AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un Début Mouvementé [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bunny Boy
avatarBunny Boy
Zacchus


Messages : 33
MessageSujet: Un Début Mouvementé [Libre]  Mar 24 Fév - 15:07




Cap Des Jumeaux !
Le Phare Hanté !





------------------------------------------------------------------------------------------------------------
...Cette Scène Se Déroule Tout Juste Après Le Départ De Drum Du Lapinou...
------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Précédemment Zack avait du quitter le Royaume de Drum de manière inopinée. En effet les habitants de Drum étaient devenus totalement fou et incontrôlable. Sans doute irrité, agacé et fatigué par les attaques incessantes des lapins des neiges dans leur quotidien ces derniers avaient décidés de faire retomber toute leurs frustrations et leurs violences sur ce pauvre Homme-Lapin qui n’avait rien demandé. L’amalgame avait été très vite fait et un drame s’en était suivit. Zacchus avait du fuir pour ne pas tomber sous le joug de la rage humaine. Il avait réussit à gagner du temps grâce à son père adoptif : Le vieux médecin Geas. L’un des plus respectés dans le royaume. Celui-ci avait fait barrage pour permettre au lapin de quitter l’île à bord d’un navire marchand dans lequel le mangeur de carotte avait embarqué de manière incognito en se faufilant entre les caisses de bois pour finalement s’engouffrer dans l’une d’elles. Quittant le large horizon enneigé, le lapin ne pouvait retenir ses larmes quant au fait héroïque de son père adoptif qui n’avait pas hésité un seul instant à faire sacrifice de son corps et de sa réputation. Les habitants avaient-ils assassinés Geas ?


♥ ♠ ♣ ♦


Impossible de le savoir dans l’immédiat. En tout cas, le lapin espérait profondément que son père adoptif humain s’en soit sortit. Le navire marchand allait dans une direction que Zack ignorait totalement. Il se contentait de rester dans cette caisse humide en bois, ayant comme seule compagnon l’obscurité, l’humidité et de la marchandise. Plus précisément de la nourriture. Pas la plus succulente car il s‘agissait de chou-fleur. Rien de bien transcendant pour se faire la dent, mais pour un lapin ce n’était pas réellement gênant après tout. Ne sachant pas ou le destin l’amènerait il survivrait en mangeant des choux-fleurs pendant tout le trajet tout en rationnant celles-ci puisqu’il ne savait pas combien de temps il allait voyager. Sans parler du fait qu’il était assez stressé d’être découvert dans cette caisse de bois. Son allure d’homme-lapin était assez inédite, même du jamais vu. Les hommes-poissons étaient connus et le commun des mortels pouvaient se faire à l’idée qu’il existait de tel créature, mais quand était-il d’un homme-lapin ? Allait-il subir la même violence que sur Drum ? Ce même racisme ? Beaucoup de question auxquels Zack n’aurait aucune réponse pour le moment.


♥ ♠ ♣ ♦


Après s’être nourrit convenablement, le Lapinou allait pouvoir se reposer en piquant un somme bien mérité. Histoire de se ressaisir après cette tragédie. Il devait se remettre de ses émotions pour aller de l’avant et trouver un moyen de retourner à Drum pour savoir ce qui était advenu de son père adoptif.  Bref, sombrant peu à peu dans le monde des rêves, le navire marchand percé les flots. On pouvait entendre une activité humaine intense, entre les rangements des  caisses de bois, les discutions ici et là sans parler du travail logistique fait pour le navire. De temps à autre le lapin était réveillé en sursaut et ce dernier se rendormait aussitôt. Et ce fut ainsi pendant dix jours consécutifs. Un sale moment à passer, certes de courte durée mais terriblement pénible pour un lapin tel que Zack habitué au grand air. Dans cette caisse étroite les membres du Lapinou s’étaient ankylosés. Son pelage blanc sentait le chou-fleur et son estomac commençait à gronder, signe qu’il devait immédiatement déféquer sous peine d’exploser littéralement. L’homme-lapin faisait tout pour se retenir mais cela devenait intenable.  


♥ ♠ ♣ ♦


C’est alors que quelque chose venait d’arriver. Dans un bruit sourd on pouvait entendre le navire se craqueler de toute part. Le grincement du bois strident ne signalait rien de bon. Puis soudainement de l’eau s’infiltrait peu à peu dans le navire, Zack bien évidemment ne voyait rien dans sa caisse et ne savait pas du tout ce qu’il se passait. En réalité le navire après dix jours de voyage venait de terminer son parcours. Et durant ce parcours le navire devait repasser par Reverse Mountain là ou les courants des quatre mers des Blues se rejoignaient en un seul point pour former une cascade renversante en un point culminant de la montagne qui s’y trouvait. L’une des entrées les plus connus pour entrer dans Grand Line mais l’une des plus périlleuses également. L’équipage de marchand avait perdu le contrôle du navire et c’est ainsi que le bateau s’encastra violemment contre la paroi de la montagne. Se brisant en deux, la caisse dans laquelle se trouvait Zack s’était éjecté pour retomber en pleine mer dans les flots. Juste en bas de la montagne à la fin des courants violents de la cascade. La caisse se brisa en mille morceaux au premier contact avec l’eau, libérant violemment Zack du bois qui le contenait.


♥ ♠ ♣ ♦


Les choux-fleurs l’avaient accompagnés dans la chute, ceux-ci sombreraient profondément sous les flots tandis que le lapin s’était mit à nager pour retourner à la surface. Ses deux pattes-arrières puissante étaient un avantage certains pour la nage. Au loin il aperçut la rive d’une terre. Il s’agissait du fameux Cap des jumeaux. Le Lapinou pouvait même y distinguer un phare aux allures délabrés et abandonnés. Sans attendre ce dernier ne tarda plus à se rendre sur la terre ferme pour finalement s’allonger sur celle-ci et souffler un bon coup en respirant et en expirant à vive allure pour se remettre de ce choc soudain. Sans le savoir il avait franchit Renverse Mountain en fracas, mais bien vivant. La chance était pour le moment de son côté. Après avoir reprit son souffle et ses esprits le lapin se redressa en restant assit au sol et en scrutant la mer. Il pouvait voir déjà les planches déchiquetés du navire ainsi que tout un tas de marchandise éparpillés là juste devant lui. Il y avait également le cadavre de l’équipage du navire. Un accident tragique qui faisait partit des aléas récurrents de Grand Line.


♥ ♠ ♣ ♦


Le lapin n’avait pas le temps de s’apitoyer sur le sort de ces hommes. Il devait d’abord penser à sa survie. Il se leva et regardait attentivement ce qui flottait sur les eaux. Il aperçut une caisse pleine de nourriture diverse et varié et un peu plus loin il aperçut quelques vêtements et surtout ce qui l’avait encore plus attiré : un log pose. Sans attendre Zack replongea dans l’eau pour aller repêcher ce qui allait l’aider dans sa survie. Il avait saisit le Log Pose qu’il avait enroulé dans quelques vêtements mouillés. Puis il se dirigea cette fois-ci vers la caisse de nourriture qu’il avait poussé avec sa force surhumaine jusqu’à la rive. Il jeta le log pose enroulé de vêtement sur le sol et avait fait monté la caisse de nourriture sur la terre ferme. Le lapin scrutait encore une fois l’horizon afin de voir ce qu’il pouvait prendre encore. Mais rien de bien intéressant et puis les débris du navire commençaient totalement à se dissiper maintenant sous les eaux. Le Lapinou soupira, totalement blasé par sa situation il donna un franc coup de pied à la caisse. Ne contrôlant pas sur le coup sa force égalant celle des hommes poissons il brisa le bois qui contenait la nourriture. Nourriture qui tomba au sol pour se mélanger à la poussière.


♥ ♠ ♣ ♦


Soupirant une nouvelle fois il se pencha vers la nourriture pour l’engouffrer totalement une traite. Grimaçant du fait qu’il y avait un gout de terre il arrêta de mâcher pour avaler le tout. Tirant la langue pour ensuite cracher, le lapin se dirigea vers le bord de l’eau et abaissa ce qui lui servait de pantalon pour maintenant….chier. Il pouvait enfin se libérer, ses yeux exprimé un soulagement évident. Voilà une chose de faite, l’animal pouvait maintenant réfléchir calmement. Il n’avait aucun navire ni aucun autre moyen de quitter cette terre paumé. Il se dirigea vers le tas de vêtement mouillé et enroulé pour déplier le tout et saisir enfin le Log pose. Zack connaissait bien cet objet qu’il avait pu étudier dans les livres. Le log pose était en bon état et il devait se recharger à présent. Dans tous les cas Zack pour le moment n’irait nulle part. Il déposa le Log pose au sol à côté de la caisse de nourriture et se dirigea maintenait vers le phare abandonnée afin de l’examiner. Il trouverait peut être quelque chose ? Sur le chemin le lapin pouvait apercevoir des bouteilles de rhum éparpillées au niveau du sol. Un équipage avait du faire une halte par ici (référence au passage de l’équipage des Sea Wolves et de leur escale ici).


♥ ♠ ♣ ♦


Il continua sa route sans d’avantage s’attarder sur ce détail pour finalement arriver au pied du phare. Le bâtiment maritime avait une allure macabre, comme-ci il était hanté hormis le fait qu’il était dans un piteux état. D’autant plus que la nuit commençait peu à peu à se dessiner au large ce qui accentuait encore plus cette ambiance d’horreur. En s’approchant de plus en plus le Lapinou pouvait sentir ses sens qui s’émoustillaient. Il sentait quelqu’un ou quelque chose qui l’observait. Zack ferait alors usage de son odorat supérieur à celle des humains à l’aide de son museau pour tenter de palper une quelconque odeur qui lui indiquerait quelque chose. Une légère odeur pestilentielle pouvait se faire ressentir depuis l’intérieur du phare tandis que le soleil était en train de se coucher. Esquissant un léger sourire en coin l’homme lapin sortit de la poche de son pantalon délabré une carotte-cigarette qu’il s’empressa de mettre à la bouche. Par un frottement simple et vif de la griffe la carotte se mit à émettre une épaisse fumée orange. Cet effet était du à un composé chimique qui permettait d’allumer cette carotte si particulière. Une cigarette bio spéciale lapin.



« Apparemment il  y a de la vie dans ce phare-bunny…Je n’aime pas trop qu’on épie mes faits et gestes-bunny. Qui que tu sois, j’arrive-bunny ! »



Disait-il confiant avec son tic du langage si particulier qui faisait qu’à chaque fin de phrase il ne pouvait s’empêcher d’y accoler le terme « Bunny ». Sans se faire attendre, carotte-cigarette au museau ce dernier s’engouffra dans le phare alors que la nuit venait maintenant de tomber. Poussant la porte de sa force surhumaine, Zack pouvait entendre les grincements macabres de cette dernière. Une fois à l’intérieur du phare on ne pouvait quasiment rien distinguer. Il faisait extrêmement sombre et pourtant le Lapinou se sentait toujours autant observé. Y avait quelqu’un, quelque chose ou une force surnaturelle qui vivait dans ce phare abandonnée ? Impossible de le savoir pour le moment, notre lapin des mers allait devoir s’engouffrer plus profondément dans ce taudis pour en apprendre d’avantage. Une folle nuit allait peut être commencé.



♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣


© By ZakuS-Sama, so don't touch !



_______________________________


Dernière édition par Zacchus le Mer 25 Fév - 14:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sergent
avatarSergent
Ben Grant


Messages : 84
Fonction : Navigateur
MessageSujet: Re: Un Début Mouvementé [Libre]  Mer 25 Fév - 5:40

-La musique... dans la peau ! Tu-tu tu tu tudu ! ♪

Ben donna un coup de la paume de la main pour ouvrir la lourde trappe. Chantant en choeur avec les voix, il n'avait pas entendu le fracas du navire sur Reverse Mountain et encore moins l'inconnu arrivé. Il y a quelques heures de cela, il avait été envoyé en mission récupérée des champignons vénéneux sur la basse-cote du cap des jumeaux. Ce faisant, il avait fait la rencontre d'une bande petite bande de gens et notamment d'une sabreuse à la chevelure de feu. Une voix suggéra qu'elle aimait les flèches et les bonhommes de neige. Surtout ceux qui ne savent rien. Parce qu'il faut faire attention, c'est vieux les showmen. Ça infiltre le monde durant chaque hiver, ça écoute les conversations et espionne tout le monde, tout ça en restant « sagement » debout.

-Ouais, ouais, la bonne excuse !

Personne ne disait qu'ils se déplaçaient la nuit quand personne ne les regardait. Ou que leurs nez en carotte changeaient de place. Les salauds ! Bon, ce n'était pas aussi effrayant que les anges pleureurs, ces foutues statues mais quand même. Pourquoi les gens avaient peur des pirates quand il y avait des FOUTU BONHOMES DE NEIGES ESPIONS.

-Heureusement qu'ils n'ont pas de mémoire. Ils ne savent rien. Sinon, ils ne s’appelleraient pas tous John Snow.

Sérieusement, qui était assez idiot pour s'appeler comme ses congénères alors qu'ils se ressemblaient tous? Une voix suggéra qu'il s'agissait de clone et que donc, logiquement, ils avaient tous le même nom, étant la même personne. Le fils Grant pouvait y voir une certaine logique mais cela n'aidait pas à les différencier. Peut-être était-ce fait exprès? Pour mieux les envahir !

Toujours était-il qu'il avait rencontré la jeune rousse qui devait être super fan de tout ça. Les goûts et les couleurs, ça ne s'explique pas. Au mieux, on peut les juger avec un air hautain. Ce qu'il ne manquait pas de faire dans le noir de la cave poussiéreuse où il se trouvait. Suite au départ du petit groupe et de l'adoratrice des hommes de neige, le sergent s'était bite ennuyé à attendre l'arrivée de sa compagnie. Résultat, il s'était mis à de nouveau parler avec les voix siégeant dans sa tête. Oui, même celle se prenant pour un cheval. Ce n'était pas facile, il l'admettait volontiers.

-Je l'admets volontiers.

Ce faisant, il avait, comme souvent, courut après sa propre queue tel un petit chien ayant trop d’énergie et pas assez de cellule grise. Résultat, il était revenu sur ses questionnements quant au nom du lieu. Un bout de rocher pourrit au pied d'une barrière montagneuse, recouvert de champignon vénéneux sur les bas-côtés et possédant un courant ascendant. Parce que sinon le mur était trop facile à escalader pour les sauvageons. Du coup, qui appelait ce lieu où trônait un seul phare délabré le « cap des jumeaux » ?

-Encore un coup des snowmen.

Le marine grogna alors qu'il sortait de la trappe souterraine. Il en était venu à l'idée qu'il devait y avoir un autre phare, caché cette fois. Le vrai, celui en parfait état et rempli de scientifique observant tous les nouveaux arrivants à l'aide de vitres sans tain et de den den mushi vidéo. Surement qu'ils viraient un à un les passants qui restaient un peu trop longtemps.

-Si vous voulez virer Roger, taper 1. Si vous voulez que Roger viole Samantha, tapez 2. Si vous voulez taper Roger, prenez un bâton.

Tout en grognant dans sa barbe qui n'existait pas, le jeune homme remonta les marches en bois, ce dernier craquant sous son poids. Le fait de n'avoir trouvé qu'une cave vide et vieille avait mis ses nerfs en boule. Le fils Grant devait avouer qu'il s'y attendait un peu, si tout le monde pouvait trouver le second phare comme ça, il aurait été découvert il y a bien longtemps. Peut-être même que sa théorie quant à un phare souterrain sous le premier était toujours bonne, juste qu'il était tout autour de la cave et que l'entrée devait être autre part.

-Je l'avoue.

Ses yeux s'accoutumèrent à la pénombre du rez-de-chaussée tandis qu'il balançant sa toile pilée et attachée à un bâton lui servant de sac à travers la pièce. Un bruit attira enfin son attention. Était-ce un cri? Était-ce une brindille? Était-ce une chèvre faisant du karaté et se transformant en chaussette zombie? Un pirate ananas supernova peut-être? Ben décida de l'appeler Ryry, qu'il existe ou non. Une des voix déclara que cela ressemblait plus à un bruit de verre qui se casse.

-HAHA ! ENFIN !

Oui ! Ça y était ! Il avait trouvé la vitre teintée ! Les scientiflics devaient se trouver derrière, le hasard et le bâton ayant brisé l'illusion, il avait enfin trouvé la porte d'entrée au complexe souterrain ! Alors certes, il n'avait pas la CS Flash mais qu'importe ! Qui a besoin d'une Coquille Salée de toute façon? Certainement pas le lapin géant qui était non loin et auquel Ben ne faisait pas du tout attention. Franchement, des lapins, on en a tout vu. Encore cela serait un lapin-garou qui se transforme en papillon les sois de pleine lune... Le fait qu'il faisait plus ou moins une taille humaine ne le dérangeait pas plus. Non... ce qui l'ennuyait était l'absence de vitre brisée. Au lieu de ça, il n'y avait qu'un tas de vêtement mouillé et d'un log pose en miettes.

-Rhaaa...ils sont bons...ils sont très bon.

En effet, clairement, la direction de secret Cap Story avait pris des mesures pour éviter la fuite des candidats. Ou découvrir l'envers du décor. Peut-être était-il même en combine avec les bonhommes de neige? C'était un complot planétaire ! Mais que faisait Superman? Probablement toujours en train d'essayer de comprendre qu'il fallait mettre le slip par-dessous le pantalon bleu... Déçu, le sergent se tourna vers le nouveau joueur. Quel pouvait être son secret? Était-il de la tribu jaune de l'autre côté de l'île? Il ne gagnerait pas l’épreuve de confort, non ! Ben ne le laisserait pas manger l’œil d'autruche aussi facilement ! En attendant... il pouvait toujours la jouer ami-ami pour mieux observer la compétition. Une compétition en forme de lapin géant.

-Yo. je m'appelle Ben. Tu cherches Alice? Elle est partie par-là.


Si vous voulez que Ben viole le lapin avant de taper Alice, taper 5.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bunny Boy
avatarBunny Boy
Zacchus


Messages : 33
MessageSujet: Re: Un Début Mouvementé [Libre]  Mer 25 Fév - 14:31




Cap Des Jumeaux !
Le Phare Hanté !





Merde…En entrant dans ce phare à l’allure hantée, le lapin pouvait entendre des voix. Ils étaient plusieurs à première vue selon lui. Une conversation à peine audible et qui n’avait absolument aucun sens. Puis peu à peu une silhouette pouvait se distinguer dans la pénombre. Un humain ! Immédiatement la première chose que fit le lapin était de reculer doucement tout en écoutant les paroles sans sens de cet homme. Il avait l’air complètement givré puisqu’il était seul. S’il était seul c’est qu’il se parlait à lui-même ?

♥ ♠ ♣ ♦

A lui tout seul il avait l’air d’être une incohérence sur patte. Zack fronçait les sourcils en voyant l’humain se rapprocher de lui. Etait-ce lui qui le guettait depuis tout ce temps ? Difficile à croire il était si bruyant et si expressif. Mais le pire était là, en balançant son sac de bonne fortune qui était attaché à une sorte de bâton, l’inconnue inattendue avait par la même occasion brisé le seul log pose qui pouvait permettre au mangeur de carotte de se diriger en mer. Agacé il en avait mangé sa carotte-cigarette.

♥ ♠ ♣ ♦

Il se dirigea ensuite vers le log pose brisé afin de l’examiner, histoire de voir si il était possible de réparer la chose tout en bousculant au passage l’humain qui lui avait adressé la parole en disant s’appeler Ben. Puis demandant ensuite si ce dernier recherchait Alice, il lui avait indiqué par la même occasion la direction sans attendre une quelconque réponse de la part du lapin. A ce moment précis le lapin était devenu comme hypnotisé. Ses yeux avaient pris la forme inquiétante d’une spirale cartoonesque. Comme-ci le seul prénom d’Alice évoqué avait chez Zack actionné une sorte de réaction instantanée cachée dans son subconscient lié à ses racines profonde de son statut animalier de lapin.

♥ ♠ ♣ ♦

Totalement hypnotisé, tel un zombie Zack se mit à courir sur ses quatre pattes pour se diriger vers la trappe dans laquelle Ben avait pu accéder pour remonter jusqu’ici. Il allait tout bonnement partir à la recherche d’Alice et pourquoi pas rejoindre le pays des merveilles ? Après avoir ouvert la trappe il sauta pour tomber dans la cave totalement insalubre, poussiéreuse et fermer ne donnant accès sur rien. Ne débouchant donc sur rien, le lapin jaillit d’un saut pour retourner au rez-de-chaussée en bousculant de nouveau au passage Ben toujours hypnotisé. Il en avait même perdu son tic verbal.



    « Oh ! Par mes moustaches, je suis en r'tard, en r'tard, en r'tard !
    En r'tard, en r'tard, J'ai rendez-vous quelqu' part !
    Je n'ai pas l' temps de dire au r'voir !
    Je suis en r'tard, en r'tard !
    Une fête ou quelque chose de ce genre m’attend !
    Je ne peux pas attendre !
    Non, non, non, non, non, non, non,
    Quelqu'un m'attend !
    Vraiment, c'est important !
    Je n'ai pas le temps de dire au revoir !
    Je suis en retard, en retard ! »



S’écria-t-il, devenu complètement fou en se dirigeant cette fois-ci à toute vitesse vers les marches qui menaient au sommet du phare. Apparemment une fois que le prénom d’Alice était évoqué, le lapin ne pouvait s‘empêcher de rentrer dans cette transe hypnotique et inexplicable. Remontant les escaliers à toute vitesse laissant seul Ben en bas qui allait peut être le suivre…ou pas ? Zack était arrivé au sommet du phare pour finalement tomber devant un long drap blanc troué accroché à un porte manteau bancal et brisé au niveau du pied. Très vite l’amalgame avait été fait et le lapin hypnotisé croyait faire face à un fantôme. Il s’arrêta net devant le drap blanc inanimé et virevoltant légèrement au gré du vent, tandis que le clair de lune venait renforcer cette image horrifique. Ce qui allait produire chez Zack une frayeur immédiate donnant suite à une réaction cartoonesque.




Ses yeux étaient littéralement sortit de leurs orbites suivit d’un cri terrifiant venant clamer sa peur. Ce choc émotionnel soudain l’avait ramené à la réalité. Il n’était plus sous l’effet de cette hypnose inexpliqué. Zack ne se souvenait strictement de rien, seulement de Ben et du fait que son log pose avait été brisé. Il ne semblait pas conscient du fait que le prénom « Alice » le faisait immédiatement plongé dans une hypnose profonde appelait aussi « Syndrome D’Alice Au Pays Des Merveilles ». Il ne s’expliquait pas non plus pourquoi est ce qu’il s’était retrouvé au sommet du phare devant ce drap blanc troué. Durant tout ce temps, Ben l’avait sûrement suivit jusqu’au sommet afin d’assister à ce spectacle grotesque. Il avait l’air du genre à apprécier tout ce qui avait un rapport avec la folie ou même la curiosité. Après avoir reprit ses esprits, Le lapinou se retournerait pour s’adresser maintenant à Ben sur un ton assez remonté :


«Ben, c’est ça-bunny ? Enfoiré d’humain, t’as pété mon log pose-bunny ! Mon seul moyen de pouvoir naviguer en mer vient d’être réduit à néant-bunny…Comment est ce que tu compte me rembourser-bunny ? »


Son tic verbal « bunny » était de retour, signe de normalité chez lui. Le lapin de mauvais poil n’était pas du tout content. Pour calmer ses nerfs, il avait sortit une carotte-cigarette de sa poche pour tirer dessus après l’avoir mit au niveau de sa bouche. Les poings serrés, il comptait se faire rembourser son log pose. Mais prudence, ce Ben devait être assez imprévisible, il pouvait aussi bien se la jouer cool ou se la jouer violent. D’autant plus que Zack n’avait pas eu une bonne expérience avec les humains depuis son départ de Drum. Comment allait réagir Ben ? Baston ? Arrangement ? Réaction WTF ? Avec un fou et un homme-lapin au même endroit tout était possible. En tout cas cette rencontre inattendue allait faire de l'éclat au cœur de cette nuit.




♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣


© By ZakuS-Sama, so don't touch !



_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sergent
avatarSergent
Ben Grant


Messages : 84
Fonction : Navigateur
MessageSujet: Re: Un Début Mouvementé [Libre]  Sam 28 Fév - 16:01

Ben se fit rentrer dedans non pas une mais deux fois. Heureusement pour lui, ce n'était pas très violent et l’inconnu semblait pour le moins perturbé. Ce qu'il pouvait haïr les fous. C'était vraiment la pire espèce. Manquaient plus que des schizophrènes entendant des voix. Les voix étaient d'ailleurs d'accord, applaudissant les pensées tournant dans l'esprit du jeune homme. Mais... mais cet homme lapin était marrant. Intéressant même. Un peu de la même manière qu'on ne peut s’empêcher de ralentir et regarder un accident, le sergent Grant regarda la créature courir partout, descendre, remonter, parler, le bousculer.

-Merci.

Puis recommencer et partir à l'étage. Étage que le marine n'avait même pas vu. C'était pourtant logique, un phare était construit en hauteur pour éclairer au loin. Tellement obnubilé par l'idée de la cachette secrète et du second phare, il en avait même oublié le premier. Caché en public. C'était ingénieux et il avait fallu un lapin fou à lier pour le trouver ! Bien entendu, les producteurs et autres membres de la CIA des phares secrets ne l'entendaient pas de cet avis alors quand Ben entendu l’inconnu crier, son âme de justicier répondit en écho.

-J'arrive mon lapin !

Le soldat effectua un grand coup de pied dans le vide. L'espace d'un instant, rien ne se passa. Puis une ligne bleutée se mit à se dessiner sur le plafond avant de carrément couper celui-ci en deux. Le rankyaku continua ainsi sa course, séparant le phare en deux parties de plusieurs mètres de haut, créant un large espace que Ben utilisa pour grimper en trois sauts bien maîtrisés et atteindre le premier étage. Dans sa tête, les voix criaient aux meurtres, à la vengeance. Personne ne touchait Lapin sans leur accord ! Ils allaient tous payer ! Fuck Alice ! Fuck la CIA ! Fuck les chaussettes zombies ! Pas Ryry par contre. Ryry est tranquille.

Debout sur le plancher du premier étage d'une moitié de phare à la limite de s'effondrer, le lapin finit par reprendre ses esprits. Mieux, il était sain et sauf. Nul doute que tous les assaillants aient fui la queue entre leurs jambes dès qu'ils avaient vu le sergent à l’œuvre. Pas de doute également que pour avoir une queue entre des jambes et attaquer un lapin, ils devaient être des assassins renards. Ben ordonna à sa voix secrétaire, Judith de son prénom de noter tous les indices car il faudrait faire un rapport et les poursuivre plus tard. En attendant Lapin accaparait son attention. Précisément, il semblait vouloir l'engueuler alors qu'il venait d'être sauvé. Probablement un lapin macho qui refusait toute aide extérieur. Il devait s'appeler Rocky ou Kempachi. Le soldat l'écouta bien sagement, souriant de manière béate au toujours inconnu alors la majeure partie du phare tenait plutôt bien.

Probablement que les centaines d'années à ne pas avoir été entretenu avaient finit par développer des plantes et des toiles d’araignées tenant le tout en place. Ou alors c'était les producteurs qui avaient mis de la colle Uhu. Une partie de l'étage où ils étaient cependant commençait à émettre de drôle de bruit grinçant. Était-ce un roc? Était-ce un pic? Était-ce un cap? Que disent les voix... c'était une péninsule! Ou peut-être juste un vingtième du phare en lui-même, juste un petit bout de grenier avec son sol de bois, sur lequel se tenait un lapin et un fou. Il commençait doucement mais sûrement à tomber sur le côté. Bientôt, il serait dur de tenir sur le plancher qui penchait de seconde en seconde. Ben ne doutait pas que, pour le lapin, cela devait avoir des allures de fin du monde, de Ragnacarottes sont cuites. Probablement que dans cet Armageddon, il imaginerait le phare s'effondrer totalement.

-La ruine est en train de tomber en ruine....

Le marine pouffa à sa petite blague sous les félicitations des voix tandis qu'une d'entre elles notait les paroles du lapin pour les transmettre à l'humain qui lui servait de patron. Ce qui ne tarda pas à arriver tandis que l'animal se mettait à dévorer une carotte ou...la fumer?

-Hey c'est vachement sympa ça, c'est bon? Et comment tu l'allumes sans feu? Tu sais que les briquets ça existe?

Ben sentit son centre de graviter commencer à être mis en danger par le plancher continuant à prendre des degrés de plus en plus grands. Il se pencha de quelques centimètres en arrière pour contrebalancer la gravité et rester à peu près stable. Affichant toujours un grand sourire et ne quittant pas la carotte magique des yeux, il fouilla dans les poches de son manteau.

-Ho, ne t'inquiètes pas. Nous dans la marine on utilise des Navy Pose. Comme ça !

Le jeune homme sortit un petit carré avec neuf couleurs différentes et toutes mélangées en de plus petits carrés. On pouvait déplacer les carrés verticalement comme horizontalement, le but du jeu était de mettre chaque « grand côté » du carré de la même couleur et plus tout à fait mélanger. Rubis Skube de son vrai nom, il tenait plus du jouet ou de l'instrument de torture que de l'appareil de navigation. Mais quand vous êtes fou et avaient cinquante voix qui racontent n'importe quoi en permanence, tout semble prendre sens dans votre monde particulier. Ben jeta l'objet en l'air en direction du lapin pour lui donner.

-Attrape !

Le sol devenant trop penché pour tenir dessus, le marine n’attendit pas son reste et sauta au sol. Les deux parties du bâtiment finirent par se détacher totalement, transformant la ruine navale en une encore plus ruine navale de rocher, d'acier et de poussière. Une des voix précisa qu'au moins comme ça, la direction de Secret Cap Story serait obligée de sortir faire le ménage. La parfaite occasion pour se jeter dessus et les tabasser à coup de SMS surtaxé selon une autre voix. Peu importaient ce qu'était un SMS. Ça devait faire super mal vu la super-taxe. Entendant le lapin dans son dos, le soldat finit par se retourner, toussant légèrement dans le nuage de poussière ambiante.

-Tu sais, les voix trouvent pas ça très poli de ne pas dire son nom. Pas sympa mec. Pas sympa. Alors qu'en plus je te sauve de ninja renard assassin ! T'imagine ils auraient fait des boules de chakra et des girafes en éclaires? Bon ok, ça aurait été super fun à voir mais c'est dangereux tu sais?

Il disait beaucoup "tu sais" et il le savait.


Dernière édition par Ben Grant le Mar 17 Mar - 20:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bunny Boy
avatarBunny Boy
Zacchus


Messages : 33
MessageSujet: Re: Un Début Mouvementé [Libre]  Sam 28 Fév - 23:50




Cap Des Jumeaux !
Le Phare Hanté !





Deux folies sur pattes se faisaient maintenant face. Juste avant que Ben arrive à la hauteur du Lapinou, la tour avait été soudainement littéralement tranchée en deux. On pouvait entendre le vacarme provoqué par les grincements de pierre. Cette prouesse ne pouvait qu’être l’œuvre de ce fou de Ben qui par la suite par quelques sauts successifs se présentait devant Zack avec panache et charisme. Le lapin restait quant à lui impassible tentant de camoufler sa surprise. Pour trancher aussi aisément ce phare, Ben devait être un redoutable adversaire qui cachait encore bien d’autres atouts dans sa manche. Le lapin était à la fois anxieux et excité de voir autant de zèle chez un humain. L’amusement avait pris la place de l’agacement et de la colère, le lapin ne pu s’empêcher d’esquisser un petit sourire en coin en harmonie avec le mouvement de sa carotte. Non pas de confusion il ne s’agissait pas de son entrejambe. N’est pas chaud lapin qui veut en cette situation délicate et impromptue.

♥ ♠ ♣ ♦

Le plancher du premier étage vacillait de part en part  dans l’une des moitiés du phare. Ce bougre ni était pas allez de main morte, et c’est ainsi que de ce chaos était né…une blague…drôle…très drôle que voici : « La ruine est en train de tomber en ruine ». Le lapin ne pu s’empêcher de laisser un rire étouffé s’échapper de son museau en n’en faisant presque tomber sa carotte-cigarette alors que de secondes en secondes tout le bazar menacé de s’écrouler d’un instant à l’autre. Ben attira ensuite son attention sur la carotte-cigarette de Zack. C’est vrai qu’il était étonnant de voir un tel bijou technologique entre les mains d’un casanier des terriers tel que lui. Sans attendre le Lapinou allait faire part de son invention avec fierté et noblesse. Il était manifestement plutôt honoré de voir que son joujou pouvait attirer l’œil d’un humain. Tirant sur ca carotte-cigarette pour dégager une nouvelle fois une fumée orange il s’écria :


« Je l’ai appelé la « Carotte-Cigarette »-bunny ! Une invention de mon cru qui révolutionnera un jour le monde des prairies vertes-bunny. Avec son gout de carotte sucrée les chèvres me les « jalouses » comme dirait un certain Tsu-bunny. Et puis je n’ai pas besoin de feu parce que ce truc et totalement bio-bunny. La classe pas vrai-bunny ? »


Après avoir vanté le mérite de son invention avec orgueil et arrogance, Zack pouvait sentir le plancher basculer de l’avant tout en s’effondrant vers le bas de l’autre bout du plancher. Tout comme Ben, Zack avait à son tour basculé vers l’arrière afin de faire contre poids et gagner du temps. A croire que l’on pouvait assister à une vraie épreuve de Koh Lanta tandis que Ben lui fouillait dans la poche de son manteau pour finalement sortir un objet aussi hors sujet que la carotte-cigarette de Zack dans un moment aussi périlleux. De là ou il était le lapin pouvait apercevoir un carré coloré, une sorte de jouet pour adulte ? Le lapin n’en avait aucune idée, c’était la première fois qu’il voyait ce truc. C’est alors que ce qui devait arriver, arriva. Le sol bascula totalement en se penchant à l’extrême pour finalement s’effondrer sur lui-même. Dans le feu de l’action Ben avait réagit le premier en jetant le carré coloré qu’il avait dans la main en direction du lapin.

♥ ♠ ♣ ♦

Zack avait saisit l’objet dans sa main touffue et blanchâtre puis exécuta un bond impressionnant dont lui seul avait le secret en tant qu’homme-lapin. S’extirpant de la zone de danger tout comme Ben l’avait fait d’ailleurs, les deux parties du phare s’effondreraient définitivement mettant ainsi fin à la vie du bâtiment naval qui avait fait son temps dorénavant. La ruine de colonne devint un champ de ruine étalé lamentablement en la présence des deux fous, l’un humain et l’autre animale. En ce moment précis le Cap Des Jumeaux n’avait jamais eu autant d’originalité en son sein. Ben avait repris la parole en expliquant que les voix avaient établis un comité d’urgence pour sévir sur le cas du lapin qui n’avait pas été polis pendant que Zack lui tout en écoutant, s’amusait avec son nouveau joujou. Il avait rapidement compris le système du Rubis Skube et il était littéralement à fond dedans. Il décida ensuite de ranger son nouveau passe-temps dans la poche de son manteau. Une fois cela fait il saisissait sa carotte-cigarette pour la balancer en direction de Ben.


« Attrape-bunny !! »


Un échange en bonne et due forme. Un Rubis Skube contre une carotte-cigarette, c’était équitable du point de vue d’un lapin.  Cependant les choses allaient très vite tourner au vinaigre. Malgré cette sympathie inattendue qu’il avait à l’égard de ce fou de Ben, il n’avait pas pour autant oublié son log pose brisé. Assez rancunier et au vu de son mauvais caractère cela ne pouvait déboucher que vers un conflit. D’autant plus qu’après avoir tranché le phare en deux, Zack avait l’irrésistible envie d’affronter cet humain barjot. Son instinct animal lui dictait purement et simplement de défendre son territoire provisoire. Claquant sa nuque et prenant un air décontracté le lapin s’était mit soudainement à sautiller sur place comme pour s’échauffer. Il avait décidé de régler ce malentendu de la manière la plus traditionnel chez les humains « les poings ». Mais avant de faire preuve de sauvagerie, le mangeur de carotte allait faire une dernière fois preuve de civisme et de politesse en donnant enfin son nom :





« Tu peux dire "aux voix" d’aller se faire foutre-bunny ! Moi c’est Amghar Zacchus et pour les intimes c’est Zack-bunny ! Mais pour les patients c’est Doteur Zacchus et aujourd’hui mon patient c’est toi-bunny. »



« Tout le monde sait que les ninjas renards assassins ne sont qu’une légende-bunny, oui le fruit inceste des théories du complot les plus absurdes-bunny. Je vais définitivement t’ausculter pour soigner ta pathologie psychologique-bunny. CARO-RO-RO-RO-RO-ROTTE !! »


La messe avait été dite suivit d’un rire plus qu’étrange et encore plus insolite que la personne qu’il était : « CARO-RO-RO-RO-RO-ROTTE !! » Les « RO » se disaient «LO » (LO(L) ?). Ce rire qui n’avait aucun sens était la conséquence directe de son addiction très sévère aux carottes. Mais c’était avec panache et un certains style qu’il avait déclenché les hostilités. Le lapin s’abaissa au niveau du sol pour ramasser tranquillement des pierres de la taille d’une cerise au cœur des décombres des ruines du phare. Il allait préparer tranquillement sa première offensive et en face Ben ne comprendrait surement pas pourquoi ce dernier ramassait-il des pierres. Après avoir ramassé une bonne dizaine de pierre, le lapin chuchota sournoisement en esquissant un sourire malsain et sadique : « Bunny Flingue-Carotte ». C’est alors que dans un déchaînement vif et soudain il s’était mit à balancer les pierres en usant de sa force surhumaine d’homme-lapin, égalant largement celle des hommes poissons en comparaison.

♥ ♠ ♣ ♦

Les pierres fuseraient en direction de Ben à pleine vitesse et à pleine puissance. Exactement le même effet d’un tir de fusil mais lancé en rafale les unes après les autres. Le lapin avait délibérément attaqué Ben pour régler son conflit avec lui et se venger de la mort fortuite de son log pose que le destin lui avait laissé suite à son naufrage. Il était aussi très curieux de savoir comment est ce que cet humain avait pu découper en deux le phare sans arme, sans sabre ni rien. Zack voulait savoir si les humains étaient capable d’une telle chose lui qui dans sa campagne froide n’avait jamais eu l’occasion de combattre qui que se soit. Quoi qu’il en soit le combat venait d’être engagé pour le plus grand malheur du Cap Des Jumeaux. Deux fortes personnalités s’opposaient. Lapin Déganté VS Humain Barjot. Il espérait que l’humain ne se défile pas, cela faisant bien longtemps que le Lapinou voulait tester ses propres capacités et rien de tel que de le faire sur l’un de ses patients dans son « bloc opératoire » qui était symbolisé par le monde qui l’entourait. Après « La Maison Dans La Prairie », place à « La Tuerie De La Prairie » entre deux figurants originaux.


Spoiler:
 





♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣ ♥ ♠ ♣


© By ZakuS-Sama, so don't touch !



_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sergent
avatarSergent
Ben Grant


Messages : 84
Fonction : Navigateur
MessageSujet: Re: Un Début Mouvementé [Libre]  Mar 17 Mar - 20:52

-Ho c'est gentil !

Ben attrapa la carotte encore fumante et pleine de bave du lapin humanoïde, un grand sourire sur son visage. Jamais on ne lui avait fait de cadeau si merveilleux ! Bien sûr, plusieurs voix débattirent sur l'emploi du terme « merveilleux » pour un bout de légume sale et salivé mais leur propriétaire les congédia d'un geste mental de la main. Malheureusement, il ne put contempler son présent plus longtemps car Zacchus s'était mis à avoir une crise d'hystérie. D'étranges sons sortaient de sa bouche, comme s'il avait un bout de sa carotte coincé dans la gorge. Le marine tenta bien d'observer le légume qu'il avait en main mais il ne lui semblait pas y avoir de manque dans la constitution orange et vert de l'aliment. Peut-être le lapin avait-il avalé sa salive de travers et, remontant dans le nez avant de descendre dans les poumons en faisant une pause dans les intestins, il s'était étouffé?

Dans tous les cas, le lapin avait les yeux exorbités et continuait à faire cet étrange bruit. Ro-ro-ro-ro et ainsi de suite. Une voix suggéra que peut-être voulait-il dire « regarde ! Un oiseau papillon des mers est en train de manger le phare ! ». Cela avait peu de chance toutefois car, pour ça, il aurait fallu que le poisson soit en quête contrecarra une autre voix. Mystère et boule de gomme. Le sergent leva bien la main pour prendre la parole et demander plus d'explication. Est-il lui, en quête ? Après tout, il avait enlevé un petit bout du phare et on l'avait envoyé chercher des champignons sur le cap des jumeaux. Si ça ce n'était pas une quête, qu'en était-ce?

-À part tuer tous les poulets démoniaques du village, ça on sait tous que c'est une quête.

Mais peut-être était-ce une fausse quête? Un piège pour tuer les aventuriers, les nains et les trolls farceurs? Comme à la porte de Baldur où, quand tu attaques une vache, tous les soldats niveau Chuck Norris, soit quarante six plus l'infini venait vous tabasser à coup de bâton. Il n'y avait plus qu'à recommencer le jeu. Et quel jeu? Le jeu de la vie. Là où tout était possible. Ben ne comprenait pas grand-chose à tout ça. Il faut dire que les habitants de Baldur étaient spéciaux. Des Zindiens qui vénéraient une vache céleste mais autorisait les viols dans les bus sur les nones de soixante-cinq ans. Il croyait également à la réincarnation et l'idée que, lorsqu'on mourrait, on pouvait recommencer sa vie mais sans objet ni expérience.

-Le « riboute » qu'ils appelaient ça.

Un nom bizarre. Probablement aussi bizarre que ce peuple et cette ville de fou. Une voix suggéra qu'en folie, Ben s'y connaissait mais elle se fit conspuer par le reste de l'assemblée schizophrène. C'était comme le fight club, il y avait des choses dont on ne parle pas. Un peu comme les quêtes en fait. Ou l'état des lapins hystériques. Une fois son étouffement passé, Zacchus s'était mis à ramasser des pierres. Probablement qu'il voulait les avaler pour mieux digérer comme les vaches. Il allait sûrement regarder les trains des mers passé après. Pourquoi pas? Cela devait être une expérience tellement enrichissante qu'il voulut même en donner au marine, lui lançant quelques items. Un gars sympa, conclurent les voix finalement. Même s'il n'avait pas voulu donner son nom.


Malheureusement, le bout découpé du phare finit sa chute sur l'animal et les cailloux.



-NAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAN ! LAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAPIN ! Pourquoi ?! Pouuuuuuuuuuuuuurquoi ?!


Ben ne put retenir ses larmes. Le cœur aussi brisé que les os de ZAC-bunny, il cria sa détresse à s'en briser la voix. Le marine courut vers son pauvre ami qui lui avait tant fait de cadeau, plaçant ses mains sur le minuscule bout d’édifice qui faisait à peine plus que la taille d'un humain. C'était tellement pas de chance ! Comme si... comme si... comme si le destin avait voulu le tuer. C'était toujours les meilleurs qui partait les premiers et toutes les voix ne purent que hocher d'assentiment. Levant un poing rageur vers le ciel, l'homme aux cheveux d'argent cria sa rage face à un tel retournement de situation. Un coup de théâtre précisa une voix. Reposant son front sur l'arme fatale inattendue, celle sans Melanie Gibson, la fameuse marine qui traînait en duo avec un contre-amiral qui était « trop vieux pour ses conneries, le jeune homme continua à pleurer la victime.

Mais encore une fois, le hasard ou la communion des planètes ne voulut pas qu'il se repose. Entendant des bruits de pas dans son dos malgré ses pleures et son nez en train de couler, le membre de l'armée de la mouette se retourna. S'essuyant les yeux de la manche, il se moucha avec grand bruit dans un petit papier de soie avant de lever les yeux vers la fille venant d'arriver. D'où? Il n'en savait rien. Pourquoi? Là, il avait plus d'idée. Peut-être avait-elle entendu le passage de la faux mortuaire.

-Tu n'aurais pas vu un squelette avec un large manteau et une capuche noire? Probablement une faux dans le dos. Il a tué mon ami le lapin.

Le marine jetait un regard vengeur sur le cadavre dissimulé de Zacchus. S'il pouvait mettre la main sur la faucheuse, il lui ferait connaître le pouvoir de la justice. Ou celui des soldats de Baldur. Bon. Il n'avait pas de bâton mais... mais... mais il avait toujours la carotte que lui avait offerte l'homme-animal. Comme un totem à garder en souvenir. Une urne contenant tous les bons moments des quinze minutes passés ensemble. Une sorte d'horreur de l'amitié en avance rapide. Cependant, la voix secrétaire l'engueula pour oublier ses manières quand il s'était adressé à la brune inconnue.

-Ha. Salut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 123
Fonction : Médecin
MessageSujet: Re: Un Début Mouvementé [Libre]  Sam 21 Mar - 22:41

— Un Début Mouvementé —




Ben Grant × Mika Taylor


Mika avait quitté  Mutaïto Island voilà quelques jours, échappant de justesse à la mort et assistant à ce qui fut son baptême du feu aux côtés de la résistance ; le représentant de son nouveau chef avait été assassiné et elle s'était battue pour lui, pour sauver l'honneur. Maintenant, elle n'aspirait qu'à une chose, se reposer avant de partir à la recherche de ses compagnons révolutionnaires, en espérant trouver un équipage assez vite...

Posant les pieds au Cap des Jumeaux, là d'où elle était partie, elle se surprit à regarder s'il n'y avait pas le bateau familial encore au port, et ressentit une pointe de déception quand elle se rendit compte qu'il n'était plus là. Ses parents avaient dû partir de leur côté depuis longtemps... Elle marcha donc tranquillement vers le phare, qui avait perdu une partie de son corps d'ailleurs, gardant ses maigres affaires sur le dos. L'endroit était un peu trop mort à son goût, mais bon, elle faisait juste une escale, après tout...

En arrivant, elle fut accueillie par un jeune homme aux cheveux longs et blancs, vêtu d'une veste noire, qui lui lança, les yeux rougis par les pleurs :

Tu n'aurais pas vu un squelette avec un large manteau et une capuche noire? Probablement une faux dans le dos. Il a tué mon ami le lapin.

Puis, se rendant compte qu'il en oubliait les bonnes manières, il la salua. Mika hocha la tête pour le saluer à son tour et répondit :

Suis désolée pour ton ami le lapin... Mais non, j'ai pas vu de squelette avec un large manteau et une capuche noire et une faux dans le dos. Ceci dit, c'est comme ça qu'on imagine la Mort... T'as vu la Mort frapper ?

Là, pour le coup, ça l'intriguait. Un mec qui avait le culot de se grimer en une image de l'esprit des hommes, fallait le faire quand même. Elle croisa les bras et regarda le jeune homme avant de reprendre :

Au fait, j'm'appelle Mika, et toi ?

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t223-fiche-technique-de-l-alchi
Sergent
avatarSergent
Ben Grant


Messages : 84
Fonction : Navigateur
MessageSujet: Re: Un Début Mouvementé [Libre]  Sam 4 Avr - 20:30

Ben courut vers la jeune fille pour l’attraper. Il la secoua avec force sans s'en rendre compte tandis que les voix criaient dans son esprit que cela ne se faisait pas ou hurlait tout simplement car elles aussi étaient en choc. Lapin était perdu. Disparut à tout jamais. Il était une victime de plus de l'horreur du destin. Un simple jet de dé et un échec projetait quelqu'un dans les griffes froides, acérés et rachitique de la faucheuse.

-Oui ! Oui la mort !

La mort noire ! À la manière d'un participant à un jeu Den Den Mushi télévisé, une voix cria le seul type de réponse qu'elle connaissait. Des gouttes perlèrent aux coins des yeux du sergent avant de tomber en des ruisseaux ininterrompus sur ses joues. Baissant la tête, abattu, il laissa tomber ses pleures toucher le sol rocheux sans rien faire que tenir les épaules de Mika. La secrétaire dans la tête du Grant tenta bien de lui remonter le moral et si elle réussit se fut que de quelques degrés seulement. Faisant un effort, le jeune homme s'essuya les yeux de sa manche, libérant la fille en face de lui de son emprise.

-Ben Grant. Sergent Ben Grant techniquement. Désolé que tu aies eu à me ainsi j'ai... j'ai perdu un ami très cher que j'ai rencontré il y a trente minutes.

C'était terrible. Pauvre Zacchus, disparut si jeune. Le dicton disant que les meilleurs partaient en premier était bien vrai. Une des voix argua que, s'ils partaient en premier c'étaient qu'ils étaient en fait le plus faible. Donc pas les meilleurs. L'idée mise du baume au cœur fragile du marine. S'il était si faible qu'un bout de phare pouvait l’écraser et le tuer alors, il était voué à mourir sous peu. Grand Line n'était pas le cimetière que des pirates.

-Ce lieu déserté est bien peuplé depuis les dernières heures. Je crois que le monde en a été vexé et a voulu revenir à son état plus naturel alors il supprime les intrus.

Ben pouvait s'en sortir, il était un marine après tout, son corps était une arme de choix mais qu'en était-il de la pauvre et frêle Mika? Elle n'avait même pas de nom derrière lequel se protéger. Pourquoi avait-elle dû venir se jeter dans la gueule du loup, signer son acte de décès sur un rocher miteux, arrivé d'une route passant au-dessus d'une montagne... si ce n'était pas un indice que le coin était loin d'être la villégiature idéale, on ne pouvait pas y faire grand-chose. Les voix débattirent avec elles-mêmes sur la réalité de cette assertion. Après tout, on pouvait toujours faire mieux, mettre des barbelés, des panneaux interdiction de passer pour cause d'essai nucléaire ou encore des têtes momifiées façon Geoffrey Barathéon. Qu'est-ce que le nucléaire et ce Geoffrey, Ben n'en savait rien mais les voix elles savaient et comme souvent, elles avaient toujours raison.

-Mais qu'es-tu venu faire ici Mika? On vient rarement par plaisir au début du monde. Moi-même il a fallu que j'ai une cruciale mission de venir récupérer des champignons vénéneux. Une mission top sécrète !

Le fait qu'il ait dévoilé sa mission ou même perdu ses champignons depuis la petite troupe qui s'était arrêté ici, trois heures plus tôt, ne semblèrent pas déranger le marine. À nouveau, la voix-secrétaire tente de lui faire comprendre mais il la rabroua mentalement, gardant son attention sur la personne en face de lui. Après tout, s'était mal poli d’interrompre. Il ne manquerait plus qu'il pointe du doigt et mange la bouche ouverte.

-D'ailleurs, tu t'appelles jute Mika? Comme monsieur juste le blanc? Ha non, lui, il n'a pas de prénom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 123
Fonction : Médecin
MessageSujet: Re: Un Début Mouvementé [Libre]  Sam 4 Avr - 21:48

— Un Début Mouvementé —




Ben Grant × Mika Taylor


Mika fut quelque peu surprise d'être secouée comme un prunier par celui qu'elle venait de rencontrer, mais elle le laissa faire jusqu'à ce qu'il la lâche, avec un petit regard fou qui intriguait la jeune femme plus qu'il ne l'effrayait. Il se présenta ensuite comme étant le sergent Ben Grant, ce qui fit moyennement plaisir à Mika. Allons bon, elle n'avait pas quitté un commandant de la Marine avenant pour en trouver un complètement cinglé... Mais au fond, il n'avait pas l'air méchant, c'était le plus important. Il finit par lui lancer :

Mais qu'es-tu venu faire ici Mika? On vient rarement par plaisir au début du monde. Moi-même il a fallu que j'ai une cruciale mission de venir récupérer des champignons vénéneux. Une mission top sécrète ! D'ailleurs, tu t'appelles jute Mika? Comme monsieur juste le blanc? Ha non, lui, il n'a pas de prénom.

D'accord. Grant avait vraiment pété une durite, Mika ne comprit que le gros du discours du sergent. Elle décida cependant de rentrer dans son jeu, au cas où, et répondit avec un léger sourire :

Oh, je ne suis que de passage, je viens de Mutaïto Island, et je me cherche une embarcation afin que je puisse reprendre la mer... Et non, mon nom complet est Mika Taylor, j'ai juste pensé que préciser mon nom de famille était inutile.

Elle jeta un coup d’œil au phare abandonné près duquel ils se trouvaient ; certainement pas un endroit où passer la nuit, même s'il avait l'avantage d'avoir encore un toit. Elle regarda ensuite le soleil, qui avait amorcé depuis un bon moment sa descente derrière l'horizon. Poussant un soupir, elle se tourna vers le sergent et lui lança :

Bon, je crois qu'il va être bientôt l'heure du repas, je propose qu'on aille le prendre dans le phare, t'en profiteras pour me raconter ce qu'il s'est passé. J'avoue qu'entendre quelqu'un dire que la Mort est venue faucher un ami sous ses yeux, ça m'intrigue.

Heureusement qu'elle avait pensé à prendre de la nourriture avant de partir, ce serait déjà ça de fait... Elle montra au sergent son sac et se dirigea vers le phare, qui avait intérêt à ne pas s'effondrer sur eux quand ils entreraient. Et pourtant, elle ne pouvait pas s'empêcher de ne pas être tranquille.


_______________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t223-fiche-technique-de-l-alchi
Sergent
avatarSergent
Ben Grant


Messages : 84
Fonction : Navigateur
MessageSujet: Re: Un Début Mouvementé [Libre]  Dim 5 Avr - 0:17

-Enchantée Mika Taylor ! Es-tu riche ? Je suis sûr que tu es riche.

Après tout, les Taylor était une famille de tisserands bien connu sur West Blue. Une expression en était même né à propos que Ben était dans la cuisine et que les Taylor étaient riches. Il se trouvait que Ben n'était pas dans la cuisine aujourd'hui mais si l'expression existait, ça devait être vrai. De fait, il était des fois dans la cuisine ! Comment lutter face à autant de logique? Il faudrait... être fou.

-Ho c'est toujours utile les noms de famille. Comment tu veux qu'on te retrouve dans les pages jaunes sinon? Ce n'est pas avec leptitbidule@hotmail.fr qu'on va réussir à t'appeler en Den Den Mushi.

Non, pour ça faudrait inventer le Den Den Mailshi voir le Den Den Ormushinateur. Tellement d'invention à faire que ça à en donner le tournis au marine. Heureusement, il n'était pas dans la section scientifique. Il n'aurait pas à inventer des chiens cyborg pour l'inspecteur gadget, des policiers robot ou des T-200 pour trouver Sarah Connor. Pourquoi devaient-ils inventer tout ça? Il n'en savait pas grand-chose. Probablement un prospectus qu'il avait du lire un jour de pluie où il s'ennuyait. En tous les cas voix étaient toutes agités à ce propos et avait bien retenu le contenu. Où elles l’inventaient, c'était possible aussi.

-Mais pourquoi douter des voix? Elles sont toujours là pour moi.

Oui, pourquoi? Après un soupire, la jeune femme, peut-être désabusé des paroles du schyzophrène, ou pas, d'aller dans le phare pour manger un bout. Le marine ne put s'empecher de retourner vers l'endroit, blanc comme un linge. Le phare avec son bout en moins. Le bout qui écrasait toujours Zacchus. La carotte par terre, là-bas.... et Mika qui voulait manger. Une des voix murmura quelque chose qui fit trembler le soldat de la mouette. Non... elle n'oserait pas...

-Tu..tu ne veux pas manger du lapin quand même? Je sais qu'il faut rien gâcher mais quand même... attendons au moins quelques heures en guise de respect... non?

Heureusement la brune demanda à attendre le récit du...grisé. Soufflant de soulagement, Ben fut rassuré que, n'était pas au courant, elle n'avait pu demander à manger son ami. Peut-être qu'elle le ferait plus tard mais là ça allait. Pourquoi? Parce que. La guidant jusqu'au phare en bien piteux état, le marine commença donc son récit.

-Je suis venu récupérer des champignons vénéneux pour en faire un antidote. Des champignons qui poussent qu'ici, sur Red Line.

Du doigt, le sergent Grant pointa son balluchon qui traînent dans la poussière. Un bout du toit était retombé dessus et une coulée rouge similaire à du sang s'échappait du tissu. Passant à côté du bout de toit bien plus large, celui qui avait écrasé Zacchus, le jeune homme tapota légèrement le morceau d’édifice comme s'il disait un dernier au revoir à son ami.

-Je suis tombé sur une rousse, des navigateurs de Woodstock, tu sais, les hommes-arbres qu'on appelle « Hippie ». Une chose en amenant à une autre, j'ai dû chercher où était le bureau de la direction de secret Story et Zacchus, mon ami le lapin est apparu. Au début je le connaissais par mais on s'est tout de suite bien entendu. Il fumait sa carotte, j'ai cassé son log pose... Ha, le bon temps.

Avec un grand sourire alors qu'il venait de pénétrer le phare, Ben ferma les yeux, se remémorant tout ça. Nostalgie quand tu nous tiens. Il passa le pied sur le sol pour en chasser la poussière due à la chute d'une partit du toit et s'assit en se laissant tomber sur son petit endroit nettoyer. Il ramena ses genoux près de sa poitrine, regardant la jeune fille non loin. Il n'avait aucune nourriture avec lui, ni rien pour faire un feu. Pas le marin le plus pratique alors continuât-il son histoire.

-Enfin, des renards ninja sont venu, malheureusement je ne les aie pas vraiment vu. Tout ce que je sais c'est que Zac a eu peur et s'est réfugié à l'étage. Après... après c'est un peu le floue. J'ai découpé un bout pour pouvoir monter sans prendre les escaliers, on est redescendu, il m'a donné sa carotte et il s'est fait écraser...voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 123
Fonction : Médecin
MessageSujet: Re: Un Début Mouvementé [Libre]  Dim 5 Avr - 14:06

— Un Début Mouvementé —




Ben Grant × Mika Taylor


Le sergent lui demanda si elle comptait manger son ami le lapin, ce qui fit hausser un sourcil à la demoiselle. Ce mec avait vraiment pété une durite, elle n'allait pas manger quelqu'un qui est mort... Heureusement, il sembla rassuré par le fait qu'elle lui montra son sac, et entreprit de lui raconter ce pourquoi il était sur l'île :

Je suis venu récupérer des champignons vénéneux pour en faire un antidote. Des champignons qui poussent qu'ici, sur Red Line. Je suis tombé sur une rousse, des navigateurs de Woodstock, tu sais, les hommes-arbres qu'on appelle « Hippie ». Une chose en amenant à une autre, j'ai dû chercher où était le bureau de la direction de secret Story et Zacchus, mon ami le lapin est apparu. Au début je le connaissais par mais on s'est tout de suite bien entendu. Il fumait sa carotte, j'ai cassé son log pose... Ha, le bon temps. Enfin, des renards ninja sont venu, malheureusement je ne les aie pas vraiment vu. Tout ce que je sais c'est que Zac a eu peur et s'est réfugié à l'étage. Après... après c'est un peu le floue. J'ai découpé un bout pour pouvoir monter sans prendre les escaliers, on est redescendu, il m'a donné sa carotte et il s'est fait écraser...voilà.

Entre temps, ils étaient entrés dans le phare, et le fait qu'il soit sujet aux courants d'air ne la rassurait pas des masses. Mais bon, elle avait aussi de quoi faire du feu, normalement, cela ne devrait pas poser de problème. Elle s'installa au centre de la pièce où ils se trouvaient, et sortit son nécessaire à camping que son chauffeur lui avait généreusement donné en quittant Mutaïto Island. Tout en installant le campement, elle demanda :

Et, à part tous ceux que tu as cités, il n'y a vraiment personne sur cette île ? C'est vraiment mort comme coin ? Je me souviens que la dernière fois que je suis venue ici, il n'y avait déjà pas grand-monde.

Elle alluma le feu et attendit qu'il soit bien pris pour sortir les mets qui ne demandaient qu'à être réchauffés dans une petite marmite, et remua la tambouille en attendant que ce soit prêt, les sens en alerte. Quelque chose lui disait que la soirée et la nuit seraient loin d'être tranquilles, et il valait mieux pouvoir agir au plus vite.


_______________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t223-fiche-technique-de-l-alchi
Sergent
avatarSergent
Ben Grant


Messages : 84
Fonction : Navigateur
MessageSujet: Re: Un Début Mouvementé [Libre]  Jeu 16 Avr - 16:25

-Une île ?

Ben regarda autour de lui : le phare en piteux état, reverse moutain qui montait sur plusieurs centaines de mètres, Red Line, cette ligne entourant le monde, cette barrière naturelle anti-géant et marcheurs blancs... Oui, une île... si un chat était l’équivalent d'un truc à plume jaune et avec un bec. Cela aurait été vraiment cool de voir des marcheurs blancs ou des géants cela dit. Pourquoi pas des sauvageons aussi? Encore que ces derniers pouvaient facilement être attribués aux pirates de tous bords passant par ici. On pourrait mettre créer des dragons et des jumeaux qui coucheraient ensemble pour faire plein de petits roitelets. Une des voix suggéra que ça ressemblait beaucoup aux seigneurs d'Alabasta qui était connu pour se marier entre frère et sœur. Toutes ces étendues de sable, de soleil qui frappait les corps, il était normal que cela rende les gens un peu fous. Après tout, qui voudrait s'appeler Phare à On dans un lieu où il n'y avait ni phare, ni eau?

-Oui, c'est plutôt mort, suffit de voir le phare autour de nous et... l'autre bout... sur Zacchus. Pauvre Lapinou. Mort si jeune.

Le fou secoua la tête, désolé. Le fait qu'il ait été celui-ci ayant coupé le bout de toit qui avait finit par écraser la personne qu'il venait de rencontrer cinq minutes plus tôt ne sembla toujours pas le déranger par contre. Chacun ses priorités. C'était comme superman, il mettait d'abord ses collants avant son slip. Pourquoi? Personne ne le savait. Tout ce que Ben savait, c'était que ça faisait con mais quand on se balade avec une cape, on est plus à ça près.

-Mais depuis que je suis là, j'ai rencontré pas mal de monde. Ça m'a vachement étonné mais tant mieux, au moins ça passe le temps jusqu'à ce que le navire vient me récupérer. Ma mission top sécrète tout ça, tout ça. Il devrait plus tarder d'ailleurs.

Le schizophrène regarda vers l’étendue d'eau plate sans y détecter de forme indiquant le retour des siens. Il avait un peu de temps semblait-il. C'était même étrange qu'il ait eu tout ce temps. Une voix déclara qu'on l'avait abandonné mais il préféra ne pas y penser pour l'instant.

-Mais tu sais heu... Mika. Ici c'est surtout le seul moyen d'entrer sur Grand Line quand tu n'as pas de laisser-passer du gouvernement ou que tu n'es pas un marine. Grosso modo, c'est le point de passage obligé de tous les pirates et autres hors-la-loi sur un navire.

Alors qu'il expliquait la situation à la jeune fille, Ben ne supposa pas une fois que celle-ci pouvait justement faire partie de cette clique malgré qu'elle ait déjà mis les pieds ici. Une voix tenta bien de lui faire ouvrir les yeux mais vu que c'était celle qui l'avait dit abandonné, le fou la gronda mentalement, refusant toutes ces allégories mensongères. En résultat, il effectua un grand sourire à la révolutionnaire, d'autant que le fumet se dégageant de la petite cuisine lui mettait l'eau à la bouche.

-Et tu fais quoi dans la vie Mika? À part cuisinier dans des phares abandonnés.

Peut-être que la brune passait son temps à cuisinier dans des phares abandonnés. Cela expliquait qu'elle revienne au cap des jumeaux. Un retour aux enseignements basiques. Une voix estima qu'elle devait un chef en formation qui allait entrer dans la ligue des cuistots, ce gigantesque concours pour désigner le meilleur cuisinier de Grand Line. Le dernier vainqueur l'avait emporté avec un délicieux coulis d'oiseau kangourou mélangé aux yeux de poisson-taureau, le tout sur du steak de pirate. Une recette qui venait de la renommé cuisine culinaire cannibale d'Alhambra.

-D'ailleurs je ne comprends toujours pas pourquoi on ne fout pas une base ici. Si tu crée une base, tu peux couper la route à tous ces pirates avant qu'ils ne deviennent trop puissants. C'est de la simple logique, enfin tant pis. Tu te sens prête pour le concours? Il se passe sur shabondy cette année, les rumeurs disent que ça va être un des concours les plus relevés de la dernière décennie. On dit même qu'ils vont le renommer « Top Chef » pour cette année, tellement le niveau est bon. Tu penses vraiment pouvoir l'emporter avec ta cuisine de phare? En tout cas, ça sent bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 123
Fonction : Médecin
MessageSujet: Re: Un Début Mouvementé [Libre]  Ven 17 Avr - 15:51

— Un Début Mouvementé —




Ben Grant × Mika Taylor


Le Marine avait effectivement un grain, vu les réponses qu'il apportait à Mika. Mais bon, il n'était pas méchant et ne savait nullement que Mika pouvait être une ennemie potentielle, ou du moins il ne s'en doutait pas, et tant mieux. Sans broncher, elle l'écouta déblatérer ses réponses sur l'île, avant de lui demander :

Et tu fais quoi dans la vie Mika? À part cuisinier dans des phares abandonnés. D'ailleurs je ne comprends toujours pas pourquoi on ne fout pas une base ici. Si tu crée une base, tu peux couper la route à tous ces pirates avant qu'ils ne deviennent trop puissants. C'est de la simple logique, enfin tant pis. Tu te sens prête pour le concours? Il se passe sur shabondy cette année, les rumeurs disent que ça va être un des concours les plus relevés de la dernière décennie. On dit même qu'ils vont le renommer « Top Chef » pour cette année, tellement le niveau est bon. Tu penses vraiment pouvoir l'emporter avec ta cuisine de phare? En tout cas, ça sent bon.

Mika sourit pour le remercier, puis répondit :

Je suis médecin à la base, pas cuistot... Et non, je ne veux pas participer au concours de cuisine, ça ne m'intéresse pas vraiment.

Elle attendit que la tambouille soit bien chaude pour la verser dans deux écuelles, dont une qu'elle tendit à Ben, et souffla un "bon appétit" avant de commencer à manger. Au goût agréable aux papilles gustatives, elle devina qu'il y avait du porc, à la base ; de là à donner un nom à la tambouille...

Elle resta muette quelques instants avant de se tourner vers Ben et lui demanda :

Tu sais quand ton bateau doit venir te récupérer ? Et d'ailleurs, si je puis me permettre, tu ne sais rien de moi, donc pourquoi me confier que tu avais été désigné pour une mission top secrète ? J'aurais été une pirate, je t'aurais tué sans problème après que tu m'aies mis au courant...

C'est vrai quoi, c'était pas logique !!


_______________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t223-fiche-technique-de-l-alchi
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un Début Mouvementé [Libre]  

Revenir en haut Aller en bas
 

Un Début Mouvementé [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un Début Mouvementé [Libre]
» [Libre] Une promenade mouvementée !
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece New Order :: Zone RP :: Grand Line :: Cap des Jumeaux-