AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nous cherchons des munitions[Flash-back PV Lucilla]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Décurion
avatarDécurion
Chris Christ


Messages : 35
MessageSujet: Nous cherchons des munitions[Flash-back PV Lucilla]  Jeu 8 Jan - 21:53


Bon, une fois n'est pas coutume, notre hippie était en train de bosser. Oui je sais, c’est plutôt surprenant. Et pour être sûr qu'il fasse bien quelque chose, il fut envoyé seul sur cette mission. et quelle est donc cette mission? Je m'en va vous le conter les enfants. Sa mission s'il l'accepte est de voler des armes à une base de la marine pour fournir l'une des bases révolutionnaire. En gros, jouer les robin des bois. Voler à ces sales richous de marines pour donner aux pauvre petits révo'. Sauf qu'envoyer Chris en mission seul, c'est du suicide. déjà le mettre seul sur un bateau c’est du suicide. Bah ouais, le mec tu le fous sur un bateau, il s'endort et va se retrouver dans une tempête et couler. Mais le plus probable reste quand même qu'il fasse fondre la coque de son bateau et qu'il coule. M'enfin ils se disaient que son instinct de survie ferait peut être que seul, il ferait pas n'importe quoi et se bougerait peut être un peu le cul. Rien n'est moins sûr.

Mais bref, il naviguait à présent en direction de la base de la marine qui se trouvait comme nichée sur un rocher au beau milieu de la mer. Elle avait des canons pointés dans toutes les directions. On pouvait d'ailleurs voire qu'ils en bavaient passablement vu le nombre de marques d'attaques sur les hauts mures de la base. Elle devait être sans cesse harcelé par des pirates et des révolutionnaires. Mais le forte tenait bon malgré les multiples attaques. Ils arrivaient à maintenir cette place forte au milieu d'une mer dominée par la piraterie.

Et c'est donc dans ce chouette petit contexte que Chris était seul à bord d'un petit navire, un eternal pose sur lui, qui lui indiquait la destination vers laquelle il allait. Il manœuvre plus mal que bien le petit navire qui lui avait été donné pour cette mission. Il avait de la chance que le temps ne soit pas en sa défaveur par ce que vu comment il navigue mal, il avait à peu près 100% de chance de couler par le fond. Il arriva en vue de la base de la marine. Vu comment elle était très bien défendue de ce qu'il pouvait voire à l'aide d'une longue vue. Longue vue qu'il fit fondre par inadvertance. Oui, ce trou du cul il fait tout le temps des conneries avec le pouvoir que lui accordait son fruit.

- Bouaaaaaaah c'est trop bien gardé. Je crois que je vais jeter l'encre et piquer un petit roupillon jusqu'à ce qu'ils fasse nuit. j'arriverais bien à entrer de nuit. Pffff de nuit.... faut être fou pour bosser de nuit.

Chris jeta alors l'encre de sa petite embarcation, se fit un oreiller et se mit à pioncer en pleine mer, à quelques miles seulement d'une base de la marine. S'ils voient ton bateau mec, ils vont envoyer un navire pour te couler s'ils se rendent compte que t'es un ennemie de la marine. Puis pas pour dire mais c'est pas très sécur' ce que tu fais là gars! Suffit qu'y ai une bonne tempette! ou même qu'une personne quelconque t'aborde... Si vous voyez c'que j'veux dire!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t166-technique-d-un-gros-mou
Mercenaire
avatarMercenaire
Lucilla


Messages : 26
Fonction : Ingénieure
MessageSujet: Re: Nous cherchons des munitions[Flash-back PV Lucilla]  Mer 14 Jan - 14:22


L'avantage d'être inconnue des autorités étaient qu'ils vous laissaient tranquillement entrer chez eux! Lucilla ne put s'empêcher de sourire alors qu'elle pénétra tranquillement dans l'enceinte d'une des rares bases marines sur Grand Line. Oui, elle était encore sur une énième mission, bien que cette fois l'infiltration était de mise. Elle n'avait pas vraiment l'habitude de passer inaperçue, mais bon, il eut été assez ardu de forcer l'entrée de pareil bastion. Ceci dit, bien qu'elle eut apprécié, la belle n'avait pas le temps de jouer au parfait touriste.

Elle n'en savait que très peu sur le commanditaire de cette mission, mais ça payait bien, et en ce moment elle était un peu à sec! En théorie, elle devait seconder un certain Christ dans une subtilisation de matériels. En pratique, elle n'avait tout simplement aucune idée sur comment le faire entrer ici! Toute embarcation n'appartenant pas au gouvernement subissait une fouille approfondie, et la moindre action de force vous plaçait sous une pluie de métal. Aucun doute, la méthode forte était prohibée!
Notre espionne en herbes roda donc près du port, observant les allées et venues des patrouilles du jour. Il y avait beaucoup de personnels, une tête inconnue ne devrait pas trop perturber les hommes en charge non? Ne prenant pas le temps de fignoler son esquisse de plan, la Belle se mit à chercher une femme ayant plus ou moins ses proportions. Pareille beauté n'étant pas commune, il fallut bien deux heures à Lucilla pour trouver l'élue, ne restait plus qu'à la pister quelque temps. Foutaise, cette brebis était l'incarnation même de l'instinct grégaire, tant est qu'il faisait presque nuit quand elle daigna embrasser la solitude. Un coup dans la nuque, un changement de costume, et voila Madame grimée en Police des mers! Elle ne renonça ni à ses talons, ni à ses armes, mais son beau sourire suffira à faire fondre la méfiance.

"Elisa Smith Sergent! On m'envoie pour le remplacement de mademoiselle Aniça!

-Hein? Mais c'est quoi c'bordel? Je n'ai jamais entendu parler de ... Bon vous savez quoi, laissez tomber, j'men contrefous! On a du pain sur la planche!"


Et voila, Lucilla gagna ainsi sa place au sein d'un navire de patrouilles. Elle avait vu juste en constatant la masse de marins fourmillant dans ses murs : Les sous-officiers ne connaissaient pas tous les troufions de bases, et un remplacement de dernière minute ne choqua personne. Enfin, l'équipage jasait un peu sur cette poupée en talon, mais la discipline martiale des chiens du gouvernement les empêcha d'aboyer. Notre dame évitait de papoter avec l'équipage, car cette manigance faite à la va-vite ne manquait pas de failles. Une discussion plus approfondie lui aurait demandé des mensonges improvisés, et il serait bête de faire sauter sa couverture parce qu'elle s'était trompée sur le nom d'un formateur, ou tout autre futilités du genre. Se contentant d'avoir l'air aimable, elle feintait l'ouverture tout en fuyant la conversation.
Les navires de contrôles étaient de petits bâtiments, avec une équipage n'excédant pas la vingtaine. Ils déposaient chacun d'un stock de fusées éclairantes, et notre infiltrée supposa que ces dernières étaient souvent annonciatrice de concert de coups de canons.

*Espérons qu'on en arrive pas là.*

D'après ses informations, son coéquipier devait mouiller à quelques miles de cette base. Il était encore trop loin pour qu'on le découvre, sauf si on savait où chercher. Une symphonie de tonnerre brisa subitement le silence, et nul besoin de demander qui en fut l'auteur : l'orchestre symphonique Canons et tourelles venaient de démontrer son talent. Heureux imprévu, car quelques minutes plus tard, la Patrouille n°3 fut mandaté afin de contrôler les débris du navire. Après pareil bombardement, ce qui restait de ces pirates faisaient peine à voir. Aucun survivant, évidemment, et le cadavre démembré d'un bateau était le témoin de la puissance de feu qu'abritait le Fort.
Cependant, Lucilla s'en fichait royalement de ces pirates, toute son attention était sur la localisation de son cher partenaire. Profitant que tous s'occupaient à contempler ces débris, elle attrapa une longue vue et grimpa au poste de vigie. Elle avait une façon bien à elle de monter sur ce mat, et si l'on pensait que ses talons la rendaient malhabiles, la voir ainsi évoluée devait suffire à prouver son agilité. Véritable panthère, elle arriva rapidement au sommet, et scrutant l'océan elle le vit enfin! Elle ne s'attendait pas à un Galion lourdement armé, mais tout de même, ce qu'il vit alors était en dessous de ses pires espérances. Cette imitation de caravelle faisait tout simplement peine à voir. Un navire de pêche avait surement plus d'éclat que ce un mât miteux, et la mercenaire se demanda vraiment pourquoi elle s'était autant prise la tête pour faire rentrer ce truc. Aucune personne saine d'esprit ne prendrait cela pour une menace, et d'ailleurs quand Lucilla signala "l'épave" au Sergent, il ordonna d'aller secourir ce pauvre malchanceux.

Ils arrivèrent donc à proximité du navire, mais la bienveillance du sous-officiers fut mise à mal devant le seul occupant du bâtiment. Dormait-il réellement au milieu d'un Océan aussi débridée? Désireux de clarifier la situation, il attrapa un bébé escargophone, activa le mode haut-parleur, et réveilla le paisible dormeur.

"Hum...DEBOUTTTTT! Vous êtes actuellement dans des eaux Gouvernementales. Veuillez décliner votre identité. L'homme fit une pause, puis reprit d'un ton plus vif. Et d'ailleurs, c'est quoi ce plan de dormir seul en pleine océan?!

Tous les regards étaient désormais fixé sur l'étranger. Les Marins n'étaient pas vraiment méfiants, mais plutôt intrigués par le comportement de cet individu, et il y avait de quoi. Lucilla elle-même n'en revenait pas qu'on puisse dormir aussi négligemment aussi près d'un bastion du Gouvernement. Soit son allié était un véritable boulet, soit il était suffisamment fort pour s'offrir le luxe de la négligence. Espérons que l'on soit dans le second cas de figure. La Belle était restée sur le mât, cette position haute lui offrant l'occasion d'intervenir si les choses devenaient hors de contrôle. Cependant, si elle pouvait surement éliminer l'équipage, expliquer ce massacre une fois arrivée à bon port était une autre histoire. Espérons que son compagnon de fortune ait un peu de jugeote et de fourberie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t275-fiche-technique-lucilla-te
Décurion
avatarDécurion
Chris Christ


Messages : 35
MessageSujet: Re: Nous cherchons des munitions[Flash-back PV Lucilla]  Mar 20 Jan - 22:01


Bah oui. Notre Chrisounet c'est un sacré glandu et la personne qui était censé l'aider dans cette mission allait vite le découvrir. Pourquoi je vous ai pas parlé de cette personne plus tôt? Eh bien par ce que j'étais pas au courant. Voilà tout. Et puis de toute façon Chris il s'en rappelait même plus qu'il était censé recevoir l'aide d'une indépendante embauchée pour l'aider dans cette mission. Le chrichri' c'est pas du genre à écouter les instructions et les debriefing avant les missions. C'est plus le genre a pioncer dans ce genre de moments. Du coup, comme prévu, une tempête pointa le bout de son nez et ça commençait à secouer sacrément dans la petite embarcation de Chris. Mais apparemment ça suffisait pas à le réveiller. On se demande ce qu'il lui fait par ce que son navire était soulevé par des creux de bien 4 mètres. c'est vraiment un putain de miracle qu'il ai pas encore coulé. Et c'est aussi un putain de miracle qu'un navire de la marine l'ai repéré et l'ai juste pris pour un quelconque navire de pêcheur je suppose et ai décidé de venir lui sauver ses miches. Mais le soucis, c'est qu'il leur facilitait pas la situation ce sale connard. Bah oui! il pionçait tellement comme un gros porc qu'ils pouvaient l'entendre même sur cette mer déchainée. Mais ils parvinrent à le sortir de sa torpeur en lui soufflant dans les bronches à grand coup d'escargophone. Il se réveilla en sursaut en sachant pas trop où il se trouvait.

- Hum...DEBOUTTTTT! Vous êtes actuellement dans des eaux Gouvernementales. Veuillez décliner votre identité. Et d'ailleurs, c'est quoi ce plan de dormir seul en pleine océan?!
- GNEEEEEEEEEH?! Qu'est ce que quoi?! où?! Avec qui?! Comment?! Pourquoi?
- Je me répète! Vous êtes actuellement dans des eaux Gouvernementales. Veuillez décliner votre identité.
- Ah?! euh... My name is Christ! Jesus Christ!

Bah ouais! il allait pas balancer son vrais blase! des fois qu'il soit connu par la marine. Il est con mais pas tant que ça quand même.

- Et vous?! vous êtes qui?

Ok j'ai rien dis! il est vraiment con!

- Que faites vous dans les eaux gouvernementales?
- Euh.... c'est une longue histoire! Je... Je cherchais... Je cherchais des oursons et je me suis perdu!
- Vous avez pas une tête de pêcheur.
- ouais plus de charpentier y parait m'enfin bon j'vous jure! Je m'étais perdu! vous pourriez pas m'aider?

Le révolutionnaire faisait un sourire un peu d'abrutis alors que tous les marins le regardaient pas trop convaincus. Mais bon, une énorme vague qui menaçait de frapper le navire les décida assez vite à croire Chris. Ils envoyèrent une corde à Chris qu'ils firent monter sur le navire.  Juste à temps par ce que son navire à lui se fit broyer par l'énorme vague. Putain mais quel chanceux ce mec. Les marines l'emmenèrent alors dans une cabine pour l'interroger un peu par ce qu'ils lui faisaient pas du tout confiance. Ce qui est tout à fait compréhensible. Faut dire que c'est super louche un type qui rode autour d'une base de la marine. Un sous-officier vint le rejoindre dans la cabine pour lui poser quelques questions.

- Alors comme ça t'es pêcheur.
- Oui, d'ailleurs j'avais un pote. Pierre, il était pêcheur aussi.
- Tu viens de quelle île?
- Whyskey Peak.
- c'est à plus de 4 jours de navigation d'ici!
- ah bah j'me suis sacrément perdu alors! On est où?
- Fait pas genre! et c'est moi qui pose les questions ici! Pourquoi tu dormais en pleine tempête! Qu'est ce qui me dit que tu faisais pas des repérages pour préparer une attaque contre le fort?!
- Quel fort?
- Je t'ai posé une question!
- Vous voyez j'suis un peu *baille* narcoleptique.
- vous m'en direz tant! Oh! Oh! ooooow! Putain le con! il s'est endormi!

Le sous-officier péta littéralement une durite et se mit à coller des baffes à Chris qui ne se réveilla même pas. Le pauvre! faut le comprendre! Tant qu'il a pas ses 20h de sommeil! Le mec en eut vite marre et s'en alla en demandant au premier soldat qui passait dans le coin de surveiller le "pêcheur" qui pionçait toujours comme un gros tas en collant de la bave plein la table. Ce type est vraiment pitoyable. Comment il fait pour pioncer alors qu'il vient de se réveiller?! D'autant plus qu'il tangue beaucoup le navire vu qu'il vous ramène à la base en pleine tempête! puis quelle insouciance putain! Mais bon, le soldat, qui était une soldate portant des talons, peu orthodoxe comme uniforme, allait certainement le réveiller à coup e pompe dans le derche juste pour se faire plaisir.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t166-technique-d-un-gros-mou
Mercenaire
avatarMercenaire
Lucilla


Messages : 26
Fonction : Ingénieure
MessageSujet: Re: Nous cherchons des munitions[Flash-back PV Lucilla]  Jeu 22 Jan - 20:58


Elle était tout simplement morte de rire! Que ce soit du haut de son mât, où quand elle suivit le groupuscule vers la cabine, les réponses de cet énergumène étaient juste fantastiques. Évidemment la belle cacha au mieux son hilarité, se contentant de masquer son visage lorsqu'elle n'arrivait pas à se contenir. Elle du toutefois s'éloigner quand il décida de s'endormir, le rire qu'elle lâcha sur le moment devenant trop bruyant. Heureusement personne n'y fit attention, si bien qu'elle s'arrangea pour être au bon endroit au bon moment.

"Alors ça mord?"

Une amorce banale, histoire de voir si monsieur avait une quelconque réaction à une voix féminine. C'est qu'il dormait profondément le gredin! Lucilla s'approcha lentement de lui, le cliquetis de ses talons s'arrêtant lorsqu'elle posa sa chaussure droite sur l'individu. Elle avait tout d'abord prévu de le réveiller, mais en y repensant le laisser dans l'ignorance s'avérait une solution viable. Il jouait à la perfection son rôle d'idiot heureux, et en continuant ainsi, il écoperait tout au plus d'une garde à vue de quelques heures. Pourquoi s'embêter à rentrer par effraction alors qu'ils pouvaient tout simplement passer par la porte de service? Laissant donc monsieur à sa sieste improvisée, elle compléta son esquisse de plan. De toute-façon quand bien même auraient-ils pu parler, les murs avaient des oreilles.
Le navire ne tarda pas à rentrer au port, tant est que malgré le manque de coopération des flots, ils furent amarrés en moins de deux heures. Le sous-officier daigna enfin remontre le bout de son nez, accompagné de l'archétype même de l'armoire à glace. Il dépassait tout le monde d'une tête, ses muscles étaient à eux seuls une solution contre la famine, bref, c'était le type qu'on ne voulait pas se mettre à dos.

"Bon charge moi ça Bill, on va le mettre au frais en attendant qu'il se réveille. L'homme de main obéit sans sourciller, bien qu'il montra quelques hésitations sur comment soulever le corps. T'inquiète pas si tu l'abîmes un peu, ça lui apprendra à s'endormir au milieu d'un interrogatoire.

-Mais eh, où l'emmenez-vous?"

S'il fit tout de même l'effort de la toiser, l'homme ne donna pas plus d'informations à Lucilla. Évidemment, avec ses vêtements elle n'était qu'un simple matelot, et ces bêtes là ça ne demandaient rien, ça obéissaient! Autant pour elle, la demoiselle se mordit les lèvres pour ravaler sa fierté, et laissant un peu d'avance aux deux marins, elle les pista. Évidemment, elle prit soin de s'arrêter à l'abri des regards, afin de désactiver les crans de sécurité des Smoky twins, ajustant le silencieux qu'elle y avait fixé. Cette mission demandera surement une bonne dose de discrétion.

Tentant au maximum d'avoir l'air naturelle, la mercenaire se mêlait à la foule. Ceci dit, la nuit étant assez proche, les passants se firent de plus en plus rares, et lorsqu'ils quittèrent l'activité du port, Lucilla eut de plus en plus de mal à passer inaperçue. Ce jeu ne lui plaisait guère, et exaspérée par cette filature, elle tenta une toute autre approche.

"MESSIEURS! Excusez-moi mais j'ai un message pour vous."


Les deux types eurent tout juste le temps de se retourner qu'ils embrassèrent une balle chacun. Pour une tireuse un tant soit peu aguerri, il n'y avait aucune difficulté à viser juste d'aussi prêt. Les deux corps tombèrent lourdement sur le sol, et l'assassine s'avança alors vers son allié de fortune. Elle ne montrait aucun état d'âme à avoir ôter la vie, et le calme relatif de cet endroit leur laissait un peu de temps avant d'être dérangé.

"Cher monsieur, nous ne nous connaissons pas, mais je suis votre alliée du jour. Lucilla, enchantée!"

Sa voix avait beau être douce, les canons qu'elle pointait vers lui ne permettait aucune équivoque. Il valait mieux pour toi que tu sois éveillé Dormeur, car ta Princesse perdait patience. Ils avaient deux cadavres sur les bras, aucun plan pour s'infiltrer dans l'armurerie, et aucune solution de sortie. Bref ils avaient du pain sur la planche, alors pas de question de perdre du temps!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t275-fiche-technique-lucilla-te
Décurion
avatarDécurion
Chris Christ


Messages : 35
MessageSujet: Re: Nous cherchons des munitions[Flash-back PV Lucilla]  Dim 25 Jan - 18:17

Pendant son sommeil, Chris fut descendu du navire en étant trainé comme un gros sac de patate qu'il est. Bah ouais! Ils allaient quand même pas se fatiguer à porter délicatement cette grosse loque super suspecte qui leur fait même pas la peine de souffrir durant les interrogatoires et surtout de rester éveillé. Que c’est beau l'insouciance en tous cas. ça doit être facile d'être Chris. on doit pas trop se fatiguer la tête ni la conscience. Lorsqu'il se réveilla, il se trouvait dans une cellule. Il savait pas trop où, quand ou même comment il était arrivé là. Il espérait qu'il était bel et bien dans la base de laquelle il devait piller l'arsenal. Imaginez! S'il s'était endormi et qu'il était à présent dans une prison à l'autre bout du monde, ça serait un peu plus compliqué pour voler ces armes. et c'est son supérieur qui serait pas trop content. Il se ferait encore taper sur les doigts. Pas cool quoi. Mais bon, heureusement pour lui, il a juste fait une sieste, il est pas tombé dans un coma de 6 mois. Et encore plus heureusement pou lui, notre p'tit père a une allier qu'est quand même un peu plus consciencieuse et compétente que lui pour l'aider.

Chris essayait de regarder par la serrure de sa cellule pour voire quoi faire. La porte était en métal. Il en chierait passablement à la faire fondre. Mais heureusement pour lui, son allié arriva à la rescousse. Il entendit quelqu'un arriver dans le couloir et constata que les deux gardes devant la porte venaient de tomber à terre. Sa sauveuse ouvrit la porte alors qu'il avait toujours l’œil collé à la serrure et se prit donc la lourde porte d'acier dans le pif. Il se massa le nez alors que sa sauveuse se présenta. Elle portait un costume de matelot de la marine un peu remastérisé.

- Cher monsieur, nous ne nous connaissons pas, mais je suis votre alliée du jour. Lucilla, enchantée!
- Euh... Enchanté. Moi c'est Chris, Chris Christ. Euh... du coup si t'es là, je suppose qu'on est bien dans la base qu'on doit voler. Bon, première chose à faire, s'occuper des corps.

Chris lui serrait la main en arborant un sourire bien niais puis se tourna vers la sortie de la cellule et regarda les deux cadavres devant la porte. C'était pas très discret tout ça. Il avait une idée. c'était pas très propre et même carrément sale mais bon. Il voyait que ça comme solution efficace. Il alla vers le trou qui servait de toilettes pour cette cellule. Il avait de la chance, il avait une grosse envie. il vida sa vessie droit dans les toilettes. Il alla ensuite chercher les corps et sans le moindre remors entreprit de les découper. Faut dire que dans sa vie il en a vue d'autres de choses sales et gores. Il avait un maitre tortionnaire durant plus de 15 ans. Il a déjà fait et vu des choses plus sales que des démembrements de cadavres. Il mit alors les morceaux de cadavre dans la cuvette de toilettes. Et étrangement, il arrivait à tout mettre. ça devait passablement surprendre Lucilla qui ne devait pas connaitre son habilité. 'ailleurs, elle devait pas comprendre ce qu'il faisait. En fait, dans un bain d'urine acide, les corps étaient entièrement dissouts. Il maitrisait juste assez son fruit pour faire ça. Un contacte prolongé avec lui pouvait faire fondre complètement un corps. Il se retourna ensuite vers Lucilla.

- Bon... ça c'est fait. On y va maintenant?!

ça devait surprendre Lucilla de voire un grand benet comme ça capable de faire quelque chose d'aussi horrible et cruel que ce qu'il venait de faire. Elle devait aussi se demander comment ils feraient pour se balader discrètement dans la base. Faut dire qu'un type de 2m40 c'est pas discret et lui trouver comme elle un uniforme était pas trop envisageable. Chris lui se posait même pas ce genre de questions. c'est d'ailleurs assez étrange qu'il ai pensé à se débarrasser des corps, surtout de façon aussi efficace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t166-technique-d-un-gros-mou
Mercenaire
avatarMercenaire
Lucilla


Messages : 26
Fonction : Ingénieure
MessageSujet: Re: Nous cherchons des munitions[Flash-back PV Lucilla]  Mar 27 Jan - 10:49


Était-ce réellement la même personne? Qui aurait dit que l'imbécile heureux qu'elle venait de saluer eut été capable d'un tel acte? Elle même se sentait mal à l'aise alors que l'homme démembrait les cadavres, et pourtant elle aimait penser qu'il était difficile de la choquer.

"Hum... je vais faire le guet."

Rapide et empressée, cette phrase était sorti toute seule dès le moment ou Christ commença à dissoudre les corps. Elle aurait aimé en savoir plus, mais les odeurs dégagées par cette chimie macabre s'avérèrent au dessus de son seuil de tolérance. Elle laissa donc monsieur à sa funeste officine, elle aura tout le temps de lui poser des questions. Figurez-vous que quand dans ce genre de situation, quelques minutes s'avéraient interminables, et pourtant la belle ne fit pas un pas dans la pièce tant qu'elle ne fut pas certaine qu'il eut terminé.
De nouveau, elle fut surprise de lire une telle innocence sur cet homme après ce qu'il venait de faire. Comme quoi même une brebis peut cacher un cœur de pierre. Ceci dit, s'il avait effectivement réussi à se débarrasser des corps, son génie s'arrêta là.

"Eps! Deux minutes... Tu as oublié de... laver tes mains!"


Et oui mon vieux! Déjà qu'un foutu géant c'était pas facile à cacher, si en plus tu te promenais avec du sang sur toi! M'enfin, profitant de cet interlude pour remettre ses idées en place, la belle s'assura que la porte était bien fermée, et trainant deux chaises vers l'unique table de l'endroit, elle invita Christ à s'asseoir.

"Tout d'abord Christ, j'aimerais que tu m'expliques ce que tu viens de faire. Nous n'avons pas besoin de nous raconter notre vie, mais il peut s'avérer utile de connaître nos capacités respectives si nous devons collaborer."

Marquant une petite pause, Lucilla posa ses deux flingues sur la table, histoire montrer sa bonne foi.

"Je commence! Armes à feu et explosifs, tel est mon royaume. Qu'il s'agisse de trouer quelques crânes ou de faire exploser une porte blindée, je peux m'en charger. Je n'ai pas énormément de matériels sur moi, mais je ne suis tout de même pas venu les mains vides!"

Lucilla ouvrit alors sa chemise, dévoilant en plus d'un somptueux soutien gorge, un étrange corset. Elle ne se souciait pas vraiment d'exposer ainsi sa nudité, d'ailleurs ça aurait peut-être le mérite d'aider son interlocuteur à se "concentrer". Enlevant son corsage, elle le posa lui aussi sur la table, le retournant afin de montrer les six objets qui y trainaient. Il s'agissait des fameuses mines de Lucilla, mais pour un néophyte, ce n'était surement que quelques palets de Hockey.

"Ça c'est notre joker. Chacune de ses mines dépassent de loin le potentiel explosifs de la dynamite. Ce sera peut-être insuffisant contre un blindage trop épais, mais ça suffira pour le reste."

La belle reprit alors son corsage pour le remettre en place, masquant son ventre sublime aux regards indiscrets.

"Ceci dit, tu vois le sac près de la porte? Il s'agissait d'un petit sac à dos. Dedans il y a Mr Smith! Un de mes jouets favoris, et je ne sais pas si j'aurai l'occasion de m'en servir, mais je te laisse la surprise!"

Si elle avait remis son "porte-explosifs", il lui restait encore à enfiler la chemise. Ceci dit, posant ses mains sur la table, elle se pencha légèrement vers son interlocuteur, lui donnant ainsi deux bonnes raisons de coopérer.

"Alors Christ, quels sont tes talents?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t275-fiche-technique-lucilla-te
Décurion
avatarDécurion
Chris Christ


Messages : 35
MessageSujet: Re: Nous cherchons des munitions[Flash-back PV Lucilla]  Sam 31 Jan - 13:16

La jeune mercenaire commanditée par la révolution fit remarquer à Chris qu'il avait du sang sur les mains et qu'il ferait mieux de se laver les mains. Chris constata qu'en effet, il avait un peu du sang plein les mains. c'était assez gore. Mais en tous cas, y a un chose à savoir avec ce brave grand dadais. Avec lui, le savon ça sert à rien. Se laver les mains à l'acide c'est simple. Il se frotta juste les mains en augmentant l'acidité de sa peau ce qui eut pour effet de faire fondre le sang jusqu'à ce que plus une seule trace ne reste sur ses beaux p'tits doigts. Il lui sourit en lui montrant ses p'tites mimines toutes propres. Elle lui fit signe de s'assoir avec lui à la table de la cellule dont elle s'était assurée de la fermeture pour ne pas être dérangés. Elle lui proposa alors qu'ils partagent leurs compétences afin de produire un plan. pas con la p'tite pas con! Elle lui fit l’étalage de tout son arsenal et expliqua ce dont elle était capable tout en exhibant un peu son corps. Oh la catin! Mais cachez ce bidon que je ne saurais voire. très beau bidon! Il faut le souligner. Puis elle finit par lui demander ce qu'était ses talents.

- Bah moi c'est simple. Je suis l'homme acide. Je peux faire fondre certains matériaux et en détériorer d'autres. par exemple je peux que faire rouiller le fer. Du coup, si les armes sont dans un bunker, je pourrais pas le percer mais je pourrais je fragiliser assez pour qu'une petite explosion l'ouvre.

Il fit alors un truc un peu dégueulasse, il cracha sur sur la table et la salive commença à ronger le bois jusqu'à toucher le sol.

- Et puis tous mes fluides corporels sont acides.

Et Chris se mot alors à avoir un regard très curieux vers le sac près de la sortie de la cellule.

- c'est quoi Mr. Smith?

malheureuse! éloigne vite son attention de ce chère monsieur smith, quoi qu'il puisse être! Ce sale enfoiré de Chris il a des armes de destruction massive d'objet à la place des doigts. Ne le laisse surtout pas toucher tes affaire ou sinon tu peux leur dire adieu. Enfin bon, il finit assez vite par détourner la tête. t'as e la chance. Mais évite d'attirer à nouveau son attention sur ton sac. Il se leva et ouvrit la porte pour regarder dehors. Il n'y avait personne dans le couloir. La voie était libre. Il commença à avancer dans le couloir en faisant signe à Lucilla. Mais oh mec euh... c'est de l'autre côté! et puis mon grand faut pas sortir aussi vite comme ça là! Faut un plan! surtout que s'ils vous repèrent, enfin, s'ils te repèrent comme ça, tu seras vite rodé et arrêté à nouveau. tu pourrait, je sais pas moi! faire genre lucilla elle t'escorte vers le bureau du chef de la forteresse ou un salle d'interrogatoire non?! Lulu! vite arrête le avant qu'il fasse des conneries! Putain heureusement qu'il est pas seul! sinon v'là la catastrophe! ce mec devrait s'appeler catastrophe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t166-technique-d-un-gros-mou
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Nous cherchons des munitions[Flash-back PV Lucilla]  

Revenir en haut Aller en bas
 

Nous cherchons des munitions[Flash-back PV Lucilla]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un professeur un peu spécial... [Flash Back]
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Touché Coulé. [Flash-Back][Pv Ben]
» Un pti Flash Back...
» Juste une dernière fois... Laisse-moi voir ton sourire. - Flash Back {Emmy ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece New Order :: Zone RP :: Grand Line :: Autres Iles-