AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Grand festin au cap [Flashback (Pv Bishoku Kaizoku)]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capitaine
avatarCapitaine
Roy Marshall


Messages : 33
Fonction : Capitaine et Cuistot
Localisation : Mutaïto Island
MessageSujet: Grand festin au cap [Flashback (Pv Bishoku Kaizoku)]  Mar 23 Déc - 0:59


Depuis que le jeune glouton fut retrouvé dans une plage par un vieux pêcheur, il s’en est passé des choses. Vous en apprendrez certainement plus au cours des futures aventures du pirate.  Mais s’il y avait une seule constante concernant Roy, c’est bien que depuis le moment qu’il avait sauté du navire de Saint Regnard. Le marin n’avait qu’une chose en tête, découvrir Grand Line. D’un côté, avec le nombre de navires du Gouvernement mondial, les mers bleues étaient devenues inhospitalières pour les malandrins. Et même que tous ces écumeurs des flots tentaient de se préparer le plus vite possible pour affronter la terrible entrée de la route de tous les périls. Mais lorsque Roy tombait sur des personnes sympathiques, elles lui conseillaient toujours d’avoir au moins quelques membres d’équipages, un navire pour les porter et des réserves de nourriture. Le jeune marron ne retint qu’une chose, les réserves…

Tout cela pour dire que Roy Marshall s’était trouvé devant Reverse Mountain avec seulement une petite embarcation. Il était prêt à affronter le terrible courant qui traversait Red Line. Si l’on devait décrire l’embarcation, on commencerait par dire que ce n’était qu’un petit bateau de pêche de fortune, qui appartenait au vieux Jake. Le vieil homme à la bouche dégarnie, vous vous en souvenez ?  Sur ce rafiot se trouvait à côté de Roy un petit barbecue en charbon, où le pirate y faisait griller des brochettes. Une bouteille de rhum pas très loin de l’esclave glouton… Le mot inconscient apparaît tout de suite à l’esprit face à ce spectacle affligeant, mais qui donne l’eau à bouche.  Apercevant l’entrée du canal montant, le jeune homme fit tourner la barre franche du bateau légèrement à bâbord, tout en continuant d’agiter son éventail sur la viande. Un sourire carnassier se dressa sur son visage et le jeune aventurier s’époumona :

_ LA VRAIE AVENTURE VA COMMENCER !!!!

En effet, le franchissement de Red Line fut une sacrée aventure. Mais cela n’aurait jamais été possible sans le navire d’un autre équipage de pirates. Roy n’était malheureusement pas un navigateur, il eut beau tenter de manœuvrer son bateau, le courant était bien trop fort.  L’esclave glouton réussit (les brochettes entre les dents) à s’agripper de justesse sur un navire, alors que le sien se faisait fracasser par la paroi de Reverse Mountain. Ce fut une sacrée aubaine pour lui, mais une terrible infortune pour l’équipage. Les fracas du rafiot avaient percé la coque de leur navire. L’arriviste glouton tenta quand même de les aider à réparer l’avarie dont il était la cause. Les matelots étaient bien trop concentrés sur le fait d’arriver à survivre à cette aventure, plutôt que de corriger ce squatteur. Au bout du compte, les pirates ainsi que Roy  arrivèrent finalement à la mer de tous les périls. Tout le monde était si content que tous dansèrent sur le pont. Notre glouton s’était même mis à chanter, comme une casserole peut-être, mais ça passait.

_ ON EST À GRAND LINE !!! OOOON EST À GRANDO LINNEEEEEEEE.

Tout le monde décida d’accoster près du phare quand soudain le marron sentit les regards noirs de tous les membres de l’équipage. Face à leurs mines contrariées, Roy s’adressa aux pirates avec un grand sourire.

_ Ça vous dit un bon festin pour me faire pardonner ?  

Ainsi, Roy plongea dans la mer en direction de l’épave de son petit navire, sachant qu’il trouverait un sac contenant ses réserves de nourriture. Avant de partir pour Grand Line, le pirate avait acheté beaucoup de fruits et légumes et avait même volé un fruit qui coûtait une fortune pensant que son goût devait être exquis.  Mais c’était en fait un légendaire fruit du démon, il allait bientôt l’apprendre à ses dépens. Après avoir récupéré ses provisions, il apporta quelques planches de bois de l’épave. Et après avoir pris des planches plus sèches, il alluma un feu de joie. Certains pirates sortirent plusieurs tonneaux de rhum de leur embarcation, d’autres se mirent à chanter.  Une heure plus tard, une grande quantité de mets savoureux était apposée sur ce qui était l’ancien voile de Roy.

_ On a suffisamment de bonne nourriture et  d’alcool pour passer toute la nuit. LA FÊTE PEUT COMMENCER !!!!

Le Cap des Jumeaux n’avait pas depuis longtemps connu de telles fêtes, et ça ne faisait que commencer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t239-techniques-de-l-esclave-gl

Messages : 62
Fonction : Canonnier
Localisation : Grand Line voie 2
MessageSujet: Re: Grand festin au cap [Flashback (Pv Bishoku Kaizoku)]  Dim 28 Déc - 1:51

Au loin, très au loin, se dessinait une immense montagne dont le sommet se perdait dans les nuages. Les deux pirates avaient quittés LogueTown depuis quelques semaines et se retrouvaient maintenant   aux portes de ce passage si célèbre dénommé Reverse Mountain. Pour les pirates, ce lieu est avant tout le premier gros danger avant d'arriver sur GrandLine, là où l'aventure commence réellement. Tommy et Archi étaient comme des fous à l'idée d'enfin se retrouver sur la mers qui a vu débuter les plus grands. Depuis qu'ils avaient quitté leur île natale, ils avaient appris beaucoup de nouvelles qui avaient totalement changé le monde. La Marine avait été affaiblie lors d'une immense bataille qui avait vu l’avènement du nouveau Seigneur des Pirates, Samael D.Cosa. Bien que personne sur East Blue n'ait pu leur en dire davantage sur cet homme, une rumeur laissait entendre qu'il avait obligé le Gouvernement Mondial à se retrancher sur les Blues. Tommy rêvait de rencontrer cet homme, mais il savait que ce ne serait pas une chose facile, il devrait d'abord atteindre le nouveau monde, et pour cela, il faudrait un équipage. Mais avant cela, il devait déjà gravir cette montagne.

Plus les deux adolescents se rapprochaient, plus ils sentaient les courants marins les attirer. Ils découvrirent un passage d'eau qui semblait monter au sommet. Ils n'arrivaient plus à cacher leur joie et leur surprise lorsqu'ils virent cet étrange phénomène. Archi connaissait les bases de la navigation et faisait tout son possible pour maintenir le bon cap. Plus le navire approchait, plus il se retrouvait attiré vers la paroi rocheuse. Grâce à la chance ils réussirent à emprunter le chemin maritime, et le bateau pris énormément de vitesse. Une fois au sommet, l'embarcation se retrouva propulsé dans les airs, très haut dans le ciel, laissant découvrir une mer immense et fascinante.

« Wouhouh, on est enfin sur GrandLine ! »

Les deux adolescents se prenaient dans les bras et sautaient dans tous les sens. Toujours dans les airs, une odeur que Morioka pouvait reconnaître entre mille, de la nourriture ! Instinctivement, Tommy attira vers lui le tuyau en fer d'Archi et sans réfléchir sauta dessus en le faisant léviter. Encore une idée bien foireuse que notre héros venait d'avoir. Il avait beaucoup de mal à garder son équilibre et se contorsionnait dans tous les sens afin de ne pas tomber à la mer. Il rigolait très fort, ce qui ne l'aidait pas  à se stabiliser. Vu d'en bas, la scène devait être complètement absurde. Pour Morioka, le plus dur restait à faire, il devait maintenant trouver le moyen de retrouver la terre ferme avant de se retrouver épuiser au milieu de l'océan. Il remarqua un navire portant le pavillon noir  Après quelques minutes de galère, notre héros avait pris confiance en lui et ne se retrouvait qu'à une dizaine de mètres du festin tout en étant stable. Voulant impressionner la galerie et connaître le tempérament des pirates qui semblaient être arrivés un peu plus tôt sur la Route de tous les Périls, il commença par bien attirer leur attention.

« Hey les gars, Bienvenue sur GrandLine ! Je suis comme un fou de partir à l'aventure ! Mais surtout, est-ce que vous auriez un peu de votre nourriture qui a l'air vraiment succulente à partager avec deux pirates qui veulent fêter leur nouvelle vie ? »

Sans attendre de réponse, il fonça vers les grillades mais, très confiant, il tenta un looping à quelques mètres des fêtards, et pour une raison inconnue, son pied gauche se décolla du tuyau au moment où il se retrouvait la tête en bas. Il ne savait plus quoi faire et bougeait les bras dans tous les sens, ne parvenant pas à se remettre à l'endroit. Il était pris d'un fou rire qui l’empêchait de se concentrer et le tuyau descendait de plus en plus rapidement. Il se reconcentra au dernier moment et réussit à  éviter la catastrophe en bloquant le tuyau juste avant que sa tête n'écrase le sol. Le jeune homme se remit sur pied et sourit, sa main gauche posée sur son borsalino. Il était entouré de part et d'autre et se demandais si il ne venait pas de faire une énorme bêtise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t219-techniques-du-glouton-barj

Messages : 84
Fonction : Musicien
Localisation : Alambra
MessageSujet: Re: Grand festin au cap [Flashback (Pv Bishoku Kaizoku)]  Dim 28 Déc - 15:34

Grand Line, aussi connu sous le nom de la route de tous les périls, était une immense mer bleu qui se présentait sous son plus bel habillage. Un soleil d’une rare splendeur, rose le matin, chaleureux en journée pour finir sur touche orangée. C’est en assistant à un tel spectacle que l’on peut se rendre compte de nos futiles querelles, de nos inutiles complots pour accéder à plus de pouvoir. Qui sommes-nous devant autant de perfection et de beauté ? Ce sont des moments comme ça qui nous apprennent ce qu’est l’humilité. Lucas Evans, le jeune homme à la chevelure couleur neige, se trouvait là en haut du phare du Cap des jumeaux assistant immobile à la scène. Que pouvait-il bien penser en ce moment précis ? Une larme apparue en son regard perdu, glissa le long de sa joue rose et fluette avant de disparaître à ses pieds, ne laissant qu’une petite trace derrière elle. Le jeune garçon ne semblait pas triste pourtant, non, c’était de la colère. Une colère silencieuse et sourde qui grondait en son for intérieur. Il se rappelait ce qu’il avait vécu, les bons moments comme les mauvais, comme pour en faire le deuil. Les poings serrés, c’est avec détermination qu’il allait maintenant vivre sa vie. Les larmes continuaient de lui couler le long de ses joues mais pour la première fois depuis longtemps un sourire apparut sur son visage.

Cela faisait une semaine maintenant qu’il se tenait en haut du phare, à observer la mer nappée de calme tout en lisant les quelques livres qui trainaient et en jouant de sa flûte. Il arrivait au bout de ses réserves de nourritures bien qu’il soit habitué à ne pas manger des jours durant, la faim se révélait être un ennemi de taille pour sa concentration.  Lucas revins à lui, il était de nouveau près à interagir avec le monde et commença par regarder aux pieds du phare. Il découvrit avec un certain calme qu’il n’était plus le seul résidant provisoire du Cap, et descendit les rejoindre en toute discrétion. Il n’avait que ça à faire de toute façon, l’embarcation sur laquelle il arriva était déjà repartit, c’était tout ou rien.

*Mute*

Lucas était désormais silencieux. Il voulait observer la bande de joyeux hurluberlus qui se tenaient devant lui, ils semblaient préparer un banquet, une fête. Celui qui semblait être le capitaine était un drôle de phénomène. Il était souriant et n’hésitait pas à s’excuser devant ses hommes tout en ayant leur respect. Ce genre de personne était encore inconnu pour Lucas, lui qui ne connaissait que la menace et la terreur, il semblait fortement intrigué.  Tout à coup, un autre homme fit son apparition et  provoqua une cohue générale. Lucas profita de ce moment pour aller se servir à manger tout en silence et en ignorant ceux qui étaient présents. Il ne se cachait pas tellement mais il semblait plus préoccupé par la nourriture qui avait l’air excellente que par la présence des autres. Il faut dire qu’il était captivé par l’odeur alléchante que dégageaient certains rôtis, le fumet de la viande présentée de manière généreuse. Un festin comme le jeune garçon affamé n’en avait jamais vu. La tentation était trop forte, il devait y gouter.

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t262-el-maestro-del-silencio#10
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Grand festin au cap [Flashback (Pv Bishoku Kaizoku)]  

Revenir en haut Aller en bas
 

Grand festin au cap [Flashback (Pv Bishoku Kaizoku)]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Flashback] Qui a raté ses adieux ne peut attendre grand-chose de ses retrouvailles. | Cletus & Allyria
» Méréwyïn Alaryïn [Grand prêtre d'Arcamenel] {réservé Ambre}
» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque
» Un sous-commissariat à Grand'Ravine
» Nouveau lac formé par le séisme en Haïti menace d'inonder Grand-Goâve

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece New Order :: Zone RP :: Grand Line :: Cap des Jumeaux-