AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chuis un glouton barjot, ouais![Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Messages : 62
Fonction : Canonnier
Localisation : Grand Line voie 2
MessageSujet: Chuis un glouton barjot, ouais![Terminé]  Dim 30 Nov - 12:37

Tommy.D.Morioka


Nom : .D.Morioka
Prénom : Tommy
Âge : 17 ans
Lieu de naissance : East Blue
Race : Humain
Faction / Grade : Pirate/ à voir
Métier/Rôle sur un navire : Canonnier
But : Vivre libre et parcourir le monde
Surnom :  Gloutommy
Mer de départ : Grand Line ( si tout le monde commence là-bas^^)

Capacité : Fruit du magnétisme : Permet à son possesseur de contrôler le magnétisme ou l'électro-magnétisme. Avec ce fruit, tout ce qui est magnétique peut venir à vous ou se faire rejeter. Il peut ainsi les attirer vers lui comme un aimant, les faire léviter, repousser les attaque avec et attaquer. Les faiblesses de ce fruit sont toutefois notables : le périmètre d’utilisation, qui variera en fonction de son expérience et l’absence de matériaux enclins à être affecté par le magnétisme, autrement dit, il ne peut absolument pas agir quand il se trouve dans un endroit où il n’y a pas de métaux ou de minerais.


Description Physique :

Mystérieux. C'est la première pensée qui vient à l'esprit des femmes qui croisent sa route. Sa démarche nonchalante et le sourire qu'il affiche en toute circonstance lui donne un air cool, selon lui. Du haut de ses deux mètres huit, il est très imposant, ce qui est un atout considérable face au commun des mortels . Il porte généralement un grand borsalino noire qui cache la partie haute de son visage. Sur la droite de ce chapeau se trouve une tête de mort argenté, qui montre aux personnes qu'ils croisent qu'il est fier d’être pirate.

Ses cheveux blonds sont la plupart du temps en bataille et lui arrive au niveau de la nuque . Ses yeux d'un bleu éclatant, accompagnés d'un petit nez en trompette et d'un menton carré lui donnent un air angélique et pousse ainsi les gens à lui faire confiance. Son cou est anormalement grand et deux grosses veines palpitent, surtout lorsqu'il est en colère. La graisse ne semble pas vouloir s'accrocher aux muscles de notre homme. Il est très sec et a les muscles saillants. Ses épaules sont larges et ses avant-bras ne sont pas plus développés que la moyenne, contrairement à ses pectoraux et ses abdominaux vraiment dessinés qu'il aime mettre en valeur. Il porte souvent une longue veste noire, ornée de plusieurs attaches dorées, qui lui arrive aux genoux et qu'il pose à même la peau. Aux mains, il aime bien mettre des mitaines, qui lui permettent de ne pas se salir les mains. La ceinture qui tient son pantalon est très simple, hormis la boucle qui est en réalité une tête de mort. Chose plus étonnante, il en porte une seconde, beaucoup plus large qui lui permet de porter divers objets lui permettant de combattre. Celle-ci est beaucoup plus belle avec ses contours argentée et sa boucle en or et contient trois petites lames. La plupart du temps, il porte un pantalon noir très fin qui lui permet des gestes amples et des chaussures légères.



Description Psychologique :

La caractéristique la plus remarquable de notre héros est son appétit insatiable. Il pourrait manger sans arrêts et devient méchant lorsqu 'il a faim. Mais le réduire à cela serait vraiment mal le connaître. Toujours de bonne humeur, il est le compagnon idéal qui a toujours une blague pour remonter le moral de ses amis. Pour lui, la camaraderie et l'aventure sont aussi important que la nourriture. Très loyal, il fera tout pour que tout aille bien, mais attention, lorsqu'une personne veut du mal aux personnes auxquelles il tient ce n'est plus du tout le même homme, et cela lui a déjà causé pas mal de soucis. Bien qu'ils soient ses adversaires ,il n'a rien contre les soldats de la Marine, tant que ceux-ci font leur travail et ne se sentent pas supérieurs. La piraterie est pour lui le moyen le plus simple pour atteindre son but, parcourir le monde entier en vivant de grandes aventures. Il est très fier de ce qu'il est, et le revendique haut et fort, s'attirant souvent de gros ennuis.

Le plus gros problème de Tommy est sa naïveté. En effet, il croit tout ce qu'on lui dit et ne réfléchit pas souvent. Certaines personnes en ont profité lorsqu'il était plus jeune pour lui faire faire des choses improbables, c'est ainsi qu'il se retrouva obligé de quitter tous les lieux qu'il visitait au bout d'un moment. Son manque de réflexion le font foncer tête baissée, surtout lorsqu'il assiste à une injustice. En plus de ces défauts, il fait preuve d'une grande maladresse, dés qu'il ne doit surtout pas casser un objet, vous pouvez être sur de le retrouvé brisé dans la seconde qui suit. Mais grâce à sa jovialité, il arrive toujours à se faire pardonner.  

Histoire :

Comme beaucoup d'histoires, celle-ci commence par une naissance. Et comme tout homme né dans ce monde, Tommy Morioka est né sur une île, plus précisément dans la région d'East Blue. A cette époque, tout était plus simple, mais ça c'était avant. La famille de notre héros était plutôt tranquille, de braves et honnêtes gens qui ne dérangeaient personne. Son père était l'instituteur de l'école du village et sa mère restait à la maison pour s'occuper des cinq fils qu'elle avait eu. En tant que cadet, il fut bichonné par sa maman, tandis que ses frères profitaient de sa naïveté et de son plus jeune age pour lui faire faire tout et n'importe quoi. Au début, les défis était plutôt simples, du genre monte sur un toit, grimpe en haut de l'arbre... Mais notre héros eut rapidement un souci, il adorait la viande et se goinfrait à chaque repas, ce qui le conduisit rapidement à des problèmes de surpoids.

A l'age de huit ans, il pesait plus de cinquante kilos pour un mètre vingt, et à cet age là, les enfants peuvent être cruels entre eux. Son surnom, « Gloutommy », fut adopté par tous, et il en soufra durant de longues années. Ses frères prenaient peu à peu de la distance, et il était très solitaire, surtout à l'école. Le fait que son père soit l'instituteur de l'école, très sévère avec les autres mais laxiste avec son fils, n'arrangeait rien. Ce furent les pires années de sa vie, il était renfrogné et il mangeait pour se consoler. Après plus d'un an de solitude, il était devenu obèse et ses parents désespéraient. Même lorsqu'ils lui donnaient de plus petites rations, ou essayait de lui faire manger des plats plus équilibrés, il en profitait pour vider les placards dés qu'ils avaient le dos tourné. Ses frères ne faisaient que se moquer et ne voulaient pas être vus en public avec lui. Mais la vie est ainsi faite, c'est au moment où l'on s'y attends le moins que le destin vient frapper à votre porte. Alors qu'il traînait les pieds pour aller à l'école, une mouette passa au dessus de sa tête et lâcha accidentellement un journal. Ce fut un nouveau monde qui s'ouvrait à lui. Jusqu'à présent, il ne connaissait rien du monde extérieur mais grâce à ce petit bout de papier, tout un univers s'offrit à lui. Il découvrit les pirates les plus recherchés, mais aussi les héros de la Marine mais surtout, il compris que sa vie n'était pas ici. A partir de ce moment là, il passait ses journées à s'informer le plus possible sur le monde qui l'entourait mais à  chaque fois qu'il questionnait son père, celui-ci préférait changer de sujet et semblait embarrassé. Il dut faire des recherches seul et petit à petit il se rendit compte qu'il ne connaissait rien.

Lorsqu'il atteint l'age de douze ans, ses frères ne trouvèrent rien de mieux que lui mettre en tête l'idée de l'aventure qui changea son destin à jamais. Connaissant son penchant pour l'aventure mais persuadés qu'il n'oserait jamais franchir le pas, il lui firent croire qu'un trésor merveilleux se trouvait en haut de la plus haute montagne de l’île, mais que personne n'avait osé y aller jusqu'à présent. Tommy se rappela qu'il y avait une légende qui en parlait rapidement, mais les animaux sauvages qu'il pourrait rencontrer dans un tel endroit le calmèrent pour un petit moment.  Mais l'idée de partir à l'aventure l'obsédait jour et nuit. Lorsqu'il parvenait à se rappelait de ses rêves, il se souvenait s’être vu en train de combattre de gros monstres ou en mer dans une tempête par exemple, toujours en train de vivre des situations qu'il savait impossible s'il continuait à grossir et à ne jamais faire le moindre exercice physique. Après plusieurs mois d'hésitation, il prit sa première grande décision, il réfléchit à  un entraînement qui mettrait à l'épreuve son corps et son esprit mais surtout sa patience. Les premières semaines furent horribles. Son ventre, n'étant plus habitué à être si peu rempli, gargouillait sans cesse  et il n'arrivait plus à respirer après deux-cent mètres de course. Il pensa même arrêter plusieurs fois, mais il fit preuve d'abnégation et petit à petit l'adolescent vit les améliorations que cela provoquait sur son état de santé. Il continuait à aller en cours toute la journée mais dés qu'il finissait, il courait. Il perdit trente kilos en quatre mois, ses parents étaient ravis de ces changements. Son corps étant maintenant plus adapté, il profita des vacances pour se lancer dans la « phase deux », se renforcer. Toujours plus gros que la moyenne, mais surtout petit pour son âge, le moindre exercice était très dur pour notre héros et cela lui prit un temps fou avant de pouvoir en ressentir les effets. Mais lorsque les vacances prirent fin, il fut confronté à un affreux dilemme ; soit il retournait à l'école pour sa dernière année, soit il se lançait à l'aventure en abandonnant sa famille.

Sur le petit bureau de la chambre de Tommy, sa mère trouva une lettre manuscrite et elle comprit tout de suite. Elle hurla, réveillant toute la maison et s'effondra en sanglots. L’aîné fut le premier à la rejoindre, et la lut à haute voix lorsqu'il vit le reste de la famille  arriver en courant.

« Cher famille,

Sachez que je vous aime, mais ma place n'est pas ici. Je pars trouver des trésors, et rien ne me fera rentrer tant que je n'aurais pas réussi. Ne vous inquiétez pas, je suis sûr que tout ira bien, pour moi comme pour vous. Maman, tu es la meilleure, je sais que tu seras la plus triste mais je t'écrirais souvent. Papa, grâce à toi j'aime apprendre des choses nouvelles tout le temps et grâce à vous, mes frères, je sais que je suis capable d'accomplir de grandes choses. Je ne vous dis pas adieu, je reviendrais.

                                                                                     Tommy, votre fils et frère qui vous aime
 »

Après cela, tout changea pour cette famille qui n'entendit plus parler de leur cadet, du moins pour le moment, mais ceci est une autre histoire. Ce qu'ils ne savaient pas, c'était que leur fils n'était en fait pas si loin. Il était parti affronter la plus haute montagne, mais son aventure commença dés qu'il arriva aux abords de la grande forêt qu'il devrait traverser avant d'atteindre son but. Comme seule bagage il avait rempli un énorme sac de viande et avait pris la première chose qui lui servirait d'arme, une branche d'arbre longue d'1,50 mètre de long et assez épaisse pour ne pas céder au premier choc. Malgré sa peur grandissante, il prit son courage à deux mains, souffla un grand coup et marcha vers son destin. Tenant fermement son bâton, il était aux aguets dés le moindre bruit suspect et tremblait en jetant des regards tout autour de lui. Quelle idée stupide d’être parti en plein milieu de la nuit alors que beaucoup de personnes dans le village parlaient de monstres très dangereux. Il s'enfonça durant deux heures entre ces arbres de plus en plus nombreux et trouva finalement un endroit où allumer un feu. Après plusieurs tentatives, il parvint enfin à produire assez de braises, et s'endormit, d'un seul œil, à la chaleur. Pendant plus d'une semaine, il se sentait observé, mais ne croisé que très peu d'animaux, et ceux-ci semblaient inoffensif. Il commençait à être à court de viande et pour le moment il n'arrivait pas à capturer quoi que ce soit. Quelques jours plus tard, la faim le tiraillait, et se sentant en veine, il chercha des animaux assez gros pour le nourrir. C'est ainsi qu'il se trouva face à un énorme ours qui prit l'avantage. En deux temps trois mouvements notre héros se retrouva désarmé et à la merci de cette bête féroce. Mais au moment où la grosse patte allait s'abattre sur son visage, un tuyau en fer stoppa l'action et rapidement mit hors d'état de nuire la créature.

« -On dirait bien que j'arrive au bon moment ! », dit l'inconnu qui venait de le sauver.

« -Merci, tu viens de me sauver la vie, mais qui es-tu ? Et comment peux-tu être si fort ? »

Il disait s'appelait Archi, avait 15 ans et avait toujours dû se battre pour survivre mais ne voulais pas parler de son passé.Il avait les cheveux très bruns et broussailleux, et ressemblait vraiment à un sauvage. Malgré leurs différences, les deux garçons s'entendirent à merveilles, et commencèrent ainsi un entraînement qui transforma complètement Tommy. Lui qui avait été jusqu'à présent solitaire et malheureux avait désormais un ami et devenait de plus en plus souriant. Physiquement, il perdait petit à petit la graisse qui lui restait et devenait de plus en plus rapide. Il était encore loin du niveau d'Archi mais sa peur avait disparu et il commençait à se plaire à sa nouvelle vie. Pendant plus de deux ans, ils restèrent dans la forêt, et le moment tant attendu arriva. Maintenant que notre héros avaient quinze ans et savait se défendre, ils partiraient à l'aube chercher le trésor.

La montagne semblait immense, à tel point qu'ils n'en voyait même pas le sommet. Les premiers jours se passaient plutôt bien, les deux adolescents ayant prévu des provisions pour un mois, et profitaient des quelques gibiers qu'ils rencontraient pour se réapprovisionner. Leur journée consistait à courir et sauter partout et à s'attaquer dés que possible. Le niveau d'Archi restait un cran au-dessus et Tommy commençait à mieux gérer ses esquives et ses coups de poings, il commençait à trouver un style de combat qui lui convenait. Plus il montait et plus les animaux qu'ils croisaient était puissant et dangereux. Arrivé à la moitié du chemin, celui-ci se séparait en deux, nos deux héros jouèrent à la courte paille et notre héros prit celui de gauche, celui qui semblait le plus dangereux. Avant de se quitter, ils se firent le serment de se retrouver au sommet. En partant, Tommy hurla :

« -C'est moi qui trouverais le trésor ! »

Trente-trois jours plus tard, notre héros posa enfin sa main sur le dernier rocher qu'il lui restait à escalader. En dessous de lui, une rivière coulait paisiblement, et s'il lâchait sa prise, il ne survivrait pas à une telle chute. Ses muscles tremblaient et dans un dernier effort, il parvint à se hisser au sommet. Il s'allongea sur le sol quelques minutes pour reprendre son souffle. En repensant à tout ce qu'il lui était arrivé, il sourit. Ses mains étaient ensanglantées, son corps avait subi d'assez gros dommages et ses habits étaient en lambeaux, mais il avait réussi son épreuve. Lorsqu'il se remit sur pied, son regard fut  immédiatement attiré par la lumière du soleil qui se reflétait sur un objet qu'il ne parvenait à identifier. Il commença à s'avancer doucement, en boitant à cause de la fatigue qui se faisait toujours ressentir, mais il s'interrompit lorsqu'il entendit craquer une branche sur sa droite. Archi venait d’apparaître à son tour, et il semblait avoir rencontré  une multitude de problèmes lui aussi. Une grande cicatrice traversait son visage, il semblait lui manquer deux doigts à la main gauche et ses vêtements étaient déchirés.

« -C'est moi qui l'aurais! »

Il avait à peine fini sa phrase qu'il bondissait vers son objectif. Archi était très rapide, mais Morioka ne comptait pas abandonner si prés du but. Il bondit à son tour et réussit à attraper la jambe de son ami en vol, et ainsi à le ralentir. Tommy n'était plus qu'à une vingtaine de mètres mais son adversaire du jour n'avait pas dit son dernier mot et lui donna un coup dans les cotes avec son tuyau en fer. La lutte était acharnée, les deux adolescents se rendant coup pour coup durant de longues minutes, mais au dernier moment, Gloutommy réussit à esquiver la dernière attaque et se retrouva au-dessus de ce qui semblait être un coffre. Instinctivement, il attrapa les poignées situées sur les côtés, mais il n'avait pas pensé à la chose la plus importante ; la réception. Il se fit très mal en atterrissant mais ne lâcha pas. Les deux se regardèrent et se mirent à rire.

« -Jikahahahhahahahah ! T’inquiète pas, on partagera !

-T'as pas le choix, tu sais que je suis toujours plus fort que toi ! »

La "Compétition" étant finie, la tension retomba et ils se tombèrent dans les bras, heureux de se retrouver enfin, après l'enfer qu'ils avaient vécu séparément. Après avoir raconté mutuellement leurs aventures, ils décidèrent d'ouvrir le fameux trésor. Quelle déception pour eux lorsqu'ils découvrirent qu'il n'y avait qu'un fruit à l'intérieur. Bien entendu, c'est à ce moment précis que le ventre de Tommy gronda violemment. Ce qui eut pour conséquence de changer totalement sa vie, mais ça, il ne le comprit que bien trop tard. Les amis ne connaissant pas les Fruits Du Démon, ils ne comprirent pas les conséquences de cet acte.

Trois mois plus tard, ils étaient prés à prendre la mer. Malgré leurs points de vue différents, ils avaient décidé de partir à l'aventure ensemble. Depuis leur périple dans la montagne, Tommy avait changé. Alors qu'ils s’entraînaient comme tous les jours, Notre héros se trouvait en très fâcheuse position, son adversaire avait pris le dessus et  allait le frapper à la tête avec son tuyau de fer. Par un réflexe hors-norme, Tommy plaça ses mains devant et une chose étrange eut lieu. Des étincelles violettes sortirent de ses mains et bloquèrent l'arme en fer. Grâce au soutien d'Archi, notre héros n'eut pas peur de ces changements, au contraire, s'il pouvait désormais bloquer des attaques, il devait devenir plus fort. Mais cela devrait se faire en mer, il était temps pour eux de trouver une embarcation et de découvrir le monde. Et pour cela, ils devaient forcément passer par le village où Morioka passa toute son enfance, et celui-ci se rappela sa promesse, il ne devait en aucun cas revoir sa famille tant qu'il n'aurait pas atteint son objectif. Ils quittèrent l’île dans la nuit, n'hésitant pas une seconde pour voler une barque assez grande pour eux deux et leurs provisions. Ils n'avaient aucune compétence en navigation, et se laissait guider au gré du vent. Pendant de longs mois, il vivaient simplement, s’arrêtant sur chaque île qu'ils voyaient , et jouant les saltimbanques ou enchaînant les petits boulots pour se nourrir et se loger. Ils s’entraînaient dés qu'ils avaient du temps libre, et petit à petit, Gloutommy apprenait à maîtriser son pouvoir, et pouvait maintenant attirer et repousser de petits objets en fer. Ils croisaient énormément de marines en mer et dans les villes, mais nos héros ne faisaient pas de grabuges et tout se passait tranquillement. Les deux adolescents ne se définissait pas comme des pirates, mais seulement comme des hommes libres. Mais tout changea lorsqu'ils arrivérent dans la taverne d'une petite ile . Pour la première fois depuis qu'ils étaient partis, les soldats de la Marine les provoquèrent et tout dégénéra. Même s'ils ne cherchaient qu'à se défendre, les adolescents devinrent des hors-la-loi. Il faut dire que détruire la moitié d'une ville, même involontairement, passe rarement inaperçu. Après cet épisode,  on n'entendit plus parler d'eux pendant un bon moment. Mais une rumeur persistante fait état d'un petit équipage de pirates qui serait sur le point de franchir Red Line afin de prendre "la route de tous les périls". Il paraîtrait également que ceux-ci portent fièrement les couleurs de la piraterie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t219-techniques-du-glouton-barj
Capitaine
avatarCapitaine
Daryl Drake


Messages : 735
Fonction : Capitaine
Localisation : Sparthienna
MessageSujet: Re: Chuis un glouton barjot, ouais![Terminé]  Lun 1 Déc - 15:36

Bienvenue (même si déjà dit sur la CB)

Un petit pincement au cœur de voir que tu ne veux plus le Baku Baku.

Coté écriture, c'est agréable à lire. J'aime bien le fait que tu te concentres sur l'enfance, il y a des choses sérieuses mais le coté enfantin rend le tout assez gentillet ce que j'ai pas mal apprécié. Quelques fautes d'accord et d’inattention, à surveiller donc.

Concernant la note, c'est la que je suis mitigé. La présentation ne vaut pas vraiment 170PA mais elle ne vaut pas 160 aussi, donc bien que ce n'est pas un cas, je te donnerai 165 PA. Cela bloquant pour le fruit demandé, tu peux si tu le souhaites faire un test rp ou changer de fruit.

Un petit surnom de Glouton ou Bouffe-tout.

Voila.^^

_______________________________
Quand on veut défendre les libertés, on est bien obligé de constater que l’on va à contre-courant de l’histoire.


0D6EED2A-CD50-436E-8963-C30A0F5090E2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t121-daryl-drake#384
Pirate
avatarPirate
Silence


Messages : 334
Fonction : Second
Localisation : Avec ta femme
MessageSujet: Re: Chuis un glouton barjot, ouais![Terminé]  Lun 1 Déc - 16:20

Présentation plutôt sympa. Le personnage sort des canons de ce qu'on a l'occasion de voir habituellement et c'est plutôt agréable, ça apporte un peu de fraicheur à tous ça. Le perso garde un côté assez enfantin qui risque d'être amusant de le voir évoluer dans des situations difficiles.

Quelques petites fautes d'orthographes et de conjugaison si et là. Je rejoins ce qu'a dit Daryl pour la notation, 165 PA pour moi, ce qui, comme il t'a dit, n'est pas assez pour le FDD. Même si au final, avec le bonus, tu as les 170 PA. Pour le surnom, j'aime beaucoup celui que tu t'es donné et je pense qu'il va rapidement se répandre sur les mers !

Tu as donc deux possibilités, changer de fruit ou faire un petit test rp. Si jamais tu choisis cette option, voilà le test : Raconte nous comment tu as détruit la moitié de la ville, lors de ta première altercation avec la marine. (Si tu avais prévu de le faire en flash back ou en rp, j'peux te trouver autre chose). Voilà à toi de choisir Wink

_______________________________
Come join the murder, come fly with black ! We'll give you freedom from the human trap !


D1E4F2A2-0E81-4D6F-8ABE-0FC04A18A4F6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t133-chapitre-final-livre-de-si

Messages : 62
Fonction : Canonnier
Localisation : Grand Line voie 2
MessageSujet: Re: Chuis un glouton barjot, ouais![Terminé]  Ven 5 Déc - 10:29

je pensais répondre en postant le test rapidement, seulement le taff me prend beaucoup de temps mais pas de soucis, il arrivera dans le week-end normalement Smile

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t219-techniques-du-glouton-barj
Capitaine
avatarCapitaine
Daryl Drake


Messages : 735
Fonction : Capitaine
Localisation : Sparthienna
MessageSujet: Re: Chuis un glouton barjot, ouais![Terminé]  Ven 5 Déc - 10:32

Ok ça marche, en attente de lecture donc. Wink

_______________________________
Quand on veut défendre les libertés, on est bien obligé de constater que l’on va à contre-courant de l’histoire.


0D6EED2A-CD50-436E-8963-C30A0F5090E2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t121-daryl-drake#384

Messages : 62
Fonction : Canonnier
Localisation : Grand Line voie 2
MessageSujet: Re: Chuis un glouton barjot, ouais![Terminé]  Ven 12 Déc - 16:01

Mer d'East Blue, 14h45, temps calme et ensoleillé, aux alentours  d'une petite île inconnue. Un grand et jeune homme blond s'étirait tandis que son compagnon lui hurlait qu'une terre était en vue. Il était temps qu'ils trouvent de quoi se ravitailler. Tommy avait une fois de plus mangé comme un glouton et devais se résoudre à manger du poisson depuis trois jours. La viande lui manquait à tel point qu'il en rêvait la nuit. Pour se changer les idées, il s’entraînait avec son nouveau pouvoir, et commençait à comprendre ses effets. Cela faisait huit mois qu'il avait croqué dans ce fruit de malheur, et depuis, il en avait appris un peu plus. Il savait qu'il avait mangé un Fruit Du Démon qui lui permettait de contrôler les objets métalliques proches de lui. Il avait encore  du mal à les diriger et devait se concentrer pour utiliser son pouvoir. Mais là où les deux jeunes hommes avaient eu du flair pour se faire de l'argent venait d'une idée simple mais diablement efficace, escroquer les saoulards dans les tavernes. Archi utilisait son agilité pour voler les bourses tandis que Tommy  « jouait » aux fléchettes. Ils vivaient simplement mais se marraient toute la journée. Une heure plus tard, la barque était amarrée dans le petit port de Gosa, petit village accueillant au premier regard.

Ils étaient comme des fous de découvrir une nouvelle île et couraient dans tous les sens. Les bâtiments étaient tous en bois et se ressemblaient étonnamment. Les habitants qu'ils croisaient étaient souriants et il y avait beaucoup d'animations dans les rues. Mais ce qui les intéressaient en priorité, c'était trouver un restaurant. Ils avaient gardé suffisamment de berrys pour se faire un repas copieux et comptaient bien en profiter. Après quelques minutes de recherches, ils arrivèrent devant un bâtiment plus grand et plus haut que les autres et leurs yeux s’illuminèrent lorsqu'ils virent la pancarte, «Viande à Gogo », un nom simple mais très efficace. Nos deux héros se prirent dans les bras et sautaient en hurlant de joie, ils étaient comme des fous et se ruèrent dans le restaurant.

« -Bonjour, nous voulons de la viande en grande quantité s'il vous plaît »

Aussitôt dit, aussitôt fait. Ils n'eurent qu'à trouver une table libre, et quelques secondes plus tard, la serveuse arrivait, les mains pleines. Ils se jetèrent dessus et engloutirent leurs plats à une vitesse hallucinante.

« -Encore ! »

« -Encore ! »

« -Encore ! »

Le manège dura ainsi pendant un long moment. Différentes viandes défilaient devant eux, mais à chaque fois cela ne suffisait pas à combler leur appétit. Le saké coulait à flots et les deux amis riaient à gorges déployés. Leurs visages changèrent brusquement lorsque la jolie serveuse vint leur annoncer qu'ils avaient vidé tout le stock de viande et surtout lorsqu'elle leur annonça le montant à payer. 1,250,000 BERRYS ! Ne pouvant pas payer, il ne leur restait qu'une solution, fuir. Juste en se regardant, ils eurent le même réflexe , ils se saisirent de leurs affaires et attendirent que la jeune femme ait le dos tourné pour se lever et bondir à travers la pièce. Il prirent le chemin le plus court, la fenêtre, et se retrouvèrent dans la rue. Loin de faire dans la discrétion, ils se rendirent compte que la population alentour avait le regard tourné vers les deux adolescents qui coururent à l'opposé. Après une course poursuite endiablée avec le patron, ils réussirent à lui échapper au détour d'une ruelle, mais ils s'étaient perdus... Ils reprirent leurs souffle et réfléchirent à la suite. Ils pouvaient quitter l’île directement avant d'avoir des problèmes mais avant cela, ils devaient nécessairement trouver des provisions. En attendant, ils firent une petite sieste, le temps que l'agitation redescende dans le village.

La nuit tombée, les amis se baladaient, guettant le moindre geste suspect des gens qu'ils croisaient. Ils n'étaient pas sereins mais devaient absolument aller à la taverne s'ils voulaient repartir avec des provisions. Rapidement, ils trouvèrent leur but ; un endroit nommé « Le bon chien jaune ». Tommy nota que des armatures en fer renforçait la porte en bois massif lorsqu'il entra, suivi d'Archi. La taverne était remplies, et il régnait une atmosphère de fête, du moins, jusqu'à l'arrivée des adolescents. La trentaine de bonhomme présente ici s’arrêta net et tous scrutèrent les nouveaux qui ne faisaient pas trop les fiers. Ils marchèrent tranquillement vers le comptoir en bois usé et voulurent commencer à boire mais le tavernier voyaient les choses autrement.

« -Je veux d'abord être sûr que vous pouvez payer, je connais les voyous de votre espèce! Pas de Berrys, pas de whisky, c'est la règle ici ! »

En fouillant leurs poches, ils trouvèrent de quoi se payer un verre chacun. Les autres personnes présentes reprirent leurs activité en voyant qu'ils ne cherchaient pas la bagarre. Après avoir englouti le rhum servi devant eux, ils passèrent aux choses sérieuses. Le blond trouva la cible pour jouer aux fléchettes, mais deux types jouaient déjà . Il sourit en voyant le niveau si faible.

«-Si vous permettez, messieurs, j'aimerais beaucoup vous apprendre à jouer aux fléchettes, je m'ennuie rien qu'en vous regardant. »

Il l'avait dit assez fort pour bien se faire entendre de tout le monde. Tout le monde se leva et encercla les adolescents. Parmi cet attroupement, un semblait au-dessus des autres.

«-Alors comme ça, tu crois qu'un gamin va m'apprendre à jouer ? On va voir ça tout de suite ! » Il saisit trois fléchettes et les jeta aux pieds de notre héros. « La règle est simple, on lance chacun notre tour, et celui qui a le plus de points en trois lancers gagne. Mais avant, il va falloir que tu trouve quelque chose à parier, je ne joue jamais pour rien ! » Il posa un bolero ornée d'une tête de mort sur la table et plus proche et attendait la réaction du jeune homme, qui ne reculait pas.

-Ce chapeau m'ira mieux qu'à toi ! Mais puisque tu veux qu'on joue sérieusement, voici ma mise. » Il prit les trois petites lames qu'il gardait toujours sur lui et les balança sur la table, le sourire aux lèvres. « Honneur au perdant ! »

Le concours commençait, les deux adversaires se tenaient cote à cote. Tommy gardait sa main gauche dans la poche, histoire de ne pas se faire griller en utilisant son pouvoir. L'homme au bolero tenta d'atteindre le cœur de la cible et y parvint facilement. La foule était en délire, hurlant de joie pour son champion.*Il va falloir que je joue vraiment bien.* Des étincelles sortait de sa main gauche, et il frappa en plein centre. Il n'avait presque pas eu besoin de son pouvoir pour y arriver, tant il s'était entraîné ces derniers mois. La salle semblait s’être vidé tout à coup, tellement tout le monde était devenu silencieux. Le deuxième lancer  débuta, et une fois de plus les deux touchèrent le centre de la cible et étaient donc à égalité avant le troisième tour. La tension était à son apogée, et le premier joueur s’apprêtait à tirer. Tommy hésitait, devait-il utiliser son pouvoir tout de suite et s'assurer la victoire ou tenterait il un coup de génie ? La seconde solution semblait la meilleure, du coup il laissa son adversaire toucher une fois de plus le centre et le public laissait éclater sa joie. « L'arbitre » allait enlever la fléchette mais Tommy l'interrompit en lançant sa fléchette qui siffla avant de venir se planter dans celle de son concurrent. Un silence de mort s'installa,  Pendant plus d'une minute, nos protagonistes semblaient s'observer, personne ne voulant spécialement provoquer une bagarre. Et, subitement un éclat de rire se fit entendre.

« -Ahahahahahahahahahah ! On peut dire que t'en as toi, et ça me plaît ! Bravo, tu as gagné mon chapeau. Maintenant les gars, c'est ma tournée! »

Ils firent la fête tous ensemble pendant une bonne partie de la nuit. Archi et Tommy apprirent qu'en fait ils étaient des pirates et que leur capitaine s'appelait John Ali Dei. Mais tandis que tout le monde s'amusait bien, la porte s'ouvrit brusquement, et un homme vêtu d'un uniforme bleu et blanc surgit.

« -John, on sait que tu es là, le bâtiment est encerclé, rends toi et tout se passera bien !

-Ahahahahahahahah ! Vous, les chiens du gouvernement, vous croyez vraiment arrêter ce qui se prépare ? Vous croyez que maintenant que la mer et les hommes libres qui voguent dessus ont un Seigneur, vous, les toutous pouvez nous empêcher d’être des Pirates,  VOUS VOUS TROMPEZ ! Allez les gars, montrez leurs ce que sont de fiers guerriers des mers ! »

Ce discours motiva les troupes mais un problème se posait déjà, comment combattre dans un si petit espace ? La question avait à peine traversé l'esprit du blond que déjà les plus costauds fracassaient un mur pour pouvoir faire sortir tout le monde et leur chef venait de trancher la gorge du soldat. Les deux adolescents n'avaient rien à voir dans l'histoire mais se trouvaient une fois de plus au mauvais endroit au mauvais moment. Ils avaient récupérer toutes leurs affaires et laissaient passer tous les pirates avant de s'engouffrer dans le trou. Une fois à l'extérieur, ce qu'ils virent les figea. Il y avaient des affrontements de tous les cotés, et la Marine semblait avoir mis en place une opération spéciale pour attraper cet équipage. Tommy sortit de sa stupeur lorsqu'il entendit une balle siffler à son oreille. En regardant autour de lui, Archi s'était déjà lancé dans le combat, il était trop tard pour reculer. Le sourire aux lèvres, il leva les bras devant lui et utilisa son pouvoir pour désarmer les cinq soldats. Leurs sabres et leurs fusils volaient à présent autour d'eux.

« -Dommage pour vous messieurs, vous êtes tombés sur les mauvaises personnes, on n'était pas partis pour se battre contre vous. Maintenant, je n'ai plus le choix, je ne veux pas vivre ma vie en prison. »

Sa phrase à peine terminée, il bougea les mains et les armes attaquèrent leurs propriétaires. Ce n'était pas hyper précis avec plusieurs ennemis sauf s'il se concentrait beaucoup. Pour le moment, il n'arrivait pas à vraiment maîtriser son pouvoir comme il le voudrait mais apprenait chaque jour un peu plus. Après quelques efforts ses ennemis les plus proches étaient  hors d'état de nuire mais le plus dur restait à venir . Partout autour, les combats faisaient rage, les pirates semaient le chaos, de vrais bourrins, ceux-là ! Certains envoyaient les soldats contre des bâtiments mais la Marine avait prévu le coup et des troupes arrivaient encore. Ils étaient maintenant une centaine contre les pirates mais surtout, les arrivants semblaient avoir ramener des armes lourdes. Tommy fit venir un sabre dans chaque main et se débrouillait comme il le pouvait pour se défendre et rendre coup pour coup. Les soldats étaient en train de perdre leur avantage numérique et changeaient de stratégie. Ils n’hésitèrent pas à faire parler la poudre, et instantanément, plusieurs boulets de canon se dirigèrent vers les différents protagonistes. Le capitaine John réussit à en couper un en deux qui finit sa course contre la taverne qui tomba en morceau. D'autres pirates n'eurent pas cette chance et se trouvaient maintenant blessés, voire pire. La situation était catastrophique, et Morioka se demandait comment s'en sortir cette fois-ci. Une seconde salve de boulets se fit entendre, et notre héros était visé. Deux projectiles arrivaient à pleine vitesse dans sa direction et il dût se concentrer fortement pour les stopper en plein vol et parvint à les renvoyer, causant de gros dommages dans les rangées adverses. Mais Tommy commençait à être à bout de force, ses pouvoirs lui pompant beaucoup d'énergie, et surtout, une troisième salve se préparait. Il regarda autour de lui, trouva Archi et courut vers lui. Une fois à sa hauteur, il l’attrapa par le bras et lui expliqua qu'il était temps de partir. Les deux adolescents quittèrent rapidement la zone de combat pour se diriger vers le port. Les soldats de l'entendaient pas de cette oreille et certains canons les visaient. Ils esquivaient les attaques en zigzagant et continuaient leur course. Arrivés à destination, ils sautèrent dans le premier navire qu'ils virent, celui des pirates. Tandis qu'Archi remontait l'ancre, plusieurs boulets fonçaient droit sur eux. Tommy plaça ses mains devant lui et se concentra de toutes ses forces et réussit à les renvoyer, seulement ils ne parvint pas à les diriger comme il l'aurait voulu et plusieurs habitations furent touchées. Notre héros n'était vraiment pas fier de ce qu'il venait de faire mais tout ceci était la faute de la Marine. L'ancre était maintenant levée, les deux adolescents hissèrent les voiles et quittèrent cette ile, laissant à leur triste sort les gars qu'ils avaient rencontré plus tôt. En souvenir, il ne restait que le Bolero et le navire. Quelques semaines plus tard, ils apprirent que l'équipage avaient été arrêté, mais surtout, Tommy trouva son visage sur une affiche wanted. Il était dit qu'il avait détruit la moitié d'une île avant de fuir comme un lâche devant les forces de la Marine. Il n'avait plus le choix maintenant, il venait de devenir un hors-la-loi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t219-techniques-du-glouton-barj

Messages : 182
Fonction : Capitaine/Roi
Localisation : Grandline
MessageSujet: Re: Chuis un glouton barjot, ouais![Terminé]  Ven 12 Déc - 17:21

Salut!

Donc quelques fautes peuvent parfois agacer dans ton texte, mais pour le reste ça passe plutôt bien. J'ai aussi eu quelques fois de la difficulté à suivre le récit, tu saute d'un pronom à un autre rapidement sans expliquer la raisons (Comme quand tu passe du il au ils sans dire que tu décrit maintenant deux personnes).

Niveau qualité, c'est plutôt bien, on sent l'effet One Piece dans le texte et si on enlève le fait que le combat final et assez chaotique, c'est très intéressant. J’espère seulement pour toi que tes "copains" pirates ne sortirons pas trop tôt de prison, ils aimeraient sûrement retrouver leur beau navire.

Sur ce, je t'accorde ton fruit et je te laisse aller Rp.
Bon jeu!

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t228-fiche-technique-de-carls
Capitaine
avatarCapitaine
Daryl Drake


Messages : 735
Fonction : Capitaine
Localisation : Sparthienna
MessageSujet: Re: Chuis un glouton barjot, ouais![Terminé]  Ven 12 Déc - 17:31

En recap' total, cela te donne l'accès au fruit ainsi que 170PA.

Ton surnom est bouffe-tout et tu as une prime de 4 millions sur la tronche pour le moment.

_______________________________
Quand on veut défendre les libertés, on est bien obligé de constater que l’on va à contre-courant de l’histoire.


0D6EED2A-CD50-436E-8963-C30A0F5090E2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t121-daryl-drake#384
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Chuis un glouton barjot, ouais![Terminé]  

Revenir en haut Aller en bas
 

Chuis un glouton barjot, ouais![Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Techniques du Glouton Barjot
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece New Order :: Administratif :: Espace Joueurs :: Présentations :: Présentations Validées-