AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un donateur pour les loups? [SW-Chris-Carls]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capitaine
avatarCapitaine
Daryl Drake


Messages : 735
Fonction : Capitaine
Localisation : Sparthienna
MessageSujet: Un donateur pour les loups? [SW-Chris-Carls]  Lun 24 Nov - 11:40




Otton venait de jeter l'ancre, la navire des Sea Wolves maintenant amarré, l'équipage pouvait descendre. Après quelques questionnement auprès des pêcheurs du petit port, Daryl appris qu'ils étaient sur une île qui portait le nom de Chu-Chenn. L'île en elle-même ne semblait pas extraordinaire, elle semblait même être un petit peu en retard sur le plan technologique. C'était une île assez pauvre, divisé en deux par un bras de mer la traversant de par en part. Les cotes de ce bras étaient occupés par quelques villages. Le principal, celui où se trouvait le petit port s'appelait Chu-Phair. On y voyait principalement des pêcheurs ou des paysans. Justement l'extérieur du village était composé de petit plan de culture, de quelques enclos à bétails et d'un bon nombre de rizière. Après cela quelques prairie puis de hautes cimes abruptes montant quasi à la vertical pour aller se planter dans le ciel.

Otton alla faire quelques courses rapides pour que l'équipage se fasse un encas de produit frais. Charles lui s'activa à dresser l'état des lieux du navire. La brèche dans la coque s'était rouverte suite à une petite tempête qu'ils essuyèrent la veille. C'est pour cette raison qu'il firent halte sur l'île, faisant fi de la direction que le log pose indiquait. Le log pose, petite boussole obligatoire pour naviguer sur Grand Line. C'était un peu le cadeau d'entrée dans l'équipage que Silence avait fait, si on occultait le navire qu'il avait "réservé" en attendant le fils de Jirack.

Daryl possédé grâce à Edward Bahl'Addur de différentes cartes que Jack Jirack avait dessiné ou que son premier second Giscor Destain avait fait. Giscor dessinait mieux que Jirack et allait plus dans les détails, un véritable cartographe en fait. L'une des cartes de Giscor représentait l'entrée de Grand Line. Après quelques longues minutes de calcul et d'approximation, Daryl pensa savoir où trouver une île pour réparer le Sparkling Arrow, même si pour cela il ne devait plus suivre le log pose, la sécurité en premier. Et il ne se trompa pas, même s'ils mirent plus de temps à arriver sur l'île, douze heures est-ce vraiment une erreur?

L'état des lieux terminé, Charles dressa une liste des achats que l'équipage devait faire pour pouvoir réparer convenablement le navire. Avec le bon matériel, Charly savait qu'il n'en aurait pas pour longtemps avec un peu d'aide. Sa liste faite, il alla faire un devis au marchand du port et un problème se posa, celui de l'argent. Les Sea Wolves n'avait pas vraiment le sou, il n'avait pas vraiment trouvé de trésor, c'était plus les emmerdes qu'ils avaient eu et même en raclant leurs fonds de poche, il y avait même pas la moitié de la somme. Bien sur ils auraient pu voler ce qu'ils avaient besoin ou piquer du pognon chez un marchand ou un truc du genre mais Daryl n'était pas ce genre de personne. Non, voler aux pauvres ce n'était pas lui, la faim ne justifie pas forcément les moyens dans ce cas la. L'île semblait avoir du mal, voler mettrait la personne en difficulté et non il ne voulait pas ça. Il fallait donc trouver du pognon et vite pour ne pas s'éterniser ici. Où trouver cette somme? Qui pourrait leur donner? Pour gagner des informations, un seul lieu! La taverne! C'est ainsi que Silence et Daryl débarquèrent avec Otton dans le bar se trouvant après le port, il portait le joli petit nom du Dauphin Moqueur...

Spoiler:
 

_______________________________
Quand on veut défendre les libertés, on est bien obligé de constater que l’on va à contre-courant de l’histoire.


0D6EED2A-CD50-436E-8963-C30A0F5090E2


Dernière édition par Daryl Drake le Mer 10 Déc - 12:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t121-daryl-drake#384
Pirate
avatarPirate
Silence


Messages : 334
Fonction : Second
Localisation : Avec ta femme
MessageSujet: Re: Un donateur pour les loups? [SW-Chris-Carls]  Mer 26 Nov - 11:50

Rapidement, après la viellé autour du feu nous avons repris la mer. Nous ne pouvions pas aller bien loin sans procéder à des réparations autre que les quelques planches cloués ça et là par notre charpentier-bricoleur. Et pour se faire, nous avons du dévier de notre direction, indiqué par le pose. Risque de changer notre prochaine destination, mais c'est toujours mieux que de finir noyer. L'île de Chun-Chenn, c'est là que nous avons poser l'ancre. Une île qui semblait très pauvre et avec un style particulier, comme on peut en trouver sur karaté island ou bien au royaume des samouraïs ! Peut-être une ancienne colonie de ce légendaire royaume ? Bien des questions me sont alors venu à l'esprit. Je n'ai pu trouver les réponses et j'avoue ne pas pouvoir en dire plus. Vous comprendrez plus tard pourquoi.

Une fois sur l'île, l'équipage s'est séparé. Otton et Charly chargeaient respectivement de notre ravitaillement et de faire l'état des lieux et le devis du navire. Pendant que Daryl et moi attendions sur la navire. J'en ai profité pour rédiger les pages précédentes des annales et raconter l'épisode que vous venez de lire. L'occasion aussi pour moi de poser par écrit, ce que j'avais vu et vécu à Marine Ford, même s'il se peut que j'ai oublié quelques détails. Il faut savoir tenir son lecteur en haleine après tout. Si vous n'êtes là que pour ça, vous n'avez plus qu'à lire le reste de l'ouvrage.

Nous n'avions cependant pas d'argent pour payer les réparations du navire. Nous aurions simplement pu nous servir, voler, piller ou menacer pour obtenir ce dont nous avions besoin. Je n'aurais eu aucun problème à trancher la gorge de, par exemple, la femme ou la fille du marchand pour obtenir nos précieuses ressources. Mais ce n'était pas le genre de Daryl trop gentil, trop naïf peut être ? Idéologie pacifiste et piraterie n'ont jamais fait bon ménage. Mais j'aimerai voir jusqu'où peuvent aller ses convictions et jusqu'à quand il va leur rester fidèle. Il n'y a ni bien ni mal, il n'y a que ce qui le nomme ainsi. Nous avons donc simplement pris tous ensemble le chemin de la taverne. Accompagné d'Otton et sur mon épaule, Volesprit, toujours fidèle au poste.

Notre arrivé dans l'établissement à attiré tout les regards. Une chape de plomb émettant autant de bruit que moi s'est alors posé sur tout les gens, comme si nous voir passer la porte battante leur aurait couper la langue. Nous avons fini par nous asseoir et nous avons commandé à boire. Après avoir discuté un peu, Otton est allé parler avec le barman s'il n'aurait pas une idée d'où nous pourrions trouver un moyen de se faire de l'argent rapidement sur l'île ou si on pouvait échanger un service exceptionnelle contre les biens dont nous avions besoin. Le temps de boire mon cruchon de bière que j'avais perdu du regard cette sale petite teigne poilu et hideuse qu'est Volesprit ! Et merde...

Et c'est un cri venant d'une table dans un coin de la salle qui m'a fait craindre le pire. Et oui, c'était bien ce à quoi je pensais, la petite créature venait de monter sur une table de joueur de carte et venait, par je ne sais quel miracle, de complètement les plumer. Elle leur avait fait le numéro du changement de voix. Et c'est à ce moment précis que les choses ont quelques peu... dégénéré... Enfin, il faut dire que rare sont les tavernes que je n'ai pas quitter sans quelques petites bagarres, avec courtoisie bien entendu !

_______________________________
Come join the murder, come fly with black ! We'll give you freedom from the human trap !


D1E4F2A2-0E81-4D6F-8ABE-0FC04A18A4F6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t133-chapitre-final-livre-de-si
Décurion
avatarDécurion
Chris Christ


Messages : 35
MessageSujet: Re: Un donateur pour les loups? [SW-Chris-Carls]  Sam 29 Nov - 16:17


Cela faisait quelques semaines que cette brave loque de Chris se trouvait sur l'île de Chun-Chenn. une île pas franchement riche  proche de Red Line, à l'entrée de Grand Line. et qu'est ce qu'il avait fait depuis son arrivée sur cette île sur ordre de ses supérieurs? Il avait prévu une attaque contre un navire de la marine, un attentat contre un noble ou un roi, un vole de matériel sur une base de la marine? En fait, rien de tout ça. Il n'avait strictement rien foutu de son temps à part dormir et bouffer. A la rigueur il se faisait des balades digestives de temps en temps. mais ses activités allaient pas bien plus loin durant tout ce laps de temps. il se laissait gentiment entretenir par les autres membres de la rébellion présents sur l'île et qui eux trimaient pas mal pour obéir aux ordres d'en dessus. Chris pour sa part n'était présent sur les lieux qu'en sa qualité d'arme potentielle, vu qu'il était un utilisateur de fruit du démon.

Cette situation commençait à gentiment agacer tous les autres membres de la révolution présents sur les lieux. Tant et si bien que la veille, ils décidèrent de le chasser de leur base et de le laisser revenir que quand il sera décidé à leur filer un coup de main et se sortir  les doigts de son orifice anal. c'est donc avec la plus grande des mauvaises volontés qu'il emporta en partant assez de sous pour régler le tavernier du coin pour quelques jours. Le temps que les autres changent d'avis, se calment et se décident à l'accepter à nouveau comme parasite attitré. En bref, cette histoire ne lui servira nullement de leçon.

C'est donc au Dauphin Moqueur que Chris résida pendant à peu près 24h. Et c'est lors de sa seconde journée de résidence sur les lieux qu'un jeune équipage de pirate arriva sur l'île et débarqua dans la taverne dans le but d'avoir des informations et de trouver de l'argent pour payer leur ravitaillement et les réparations de leur navire. Chris, tu devrais prendre exemple sur eux! Eux c'est des types bien!

Une bagarre allait se déclencher dans la taverne au rez-de chaussée à cause d'une malheureuse histoire de jeux. C'est à peu près au même moment qu'à l'étage, dans sa chambre, le brave révolutionnaire se leva. pas trop vite. Sinon ça donne des vertiges hein. Il se dirigea vers les toilettes et se soulagea. Sauf qu'il avait encore la tête dans le rectum et qu'il ne faisait juste pas du tout attention à ce qu'il faisait. En bref, il contrôla pas trop l'acidité du jet d'urine qui eut pour effet de commencer à faire fondre les toilettes, de très mauvaise facture apparemment et pas du tout en faïence. Et pour ne pas arranger le tout le moins du monde, l'acidité de son urine commença à entamer le plancher et créer un trou dans le plafond. à peu près à l'emplacement du milieu de la taverne. Le patron de l'établissement était pas forcément super content et commença à gueuler sur l'autre tête de gland qui sortit enfin du cirage et constata sa bourde. Comme il est sympa, il regarda par le trou dans le sol s'excusa alors du dérangement, sans trop de conviction ni d'énergie par contre... faut pas exagérer!

- Ah... excusez mois... J'ai pas trop contrôlé le truc... Vous savez ce que c'est.

Non on sait pas ce que c'est! pauvre taré va!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t166-technique-d-un-gros-mou

Messages : 182
Fonction : Capitaine/Roi
Localisation : Grandline
MessageSujet: Re: Un donateur pour les loups? [SW-Chris-Carls]  Lun 1 Déc - 3:17

La vie d'un roi sur les mers n'est pas toujours majestueuse. Hors de son chaleureux royaume forestier, maintenant la proie des flammes de la révolution et de la démocratie, chose qui donnait un haut le cœur à notre royal personnage à chaque fois qu'il s’imaginait licher les bottes d'un parlement rempli d'homme du peuple pour pouvoir passer une loi... Quelle connerie, je me demande bien qui pouvait bien avoir pensé à un concept aussi débile... Des élections? Connerie... Le bas peuple avait déjà de la difficulté à décider du repas du soir et on allait laisser ce genre de personne choisir le prochain dirigeant ou même régner sur les terres? Autant nommer une poire, elle au moins elle aurait de belles formes. Mais je m'égare, revenons au sort du postérieur royal de Carls qui était tranquillement installé sur ses coffres en forme de buches rempli d'or "volé" à son royaume avant de quitter. Il était installé dans une barque et avait dérivé, bravant les tempêtes, en direction de cette île aux drôle d'allures. Décidément, ces gens ne coupaient pas assez d'arbre dans leurs journées.. Appeler une île Chu-Chenn, clairement ile avait inscrit ce qui était sorti de l'éternuement de leur fondateur sur un bout de roche avant de l'enfoncer dans le sol.

Son navire de fortune s'était échoué près du port, dans une petit baie où les habitant allaient parfois pour profiter de leur activité favorite, le nudisme végétal. Qu'est-ce que le nudisme végétal me demandez-vous? Oh une simple tradition née d'un évènement fâcheux. Voyez-vous, il y a de cela quelques siècles, l'île avait connue une pénurie sans précédent de coton, chanvre et autre plantes servant à fabriquer des vêtements ou à nourrir les animaux permettant le couture. Un drôle d'évènement qui laissât les habitant avec seulement du bois, des légumes et du riz pour se vêtir. Comme il est plutôt difficile de se cacher la carotte avec du riz, ils choisirent les deux autres options, créant ainsi une tradition qui deviendrait leur loisir principal, le nudisme végétal. Il était toutefois assez mal vu pour les visiteurs d'être accueillis par un type aux yeux bridés et ne portant d'un arrangement de concombre comme protection phallique, il fut donc nécessairement de mettre en place ce genre de baie où les habitants pouvaient s'en donner à cœur joie. Étant arrivé dans ce genre de situation, notre héros avait suivit une maxime qui prônait dans sa famille royale : À Caribou Island, ont fait comme les caribous. Ainsi, regardant les quelques loques qui lui restait sur le corps, il haussât les épaules et se créant une petit jupe de buches avant de continuer son chemin, ses deux grands coffres en forme de buche sous le bras. Pauvre femmes aux yeux bridés, il devait être rare de voir un géant blond se promener avec seulement une jupe en bout de buches trop courte comme protection et certaines ne purent s'empêcher de tomber dans les pomme devant une telle beauté, définitivement des gens pas très ouvert sur la grandeur du Caribou ces Chu-Chenniens, il faudrait les éduquer.

Carls marchait, la tête bien haute comme si rien ne pouvait l'arrêter et surtout pas les regards surpris des habitants qui, bien qu'habitués de voir leurs semblables vêtus que des pommes de terres, n'avaient encore jamais vu une telle beauté grecque. Souriant, notre prince entrât dans le petit village portuaire afin de tenter de trouver un nouveau navire et possiblement un équipage au passage, il n'allait certainement pas encore naviguer par lui-même, il était beaucoup trop important pour ça. Le voilà donc devant une taverne au nom magnifique, pouvant entendre le chaos qui régnait à l'intérieur. Affichant un nouveau sourire, notre géant aux fesses à l'air donnât un puissant coup de pied dans la porte, la défonçant au passage pour laisser tomber ses deux gros coffres en forme de buche sur le plancher de la taverne qui s'était étrangement calmé. Carls étaient quand même un homme respecté et se baissât pour entrer dans le taverne clairement conçue pour des hommes deux fois moins grands que lui. Bombant le torse le plus possible alors qu'il était installé sur les genoux, sa petit jupe de bois en montrant déjà beaucoup trop.

- Bon! Toi là bas, le chauve... Tu as l'air d'un bon esclave, vas voir le directeur de cet établissement et apporte moi la meilleure bière qu'ils ont, et je veux pas un truc de fillette blanc, ça doit avoir la consistance du goudron. Toi, le chevelu à côté, installes moi un trône digne de mon fessier dans un endroit à ma hauteur. Les autres... Divertissez-moi! J'ai eu un longue journée.

Quel connards ces visiteurs de cette taverne, incapables de respecter les coutumes locales et de se dévêtir pour la cause des bonnes relations diplomatiques. Croisant les bras devant la foule ahurie, il remarquât le trou dans le plafond et la toilettes qui en était tombé... Clairement il n'avait pas choisi le bon établissement pour se reposer.

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t228-fiche-technique-de-carls
Capitaine
avatarCapitaine
Daryl Drake


Messages : 735
Fonction : Capitaine
Localisation : Sparthienna
MessageSujet: Re: Un donateur pour les loups? [SW-Chris-Carls]  Mer 3 Déc - 10:21


Daryl venait de descendre sa première pinte de bière quand des cris émergèrent d'une table de poker où cette foutue belette parlante avait réussi à rentrer dans le cercle de jeu pour déjà plumer un pigeon qui n'ont content hurler alors que Volesprit venait de changer en prime de voix. Daryl se dit que Silence devrait bientôt intervenir s'il ne voulait pas repriser sa marionnette de chair et d'os. Justement Volesprit venait de se prendre un coup de semelle en plein gueule ce qui l'envoya voltiger contre le bar juste à coté d'Otton. Otton qui se retourna se mit à éclater de rire, des éclairs d'une joie rageuse clignotaient dans son regard.

_ On touche pas à notre mascotte puante!

Richilde fit deux pas en arrière et décolla une table du sol qu'il lança à la gueule du frappeur de zombie. Le mec de Burgondie ne s'arrêta pas la et prenant l'une des chaises qui était avant à coté de la table et se lança dans la baston à lui tout seul. Silence qui regardait les événements ne vit pas alors que Daryl qui riait aux éclats de la situation venait, après avoir bu la moitié de la bière du muet d'une traite, de lui geler son breuvage sans sa choppe pour en faire un glaçon ambré. Il aurait le droit à une belle surprise quand il décidera de se rincer le gosier en mattant ce spectacle ou Otton venait d'ouvrir l'arcade sourcilière d'un des potes du mauvais perdant. C'est alors qu'un truc bizarre se passa, un trou se forma dans le plafond et une odeur de vieille pisse de lendemain de cuite à la gnole remplit le bar, le trou s’agrandit pendant que la colère du patron au bar se déplaça allant de la baston au chevelu qui venait de trouer le chiotte en y pissant. Daryl fit les gros yeux en voyant cela et ne put retenir un trait d'humour vaseux.

_ J'espère que pour les demoiselles, le mec soit pas un fana des faciales... Héhéhéhéhé...

Le regard du chauve et muet voulait en dire gros sur la connerie sortit par Drake et c'est alors qu'un blond à moitié à poil rentrant dans le bar, Daryl ne put fermer sa gueule devant cela, encore une fois...

_ On est dans un bar gay? C'est quoi ce mec? L'Okama qui va faire le show sur scène? Il va nous jouer l'aspirateur en se fourrant ses buches dans sa rosette?

Le blondinet se pris alors pour une diva clama haut et fort que Silence lui serve un godet et que Daryl lui trouve une place. Il se prenait pour qui le gars? Un Dragon Céleste? Le capitaine des Sea Wolves pouffant et détourna son regard du mec en pagne de bout de bois pour héler un serveur pour lui resservir une chopine. Le blond restait sans bouger les bras croisés près de l'entrée, les premiers regards commencèrent à se libérer de lui pendant que les chuchotements et les moqueries arrivèrent. Daryl se demandait bien si le patron allait d'abord lui botter le cul où allait demander des comptes au pisseur acide, à moins que le mec qui venait de descendre était ce type, qui sait?

_ Bon alors dans tout ce merdier on fait quoi? Nous faut des berrys! Sardine pépettes!

_______________________________
Quand on veut défendre les libertés, on est bien obligé de constater que l’on va à contre-courant de l’histoire.


0D6EED2A-CD50-436E-8963-C30A0F5090E2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t121-daryl-drake#384
Pirate
avatarPirate
Silence


Messages : 334
Fonction : Second
Localisation : Avec ta femme
MessageSujet: Re: Un donateur pour les loups? [SW-Chris-Carls]  Mer 10 Déc - 18:56


Les aventures rocambolesque m'ont manqué et vous avez pu remarquer dans mon récit, quelques moments creux. La routine et le travail, ce n'est pas une vie pour laquelle je suis fais. Loin de là... Je suis trop habitué à vivre au jour le jour sur les mers à m'enivrer d'aventure et de joie. Autant que d'alcool et de mort. Alors qu'une bonne vieille bagarre allé éclater, comme j'en ai décris des dizaines et comme on peut en trouver des centaines dans les autres tomes des annales, un événement inattendu à bouleversé l'ordre des choses. Enfin bon, Otton a quand même eu le temps de jeter une table ou deux et de fracasser quelques choses. Ainis que de fendre une ou deux arcades et d'écraser un nez. Mais bon, moi j’appelle ça faire les présentations. Et ce qui à vraiment bouleversé le cours normal de cette petite rencontre amical, c'est à dire, que tout le monde aurait fini par taper sur tout le monde, sans vraiment bien savoir pourquoi, un mec est arrivé, en plein milieu de la pièce, sans passer par la porte. Il venait, d'après les bout de plafond fondu, de dissoudre la dite partie de la taverne.


J'étais plutôt perplexe devant le spectacle et ça a arraché à Daryl une blague grivoise à la quelle j'ai répondu par un haussement de sourcil désabusé. Comme si cette foire au débile n'était pas complètement, un blondinet excentrique qui, dans certain pays, aurait passé du temps avec les très vieux monsieur pour des raisons « d'éducation » ou bien encore simplement à mettre des bats résilles et tournoyer sur un pied. Mais non, il se prenait pour un noble et il n'en avait l'air. Si ce n'est que de lui se dégageait cette désagréable impression de suffisance et d'auto-satisfaction. Le genre de gars qui se touche en regardant son reflet dans le miroir. C'est alors qu'après qu'il se soit mis à parler et que tout le monde l'ait complètement ignoré, que je lui ai jeté mon verre au visage. Verre qui s'était changé en glaçon qui avait suffisamment fondu pour pouvoir se glisser hors de ma chopine et finir dans la tête du blondinet.


J'ai alors jeté un regard dépité à Daryl, qui semblait visiblement très fier de lui. Personne ne faisait attention à ce nouvel arrivant. Le patron était en train de s'embrouille avec le mec qui venait de passer par son plafond pendant qu'Otton avait fini de distribuer des mandales et s'était, à son tour, laisser embarquer dans un jeu de carte. Le petit rat fourbe et mesquin a alors fait son apparition sur la table, posant une partie de ses gains de jeux. Elle avait pris soins d'en caché une partie, j'en suis certain, c'est ce qu'elle fait à chaque fois. Comprendre ce qui se passe dans la tête de Volesprit revient à pouvoir nager en ayant mangé un fruit du démon. Autant dire que c'est impossible ! Puis, d'une voix vide et profondément triste, d'une femme devenu veuve bien trop jeune.


« - Et bah dit donc, y'a de l'action dans ce coin perdu ! Pas la peine de me regarder comme ça hein ! Je n'y suis absolument pour rien ! Non j'ai pas triché... Bon d'accord, peut être un petit peu ! Mais eux aussi ! Et faite gaffe à Otton, il risque de se faire plumer, il est trop gentil ce gars. Et là, ça risque d'encore dégénéré ! Et qui on accusera ? Moi ! Comme d'habitude ! »


_______________________________
Come join the murder, come fly with black ! We'll give you freedom from the human trap !


D1E4F2A2-0E81-4D6F-8ABE-0FC04A18A4F6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t133-chapitre-final-livre-de-si
Décurion
avatarDécurion
Chris Christ


Messages : 35
MessageSujet: Re: Un donateur pour les loups? [SW-Chris-Carls]  Jeu 11 Déc - 10:36

Bon, c'est un chouette merdier dans cette taverne. Un merdier comme on en voit pas tous les jours. Et pour tout vous dire, Chris aime pas forcément le merdier. Bah ouais, quand y a trop de bruit c'est pas très reposant. Il descendit alors pour calmer un peu le patron de la taverne qui lui gueulait avidement dessus. En même temps il lui défonce son établissement. c'est tout à fait compréhensible. Optionnellement, il voulait aussi dire aux autres de faire moins de bruits par ce qu'y en a qu'essaient de dormir là haut enfin! Mon pauvre gars! t'es le seul à dormir à cette heure de la journée, on y peu rien! Quelle loque humaine.

Une fois arrivé en bas, il semblait que la raison de tout ce merdier était un équipage de pirate qui était arrivé dans la tavernes quelques minutes plus tôt. Une bagarre débutait vu qu'un grand moustachu commençait à distribuer les mandales. A peine arrivé au rez de chaussé que le patron des lieux tomba sur chris. ce petit monsieur était un vrais p'tit roquet il gueulait sur Chris un peu comme un chiwawa jappe en voyant un dog allemand. La comparaison est assez correcte vu que Chris dépasse les 2 mètres 40 et que le patron des lieux pour sa part est assez court sur pattes. A noter que Chris devait se baisser un peu pour que sa tête ne touche pas le plafond, sont pas bien grands les gens du coin.

- Toi devoir rembourser trou! Oh toi écouter moi?!

Le nabot colla un coup dans la jambe de Chris qui se réveilla en sursaut. Oui... ce con s'était endormi tout debout. j'ai jamais vu une loque pareille.

- aïeuh!
- toi rembourser moi de suite sinon moi casser ton gueule!
- hmouais hmouais!

Chris donna quelques pièces au nabot pour qu'il lui foute la paix et jeta un rapide regard autour de lui. Il regarda les pirates sans trop de conviction. il se gratta la tête et se dit qu'il avait pas grand chose à faire d'eux. Font ce qu'ils veulent les pirates. Les seules personnes qu'il a du mal à supporter c'est les nobles et le gouvernement. Comme il en avait un peu rien à foutre des pirates, il s'apprêtait à remonter dans sa chambre se poser quand un blond, presque à poile et presque aussi rand que chris, mais plus costaud, même si ça c'est pas bien compliqué. Le type, du haut de son ego surdimensionné ordonna aux pirates de le servir et de lui trouver une assise digne de son royale postérieur tout nu. Il demanda aussi aux autres de le divertir. Les pirates, en bons impertinents qu'ils sont lui envoyèrent un glaçon à la face en guise de rafraichissement. Et pour le siège, il pouvait toujours s'assoir dessus. Toute cette situation rendait perplexe Chris, mais ça le fatigait aussi. remarquez qu'il lui en faut peu pour être crevé à ce mec. La plupart des gens semblaient snober le blond. Chris n'ayant pas pris pour argent comptant ses remarques, se disant que c'était pas forcément un noble mais juste un aventurier friqué qui veut dépenser son argent et être traité comme un roi l'espace d'un instant ne fit pas plus attention que ça non plus. Il se massa le cuire chevelu en annonçant sa grande fatigue.

- Pouaaaaaah c'est trop fatigant tout ça! Moi je retourne me coucher! Bonne nuit tous le gens!

Le patron de la taverne pendant ce temps en avait marre que ce groupe d'étranger mette le merdier dans sa taverne et les menaça tous autant qu'ils sont, les pirates comme le blond.

- Bon vous arrêter vos conneries sinon moi vous péter vos gueules! 

 BAM!!!

Un grand bruit sourd retentit. Les gens qui se retournèrent vers le lieu de provenance de ce bruit purent voire le hippie révolutionnaire assis sur son cul par terre avec une bosse qui commençait à se former sur son front et aussi voire que le cadre de la porte était bien fissuré.
Reconstituons la scène! En gros, Chris est tellement un glandu et fait jamais attention qu'il prit même pas la peine de baisser la tête pour passer le cadrage de la porte qui le mènerait vers l'étage supérieur. Du coup, coup typique, il se la mangea en plein dans la bobine ce qui le sonna un peu et défonça un peu aussi le cadre de la porte. Vous voyez à quel point ce type est un danger publique?! il fait tellement pas gaffe qu'il pète tout sur son passage! surtout vu son fruit du démon. Imaginez le sur un navire! Un vrais cauchemars pour un charpentier! Autant vous dire que le patron de la taverne voyait rouge! il fonça sur chris pour l'engueuler.

- Toi pas bientôt avoir finit casser mon taverne?! Ou sinon moi te péter ta gueule hein!

Ce mec sait vraiment pas parler! En plus il a un accent horrible. En tous cas, le blond voulait du divertissement, lui en voilà! le bon chris et le patron de l'établissement pouvaient à présent lui servir de saltimbanques dans un spectacle burlesque. Et les pirates devaient bien se marrer aussi en voyant ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t166-technique-d-un-gros-mou

Messages : 182
Fonction : Capitaine/Roi
Localisation : Grandline
MessageSujet: Re: Un donateur pour les loups? [SW-Chris-Carls]  Lun 15 Déc - 4:20

Ils ont du culot ces débiles sans manières. Carls était resté figé, attendant calmement qu'on exécute ses ordre pourtant si simple alors que l'homme chevelu qui devait lui arranger un trône digne de son postérieur royal lui avait envoyé son breuvage au nez. Il n'était pas du genre au blondinet de se fâcher pour si peu, ces paysans ne devaient pas avoir vu une telle vision de la perfection depuis des lunes et, de ce fait, ne savaient plus trop comment réagir. C'était compréhensible et Carls hochât la tête mentalement pour confirmer sa théorique qui expliquerait le comportement si indésirable de ces malfrats. Faisant fit des cancans et de l'ignorance générale de la peuplade, notre royal personnage fit un pas en avant qui disait tout, faisant trembler la structure sous la force du coup de jambe vers le sol, ayant pour but de réveiller la taverne tant qu'aux obligations qu'ils avaient envers notre royal blondinet. Cependant, malheureusement pour le Fantasia, le débile à la pisse acidulée choisit aussi ce moment pour se fracasser le crane contre une poutre et annulant ainsi L'effet magistral du coup de pied au sol du prince. Légèrement irrité par ce fait, il fixait maintenant ce débile frisé avec un air amusé, voilà un homme qui savait, bien qu’irritant principal des être supérieurs tel que Carls, faire rire la galerie. Malheureusement pour le bouffon, le tavernier ne voyait pas les choses du même œil et la buche qu'il reçu en plein visage lui fit probablement comprendre que maintenant que notre Héros était dans la pièce, il n'avait plus le contrôle de son établissement.

- Vous ne casserez la gueule de personne, marchand. Il semblerait que je doive demander mon repas moi-même... Je vais prendre tout ce que vous avez, gracieuseté de ces ignares là-bas.

Alors que le tavernier se relevait, assez sonné après avoir reçu un tronc d'arbre en pleine poire, celui-ci put voir le blondinet pointer le reste de la taverne, à l'exception des deux pirates cités plus haut, le reste des débiles profond qui peuplait cet établissement devaient maintenant payer pour lui ou périr, il avaient le choix, ils choisirent la seconde option. Probablement plus que fâches de se faire laver comme des gamins aux cartes, cette soudaine demande n'avait pas été prise autant au sérieux que notre prince l'aurait désiré et le hommes poussèrent leurs chaises de frustration et levant le poing vers l'arrivant.

- Hey ho! Le débile à poil! On vas t'apprendre nous à t'penser supérieur, blondinet de mes deux!

Soupirant, Carls levât la main vers les quelques hommes massés au fond de l'établissement pour faire apparaître une volée de buches, leur envoyant e tout en plein visage tel une volée de flèches. Il s'assurât d'en envoyer suffisamment pour qu'ils se retrouvent tous au sol, complétement sonnés. Ils parlaient beaucoup, mais agissaient peu. Après une telle attaque la majorité de se côté de la taverne était principalement fracassé, les fenêtres avaient étés éclatés par les buches et le mur n'était plus qu'un fromage suisse, offrant une belle vue sur le bâtiment d'à côté qui n'était pas en meilleur état. Souriant, Carls tournât la tête vers le tavernier qui se lançait dans une série d'insultés bien orthographiées.

- Toi casser les murs et toi envoyer client à moi dans les vapes! Toi foutre ta bière dans ton cul petit sale connard et moi péter ta petite gueule de faux roi. Toi t'approcher et moi te détruire le visage maintenant!

- Du calme la grammaire ambulante, garde un certain respect. Et c'est Roi, avec un grand R, pas faux roi, rappelles toi en. Bon, cet établissement ne m'amuse plus beaucoup. Le chevelu? Tu souhaite de l'or? Des richesses? En voilà! Je peux t'en promettre bien plus, mais il faudra m'aider et montrer le respect qui m'est dû.

Carls poussât son coffre ne forme de buches devant Daryl de façon à le faire ouvrir, dévoilant une belle fortune volée à son ancien royaume, de quoi faire saliver ce pirate avare. De son côté, le tavernier s'approchait avec un grand couteau en main, prêt à découper les couilles de notre exhibitionniste. Le capitaine avait le choix, dans tout les cas, Carls ressortait de cet établissement comme il y était entré, avec ou sans son or, cet homme avait eu le courage de faire face à un roi, le Fantasia respectait cela, mais son respect avait des limites. Pour ce qui était du bouffon, il pouvait bien faire ce qu'il voulait, l'attention du blondinet royal était tournée ailleurs.

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t228-fiche-technique-de-carls
Capitaine
avatarCapitaine
Daryl Drake


Messages : 735
Fonction : Capitaine
Localisation : Sparthienna
MessageSujet: Re: Un donateur pour les loups? [SW-Chris-Carls]  Mar 16 Déc - 10:45

Spoiler:
 
C'était la fête, voila que le blondinet faisait son péteux de naiseux et se prenait pour un roi, un roi à poil? C'était pire qu'un curé chez les nudistes... Le grand chevelu à la pisse acide comme du jus de batterie lui venait de se la jouer à la Bruce des sous doués et venait d’éclater son front contre le haut du cadre d'une porte. Le nabot qui aurait sa place dans un jeu de nain jaune qui servait de patron à l'auberge sautait de plus en plus passant du jaune à l'écarlate, le grain de mais était devenu un grain de canneberge. Daryl lui voyant que le petit excité ne faisant plus attention passa son bras par dessus le bar et choppa une bouteille de whisky. Il la dégoupilla avec ses dents de carnassier et cracha au loin sur sa gauche le bouchon. Il se vida une bonne partie de la bouteille dans le gosier, laissant le chaud liquide ambré venir chauffer sa gorge et réchauffer son estomac. Il lâcha un soupir de soulagement, laissant le doux réchauffement remonter vers son crane. Il regarda le grand dadais qui se tatait le crane, la bosse devait être terrible et il lui tendit la bouteille.

_ Il parait que c'est bon pour la douleur, t'en as besoin on dirait.

Il reporta son attention vers le nudiste, il dépassa Silence après lui avoir taper l'épaule en dirigeant son regard vers le coffre bizarre qui contenait un bon petit paquet de berrys, c'était le magot rêvé pour le pirate et il n'hésitera pas à tartiner la gueule d'un vantard comme le blondinet pour se l'approprier. Parlant du blondinet et de son égo surdimensionné, il venait de balancer des buches de nul part montra à tous qu'il était lui aussi un utilisateur de fruit du démon. Mais Daryl n'avait pas peut d'un tel pouvoir, après tout que pouvait lui faire une simple buche à lui l'homme de glace? Il ricana tout en s'approchant du patron et du "roi".

_ Mais c'est sympathique pour les feux de camp ça! Du bois à volonté à cramer, c'est cool mon pote Buchtroll!

Premièrement il devait s'occuper du petit patron. L'homme s'était lancé couteau à la main vers le blond, Daryl en deux pas vif arriva à la hauteur du nain jaune, il lança sa jambe devant le gars pour contrer le coup de couteau de l'homme. La lame se planta dans le tibia du capitaine pirate alors qu'une paire de clients poussèrent un cri d’effroi devant se geste. Daryl ricana lorsque le patron ne comprenait ce geste et ne vit pas une goutte de sang, pire encore quand le froid commença à sortir de ce qui devait être une plaie et que du givre vint entourer sa main puis son bras. Le givre devint une couche de glace qui recouvrit le bras jusqu' au coude du petit gars. Le Capitaine des Sea Wolves n'avait pas forcé sur son pouvoir et ce n'était que de la simple glace.

_ Vas foutre ton bras dans l'eau chaude Tchin-Tchin si tu veux pas avoir de sérieux problèmes...

La patron ne se fit pas attendre et sortit de la salle principal de l'établissement, tout en gueulant et en maudissant Daryl d'une façon incompréhensible avec son accent de merde, à moins que ce ne soit un dialecte du coin. Il se posta ensuite devant Carls, croissant les bras sur son torse dans une posture de supériorité.

_ Bon... Y'a deux moyens possible le roi des buches... Soit je te gèle tes petites couilles de péteux et je te pique ton fric, soit tu m'en donnes gentiment une partie? T'en dis quoi mon pote?

Le blond allait-il choisir la violence ou la résignation? Etait-il assez fou et arrogant pour essayer de battre celui que la Marine avait surnommé Mister Freeze?

_ Au fait c'est quoi ton petit nom? Moi c'est Drake, Daryl Drake, et je suis le Capitaine des Sea Wolves.

Au nom de l'équipage, Otton et Charly se regroupèrent auprès de Silence. Otton buvait une bouteille ne rhum surement un butin de son combat de bar.

_______________________________
Quand on veut défendre les libertés, on est bien obligé de constater que l’on va à contre-courant de l’histoire.


0D6EED2A-CD50-436E-8963-C30A0F5090E2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t121-daryl-drake#384
Pirate
avatarPirate
Silence


Messages : 334
Fonction : Second
Localisation : Avec ta femme
MessageSujet: Re: Un donateur pour les loups? [SW-Chris-Carls]  Ven 26 Déc - 12:45


La situation était pour le moins pittoresque et j'ai pris soin de l'observer sans pour autant m'en mêler. Entre le blondinet au genre incertain, il pourrait bien s'agir d'une blondinette un peu viril, le type qui venait de passer par le plafond et le patron de l'établissement fort mécontent mais dont l'accent très prononcé n'aidait pas à comprendre ces éructions de colère. Et il ne manquait plus qu'à ce que Daryl rajoute son grain de sel dans tout ça. Ce qu'il fit sans se faire parier, m'arrachant alors sur le moment un profond soupir. Volesprit m'avait regardé en hochant les épaules, enfin, ce qui lui servait d'épaules. Enfin bon, il nous faut de l'argent et cet abruti semble en avoir. Autant se servir, nous sommes des pirates après tout.

Enfin, les choses sont devenu un peu plus sérieuse quand l'animal blond s'est avéré être un maudit. Pour utiliser des bûches comme il le fait, c'est le signe d'un pouvoir d'un fruit. Enfin, entre le logia des glaces de Daryl et mon fruit des ombres, on avait de quoi faire et je pense qu'on pourrait s'en sortir aisément. Mais bon, plutôt que de se débarrasser rapidement du problème, il faut que le jeune loup face de l’esbroufe. Criant à la lune attendant de l'astre silencieux une réponse qui ne viendrait jamais. Le temps viendra, où il comprendra que ça ne sert à rien de hurler et qu'il faut savoir se contenter de regarder. Mais le hurlement du jeune loup attire les autres et au moment où il profère ses menaces les deux autres se sont regroupé autour de moi, toujours tranquillement assis.

Le patron de la taverne était revenu et avec lui un petit groupe de gens qui, visiblement semblait être de sa famille car il se ressemblait tous très fortement ! Un peu trop fortement pour être honnête même ! J'ai alors désigné la sortie d'un petit mouvement de tête, Charly s'est donc dirigé vers cette dernière pour la bloqué. Et j'ai demandé à Otton de s'occuper du reste de la taverne. Le loup moustachu c'est donc avancé et il semblait s'être fait des amis là bas, à force de fendre des arcades forcément, ça créer des liens et c'est le plus à même pour gérer ce genre de situation et éviter les débordement général. Quant à moi....

Je me suis alors rapidement levé pour arriver rapidement sur deux des sept gros baraqués qui était entré dans la salle et s'est rapproché de Daryl. J'en ai allongé un d'un simple coup de poing dans le menton, l'envoyant faire une petite sieste bien mérité. J'ai passé sans faire attention au deuxième, un double d'ombre venait de se matérialiser à mes pieds et était entrain de s'occuper de lui. Il ne l'avait pas vu, et une clef de bras, un fauchage et un coup de pied en pleine mâchoire plus tard, il était au sol avec son compagnon. Trois des gros bras s'étaient dirigés vers celui qui était arrivé par le plafond. Pas mon problème, il s’occupera de lui par ses propres moyens !

Volesprit semblait au prise avec l'une de ces petites frappes qui voulait l'écraser mais elle semblait plutôt lui mener la vie dur et il avait du s’étaler dans ce qui devait être du ragoût sauce aigre douce à en juger par la couleur. Le double d'ombre et alors aller l'aider à engager le combat avec ce type là qui visiblement, avait un peu plus de force que ces compagnons. Et il n'en restait donc plus qu'un pour moi, qui me voyant arriver droit sur le ne semblait pas vraiment très rassurer. Il a alors sorti un couteau de sa ceinture et m'a menacé avec. J'ai alors hoché la tête le sourcil et sorti mes deux fidèles lames, « endeuilleur » & « hote-la-vie » et je lui ait alors lancé un superbe sourire carnassier.

Daryl aurait très bien pu s'en sortir tout seul et moi rester tranquillement assis à boire ma bière. Mais j'ai des responsabilité envers ce jeune homme et il semblait décidé à récupérer notre part du trésor sur les possessions du travelo. Nous avons besoin de cette argent pour continuer, même si après le petit esclandre que nous venons de faire dans cette taverne, les chantiers navals risques d'être un peu... réticent à l'idée de nous aider et les prix risquent de monter. Enfin, c'est pas nous qui payons donc bon...

_______________________________
Come join the murder, come fly with black ! We'll give you freedom from the human trap !


D1E4F2A2-0E81-4D6F-8ABE-0FC04A18A4F6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t133-chapitre-final-livre-de-si
Décurion
avatarDécurion
Chris Christ


Messages : 35
MessageSujet: Re: Un donateur pour les loups? [SW-Chris-Carls]  Ven 26 Déc - 14:29

Le révolutionnaire, qui, au regard de ses exploits inexistants et de son manque de motivation ne l'est pas tant que ça, était à terre et voyait des étoiles ça je vous l'assure! Qui a la riche idée de fabriquer des portes si basses?! La question est plutôt, pourquoi il est si haut? Enfin passons, il était à terre avec une bosse qui grossissait à vu d’œil sur son front. Une corne assurément. Serait il cocu?! En tous cas, notre dadais comme l'appelle daryl est tellement dans les étoiles que tout ce qui passe autour de lui semble étrange, tout se passe plus vite. il se tatait la bosse. Touchez ma bosse messir! pourrait il dire. En tous cas il pigeait pas trop. Un coup le patron l’emmerde, un coup il est assommé par des buches qui viennent de nul part, un coup c'est les clients qui se font assommer, puis on lui tend une bouteille qu'il toucha même pas. Chris ne bois pas d'alcool. C'est un homme saint! Puis une baston commence à éclater, y a une histoire de fric, de trésors et tout et tout, Notre grand con pigeait pas grand chose. Mais il crut saisir une chose dans tout ce merdier. Le blond, il est roi! Et si y a une seule chose que Chris aime pas, c'est la noblesse. et la royauté et la noblesse, c'est tout kiffe kiffe!

Au beau milieu de la baston, chris commença à se relever. OMG Jésus revient! Il voulait se diriger vers le blondinet pour avoir une menue explication avec lui. Mais un gars se présenta sous son nez pour en découdre avec lui apparemment. Le mec était grand et costaud, mais plus petit que Chris qui lui cracha juste à la gueule. C'était un petit cracha mais acide du coup, le pauvre commençait à avoir son visage qui brulait. Avec un peu de malchance il avait reçu un peu de salive dans l’œil et là, c'était pas bon pour son œil. Le mec tomba alors à terre à se tordre de douleur, une brulure au visage ça fait pas du bien. c'est donc, pas tellement ralentis que Chris se pointa juste en face de Carl qui était presque aussi grand que lui, gâchant ainsi la vue à daryl qui le défiait jusque là du regard si je pige bien. cette taverne était devenu un vrais merdier, un vrais champ de bataille et au beau milieu, le calme. Chris regardait Carls.

- C'est vrais que tu es un roi?!

Il regarda rapidement le coffre. ce type. Chris s'imaginait tout de suite que tout cet argent était issu d’impôts qui avaient affamé un peuple quelconque, qu'il avait acquis ça en vendant des esclaves ou en faisant d'autres trucs de salauds de nobles qu'on lui avait raconté que les nobles faisaient. ça le dégoutait et ça ne lui rappelait que trop son propre vécu. Chris leva la main dans lequel on pouvait voire un stigmate. Une seule des nombreuses blessure qu'il a subbit durant sa vie d'esclave.

- Regarde ce que des rois tel que toi m'ont fait.

Il commença à mettre sa main devant les yeux de Carls et l'approcha du visage de Carls, sa main était naturellement très acide et il s'apprêtait à saisir le visage de carls de sa grande main pour ainsi lui bruler le visage. En même temps, il faisait ça pour masquer la vue du grand blond pour pouvoir, d'un geste du pied écarter son trésor de son possesseur. Il avait l'intention de blesser voire de tuer cet homme mais en plus, de réquisitionner son trésors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t166-technique-d-un-gros-mou

Messages : 182
Fonction : Capitaine/Roi
Localisation : Grandline
MessageSujet: Re: Un donateur pour les loups? [SW-Chris-Carls]  Lun 29 Déc - 3:17

Clairement, cet homme ne connaissait pas le définition du mot "respect", Carls devrait lui apprendre. Soupirant, les bras bien croisés en regardant le pirate qui tentait si bien de le faire chanter avec ses petites capacités givrantes, notre héros tournât la tête vers son coffre rempli d'or, la source de tout ces problèmes. Levant calmement la main au dessus de son coffre en buche, celui-ci se fermât soudainement et se mit à léviter calmement pour aller se cacher derrière notre géant blond donc beaucoup semblaient soudainement douter du sexe. Pourtant il croyait bien suivre les coutumes locales en se dénudant ainsi, protégeant ses attributs masculins à l'aide d'éléments naturels afin de suivre la légende locale... C'était plutôt ces hommes qui devaient douter, eux qui visitaient ainsi une île si sympathique en apparence sans se soumettre aux coutumes locales, de vrais paysans. Notre prince fixait le pirate qui s'était présenté, lui faisant clairement comprendre de son regard froid et parfaitement calme qu'il ne se laisserait pas faire aussi facilement.

- Il semblerait que les affaires ne soient pas votre fort, "mon pote". Avant de vous donner aussi facilement l'or durement acquis des mes citoyens, il semblerait que j'ai a vous apprendre les bonnes manières devant une personne de ma stature.

Agitant de nouveau la main, son coffre s’envolât, sortant par les trous crées par ses buches plutôt pour fuir dans les rues de la ville, allant se cacher quelque part comme s'il possédait une conscience propre. Un petit sourire au visage, il laissât disparaitre son or, sachant parfaitement comment la retrouver et sortant une petit pièce de sa poche, cachée au travers de son jupon de buches. Cette pièce d'or blanc, plus grosse qu'un poing d'enfant et portant un visage ressemblant quelque peu à celui du prince qui la tenait d'un côté et une tête de caribou de l'autre devait valoir une petit fortune à elle seule. Ceux qui avaient eu l’œil observateur auraient pu découvrir que le coffre ouvert plus tôt en contenait visiblement une dizaine, posant une certain respect devant la fortune du prince.

- Mon nom? Pour toi ce sera Votre Majesté. Tu veux de l'or, Daryl? Cette pièce pourrait t'acheter un moi d’alcool à elle seule, crois tu pouvoir venir la chercher comme tu le prétends si bien? Si oui, alors elle est à toi, mais ne crois pas que je suis une proie aussi facile que tu sembles le croire. Pour ce qui est du coffre, nous en discuterons quand tes manières se seront améliorés.

Rangeant la pièce dans son jupon, créant probablement au passage quelques questions sur les autres merveilles qui se cachaient sous ces quelques buches, l'homme croisât de nouveau les bras. Il semblerait que ce établissement allaient être détruit au passage, ce n'était pas très grave, ces homme devraient être heureux que notre prince avait marché sur ces terres, cela suffirait à repayer la dette de reconstruction. Malheureusement pour lui, l'attention réduit que le blondinet portait à l'homme acide fit qu'il n'attrapât que les derniers mots de cet homme qui se dirigeait vers lui, la main levée vers ses yeux. Osait-il toucher un membre de la royauté? Un noble dont le sang valait plus que la vie de toute sa famille, ses amis et tout ceux qu'il ai put rencontré durant sa vie? Un duel pour de l'or était compréhensible, monsieur Daryl voulait manger et ses manière de pirates pouvaient presque l'excuser, mais cet homme... Croyait-il que Carls allait avoir mauvaise conscience après avoir vu de vulgaires cicatrices? Il se trompait. Envoyant une buche pour se projeter de l'attaque, il fit un bond en arrière, se retrouvant dans la rue devant la taverne. Sa buche commençait déjà à se dissoudre sous l'acide, il fallait éviter de se faire toucher par ce type.

- Tes petites cicatrices m'importe peu, morpion, mais ose lever la main encore vers moi et je pourrai t'en créer une nouvelle. Maintenant, laisses les vrais hommes discuter affaire.

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t228-fiche-technique-de-carls
Capitaine
avatarCapitaine
Daryl Drake


Messages : 735
Fonction : Capitaine
Localisation : Sparthienna
MessageSujet: Re: Un donateur pour les loups? [SW-Chris-Carls]  Lun 5 Jan - 15:02


Daryl avait un plan pour piquer au moins la piecette en or du blondinet. Il voulait gueulait "Otton souviens-toi du Grand Hérisson Mauve!" Otton ainsi que Charly aurait de suite tilté que leur capitaine leur demandait de reprendre la stratégie qui avait permit à Otton de capturer l'animal sur l'île de Mimilon. C'était simple en fait, Daryl aurait foncer vers Carls, Otton serait parti sur la droite et aurait tenté d'attaqué le roi pendant que Charles serait passé par l'autre coté pour créer ainsi une tenaille et piquer la grosse pièce. Au pire des cas, Silence voir Volesprit aurait pu venir en aide en prime, la belette aurait fait pour une fois du bon boulot. Mais non. Non, non et non! Il fallait que le grand dadais de chevelu rentre dans la danse et commence à lorgner sur le trésor des loups. Mais! Mais! Il se croyait où lui? On lui offre du rhum et il veut te piquer ton or après? Daryl cracha à terre et montra alors les dents. On ne pique pas la proie d'un loup alors qu'il va la mordre... Les buches était dehors maintenant, le roi des buches les avait sorties de la taverne pour plus de sécurité. Le grand blond à moitié à poil les suivit alors. Une chance pour le capitaine des Sea Wolves qui se jeta en avant pour atterrir lui aussi dans la rue.

_ Hey! On ne touche pas à ma grande tapette le chevelu! Vas t'en chercher un autre... Perso rien à foutre de ton histoire mais j'ai besoin de ces buches! Donc pour le moment restes à ta place! Chite Haïsseeee!!!

Drake plaqua sa main sur le mur du bâtiment, son avant bras était devenu de glace et il laissa déferler sa froideur sur la taverne qui se recouvrit rapidement d'une épaisse couche de glace. Mêmes les orifices se virent boucher par cela, transformant la façade ainsi que la moitié des autres murs en pan de glace. Seul solution pour quitter la batisse pour le moment une partie du toit ou la porte de derrière. Le cpitaine pirate ricana et reporta son attention sur le roi déchu.

_ Je n'ai pas de roi, ton titre je m'en fous. Je suis un pirate, je suis la liberté même! Je veux ton nom, même les rois en ont un. Allez Buchtroll guive mi youre nème.

Sur cette petite note de Langlet, il lâcha le mur et tendit son bras de glace vers le grand blond. Il n'avait pas peur de lui, il savait son logia plus puissant que son paramecia, surtout qu'un coup de buche ne le blesserait pas.

_ Bon... Cet espèce d'hippie m'a coupé l'envie de te pèter le pif... Bref j'irai droit devant sans détour. J'ai besoin de ton fric, j'ai besoin de faire réparer mon navire. On peut se trouver un arrangement ou je dois te geler les couilles qui pendent sous ton pagne de bois?

Si le roi était intelligent, il tenterait de monnayer son argent si on pouvait dire, Daryl était certainement en position de force pour le moment. Sinon il ne s'inquiétait pas pour ses compagnons dans l'auberge, ce n'était pas la première fois qu'il était en contact avec la glace de leur capitaine et il savait comme réagir qu'il soit alcoolisé ou non...

_______________________________
Quand on veut défendre les libertés, on est bien obligé de constater que l’on va à contre-courant de l’histoire.


0D6EED2A-CD50-436E-8963-C30A0F5090E2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t121-daryl-drake#384
Pirate
avatarPirate
Silence


Messages : 334
Fonction : Second
Localisation : Avec ta femme
MessageSujet: Re: Un donateur pour les loups? [SW-Chris-Carls]  Dim 18 Jan - 14:50

D1E4F2A2-0E81-4D6F-8ABE-0FC04A18A4F6Les choses avaient pris une tournure plutôt expéditive. Le grand bonhomme qui semblait plus perdu qu'autre chose venait à son tour de faire parler la poudre. Les hommes de mains du tavernier se sont retrouvé avec un mollard visqueux et visiblement très acide sur la visage. On pouvait sentir l'odeur difficile à supporter de la chair brûler. Ainsi, il avait également dévorer un fruit démoniaque. Une belle bande de maudit réuni au même endroit... L'ombre et la glace, l'acide et les bûches. Oui je dois forcément avouer qu'il y en a un qui est plus ridicule que les autres. Enfin, on trouve de tout avec les fruits du démon. Un jour, j'écrirai peut être une encyclopédie des fruits du démon que j'ai croisé durant mes nombreux voyages...

Enfin, jetant un rapide coup d'oeil derrière moi, par là où Daryl et le roi des forêts sont sortis. Une forme de glace épaisse venait de se former devant les fenêtres de la taverne et l'air venait de se refroidir pratiquement directement. On pouvait voir notre souffle se représenter sous la forme d'une légère fumée blanche à cause du froid. Le jeune loup avait signifié son mécontentement devant les manières agressif de notre participant qui préférait passer par les plafonds plutôt que de passer par les portes.

Pendant ce temps, je m'étais débarrasser du type qui voulait jouer avec ses lames. Il avait voulu me frapper directement, planter son couteau dans mon ventre. Profitant de la forme de mes larmes, j'ai fais glisser le tranchant de son arme dans la forme incurvé de ma propre arme et réussi à lui faire une petite entaille sur le poignet, le faisant ainsi, lâcher son arme. De mon autre main, j'ai alors d'un coup sec et direct, tranché sa gorge avec « hote-la-vie », une arme qui porte définitivement bien son nom. Le pauvre homme a voulu porter ses main à sa gorge pour tenter de retenir le fluide carmin qui s’échappe de là au rythme de ses respirations et de ses grognements. Mais on ne peut lutter contre ce genre d’ennemi. On ne peut lutter contre l'imminence de la mort, qui elle, n'oublie personne.

Voir l'un des leur, s’effondrer raide mort en plus de l'avalanche de pouvoirs étranges ont coupé toutes velléité de combat et ils n'ont pas demandé leur reste, ceux qui le pouvaient encore sont parti par la cuisine avec le patron, qui était parti lui, sans tourner le dos aux monstres qui avaient pris places dans son établissement. Lui qui voulait simplement faire sa journée de travail normal, mettre un peu d'argent de côté pour acheter un petit terrain dans une île tropical un peu plus loin... C'est fou ce qu'on peu inventer à des gens qu'on n'a croisé que quelques secondes, mais qui, à cause de nous, on vu leur vie modifié, changé et transformé à jamais. Et il est facile, de minimiser ou annuler l'impact que nous avons eux, quand je couche tout ça sur papier. Mais il faut faire face à la vérité. Nous avons, à ce moment précis, et pour un peu d'or blanc, détruit la vie d'un homme.

Nous ne l'avons pas fait par méchanceté, pas plus que pour venger les pauvres gens que l'homme-buche a sûrement exploité et accablé sous les impôts. Nous l'avons fait, simplement, car nous avions besoin de l'argent pour réparer notre navire et continuer notre aventure, pour nos propres rêves et notre liberté. Il n'y pas de mal, pas plus qu'il n'y a de bien, il n'y a qu'un doigt qui pointe l'autre camp. Ainsi, j'ai essuyé le sang qui avait tâché ma lame sur les vêtements de l'homme que je venais de tuer. Sans savoir son nom. Mais lui rendant une fois au moins, hommage dans mon histoire. J'ai alors rappelé mon double d'ombre et récupérer Volesprit, qui a remonté le long de ma jambe pour se mettre sur mon épaule. Je me suis ensuite approché de l'autre type. La petite créature lui a alors demandé, d'une voix chevrotante d'un vieillard accablé par l'âge et le souvenir :

« - Évite de te mettre en loup et sa proie, si tu ne veux pas finir dans la toundra ! Tu vois Silence, tu devrais la noter celle là, elle est bien comme phrase d'accroche non ? »

J'ai alors poussé un profond soupir devant le comportement de la petite créature qui avait accusé le coup. En commentant que ça allait et que je n'avais pas besoin d'être aussi pénible. Je lui ai alors demandé, en langue des signes, de parler à notre compagnon d'infortune. Employant cette fois la voix sensuelle et suave d'une jeune fille :

« - Sinon, toi qui préfère les plafonds aux portes, c'est quoi ton prénom ? Qu'est-ce que tu fous là ? »

_______________________________
Come join the murder, come fly with black ! We'll give you freedom from the human trap !


D1E4F2A2-0E81-4D6F-8ABE-0FC04A18A4F6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t133-chapitre-final-livre-de-si
Décurion
avatarDécurion
Chris Christ


Messages : 35
MessageSujet: Re: Un donateur pour les loups? [SW-Chris-Carls]  Jeu 22 Jan - 20:23


Chris allait abattre sa main sur la face de ce sale blond quand ce dernier fit apparaitre une buche de bois de nul part venant le protéger cet infâme blondinet! Y a rien de pire qu'un blond à part un roux peut être. Non mais sincèrement! les blonds et les roux c'est des putains d'incohérences capillaires! des déchirures dans le continuum espace-temps, dans la réalité génétique du genre humain. Mais passons ce réquisitoire contre la race blonde. La buche commença à se dissoudre presque immédiatement après le contact avec la main de Chris. cela laissa cependant le temps à Carl de s'enfuir d'un bond hors de la taverne pur échapper aux velléités de notre révolutionnaire. Chris se serait bien lancé à sa poursuite mais pas très vif notre corniaud, Daryl n'eut trop de mal à le devancer dans son geste et à boucher l'issue la plus proche à l'aide de sa capacité. cela fit que Carl et le capitaine se retrouvaient isolés du reste de l'équipage des loups et de notre grand barbu.

De plus, dans l'opération, Chris se fit un peu amocher la main. Bien que le bois fonde au moindre contacte avec lui, contacte il y a toujours et le choc lui avait pas mal défoncé la main qu'il se massait en regardant le mur de glace se former. Il grimaça à cause de la douleur mais aussi en constatant que ni le coffre, ni Carl n'étaient encore présents dans la pièce. Il allait se mettre à leur poursuite quand il fut interpellé par l'un des pirates de l'équipage de Daryl, ou plutôt par l'étrange créature qui parlait pour lui et qui semblait comprendre le langage des signes que silence parlait. Chris se tourna vers Silence avec une certaine nonchalance. Il se tenait toujours la main et allait répondre à la créature. Mine de rien il est pas du genre à snober.

- Je m'appelle Chris Christ. Et là... je chasse un ennemi de la révolution.

Une certaine détermination était visible dans le regard du révolutionnaire. Chose peu commune. Très peu commune venant de lui qui est habituellement si mou et nonchalant. Là on sentait qu'il fallait pas forcément lui chercher la merde et que poursuivre Carl devenait son idée fixe du moment. Il faut Savoir que tuer du noble et du membre corrompu du gouvernement est la seule chose qui peu le motiver ou le mettre dans un état pareil d'énervement. Oui, ça ne se voit pas forcément mais là, il fulmine intérieurement. En voyant Carl, c'est son ancien maître, un tortionnaire de la pire espèce qu'il voit. La même tronche suffisante de petit noble. Un homme qu'il a étrangement adoré mais qu'il a appris à haïr en même temps. Débarrasser le monde des hommes comme ça est sa seule et unique motivation. Et en voire un lui échapper ainsi l'emmerdait fortement.  Et du coup, Silence et les autres membres de l'équipage des loups devenait le cadet de ses soucis. En fait, Daryl était lui aussi un soucis mineur. un détail qui se dressait entre lui et un homme à qui il comptait ôter la vie. Et ça pouvait se lire dans son regard tout ça. un regard dans lequel on pouvait lire une menace adressée aux trois pirates. une menace silencieuse censé les dissuader de l'empêcher de rejoindre leur capitaine et l'ancien roi.

Et bref, ce fut sur ces mots et ce regard que Chris fit volte-face et se dirigea vers le mur de glace et qu'il y posa ses deux mains desquelles il augmenta l'acidité. Ses mains commencèrent à s'enfoncer dans le mur de glace qui fondait un peu. Eh ouais. la glace ça craint aussi la forte acidité. En réalité l'acide ne fond pas la glace mais il al dissout. Cependant, les mains de Chris sont acides et non pas chaudes et le contacte avec la glace restait extrêmement froid. Et l'une des particularité du froid c'est que... bien ça endort. Ou plutôt ça ralentit le métabolisme et ça affaiblit. A force d'être en contact avec cette glace pour la faire fondre peu à peu, Chris fut prit d'un soudain endormissement. On change pas les vieilles habitudes. Quel con je vous jure! Il tomba alors endormi la tronche contre la glace. les loups devaient bien le prendre pour un débile en tous cas, à l'entendre ronfler. Sauf que dans son endormissement, son visage aussi se mit à augmenter en acidité et le mur continua de fondre jusqu'à ce que Chris passe à travers en tombant. Il se réveilla en sursaut, frigorifié et un peu étourdis. Il regarda un peu pantois les deux hommes qui discutaient. Son cerveau encore endormi avait du mal à calculer la situation. Mais soudain il se mit enfin à tilter. Il grelottait comme pas permis et se mit alors à pointer Carl du doigt et à le menacer de mort.

- efjoi! hheu vé ltjeuh tuchrueeeeeer!

Oui, vu qu'il avait la moitié du visage complètement gelé, il avait comment dire? Des petit soucis de prononciation. Paie ta crédibilité mec! En tout cas on pouvait traduire cela par "toi! je vais te tuer!" Il est vraiment con ce type. Puis pas pour dire mais vu ton état, tu fais pas le poids contre daryl ni contre Carl qui semblent parti pour essayer de s'entendre. Et puis oublie pas le marmouse derrière toi mon grand bonhomme! En tous cas, on peu remarquer que Chris il a pas peur de grand chose. pas de la douleur et de se faire mal en tous cas. Il est au dessus de ça lui. Il a souffert bien assez pour ne plus s'encombrer de petites douleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t166-technique-d-un-gros-mou

Messages : 182
Fonction : Capitaine/Roi
Localisation : Grandline
MessageSujet: Re: Un donateur pour les loups? [SW-Chris-Carls]  Dim 1 Fév - 23:33

Daryl était un homme plutôt intéressant, sans considérer son pouvoir d'une puissance qui, si bien utilisée, pourrait même faire trembler Carls, il avait un sens des affaires plutôt particulier. Alors que notre blondinet lui offrait l'or qu'il voulait pour simplement se faire déplacer à la prochaine île, lui voulait se sentir comme s'il avait forcé le Roi à lui donner par force. S'il croyait pouvoir impressionner un homme qui avait des milliers de sujets à ses pieds simplement à cause du pouvoir divin du grand Caribou, offert par son fruit du démon, alors il se trompait amèrement. Cependant, les deux hommes avaient des objectifs communs et il était probable qu'ils coopèrent malgré leurs demandes assez divergentes. Croisant les bras de nouveau avec un regard satisfait au visage, il senti que cet homme avait le droit de connaître son nom malgré son comportement plus qu'irrespectueux. Observant la taverne gelée derrière lui et les dégâts autour de lui, Carls sentait le besoin de prouver que toute cette destruction avait été, si seulement en parti, par lui. Ainsi, plutôt que d'offrir une simple présentation à voix basse, il répondit au pirate avec une voix qui aurait pu faire trembler les montagnes environnantes.

- Mon nom? Tu as devant toi Carls D. Fantasia, Roi de Caribou Island et maître de ce monde, telle est la volonté du Grand Caribou! Si tu crois pouvoir me menacer alors tu peux tenter de les mettre à l’œuvre, mais tu te rendre bientôt compte que ton corps de glace sera bientôt percé de buches!

Sourire au visage, le blondinet s'avançât vers le chevelu avec sa fameuse pièce d'or blanc en main. Il lui envoyât la petite pièce en signe d'accord financier avant de rappeler son coffre d'or pour pouvoir négocier.

- Tu as besoin de mon or pour réparer ton navire? Ça tombe bien, j'ai besoin d'un navire pour quitter cette île et me rendre à la civilisation. La pièce que je t'ai donnée devrait te permettre de te payer toute les réparations dont tu as besoin. Cependant, garde en tête que l'or dans mon coffre m,appartiens, alors je ne veux pas voir vos petites mains y toucher sans paiement de votre part. Considère toi déjà chanceux que je t'offre ce que tu demande, n'étais-tu pas un élu du Grand Caribou et je t'aurais simplement tué là où tu es.

Le Roi prit sous son bras son coffre plein d'or qui se semblait pas peser très lourd pour lui quand le second chevelu à l'urine brulante traversa la glace grâce à son pouvoir en ayant un air complètement gelé. Qu'est-ce que le chauve lui avait donné dans la taverne pendant que les hommes discutaient? Des champignons magiques? Haussant un sourcil, ayant perdu tout sourire sur son visage à la vue qu'un être aussi exécrable puisse posséder un cadeau divin, il fit quelque pas en avant, ne semblant pas très menacé par cet homme qui le pointait du doigt, la moitié du visage complètement gelé. Il avait dit quelque chose, malheureusement Carls ne parlait pas l'idiot et il ne pouvait pas avoir aussi peu d’intérêt envers ce que cet homme disait. Il invoquât une buche dans sa main droite, bien prêt à lui envoyer en plein visage. Carls avait mieux à faire que répondre aux menaces gelées d'un type qui se dit victime dans toute cette histoire, il donnât donc un petit coup a sa buche pour l'envoyer vers l'homme avant de se retourner vers Daryl.

- Laissons ce débile là où il est. Je vous attends au port sous peu, de mon côté je vais aller me chercher des vêtements. Il est bien beau respecter les coutumes locales, mais je commence à sentir les courant d'air là-dessous.

_______________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t228-fiche-technique-de-carls
Capitaine
avatarCapitaine
Daryl Drake


Messages : 735
Fonction : Capitaine
Localisation : Sparthienna
MessageSujet: Re: Un donateur pour les loups? [SW-Chris-Carls]  Mer 4 Fév - 9:51


Daryl pouffa au menace de Carls, si lui et son pouvoir de bois pouvait réussir à le tuer lui et son logia. Le jeune loup était sur de lui, trop sur pour le moment, il se sentait trop souvent intouchable mais cela changera bientôt, il n'avait pas encore rencontré le Granit Marin ni le Haki mais cela ne tarderait pas trop et il devra arrêter de vivre sur ses acquis et réussir à s'améliorer, voir trouver d'autres pouvoirs sommeillant peut être en lui. Mais pour le moment, il n'avait pas du tout à s'inquiéter de ce bouffon de roi. Mais il avait obtenu ce qu'il voulait, Carls allait raquer pour payer les réparations du navire et c'était ce qu'il comptait. Il regardait le chevelu à terre qui venait de traverser sa glace et il ricana, il aurait pu lui offrir un cercueil de glace mais il laissa tomber. Par contre la tapette blonde le frappa à terre, hautain et cruel qu'était le noble. Il pétait plus haut que son cul, prenez les gens de haut, les voyant comme de la merde, Daryl détestait cela mais son or valait le coup qu'il se retiennent de le geler sur place.

Il laissa Carls partir et se dirigea vers le bar geler. Avec conscience, il posa sa main sur la glace et d'une impulsion il l'éclata, laissant au sol plusieurs centimètres de glace. Il regarda Silence et les deux autres et siffla pour leur indiquer qu'il était temps de partir. Sans regarder s'ils suivaient il partit et passa ensuite la rue. Il était temps de faire réparer le Sparkling Arrow et de reprendre la mer. Les Sea Wolves devaient s’enfoncer plus sur Grand Line, vivre plus d'aventures et se faire une notoriété!

Spoiler:
 

_______________________________
Quand on veut défendre les libertés, on est bien obligé de constater que l’on va à contre-courant de l’histoire.


0D6EED2A-CD50-436E-8963-C30A0F5090E2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t121-daryl-drake#384
Pirate
avatarPirate
Silence


Messages : 334
Fonction : Second
Localisation : Avec ta femme
MessageSujet: Re: Un donateur pour les loups? [SW-Chris-Carls]  Mer 18 Fév - 12:37

Ainsi, la grande perche était un révolutionnaire... Et il était là pour traquer un de leur adversaire. C'est une faction bien chaotique, surtout que, depuis quelques temps, le Kraken a fait retentir le monde, sous l’influence de Samael et du fameux siège Marine Ford. Une sorte de mouvement parallèle s'est crée à la suite de ça, tous ne suivant pas l'idéologie extrême de l’empereur pirate révolutionnaire. En fonction du chef qu'il sert, que ça soit le pirate ou le mystérieux nouveau chef du mouvement parallèle, sa façon de réagir sera grandement différente. Mais, se faire rappeler à la raison rendrait un grand service à ce caribou de malheur. Il faut avoir les pieds sur terre, si on veut survivre dans ce monde !

Déterminé, il s'était alors attaqué à la glace de Daryl qui recouvrait la taverne et s'est brusquement arrêté... Volesprit et moi observions ce petit manège assez incrédule. Des ronflements vinrent alors indiqué ce qu'il était en train de faire, dormir. Il était tombé dans les bras de Morphée en voulant traverser la glace. Ce qui n'était jamais une bonne idée de s'endormir dans le froid. Ne connaissant pas la nature exacte de ses pouvoirs. Je l'ai laissé là, attendre qu'il reprenne conscience et j'en ai profité pour aller faire les poches des mecs qui gisait là. Rien de bien folichon, mais quelques piécettes qui serviraient à payer des godets le moment voulu. Surtout, il n'en avait plus besoin là où ils se trouvaient, ses morts, sans nom et sans moyen de continuer d'exister, si ce n'est pas ce portrait informe et informel, que vous avez pu lire dans ces quelques lignes.

Ca n'avait duré que quelques instants. Et c'est un fracas semblable à quelqu'un tombant violemment sur le sol qui a attiré mon attention vers Chris. Malgré son sommeil, le mur de glace avait continué à fondre. Non, il n'y avait pas vraiment de trace d'eau, il l'avait clairement dissous. Mais après s'être ramassé, il semblait remonté car de là où j'étais, je l'ai entendu marmonner un truc qui, vu le ton employé ne semblait pas des plus cordiales. J'ai donc quitté la taverne, emprunté le chemin qu'il venait de creuser.

Et visiblement, les négociations étaient terminés. Daryl avait semblerait-il trouvé un accord avec le roi sans pantalon et ce dernier avait par contre, pas tellement apprécié les menaces de Chris. Une buche volant au moment de mon arrivée. Le jeune loup s'est alors mis à faire fondre sa glace et à sifflé le retour au bateau. Et c'est à ce moment que j'ai senti Volesprit tiqué, elle n'aime pas trop qu'on la siffle comme ça. Rajoutant cette offense à la liste déjà subit et qu'elle ferait payer sûrement un jour. Une créature dont je suis sensé être le maître mais qui n'obéit en réalité, qu'à ses passions et ses envies. Une forme de liberté que son état lui offre.

J'ai fais un signe de la tête à Chris en guise d'au-revoir. Ne pouvait faire autre chose et me méfiant trop de son étrange pouvoir pour lui serrer proprement la main. Nous serrions peut être amené à le recroiser un jour, le monde, malgré son infinité et son immensité, reste petit et les gens qui comme nous, évolue dans un mon particulier, hors des cadres de la lois et de la société, tout le monde fini par un jour, se retrouver, dans le sang bien trop souvent...

_______________________________
Come join the murder, come fly with black ! We'll give you freedom from the human trap !


D1E4F2A2-0E81-4D6F-8ABE-0FC04A18A4F6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t133-chapitre-final-livre-de-si
Décurion
avatarDécurion
Chris Christ


Messages : 35
MessageSujet: Re: Un donateur pour les loups? [SW-Chris-Carls]  Mer 18 Fév - 16:49


Bon Chris, j'ai le plaisir de t'annoncer que tu n'es pas crédible pour un berry. Quand tu menace quelqu'un, tout le monde semble s'en foutre et même s'en contrefoutre plus que royalement. Entre silence qui ne dit mot. En même temps, lui il porte pas son nom pour rien. Mais bon, à part faire un furtif geste de la tête avant de s'en aller en accompagnant Daryl qui ne semblait pour sa part ne pas prêter plus d'attention que ça non plus à ce grand dadais. Carl pour sa part semblait le snober aussi. Venant d'un snob c'est plutôt commun. Mais il intervint cependant. L'existence même de Chris semblait l’incommoder à plus ou moins haut niveau. ce que je peux te comprendre. J'ai le plus grand mal à narrer les aventures d'un tel cas perdu. En tus cas, il semblait vouloir faire se la fermer à cet idiot du village ou plutôt idiot de la révolution qu'il est. Le grand homme presque totalement dénudé fit une nouvelle fois apparaitre une buche qu'il projeta sur Chris. Encore une fois, Chris à beau être acide, l'acidité de son corps n'est pas assez grande pour fondre instantanément ce qu'il touche. Même le bois. Il se prit donc le buche en plein sur le front. Il n'est pas assez vif et encore moins en état d'esquiver quoi que ce soit. la buche toucha le front du révolutionnaire qui fut ouvert avant d'être dissoute par l'acidité du corps de Chris et son sang également.

Le révolutionnaire tomba sur ses genoux pendant que l'ancien roi tournait les talons pour s'adresser à Nouveau à Daryl qui finit par s'en aller accompagné de tout son équipage. L'homme aux longs cheveux noirs et à la barbe mal taillée se tenait à genoux, la tête ouverte. Il se tenait le front d'une de ses mains. ça faisait quand même mal tout ça! Il commençait à douiller un peu. On pouvait d'ailleurs voire que son sang rongeait un peu le sol, de la fumée s'échappant de la petite flaque de sang qui s'élargissait petit à petit. Le Christ regardait de dos le noble qui était si hautain avec lui qu'il osait lui tourner le dos. Cet homme l'estimait si peu qu'il ne lui prêtait plus aucune attention. Cette idée renouvela la colère qui soulevait Chris contre cet maudit monarque. Il se leva, toujours en se tenant le front. Il se précipita alors vers Carl en lui beuglant dessus.

- Je vais te tuer! Maudit noble!

Sauf que... Chris qui réussit à faire un truc, c'est pas possible. En tous cas réussir volontairement un truc. c'est clair que c'est pas possible. Du coup, Chris se mangea lamentablement la tronche sur le sol et tomba dans les pommes. Il est épuisé faut dire. Vous vous rendez compte! il a été actif plus de 5 minutes d'affilée. c'est épuisant! C'est surtout qu'il a perdu du sang et qu'il est à moitié congelé comme un poisson panné. Mais dans l'opération, un peu de sang acide de Chris avait été projeté en direction de Carl qui se prendrait donc de l'acide dans le dos, ce qui pourrait lui laisser un souvenir cuisant et qui lui apprendrait à ne plus tourner le dos impunément à une personne qui le menace.

Et pour savoir ce qu'il advint de Chris après ça. Eh bien, si le blond le laisse ici sans trop le torturer, c'est un autre révolutionaire de la base qui, en venant faire un tour en ville découvrit Chris et le ramena à leur base. Autant il est chiant et inutile, mais ils peuvent pas laisser un autre révolutionnaire se vider de son sang sur place.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t166-technique-d-un-gros-mou
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un donateur pour les loups? [SW-Chris-Carls]  

Revenir en haut Aller en bas
 

Un donateur pour les loups? [SW-Chris-Carls]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» N3 : Les balles en argent, c'est pour les loups !
» Les Joies de l'Hiver [Libre pour 2 loups/louves]
» Dog Fight pour des loups !
» Loups pour cavaliers Tonnerre
» Postez des noms de loups !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece New Order :: Zone RP :: Grand Line :: Autres Iles-