait réussi à endormir sans problème les indigents agressives qui voulait notre peau. Il nous avait enfermé dans une cloche de son pouvoir pour ne pas nous endormir donc. Et ça semblait avoir particulièrement perturbé Volesprit, qui vociféré, sans que personne ne puisse l'entendre. Pour elle qui aime tant entendre le son de ses voix, voilà qui risque d'être particulièrement amusant. Le petit Lucas s'est donc tourné vers nous, fier de ce qu'il venait de faire, et il pouvait l'air. Je lui ait alors adressé un léger signe de tête et esquissé un compliment en langue des signes. Que la petite créature aux multiples voix avait traduit sans problème, leur usage retrouvé.

Puis je me suis avancé à l'intérieur du camp. Pour me retrouver devant un énorme chaudron où visiblement cuisait la soupe du soir. Et, j'avais à l'intérieur du dit chaudron, cru entrapercevoir quelque chose que j'aurais aimé ne pas voir. J'ai regardé autour de moi, et j'ai vu une sorte de cuillère en bois accroché là. Je m'en suis servi pour remuer la tambouille et chercher ce qui avait attiré mon regard... Et j'ai fini après quelques secondes de recherche par le trouver. Passant le bout de la cuillère dans l'orbite du crâne. Et ce n'est pas n'importe qu'elle crâne que j'ai sorti, mais un crâne on ne peut plus humain... Volesprit ne s'est pas fait prier pour y aller de son petit commentaire, de la voix amusé d'une petite fille n'ayant pas plus de six ans :

« - Ah ! Maintenant vous savez ce que ça fait quand on veut tout le temps vous manger ! C'est pas marrant hein ? »

_______________________________
Come join the murder, come fly with black ! We'll give you freedom from the human trap !


D1E4F2A2-0E81-4D6F-8ABE-0FC04A18A4F6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t133-chapitre-final-livre-de-si
Capitaine
avatarCapitaine
Daryl Drake


Messages : 735
Fonction : Capitaine
Localisation : Sparthienna
MessageSujet: Re: Des loups dans la jungle [PV SW]  Lun 18 Mai - 9:46

Tout avait été très vite et les anciens gloutons montrèrent enfin un peu plus d'utilité qu'à l'habitude. Daryl sourit voyant ses nouveaux nakamas se mettre en avant d'eux même pour riposter aux sauvages qui se dressait devant eux. Tommy désarma tous les assaillants qui avaient des armes de métal. Lucas lui créa une sorte de bulle translucide autour des autres Sea Wolves, puis il se mit à jouer mais impossible d'entendre quoi que ce soit. Ainsi donc ce grand timide de Lucas quasi muet avait lui aussi les pouvoirs d'un fruit du démon, mais c'était de plus en plus intéressant dis-donc! Daryl pensa d'abord que c'était dommage de ne rien entendre, peut être que Lucas jouait une sérénade d'Ethan Dao. Il se mit à rire en pensant qu'heureusement il n'entendait rien lorsque la moitié des sauvages tombèrent de sommeil la bulle au nez en écoutant le petit surdoué de la musique. Lorsque le dôme se dissipa et que les sauvages reculèrent, Daryl ne put retenir de sortir une petite connerie comme à son habitude.

_ Ca devait être une belle berceuse, je viendrais te voir le jour où je trouve pas le sommeil mon petit Lucas.

Ils avancèrent un peu plus dans le village, Silence s'approcha d'un grand chaudron qui bouillonnait au dessus d'un grand feu, l'odeur était agréable, ça sentait les légumes et les bonnes herbes. Les paroles de Volesprit vinrent retirer de l'esprit de Daryl la bonne idée de bon repas et lorsqu'il rejoint Silence pour voir le pourquoi des paroles, c'est avec une sale gueule qu'il se dégagea de la marmite.

_ Ca doit être pire que bouffer du chien ça! Bande de sale...

Un imposant sauvage sorti d'une hutte plus loin, celle que les guerriers regardaient souvent. Il devait bien faire trois mètres de haut, tout en muscle, il s'avança vers les Wolves et parla avec un fort accent coupé au couteau mais en langue commune.

_ Ca être Takwatakan'to. Ca notre repas. Notre façon vivre. Ancêtre.

_ Ca être Crâne humain surtout.

_ Ca être Tchulowaka, vieux Alams mourrir. Mourrir hier. Coutume manger Alams mourrir.

_ Vous mangez vos morts? J'en connais qui les ...

Daryl stoppa sa phrase, c'était un trait d'humour noir qui aurait pu enrager le gros costaud. Comme disait son père, il faut des fois comprendre les coutumes des autres surtout quand on est chez eux. Daryl décida de calmer le jeu. D'un geste de la main, il demanda à ses compagnons d'être moins agressifs. Il savait qu'ils resteraient sur leur garde malgré tout mais ne le montrera pas.

_ Nous ne venons pas en guerre, nous sommes juste des aventuriers et c'est le hasard qui nous a conduit ici. Nous allons repartir sans vous déranger plus longtemps, nous ne sommes pas la pour ça.

Il se tourna vers les autres Sea Wolves. Il murmurait.

_ C'est des cannibales mais c'est pas notre problème, ils oseront pas nous attaquer, pas directement, on se casse alors. On retourne vers le navire et on ramasse un peu de fruit au passage. J'ai plus trop l'envie de viande la tout de suite.

Ils sortirent du village, s'enfoncèrent à nouveau dans la jungle. Daryl apposa sa main au sol et créa un gros bloc de glace de six ou sept mètres de haut. Cette curiosité attirerait surement plus les cannibales qu'eux au final.

Spoiler:
 

_______________________________
Quand on veut défendre les libertés, on est bien obligé de constater que l’on va à contre-courant de l’histoire.


0D6EED2A-CD50-436E-8963-C30A0F5090E2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t121-daryl-drake#384
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Des loups dans la jungle [PV SW]  

Revenir en haut Aller en bas
 

Des loups dans la jungle [PV SW]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dans la jungle, terrible jungle...
» (kopa) dans la jungle, qui pue qui schlingue, le lion est mort ce soir.
» Voyage dans la jungle [CLos]
» Deux loups, deux Feuilles
» un loups dans la ville ainsi que des pirates et un chasseur sans m'oubliez moi ainsi que les civils...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece New Order :: Zone RP :: Grand Line :: Voie n°2 :: Alambra-