AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Flashback]En quête d'informations {Ichi}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 28
Fonction : Scientifique
MessageSujet: [Flashback]En quête d'informations {Ichi}  Sam 27 Déc - 12:37

Le passé nous rattache au présent

Le vent tourna, les voiles annonçaient déjà notre future approche sur cette île que nous visions. Pourquoi faire escale maintenant alors que le clair azur était haut dans le ciel, que les nuages ne grondaient point et que l’eau était idyllique ? J’avais insisté pour que nous nous arrêtions au milieu de notre périple, suite à une conversation entreprise la veille avec Skatt. J’étais avide d’informations, je brûlais dès que le sujet de « Sven » venait sur le tapis. Mon frère bien-aimé, disparu il y a trop longtemps, sûrement mort aux dires de tous. Je n’y croyais guère. Mon confrère de galère, devenu ami depuis le premier pas posé sur ce bâtiment qui aujourd’hui n’empeste plus le poisson desséché mais ressemble à s’y méprendre à ma maison. Sa bedaine imposante ainsi que sa moustache fournie ou encore son parler à la limite du boucher du coin ne m’avaient jamais effrayé, il était comme un loup qui prenait soin de sa meute, même s’il n’était pas notre capitaine. Je levai les yeux vers le ciel, quelques mouettes riaient de notre approche comme si la mauvaise fortune allait s’abattre sur nos âmes. Je trouvai un bout de bois jonchant sur le pont et visai l’animal sans aucun scrupule. Mon regard fut happé par la prestance de l’île où nous nous dirigions, vestige d’une ancienne civilisation qui vénérait une plante répondant au doux nom de Crassa Harpyia, la « grosse harpie ». Doucereuse dénomination qui résonnait à mes oreilles comme le Saint Graal, cette cousine du trésor que je convoitais si âprement ne me laissait pas indifférente et si, d’aventures, je ne trouvais point de correspondance sur mon Etesias supremus, j’aurais au moins enchanté mon regard et donné à ce peuple l’occasion de côtoyer mon humble personne.

Au fur et à mesure que nous approchions, les contours rocheux de l’île se dessinaient, cette région semblait rude, le climat s’était couvert et les pentes escarpées des falaises ne me disaient rien qui vaille. Néanmoins, je serrai les dents et posai pied à terre. La route de mes compagnons se sépara ici-même, ils connaissaient mes motivations et savaient quand s’éclipser. Cependant, je n’étais pas certaine que je ne sois suivie, maladroitement en plus, mais qu’importe ! Je gravis les remparts qui entouraient cette mystérieuse île, quête inavouée vers ma rédemption et je passai l’immense porte de la capitale matérialisée par deux pics taillés grossièrement dans une roche sombre. Derrière ceux-ci, les choses semblaient simples, une légère brise soufflait sous un ciel obscur, les nuages vifs s’entassant au-dessus de l’endroit où je me rendais, la grande place. J’étais habituée à quérir ce genre d’informations et je savais qu’il me faudrait un expert. Ainsi, au lieu de conter fleurette à quelques badauds et autres ignares hantant les tavernes, à l’haleine putride et à l’odorat digne d’un rat, je m’aventurai vers les stands à la recherche d’un où trônait de magnifiques espèces de la flore locale. Les plus viles et moins sympathiques à observer attirèrent aussitôt mon attention, je me pris d’un amour infini envers une désagréable et vénéneuse reine parmi cet étal aux couleurs violacées, au parfum d’insecticide et aux pics acérés, un monstre –soit une beauté – parmi les autres graminées. De bonne humeur, chose rare vu mon tempérament hivernal, je me tournai vers le fleuriste : « J’ai entendu parler d’une plante, la Grosse Harpie qui se trouverait sur cette île, pouvez-vous m’y conduire ? ». Pas très diplomate, surtout vu le ton assez hargneux dont j’usais de ma voix ô combien caverneuse. Il allait me rire au nez ou me découper en apéricubes s’il n’était pas de bonne humeur à son tour. J’avais ma riposte, ces merveilles qu’il chouchoute se feraient un plaisir, sous mes ordres, armée silencieuse, de l’étouffer. Le sourire pendu jusqu’aux dents, il opta pour la première option, me rire au nez. « Je ne suis pas le toutou de la demoiselle alors circulez si vous n’avez rien à m’acheter. » C’en était trop, il venait carrément de m’insulter là. Je ne pus me résoudre à lui dépoter l’une de ces plantes sur le crâne c’est pourquoi je choisis une autre façon de procéder, les mots. « Le péquenot que vous êtes devrait être honoré. J’aurais pu vous apprendre à soigner vos plantes au lieu de les étouffer sous trois litres d’eau » et je récupérai l’arrosoir qui trônait sur l’étal pour l’en asperger. « Là, on est quitte. » Ou pas, je n’allais point m’éclipser, j’avais bien envie d’interagir avec ma mini-armée mais le lieu n’était à l’extravagance mais à la contenance, la Marine pouvait rappliquer, ces sales inquisiteurs sans cervelles, qui se mêlent de tout sauf de leurs histoires. Le vent tourna, mon esclandre n’était guère passée inaperçue alors je rajoutai, peut-être un peu plus poliment mais je ne sais pas faire : « J’ai besoin de voir cette plante, j’étais prête à payer pour que tu m’y conduises. Tant pis, je trouverai un autre guide. » Oui, la foule s’amassait sur la grande place, le soleil atteignant son zénith, l’heure d’acheter un dernier petit four, en forme d’animal domestique ou de quoi garnir sa table de victuailles afin de ne point crever la dalle. Les gens sont des ignares, ils vaquent à leurs occupations sans se préoccuper de MA mission, bien plus importante soit dit en passant !  
lumos maxima

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lieutenant
avatarLieutenant
Ichi Jatro


Messages : 194
Fonction : Médecin
Localisation : Whiskey Peak
MessageSujet: Re: [Flashback]En quête d'informations {Ichi}  Sam 27 Déc - 15:10



Enfin un peu de repos. Ces quelques jours de retour à la vie civile allaient me faire le plus grand bien. Aucune obligation, aucun horaire ni contrainte. Après tout ce temps et ces missions qui s’étaient succédées, ne plus penser à rien allait me faire un bien fou.

Même si le lieu de notre escale sabbatique n’était pas une île touristique de premier choix, le calme et l’ambiance qui y régnait était propice à la décompression. Chaque membre de l’unité avait donc pris congé, chacun vacant à ses occupations. Nous avions posé nos affaires dans une auberge de l’unique ville existante ici, modeste mais confortable. La sérénité y régnait, la viande était gouteuse et l’alcool a bon prix. L’aubergiste nous y avait reçu comme des rois, la Marine étant rarement de passage dans le coin, notre présence était pour lui un gage de sécurité.

Et quel bonheur de pouvoir enfiler à nouveau mes vêtements traditionnels. J’avais enfilé mon hakama noir, j’aimais le confort qu’il me procurait, la légèreté de son tissu et l’ampleur de ses manches. Le climat étant doux, j’en avais profité pour ressortir mon jinbaori blanc, que je laissais toujours ouvert sur mes épaules. Je me sentais tellement élégant, malgré le fait que je dénotais un peu avec l’ambiance locale.

Au midi du deuxième jour, j’étais assis tranquillement à la terrasse de l’auberge, à manger des tonkatsu. Le ciel était clair, sans nuage, une légère brise de vent évacuait les quelques récalcitrants qui tentait de nous cacher du soleil. Yuki, était comme à son habitude à faire le guet à mes pieds. Enfin ce jour là, il semblait tellement détendu qu’un escadron de chats aurait pu lui passer sous le nez qu’il n’aurait pas bronché. Les yeux aux trois quarts fermés, il me surveillait cependant d’un regard en coin. Il attendait que je partage mon repas avec lui, mais était serein, il savait très bien que les derniers morceaux de porc frits seraient pour son gosier. L’aubergiste me ramena un verre de leur rhum local, plutôt doux mais néanmoins fort en alcool, j’étais plutôt du genre prudent avec ce genre de breuvages. Je n’avais pas vraiment envie de perdre mes facultés physiques ou intellectuelles, même pour un peu d’ivresse. Vous devez le savoir, maintenant, mais j’aime avoir l’esprit clair.

Ce qui me frappa à un moment donné, c’est la réaction de mon compagnon à poils. Le lieu était plutôt grouillant, des touristes ou autres locaux vadrouillaient dans tous les sens, achetant, vendant, négociant. Mais le loup avait levé la tête, étrangement il fixait une belle femme à une trentaine de mètres de nous.

Une grande femme blonde aux cheveux bouclés, très élégante. Elle semblait négocier chez le vendeur de plantes et fleurs en tout genre. Je regardais la scène quelques secondes pour comprendre la réaction de Yuki, mais tout ça me paraissait si banal que je détournais le regard rapidement.
« Du calme mon beau. Tout va bien. T’as eu un coup de foudre ou quoi ? Ahah »

D’une caresse sur la tête, je tentais de le tranquilliser. Rien à faire, la bête se leva d’un air déterminé et commença à s’approcher de la jeune femme.
« Wop ! Reste là Yuki ! »

Je l’attrapais par la peau du dos, mais vous pensez bien que stopper un loup de cent kilos déterminé, à la simple force des bras, n’était pas une chose aisée. Il avait pourtant l’habitude de m’écouter au doigt et à l’œil, mais là quelque chose lui passait par la tête. Je n’aimais pas ça, te faire du grabuge n’était pas mon passe temps favori.

Le loup blanc s’échappa de mon emprise et se rua sur la belle blonde. Je m’attendais au pire, même s’il ne s’était jamais montré dangereux ou agressif sans raison, il ne restait qu’un animal sauvage, et avait gardé ses instincts.

Il s’arrêta net aux pieds de la femme. Elle n’avait apparemment pas vu le loup se diriger vers elle. Il posa son derrière sur le sol et une patte sur la jambe de l’inconnue.
« Oye ! Arrête Yuki ! Laisse la dame tranquille »

Regardant la jeune femme.

« Veuillez m’excuser, il n’est pas méchant, mais je crois que vous avez un ticket avec cette boule de poils. »

_______________________________
"Chaque Homme dans sa vie s'avance vers sa Lumière" Victor Hugo

F15BF7DF-3518-4DF0-BE95-E398FF7267FE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t167-ichi-jatro-fiche-technique

Messages : 28
Fonction : Scientifique
MessageSujet: Re: [Flashback]En quête d'informations {Ichi}  Sam 27 Déc - 16:55

Le passé nous rattache au présent

Frustration…nom commun, sentiment qui fait bouillonner d’impatience et laisse émaner une certaine colère à l’intérieur d’un être…j’étais frustrée, ce nom transformé en verbe décrivait mon état en cet instant. Ce mécréant n’allait pouvoir souffler car foi de Shiya, de répit il n’aurait pas. Je m’apprêtai déjà à rétorquer par une cinglante réplique lorsqu’une « chose » vint se poser sur ma jambe. J’étais debout et cette « chose » se tenait là, postérieur au sol, la patte sur mon mollet recouvert d’un pantalon sans aucune gêne. Qui pouvait se permettre ce genre de gestes déplacés ? Je levai d’abord les yeux devant moi à la recherche d’un quelconque individu à l’air goguenard qui allait repartir le poing dans ma figure, il n’y avait rien, seulement Mr je ne veux pas te donner de renseignements qui hurlait au scandale parce qu’un peu d’eau dégoulinait sur son visage fulminant de rage, de la fumée semblant s’échapper de ses narines. Mr Dragon devrait se calmer ou Mr Loup que je découvrais en baissant mon regard le mangerait tout cru de ses belles canines. Il n’était pas le genre d’animal pour lequel je me prenais d’affection mais il n’était pas non plus de ces bêtes pour lesquelles s’extasient les petits enfants, ils peuvent faire peur…En l’occurrence là, il semblait inoffensif. Je ne pouvais résister plus longtemps, oubliant le marchand, oubliant l’homme qui s’avançait d’un air navré et n’écoutant guère ses paroles, je m’accroupissais pour serrer la patte du merveilleux protagoniste qui se tenait à mes pieds. « Oh que tu es beau, donne la papatte, donne ! » Plus ça fait peur, plus c’est gros, plus c’est méchant mieux j’aime. Mes yeux disaient « je veux te manger » là où je n’aurais laissé personne toucher à ses poils. Je me redressai néanmoins, par peur de perdre toute crédibilité face à mes fans. Oui, les regards s’étaient tournés vers moi, quelques-uns du moins et même s’ils étaient réprobateurs, au moins s’intéressait-on à mon grâce personne.  

Cet individu paraissait appartenir à un autre temps tant ses vêtements n’étaient pas coutumiers. Pourtant, je ne pouvais me montrer risible puisque je venais d’incendier un pauvre commerçant de mes mots un peu trop ardus. Si l’animal n’avait interrompu mon cirque, cela aurait pu partir assez loin. Je lançai un dernier regard au commerçant : « Faites attention, sinon il va goûter à notre amer postérieur, juste pour le fun et parce que… » J’étais un peu trop présomptueuse et décidai d’accorder mon attention au maître de l’animal, j’avais tendance à m’approprier les choses or, cette chose n’était point mienne. « S’il cherche une amoureuse, je veux bien, j’adoreeeee ce genre d’animaux poilus et imposants. » Je ne pouvais me résoudre à le câliner, cela aurait été indécent surtout suite à mes propos. Si j’avais su qui était ce manant, j’aurais fui à gambettes déployées. Au lieu de cela j’ajoutai : « C’est le bruit que j’ai fait qui a dû l’attirer, il a peut-être voulu me défendre hein mon mignon ? » Oui, il était clair que la bête avait plus d’intérêt à mes yeux que son possesseur, un simple homme parmi les hommes bien qu’élégant dans ses habits autre que ceux communs à cette île et aux autres d’ailleurs. Devais-je m’expliquer ? Je pense  qu’il le faut sait-on jamais que la providence m’est envoyée un guide sur mon chemin. « Je recherchais une plante et ce marchand n’était pas disposé à m’aider. N’est-ce pas ce que doivent faire les honnêtes gens, renseigner les clients ? » Je fusillai le badaud de mon regard de la mort qui tue avant de dévorer d’affection le joli loup qui siégeait à nos pieds.
lumos maxima

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lieutenant
avatarLieutenant
Ichi Jatro


Messages : 194
Fonction : Médecin
Localisation : Whiskey Peak
MessageSujet: Re: [Flashback]En quête d'informations {Ichi}  Jeu 1 Jan - 21:45



On avait évité le scandale. La jeune femme avait plutôt très bien réagi à l'intervention de Yuki. Ce dernier s'était quand même permis un geste qui aurait pu me poser quelques problèmes. Le loup était quand même un adepte du « je fais ce que je veux quand je veux ». Je lui avais offert beaucoup de temps pour son éducation, tenter de le domestiquer. Mais son instinct animal ressurgissait régulièrement, oubliant que la vie que nous menions était faite de règles.

Enfin bref, la belle blonde semblait être tombée sous le charme de mon compagnon, qui lui rendait bien d'ailleurs, à coup de regards langoureux et autres coups de museau. Posant même la patte dans la main de la jeune femme à sa demande.

Elle avait eu, apparemment, quelques échanges désagréables avec le marchand de verdure. Lorsque ce charlatan me vu, il changea immédiatement d'attitude, baissant la tête. Il savait qui j'étais, pas besoin de faire un malin devant moi.

« Il serait fort raisonnable que vous présentiez des excuses à mademoiselle »

La jeune femme m'expliqua le pourquoi du grabuge. Elle recherchait une plante et le marchand lui aurait refusé de l'aider, même de lui donner la moindre information. Le bougre aurait quand même pu la renseigner. Je lui lançais un regard qui en disait long. M'adressant à la belle plante qui me faisait face.

« Je suis, comment dire, en vacance ici. Et j'ai quelques jours devant moi avant de repartir. Si vous le souhaitez, je peux vous aider dans votre recherche. C'est le minimum que je puisses faire pour me faire pardonner de l'attitude de mon compagnon. »

Yuki semblait acquiescer ma proposition. Les oreilles relevées et les babines tremblantes, il écoutait notre échange. J'avais souvent cette impression étrange qu'il comprenait le langage humain.

« Mademoiselle, est-ce que je peux vous confier Yuki du temps que j'aille chercher quelques affaires ? »

Cette jeune femme me paraissait être de confiance, et mon loup savait très bien se défendre, mais cela me permettrait de me préparer sans qu'elle apprenne que j'étais de la Marine. Qu'est ce que cela aurait apporté qu'elle le sache ? J'étais en congé, j'étais pour l'occasion, un simple civil. Et puis partir à la recherche d'une plante me changerait un peu de mon quotidien de médecin militaire. Cela fera également du bien au loup de se dégourdir les pattes et de voir autre chose que le pont d'un navire, ou mon office.

"Oh et pardonnez mon impolitesse, je me présente, je m'appelle Ichi, je suis médecin. Et voici Yuki, mon fidèle ami et compagnon."

_______________________________
"Chaque Homme dans sa vie s'avance vers sa Lumière" Victor Hugo

F15BF7DF-3518-4DF0-BE95-E398FF7267FE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t167-ichi-jatro-fiche-technique
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: [Flashback]En quête d'informations {Ichi}  

Revenir en haut Aller en bas
 

[Flashback]En quête d'informations {Ichi}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» INFORMATIONS INEDITES ! UN MESSAGE SPECIAL POUR TOUS LES NOUVEAUX CONVERTIS !
» /!\ Grosse Quête ! Besoin de personnes [ FlashBack HRP ]
» Nous manquons d'informations (répétitive)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece New Order :: Zone RP :: Grand Line :: Autres Iles-