AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quitter la galère ensemble [PV Lazare] [Fin de l'arc 1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 123
Fonction : Médecin
MessageSujet: Quitter la galère ensemble [PV Lazare] [Fin de l'arc 1]  Dim 8 Mar - 14:54

Le coup du Marine Shirow sur la nuque de Mika l'avait plongée dans l'inconscience pendant un bon moment. À son réveil, quelques temps plus tard, elle fut accueillie par les cris des Marines arrivés entre temps pour sécuriser la zone. Elle tenta de se redresser un peu vite, avant de renoncer, prise de vertige.

Un des Marines la remarqua et alla à sa rencontre :

Tout va bien, mademoiselle ? Vous n'êtes pas blessée ?

Si, un peu, mais ça va aller, ne vous inquiétez pas.

Dans ce cas, je vais vous aider à vous relever, on va devoir vous poser quelques questions.

Mika hocha la tête et se releva doucement, grimaçant lorsqu'un autre soldat cria :

Commandant ! On vient de trouver un cyborg un peu plus loin, en piteux état ! On en fait quoi ?

On l'embarque aussi, on va leur poser des questions à tous les deux. Peut-être pourront-ils expliquer ce qu'il s'est passé ici.

Le soldat qui venait de signaler la présence du cyborg repartit au galop, laissant son commandant aider Mika à se redresser totalement et à la transporter jusqu'au QG improvisé, sur le port, pendant que d'autres soldats se déployaient pour cerner la zone en flammes. La jeune femme songea à Lazare, qui était le seul cyborg du coin, et se surprit à prier qu'il ne cracherait pas le morceau. Pour l'instant, ni l'un ni l'autre n'avaient été reconnus, même si la jeune femme avait peu de chances d'être attrapée comme révolutionnaire pour le moment. Elle se laissa transporter jusqu'au QG, où elle fut laissée aux bons soins d'un médecin qui examina ses blessures pendant qu'un soldat lui apportait une boisson chaude. L'interrogatoire commencerait bientôt.

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t223-fiche-technique-de-l-alchi
Décurion
avatarDécurion
Lazare


Messages : 57
Fonction : Capitaine
MessageSujet: Re: Quitter la galère ensemble [PV Lazare] [Fin de l'arc 1]  Lun 9 Mar - 0:00

J'ai senti quelque chose me réveiller... Moi qui ne dors jamais, j'étais servi là. Combien de temps par contre ? C'est autre chose, je n'en ai pas la moindre idée, mais je sens que mes systèmes ainsi que mon corps sont plus stable. C'est toujours ça. J'ai entendu des bruits, des cris. Des ordres qu'on donne. Des soldats. La marine ? Déjà... Ils ont fait vites. Puis, je sens quelque chose qui s'approche de moi, quelqu'un qui essaie de me bouger. Par réflexe, je tends mon bras et j'attrape quelque chose. J'ouvre les yeux et je vois que je tiens par le cou un soldat. Je serre alors simplement, le regardant mourir et s'étouffer.

J'essaie alors de me relever, j'avais réussi à me débarrasser du type qui venait me chercher. Mais visiblement, il en avait déjà parlé à ses compagnons d'armes et d'autres soldats étaient déjà sur place. J'ai voulu bouger mais une violente douleur est venu me cueillir dans l'intérieur du genou. Un fusil venait de me cueillir et de m’empêcher de fuir. J'ai voulu me retourner et activer mon programme de combat, mais Merlin m'a signifié que mon corps n'était pas en encore près. J'ai juré dans ma barbe et senti une nouvelle douleur, mais cette fois, à l'arrière de la tête...

Je me suis une nouvelle fois réveillé. Les yeux embrumé et tout mon corps douloureux. Surtout l'arrière de la tête. On m'avait assommé, sûrement avec la crosse d'un fusil. J'avais était négligeant... Et mes instructeurs m'en auraient sûrement fait voir des vertes et des pas murs pour m'être fait avoir aussi facilement. J'ai rapidement canaliser ma respiration pour me calmer et retrouver mes esprits. Après quelques secondes de respiration rapide et bruyante, j'avais réussi à revenir pleinement à moi. Et les choses n'étaient pas au mieux...

J'ai voulu bougé mais je ne pouvais pas... J'avais les mains attaché à ce qui semblait être un poteau et qui me fendait presque littéralement le dos. Jetant un petit coup d’œil au alentour. J'ai vu que j'étais sous une tente. Le sol, constitué de bitume. Sûrement un campement de fortune que les soldats de la marine ont du monté pour gérer leur opérations, posté sûrement sur le quartier des docks, à en jugé par l'odeur de sel et de poisson qu'on pouvait sentir... Oui, nous étions près de la mer. C'est déjà ça, nous ne sommes pas encore sur un navire en route vers je ne sais quel prison. Impel Down peut être ? Ça serait amusant !

Mais rien de tout ça, à peine ai-je eu le temps de remuer un doigt de pied que un quelqu'un était déjà entré dans la tente. Peut-être qu'il y avait un troufion que je n'ai pas vu, encore trop embrumé par le coup sur la tête que j'ai pris tout à l'heure... Mais plutôt que quelques questions, comme je m'y attendais, c'est des grosses mornifles que j'ai récupérer. Comme quoi, j'aurais tué leur pote. Après quelques minutes de passages à tabac, j'avais la bouche rempli d'un mélange de sang et d'huile. Mais j'étais resté impassible et n'avais pas poussé un cri. Ce qui avait eu le don de les énervés. Ça et le fait que j'avais craché ce mélange sang-huile dans l'oeil d'un des soldats.

Le troufion avec le visage souillé par mon sang avait armé son poing et se préparait à m'en balancer un bien musclé, du genre qui te fait partir la tête sur le côté et tout. Mais quelqu'un est entré dans la tente et à bloqué sa main... A en juger par la qualité de son uniforme il s'agissait d'un officier, pas du petit sergent non non ! Un autre commandant avait été dépêche sur place, en plus de Shirow... Voilà qui n’arrangeait en rien mes affaires. Ça, et je ne savais pas où était cette chienne de traîtresse de fausse révolutionnaire. Elle pourrait me charger et tout me foutre sur le dos... Il faut dire que j'étais le responsable de la plupart des problèmes et qu'elle, elle n'avait rien fait... C'était de bonne guerre après tout !

_______________________________
503F276E-46EF-4D48-A510-5A82E3456899
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t277-projet-lazare-configuratio

Messages : 123
Fonction : Médecin
MessageSujet: Re: Quitter la galère ensemble [PV Lazare] [Fin de l'arc 1]  Mer 11 Mar - 21:49

— Quitter la galère ensemble —



« Citation »
Lazare × Mika Taylor


Recroquevillée sur son lit d'hôpital, où elle grimaçait à chaque morsure du désinfectant sur sa blessure dans le dos et sur sa jambe - même si elle s'était bien occupée de cette dernière - Mika sentait ses esprits revenir doucement, rappelés à l'ordre par le bienfait que lui procurait le chocolat chaud qu'on lui avait apporté. Le médecin finit de panser ses plaies avant de filer, laissant la place au commandant qui l'avait retrouvée ; il s'installa face à Mika, à califourchon sur une chaise, et demanda :

Je vais vous poser quelques questions, mademoiselle, j'espère que vous êtes en état d'y répondre. Tout d'abord, qui êtes-vous ? Que faites-vous ici ? Et que s'est-il passé ?

Mika avala une gorgée de chocolat chaud et répondit, presque mécaniquement :

Mika Taylor, je suis venue ici pour continuer mon tour des mers, commencé avec mes parents voilà bien longtemps, en solitaire. Quant à ce qu'il s'est passé...

Elle marqua une hésitation, comme si elle cherchait un souvenir des récents événements, mais elle fut sauvée par un soldat, qui entra en lançant au commandant :

Commandant Strong ! Le cyborg s'est réveillé, les hommes l'ont conduit dans une tente à part pour l'interroger vu qu'il a tué l'un des nôtres.

Très bien, nous allons lui rendre une petite visite. Miss Taylor, êtes-vous en état de me suivre ?

Mika hocha la tête et descendit de son lit doucement, avant de suivre les deux Marines jusqu'à une autre tente, avec un poteau dressé en son milieu. Était attaché audit poteau le cyborg qui avait tenté de la tuer, elle, parce qu'elle n'était pas du même camp que lui. Mika fronça légèrement les sourcils, puis reprit un masque neutre lorsque le commandant lui demanda :

Vous le reconnaissez, miss ?

Mika hocha la tête puis alla se placer à l'opposé du commandant, qui la laissa faire avant de lancer au cyborg :

Savez-vous qui je suis ? Qui êtes-vous ? Pourquoi avoir tué un de mes hommes ? Savez-vous ce qu'il s'est passé ici ?

Changement de cible ; qu'allait-il répondre ?

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t223-fiche-technique-de-l-alchi
Décurion
avatarDécurion
Lazare


Messages : 57
Fonction : Capitaine
MessageSujet: Re: Quitter la galère ensemble [PV Lazare] [Fin de l'arc 1]  Jeu 12 Mar - 11:04

Le commandent n'était pas entrée seul et comme en écho à mes pensées, la traîtresse à la noble de cause de la révolution, était là également. On lui avait demandé si elle me reconnaissait, elle avait répondu par un hochement de tête négatif. Elle n'avait aucune entrave, les gens ne devaient pas s'être rendu compte de ce qui elle était vraiment et elle ne tenait pas à briser sa couverture pour le moment. Soit, je n'avais aucun intérêt à la brise moi même. Mais je dois avouer que ça serait quelque chose d'assez amusant à voir. Tant sur sa tête que sur celle des marins qui venait d'arriver bras dessus bras dessous avec ceux qu'ils ont jurer de combattre.

Puis, le gradé c'était tourné vers moi, c'était à mon tour de subir l'interrogatoire, sauf que moi, il n'avait aucun doute sur qui j'étais. Un ennemie, c'était un fait. J'avais déjà un avis de chercher sur le coin de la tête aussi alors ça aussi, pour rester discret, c'est pas la meilleure des choses. Enfin, ils n'ont pas eu la présence d'esprit d'aller d'abord chercher de ce côté là voir si j'y étais. L'avantage c'est que la prime que j'ai et encore petite et de fait, les gens, avides d'argent plus que de servir, n'y prête pas attention. Ainsi, faisant aller mes épaules de droite à gauche. Et au pris d'un effort plutôt important, j'ai réussi à me relever.

Me voir bouger comme ça avait suscité la panique chez les soldats mais d'un simple geste de la main, le commandant les avaient remis au pas. Ainsi, il ne savait rien... Shirow n'avait sûrement pas encore fait son rapport à ses supérieurs. Trop pressés qu'il était d'aller voir ailleurs. Enfin, il ne pait rien pour attendre celui-là. Nos chemins se recroiseront sûrement et je lui apprendrais qu'il aurait cent fois mieux fait de me trancher la tête plutôt que de laisser le destin décidé de ma vie. J'ai visiblement une chance avec les mises à mort... Je suis celui qui est deux fois naît après tout ! J'ai tourné la tête vers le commandant, la chien de Tezuka s'étant mise hors de mon champ de vision. Ils sauraient tout bientôt et ces idiots n'avaient même pas fait attention aux armes que je pouvais avoir à l'intérieur de moi... Je n'avais qu'à attendre le bon moment pour m'échapper, ce n'était qu'une question de timing...

« - Je suis Connor « Lazare » Célène, ancien sergent de la marine, vétéran de Marinford... Déserteur et ressuscité. Déucrion au service de sa majesté Impérial William Dampier, le seul à se battre pour des valeurs qui le méritent ! Alors oui, je sais qui vous êtes, des idiots, des imbéciles, qui pensent servir une cause juste, qui pense « protéger & servir », mais qui au final, ne sont que les chiens d’intérêts particuliers, de jeux politiques, et des desideratas de parasites mondiaux, que vous nommez nobles. Quant à savoir ce qui s'est passé... Disons que j'ai fais la rencontrer d'un officier de la marine, le commandant Shirow, enfin s'il est bien commandant, d'après lui, c'était également un ancien des Chiper Pol, ces incapables... Et disons que les discussions se sont un peu... envenimés ! J'ai eu besoin d'attirer son attention, alors quoi de mieux qu'un petit incendie non ? Oh et si vous voulez une preuve de ce que je raconte, cherchez bien, je dois avoir une prime sur la tête. Pas grand chose hein mais ça devrait suffire je pense ! Faut vraiment faire tout le boulot ici ! »

Je l'avais sûrement ouverte un peu trop là. Et j'aurais sacrément mieux fait de fermer la gueule sur ce coup, mais bon, ce qui est fait est fait, on en peut revenir en arrière. Et je suis sur que ça va être particulièrement amusant de voir tout le monde démêler tout ça !

_______________________________
503F276E-46EF-4D48-A510-5A82E3456899
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t277-projet-lazare-configuratio

Messages : 123
Fonction : Médecin
MessageSujet: Re: Quitter la galère ensemble [PV Lazare] [Fin de l'arc 1]  Sam 14 Mar - 17:24

— Quitter la galère ensemble —




Lazare × Mika Taylor


La réponse du cyborg vint assez vite, montrant toute l'arrogance du personnage quand il déclara :

Je suis Connor « Lazare » Célène, ancien sergent de la marine, vétéran de Marinford... Déserteur et ressuscité. Déucrion au service de sa majesté Impérial William Dampier, le seul à se battre pour des valeurs qui le méritent ! Alors oui, je sais qui vous êtes, des idiots, des imbéciles, qui pensent servir une cause juste, qui pense « protéger & servir », mais qui au final, ne sont que les chiens d’intérêts particuliers, de jeux politiques, et des desideratas de parasites mondiaux, que vous nommez nobles. Quant à savoir ce qui s'est passé... Disons que j'ai fais la rencontrer d'un officier de la marine, le commandant Shirow, enfin s'il est bien commandant, d'après lui, c'était également un ancien des Chiper Pol, ces incapables... Et disons que les discussions se sont un peu... envenimés ! J'ai eu besoin d'attirer son attention, alors quoi de mieux qu'un petit incendie non ? Oh et si vous voulez une preuve de ce que je raconte, cherchez bien, je dois avoir une prime sur la tête. Pas grand chose hein mais ça devrait suffire je pense ! Faut vraiment faire tout le boulot ici !

La claque du commandant Strong partit tout aussitôt son discours terminé ; une claque pleine de rage et de haine, qui retentit pendant un moment dans la tente avant de s'évanouir dans le vent. Le commandant, sifflant de colère, répliqua :

— Pas d'arrogance avec moi. Tu aurais pu tuer des innocents, espèce d'inconscient ! Le commandant Shirow devait en effet se trouver ici, mais où est-il, alors ? Qu'en as-tu fait ?

Mika regarda Strong, puis Lazare, sans mot dire ; Shirow aurait pu tous les tuer, s'il l'avait voulu, mais il n'en avait rien fait. Bien au contraire, il l'avait presque sauvée, elle, en l'assommant juste avant de filer pour Dieu sait où. Le commandant remarqua sa gêne et lui lança :

— Si vous voulez sortir, miss, vous le pouvez. Même si j'aimerais entendre votre version de l'histoire, s'il vous plaît.

La jeune femme hocha la tête, inspira et répondit :

Comme je vous l'ai dit tout à l'heure, je suis venue ici seule, pour finir mon tour des mers sans ma famille et faire mes preuves. Quand je suis arrivée, il n'y avait rien de spécial à remarquer, j'ai voulu rejoindre la petite île qu'il y a pas très loin d'ici, juste pour voir ce qu'il y avait, et quand je suis revenue... Il y avait bien un commandant Marine du nom de Shirow, mais je n'ai pas souvenir d'avoir vu ce monsieur-là. Je me suis cachée de mon mieux, mais j'ai fini par recevoir un coup sur la nuque, puis le trou noir.

Elle essayait de minimiser le fait que Lazare était le seul responsable de la chose, et cela la surprit, même si elle ne le montra pas ; c'était pourtant un être méprisable, prêt à tuer ceux qui ne pensaient pas comme lui...


_______________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t223-fiche-technique-de-l-alchi
Décurion
avatarDécurion
Lazare


Messages : 57
Fonction : Capitaine
MessageSujet: Re: Quitter la galère ensemble [PV Lazare] [Fin de l'arc 1]  Jeu 26 Mar - 0:21

Comme je l'avais attendu, c'est une magistral claque qui est venu ponctué mon petit discours, du bruit mat et sec, de la chair rencontrant avec violence la chair. D'une main ganté, fouettant un visage d'un large mouvement circulaire. J'ai donc pas pu retenir mon cou, suivant le mouvement imprimé par le coup et envoyant au passage ma tête sur le côté. Arrachant à ma bouche et également à mes entrailles, cybernétiques et organiques, une important agrégat, de salive, de sang et de divers substances nécessaire au bon fonctionnement de mon corps.

Le projectile avait ainsi terminé sa course sur les murs de la tente de commandement, y imprimant une légère trace, virant doucement, à la longue couleur. Les nombreuses blessures que j'avais reçu lors de mon combat contre le commandant Shirow était encore loin d'être résorbé et mon corps a besoin de temps pour se réparer, de beaucoup de temps... Et il ne faudrait pas grand chose pour voir les larges balafres et les nouvelles cicatrices que cet officier supérieur avait imprimé sur mon corps s'ouvrir et se rappeler à mon bon souvenir. Le peloton d'exécution et la fusillade sommaire étant toujours une option qu'il pourrait envisager si jamais. Mais l'idée de passer un déserteur devenu révolutionnaire en cours martial et d'en faire un exemple devait être bien trop tentante ! Puis, quand il s'est mit à parler je n'ai cette fois si, pas pu retenir une rire, accompagné d'un regard ouvertement méprisant. Calmer tout de suite par un nouveau coup.

Il s'était, avant que je n'ai le temps de lui répondre, adressé à la petite chienne qui était resté dans le coin, silencieuse, impassible. Prenait elle du plaisir à me voir ainsi ? Non, elle n'aurait pas fait tout ça sinon. Elle aurait largement eu de quoi faire. Jouer les femmes éplorées, violées... Et profiter simplement du spectacle. Décidément, ces idiots qui ont choisi de s'éloigner des idées de sa majesté impérial et de la véritable révolution, le sont plus que ce que je pensais. Une dague dans la nuque est le plus beau des cadeaux que je pourrais leur faire. Ils n'auraient plus besoin de penser comme ça, pour ce qu'ils en font de tout façon... Allant même jusqu'à dire qu'elle ne m'avait pas vu ! Et cette fois, ne laissant à personne le soin de répondre, j'ai à mon tour pris la parle. D'une voix ferme et sèche. Imbibé autant d'ironie que de mépris.

« - Mais bien sûr que j'en ai tué des innocents pauvre idiot ! Les mouettes sont vraiment en manque de bras pour nommer des crétins pareils à des postes aussi important ! Dit moi, tu es là par copinage, ton père c'est quelqu'un et on t'a donné le poste ? Tu suces et en prime tu avales ? Ou tu l'as mérité, par le fer, le sable et le sang ? Enfin, j'ai toujours moins de mort sur la conscience que le gouvernement mondial. Le sommeil était quelque chose de relativement surfait, ma conscience ce porte plutôt bien ! Mais tes deux petits neurones devraient se connecter, pourquoi Shirow irait assommé une grognasse qu'il ne connaît ni d’Ève ni d'Adam ! Tu connais l'animal non ? Aller réfléchit l'affreux ! Pas trop non plus, tu vas te faire mal ! Mais tu peux voir quand même, qu'elle te monte un flan ! Elle essaie de m'aider ! Alors que j'ai voulu la buter ! C'est fou ça non ? »

Entre temps, la couleur de mes yeux a changé, passant d'un noir sombre et profond, à un orange vif qui n'avait rien de naturel. Il était temps de mettre un terme à tout ça, le spectacle n'avait que trop duré, il était temps de faire tomber le rideau ! Mais ça, personne n'en avait la moindre idée. Le fonctionnement de ce corps qui était le mien étant un mystère total pour les gens et pour moi en particulier... Oui, surtout pour moi, qui suis deux fois nait.

_______________________________
503F276E-46EF-4D48-A510-5A82E3456899
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t277-projet-lazare-configuratio

Messages : 123
Fonction : Médecin
MessageSujet: Re: Quitter la galère ensemble [PV Lazare] [Fin de l'arc 1]  Dim 29 Mar - 10:46

— Quitter la galère ensemble —




Lazare × Mika Taylor


Pour le moment, le manège de Mika semblait fonctionner. Jouer la jeune femme éplorée tout en tentant d'aider celui qui avait failli la tuer un certain nombre de fois, c'était un jeu dangereux mais qui plaisait à la jeune femme. Enfin, qui lui plaisait jusqu'à ce que l'imbécile de cyborg rétorque :

Mais bien sûr que j'en ai tué des innocents pauvre idiot ! Les mouettes sont vraiment en manque de bras pour nommer des crétins pareils à des postes aussi important ! Dit moi, tu es là par copinage, ton père c'est quelqu'un et on t'a donné le poste ? Tu suces et en prime tu avales ? Ou tu l'as mérité, par le fer, le sable et le sang ? Enfin, j'ai toujours moins de mort sur la conscience que le gouvernement mondial. Le sommeil était quelque chose de relativement surfait, ma conscience ce porte plutôt bien ! Mais tes deux petits neurones devraient se connecter, pourquoi Shirow irait assommé une grognasse qu'il ne connaît ni d’Ève ni d'Adam ! Tu connais l'animal non ? Aller réfléchit l'affreux ! Pas trop non plus, tu vas te faire mal ! Mais tu peux voir quand même, qu'elle te monte un flan ! Elle essaie de m'aider ! Alors que j'ai voulu la buter ! C'est fou ça non ?

Quel idiot... Mika se retint de justesse de lui en coller une, mais apparemment, le commandant était plus apte à la croire elle que croire le cyborg. Il ricana :

— Si tu avais tenté de la tuer, je pense qu'elle s'en serait souvenue, tu ne crois pas ? Bon, je crois qu'on en tirera pas davantage ce soir, nous allons le laisser mariner toute cette nuit. Mademoiselle, je vous invite à aller vous reposer, vous en avez besoin.

Puis il sortit, suivi de ses lieutenants, laissant Mika et le cyborg seuls quelques instants. Et la gifle qu'asséna la jeune femme sur la joue de Lazare aurait pu se faire entendre à des lieues à la ronde, tellement ça semblait résonner. Une gifle de vengeance, une gifle de colère, une gifle de tout ça mêlé étroitement. Une fois vidée de ces émotions, elle se pencha vers son oreille et siffla :

Si ça ne tenait qu'à moi, je partirais sur-le-champ, te laissant crever ici comme le chien que tu es. Et pourtant, JE vais te sortir de là. T'as intérêt à au moins me dire merci.

Tout en parlant, elle avait posé une main sur les liens de Lazare ; une fois son discours terminé, les liens étaient tombés, en partie brûlés. La jeune révolutionnaire se leva et quitta la tente, déterminée à quitter cet endroit au plus vite, seule ou avec l'autre. Même si, pour le coup, elle n'était pas sûre que rester avec Lazare soit une bonne idée.

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t223-fiche-technique-de-l-alchi
Décurion
avatarDécurion
Lazare


Messages : 57
Fonction : Capitaine
MessageSujet: Re: Quitter la galère ensemble [PV Lazare] [Fin de l'arc 1]  Ven 3 Avr - 15:16

La stupidité des officiers de nos jours étaient sans borne. De mon temps, moi simple sergent, jamais je ne me serais laissé avoir par ce genre de chose. L'histoire de la traîtresse ne tenait absolument pas debout et lui, il la buvait comme du petit lait. Une preuve nouvelle de l'avilissement de la marine et de sa perte de présence et d’intérêt pour ce qu'elle devrait protéger, les autres ! Il ni aura pas de solutions pacifique face à ce genre de comportement et cette perversion de l'ordre... Il ni a que sa majesté impérial pour changer tout ça, en rasant complètement ce gouvernement stupide, qui promeut les incapables et les incompétents !

Mais tout s'est expliqué dans la dernière phrase de ce commandent, il ne comprenait rien à rien. Un imbécile notoire. Qui visiblement, invité la jeune fille à aller se reposer, en sa compagnie, une supposition qu'on pouvait faire facilement. Ce qui expliquait également son étroitesse d'esprit. Une fois sortie, elle était resté quelques instants de plus, profitant de ma position pour m'asséner une gifle sonore. Ma tête avait de nouveau était projeté sur le côté et cette fois également, un peu de sang et d'huile sont arrivés dans ma bouche. Tout ce que j'ai fais, quand elle m'a demandé de dire merci, c'est de cracher à ses pieds. Si elle croit que j'avais besoin de son aide pour m'en sortir...

Elle avait brûler les liens avec son pouvoir étrange, laissant au passage une brûlure sur mes chairs. Que j'avais encaissé sans rien dire. Je n'étais plus à ça près après tout. Il était de faire un diagnostic rapide de mon corps. Profitant de ses instants de répit, la traînée avait quitté ma tente-prison. Je m'étais replié en moi même, communiant avec Merlin. Mon corps avait subit des dommages sérieux, mais j'en avais de nouveau percé les limites. Dans la complexe architecture cybernétique composant nos esprits, mêlés, j'avais découvert, en parti grâce aux nombreuses réparations que mon corps à dû subir, l’accès à de nouveau programme, un tout nouveau monde...

Mais tout ça, ça serait pour plus tard. Il fallait d'abord trouver un moyen de sortir de ce camp. Réfléchir calmement... C'est ça dont j'avais besoin. Je ne dois pas me laisser emporter par ma colère et ma rage envers, aussi bien la marine, que cette petite conne de révolutionnaire. J'avais de quoi m'en sortir seul. Me concentrant alors sur ma respiration pour réfléchir... Il ne fallait déjà pas que je reste détaché en plein milieu de la tente et je ne pouvais pas non plus sortir par la grande porte. Je me suis donc rapproché du mur du fond, prenant soin d'attendre quelques instants, devinant tant bien que mal à travers la toile si je pouvais voir quelque chose. Puis, activant mon programme Mordred, j'ai fais sortir deux petites lames de mes poignets et j'ai alors découpé un petit passage dans la toile.

Une fois dehors, il fallait ensuite éviter les patrouilles dans un premier temps. Comme je l'avais pensé, nous étions près du port. Un bon point... Longeant alors les murs provisoires du campement, j'ai réussi à éviter in-extremis une patrouille en me jetant derrière un empilement de caisse et de tonneau. Il me faudrait trouver une embarcation, une barque ou n'importe quoi d'autre. Mais avant, je pense que rendre une petite visite à ce commandent stupide, serait une bonne chose, une lame dans sa nuque, serait un service rendu à l'humanité entière après tout !

_______________________________
503F276E-46EF-4D48-A510-5A82E3456899
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t277-projet-lazare-configuratio

Messages : 123
Fonction : Médecin
MessageSujet: Re: Quitter la galère ensemble [PV Lazare] [Fin de l'arc 1]  Sam 4 Avr - 11:13

— Quitter la galère ensemble —




Lazare × Mika Taylor


Mika n'était pas spécialement prête à rester dans cet endroit davantage. Plus vite elle partirait, mieux elle se sentirait. Et quelque chose lui disait que si elle ne se magnait pas maintenant, ce serait extrêmement compliqué de partir comme si de rien n'était.

Marchant le plus tranquillement possible le long du quai qu'elle avait fini par rejoindre, elle se mit en tête de trouver une embarcation, qu'elle achèterait probablement, au début sans se douter qu'elle était suivie. Après dix minutes, elle finit par ressentir une présence oppressante dans son dos, et elle accéléra sans se retourner, faisant mine d'avoir trouvé son bonheur dans une embarcation d'apparence solide et habituée aux voyages en mer. Mais au moment où elle allait héler le propriétaire du bateau, une main ferme l'attrapa au poignet, et une voix masculine, inconnue de la jeune femme, lui souffla à l'oreille :

Viens avec moi, tu n'es pas en sécurité ici.

Il entraîna Mika à sa suite, l'emmenant dans un dédale de ruelles qui s'éloignait du quai principal avant d'atterrir dans une espèce de petite cabane au bord de l'eau, en effet loin du quai et du camp provisoire de la Marine. Mika demanda pendant que son "ravisseur" vérifiait que tout était bien fermé :

Qui êtes-vous et que me voulez-vous ?

Du calme, ma beauté, je t'aide. Je suis un simple civil, mais j'ai bien vu que toi, tu n'étais pas du côté de la Marine, alors je t'aide. C'est un bateau que tu veux ?

Euh... exact, je suis prête à donner le prix si nécessaire.

J'vais pas te vendre mon bateau quand même, j'en ai besoin pour vivre ! Par contre, tu peux payer ton voyage, je vais au Cap des Jumeaux pour y trouver, j'espère, des poissons dignes de ce nom.

Dites-moi votre prix et je vous paye tout de suite si on peut partir le plutôt possible...

La prochaine marée est dans deux heures, on a le temps. Mais si tu y tiens, tu peux commencer à te planquer dans le bateau, personne ne t'y trouvera ici.

Mika remercia le bonhomme, qui lui indiqua la sortie derrière laquelle se trouvait son bateau, et s'empressa d'aller y attendre la marée. Sans se douter que les deux prochaines heures ne seraient pas du tout de tout repos.


_______________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t223-fiche-technique-de-l-alchi
Décurion
avatarDécurion
Lazare


Messages : 57
Fonction : Capitaine
MessageSujet: Re: Quitter la galère ensemble [PV Lazare] [Fin de l'arc 1]  Mer 29 Avr - 18:38

Les mouvements des hommes étaient incessant et il était par conséquent, très difficile pour moi de circuler normalement. Surtout que, à peine quelques minutes après mon départ, l'alerte avait été donné et le camp, complètement verrouillé. Voilà qui s'ajoutait à la liste de mes difficultés. Merde... J'avais commis une erreur et j'aurais dû préparer quelque chose pour couvrir ma disparition, mettre le feu à la tente qui aurait dû me servir de prison aurait été la solution parfaite. Me faire passer pour mort... Le fait qu'on met promis une nuit de tranquillité ne m'a pas incité à être sur mes gardes et à faire preuve de la prudence habituel qui aurait été la mienne !

J'avais donc quitté les caisses derrière lesquelles je m'étais cachés pour me rapprocher de la mer. Le camp ayant été installé sur le porc, près des docks et des quais. Je n'ai mis longtemps à le rejoindre et c'est à ce moment là que l'alarme a été donné. Je me suis donc jeté sous les quais, longeant les docks par en dessous. C'était une zone sombre, puante et sale. Une bonne partie des ordures déversés dans le port venait échouer ici. L'ombre du soleil couchant me permettant de distinguer les soldats patrouillant le long du quai.

Attendant encore un peu. La nuit venait de tomber. C'est le moment que j'ai choisi pour sortir de ma cachette. Montant doucement la rambarde qui me séparer du quai. Un soldat se trouvait là. Je me suis alors délicatement glissé dans son dos. Attrapant son cou et l’enserrant entre mes bras et les tordant dans un même mouvement, tout en me baissant. Le seul bruit qui venait alors de retentir c'était le craquement de la nuque du soldat que je venais de tuer. J'ai alors fait glissé le cadavre de là d'où je venais et j'en ai profité pour changer de vêtement, prenant ainsi son uniforme. Glissant mes affaires dans un sac que j'avais trouvé non loin de là, le glissant entre des roches. Ainsi déguisé, j'ai pu me déplacé, en faisant profil bas dans le camp.

Le commandant avait élu domicile au sommet du phare. Voilà que j'avais appris en arpentant le camp. Mais l'entrée était gardé et il en voulait pas être dérangé. Peut-être qu'il avait fait sa petite affaire avec la traînée de Tezuka... En tout cas, il était de me devoir de me mêler à cette histoire. J'ai donc rejoint une fois de plus le bord de mer, jetant l'uniforme que j'avais volé dans l'eau et revêtant mes vêtements. Je me suis alors doucement laissé glissé dans l'eau pour faire le moins de bruit possible et j'ai remonté la jeté pour arrivé de l'autre côté du phare. Fouillant dans les nouveaux programmes que j'avais débloqué... J'ai trouvé quelque chose d'intéressant !

En effet, en plus des modifications cybernétiques qu'a subit mon corps, il a également subit de nombreuses améliorations biotechnologiques. Merlin m'indiquant le chemin dans la complexe arborescence des programmes de mon esprit. J'ai alors trouvé, dans le programme Graal, une application capable de répondre à mes besoins du moment, même si, l'utiliser maintenant bloquerai l'accès à d'autre programme plus utile pour le combat. Tant pis... Il fallait que je le fasse. Une fois activé, mes yeux prenant leur habituel couleur orangé. J'ai réussi à grimpé le phare aussi lisse et trempé soit île sans le moindre problème. Mes mains étant devenu semblable à celle des lézards, équipés de centaines de petits crochets pour me permettre de m’accrocher à ce mur aussi facilement.

Une fois arrivé tout en haut, la lumière du phare rendant difficile la fin de l'escalade, mais j'avais couvert mes yeux sans problème d'un filtre bloquant la lumière. J'ai donc simplement ouvert une des fenêtre du phare et trouvé l'accès à l'escalier vers la chambre du maître des lieux. Une fois devant, j'ai pris une profonde inspiration et défoncé la porte d'un coup de pied. Ce n'était pas avec la fille avec lequel je m'attendais à le trouver qu'il était... Non... Mais avec un garçon... Trop petit pour être honnête... Il n'a qu’eut le temps de remonter son pantalon. Et le garçon, de filer. Que la lame avait déjà tranché net sa gorge. Je l'ai alors regardé glissé et s'écrouler par terre, dans son propre sang. Je l'ai regardé mourir avec plaisir. Puis, arrachant un bout de son uniforme, que j'ai trempé dans le sang, j'ai dessiné un Kraken sur le mur, le symbole de sa majesté impérial. L'alerte était donné sur ma présence dans la tour, le temps que je termine le dessin... Il ne me restait plus qu'à partir en vie maintenant... Le plus dur reste à faire en somme !

_______________________________
503F276E-46EF-4D48-A510-5A82E3456899
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t277-projet-lazare-configuratio

Messages : 123
Fonction : Médecin
MessageSujet: Re: Quitter la galère ensemble [PV Lazare] [Fin de l'arc 1]  Ven 1 Mai - 10:30

— Quitter la galère —



« Citation »
Lazare × Mika Taylor


Les deux heures qui séparaient Mika de son départ de cette maudite île ne furent pas tranquilles ; bien que cachée dans le bateau, en attendant la marée, elle ne pouvait s'empêcher de retenir sa respiration et de rester immobile lorsque, par plusieurs fois, elle entendit des Marines qui couraient avec une magnifique synchronisation en criant, paniqués :

— Un intrus dans la tour ! Il a assassiné le commandant !

Et ce même refrain pendant deux heures, les soldats cherchant partout le responsable, que Mika devina comme étant le cyborg de l'autre révolution, Lazare. Décidément, il pourrait tuer n'importe qui, ce fou furieux...

Elle sursauta lorsque la bâche sous laquelle elle s'était réfugiée se releva, révélant l'homme qui l'aiderait à quitter l'île, un peu inquiet et curieux :

T'as une idée de ce qu'il se passe ici ? J'ai dû croiser au moins trois patrouilles de soldats complètement paniqués avant de revenir ici.

Le commandant a été assassiné, et je crois savoir par qui... C'est bientôt, la marée ?

D'ici quelques minutes. Rassure-toi, tu seras bien loin quand les Marines te rechercheront... Je finis de remplir le bateau avec ce dont j'ai besoin et on y va.

La jeune femme esquissa un sourire de remerciement et attendit qu'il ait fini son office pour sortir un peu la tête : elle voyait bien l'eau de l'océan monter doucement, grâce au pilier de vérification du niveau de l'eau, et d'ici quelques instants, elle pourrait enfin quitter cet endroit pour commencer un nouveau départ.

Elle dut patienter quelques minutes encore, mais quand elle entendit le pas du bonhomme sur le pont du bateau, elle sortit complètement de la bâche et apprécia l'air marin remplir ses poumons : une nouvelle page allait s'écrire, mais uniquement quand elle serait loin de cet endroit. En espérant que Lazare ne vienne pas jouer les trouble-fête.


_______________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t223-fiche-technique-de-l-alchi
Décurion
avatarDécurion
Lazare


Messages : 57
Fonction : Capitaine
MessageSujet: Re: Quitter la galère ensemble [PV Lazare] [Fin de l'arc 1]  Ven 1 Mai - 12:07

Les soldats sont arrivés dans la tour quand j'avais terminé le dessin. Je n'avais pas d'autre échappatoire dans la tour... La fenêtre dans la chambre du commandant était trop petite pour que je l'emprunte. Je n'avais d'autre choix que de passer par l'escalier et remonter par là d'où j'étais venu et... sauter dans l'eau de cette hauteur. Enfin, si j'étais bien sûr capable de passer les soldats qui se bousculait à l'entrée de la demeure de fortune de celui qui les avait jadis commandé. Peut-être savait-il pour ce qu'il était en train de faire quand je l'ai trouvé, peut-être pas. Ce n'était pas mon problème et ce n'était pas pour ça que je l'ai tué ! C'était un obstacle à la révolution et surtout, nous avions tout les deux un compte à régler, une affaire personnelle !

Je me suis alors mis en position de combat, attendant les soldats. Les fusils sont passés les premiers, j'ai juste eu le temps d'activer le programme de protection, soulevant, sous ma peau, d'épaisse plaque de céramique, qui résistèrent sans aucun problème aux impacts de balles voulant me tuer. Le problème, c'est que ce programme demandé énormément d'énergie et que je ne pourrais pas en utiliser d'autre avant un petit moment... Mes yeux reprenant leur noirceur habituel, il était temps de faire ça à l'ancienne. Sans artifice, sans mon corps... Utilisant l'entraînement et de la maîtrise de mon corps, de mon ancien corps...

Inspiration... un premier soldat sort son sabre et veut me frapper d'un coup de taille. Expiration... Je fais un pas en avant, dévie de l'axe de l'attaque son bras tenant l'arme avec mon propre bras Inspiration... Je frappe alors directement deux coups rapides et direct dans son flan. Expiration... Je viens cueillir sa tête de mon bras qui avait dévié son sabre. L'envoyant au tapis directement. Deux autres étaient alors entré mais n'avait pas eu le temps de dégainer leur sabre et venait directement au corps à corps. Leur mouvement n'était bien coordonnée et c'était du pain béni pour moi ! Inspiration... Le premier des deux veux me frapper d'un crochet en plein visage. Je fais donc un petit pas sur le côté. Expiration... Je dirige alors son poing droit dans le visage de son partenaire et dans le même mouvement, lui fauche les jambes d'un bon coup de pied.

C'était le moment donc pour tenter une sortie, le nombre des soldats les empêchant de pleinement rentrer dans la pièce. Avançant à mon tour dans cette entrée. Je me suis jeté sur le premier soldat, les deux pieds en avant. Faisant ainsi reculer le plus gros de la troupe. Puis , une fois au sol, roulant vers l'avant pour passer cette fameuse porte et me retrouver devant les soldats justement. Me relevant et préparant à courir l'un deux m'a alors attrapé par la nuque. Mettant un pied en arrière, gardant le dos droit, j'ai réussi sans problème dégagé mon cou et donc, pouvoir reprendre ma course le long des escaliers avec les gardes derrières moi. Ils auraient pu, en se coordonnant, venir à bout de moi sans problème, mais leur avantage, celui du nombre, avait jouer contre eux et en ma faveur. La chance souris à ceux qui servent sa majesté impérial il faut croire...

J'ai donc monté les marches quatre à quatre. Le phare était toujours allumé et j'avais juste assez de quoi alimenter mon programme de protection des yeux et pas encore celui pour pouvoir tranquillement escalader le phare... Ce qui signifiait qu'il n'y avait pas d'autre alternative possible que celle du saut ! J'ai donc pris mon élan, les soldats à quelques centimètres de moi et simplement sauté dans la vide... J'avais bien sauté, pour ne pas faire un plat lors de ma chute dans l'eau mais malgré ça, c'était une expérience plutôt difficile à vivre. Le choc avait été brutal et j'avais failli perdre tout mon souffle et ne pas pouvoir remonter. Mais nous n'étions pas encore très loin de la côté et j'avais réussi à touché le fond, déjà malgré tout, profond de quelques mètres. Tapant alors du pied pour remonter. Je me suis mis à nager dans la direction opposé à celle du phare, ne m'aventurant pas en eau trop profonde. On ne sait pas ce qu'on peut y trouver et je pense pas être assez fort pour affronter encore ce genre de créature. Mais il y avait un navire marchand sûrement sur le départ. Utilisant mon canon à eau pour me propulser dans l'eau. J'ai réussi à y arriver avant le départ, m'y glissant donc discrètement j'avais trouvé mon taxi pour la prochaine île... La chance souris donc aux audacieux !

_______________________________
503F276E-46EF-4D48-A510-5A82E3456899
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t277-projet-lazare-configuratio

Messages : 123
Fonction : Médecin
MessageSujet: Re: Quitter la galère ensemble [PV Lazare] [Fin de l'arc 1]  Ven 1 Mai - 19:50

— Quitter la galère —




Lazare × Mika


Assise au bout du bateau, Mika attendit que le bonhomme finisse de préparer son navire avant de larguer les amarres, juste au moment où la marée arrivait et emportait avec ses allers-retours de vague tous les bateaux qui n'étaient pas amarrés au quai. Le bonhomme hissa les voiles, juste au moment où un vent salutaire se levait pour les porter en haute-mer : et c'est parti ! Et pas l'ombre d'un Lazare pour semer le bazar sur le bateau...

Mika alla rejoindre celui qui venait de la sortir d'un sacré guêpier en souriant. Celui-ci se présenta enfin :

Django, à ton service ma belle. A qui ai-je l'honneur ?

Mika. Merci de m'aider.

Django sourit et tint la barre pendant quelques instants, avant de la confier à la jeune femme :

J'vais chercher de quoi grignoter, tu veux bien la tenir s'il te plaît ?

Heureusement pour elle qu'elle avait appris à piloter un bateau. Mika acquiesça en souriant, et vnt prendre la barre pendant que Django allait se terrer dans la cale pour chercher un peu de nourriture. En l'attendant, elle regarda de temps en temps autour d'elle pour apprécier la beauté de la mer et soupira :

Bon, vais avoir du boulot en arrivant... J'espère que je n'aurais pas de difficulté à trouver un navire une fois arrivée à Red Line...

Un bruit suspect se fit entendre à cet instant, attirant son attention. Le bruit venait du côté du navire, apparemment dans un des canots de sauvetage qui y étaient accrochés. Fronçant les sourcils, la jeune femme attendit que Django revienne, les bras chargés de charcutaille et de quelques légumes en conserve, pour lui dire :

J'ai entendu du bruit, je crois qu'il y a un passager clandestin dans le canot de sauvetage, là.

Bouge pas, je vais voir.

Et il alla vers le canot que lui désignait Mika, prenant soin de prendre au passage un harpon pour tâter la bâche avant de la soulever. Qui donc jouait les clandestins ?


_______________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t223-fiche-technique-de-l-alchi
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Quitter la galère ensemble [PV Lazare] [Fin de l'arc 1]  

Revenir en haut Aller en bas
 

Quitter la galère ensemble [PV Lazare] [Fin de l'arc 1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quitter la galère ensemble [PV Lazare] [Fin de l'arc 1]
» Mais qu'est-on allé faire dans cette galère ?
» LE POUX VOIR EST SI DOUX ..JE PREFERE D ETRE ALLENDE OU LIEU DE LE QUITTER...
» Faisons des trucages tous ensemble
» RETRAITE , QUITTER LC POUR INDÉTERMINÉ... TOUJOURS PEUT ETRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece New Order :: Zone RP :: Grand Line :: Autres Iles :: Mutaïto Island (Arc I)-