AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Faire un premier point [PV Ketsu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Capitaine
avatarCapitaine
Daryl Drake


Messages : 735
Fonction : Capitaine
Localisation : Sparthienna
MessageSujet: Faire un premier point [PV Ketsu]  Lun 17 Nov - 15:22



La tension était enfin retombée. Le Sparkling Arrow mouillait désormais contre un ban rocheux à quelques centaines de mètres de l'un des deux phares de l'entrée de Grand Line. La descente vertigineuse et fulgurante avait rajouté une bonne dose de fatigue à l'équipage qui avait déjà suait sang et eau pendant la montée de Reverse Mountain. La traversée de ce bout de Red Line avait laissé des marques, qu'elles soient physiques dans le corps du navire, ou qu'elles soit mentales dans l'esprit du jeune équipage des Sea Wolves. C'était une première grande étape, les jeunes loups trempaient maintenant dans les eaux de la Route de tous les Périls, cela n'était pas rien. Un navire solide, une base pour l'équipage tout aussi solide, voila ce qu'ils avaient pour dompter les flots de cette terrible mer. Daryl savait que beaucoup d'aventures allait lui arriver, leur arriver. C'était le fondement même de la vie d'un pirate, l'aventure!

Daryl souffla un peu, Silenc lui finissait de réparer le cordage principal de la grand voile. Otton était en cale pour aider Charly à reboucher la coque, réparation sommaire pour le moment le temps de se reposer en cette fin de journée et fêter l'arrivée sur Grand Line comme il se doit. Daryl prit en main la petite sauterie de la soirée. De la cale il sortit un tonneau de bière, qu'il réfrigéra avec son pouvoir et prépara une de ses spécialités, un granité au rhum. Il faisait chaux dehors, doux même. Cela sentait la chaleur de l'été, parfait pour se taper des glaces non? Coté cuisine, il sortit un peu de viande, du pain et des fruits, il ne voulait pas trop taper dans le stock de provision mais voulait quand même faire un bon repas. Il sortit les lignes de pêches et espérait chopper du poisson pour s'en faire de bonnes grillades.

La soirée tombait. Ils avaient allumé un grand feu sur le rebord de la cote à quelques dizaines de mètre de leur navire. La breche dans la coque était sécurisé, il pouvait même naviguer jusqu'à la prochaine île s'il le voulait d'après Charles. Par précaution, Daryl souhaita que l'ancien ébéniste bosse toute la journée du lendemain dessus, il n'était pas si pressé. Cela laissera le temps de vérifier les voiles et l'état général du Sparkling après ce violent voyage. Daryl avait réussi à chopper quelques poissons dont un bon mastoc d'une vingtaine de kilos. Richilde s'était proposé de le cuisiner et de le faire à la broche avec une recette du Burgondie. Daryl laissa le zoologiste à sa recette et fit de son coté des brochettes de viande arrosé à la bière. L'ambiance était bonne, bon enfant, des blagues graveleuses, des histoires de la mer, des souvenirs, il faisait tellement de bruit à quatre qu'on aurait cru qu'ils était une dizaine.

Le repas touchait à sa fin, les quatre compères était assis devant le feu, du rhum à la main. Silence le plus expérimenté de l'équipage, l'ancien fossoyeur, le second des Sea Wolves avait pris en main la fin de soirée en parlant à travers son fétiche Volesprit, une saloperie de marmotte furet zombie...

_______________________________
Quand on veut défendre les libertés, on est bien obligé de constater que l’on va à contre-courant de l’histoire.


0D6EED2A-CD50-436E-8963-C30A0F5090E2


Dernière édition par Daryl Drake le Mer 10 Déc - 12:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t121-daryl-drake#384
Pirate
avatarPirate
Silence


Messages : 334
Fonction : Second
Localisation : Avec ta femme
MessageSujet: Re: Faire un premier point [PV Ketsu]  Jeu 20 Nov - 10:19

C'était un moment important pour l'équipage. Il venait de passer de petit à quelque chose de plus grand. Je l'ai dis dans les pages précédentes, mais la descente de la montagne rouge c'est fait sans trop de problème. Malgré tout, le navire avait subit quelques avaries qu'il a fallu réparé. Le capitaine a donc décrété que nous allions passer la journée là et la nuit voir le lendemain pour être sûr de ne pas être pris en traître par cette mer si instable. Une sage décision que j'ai approuvé d'un hochement de tête. On aurait de tout façon de quoi réparer plus solidement le navire sur la prochaine île où nous poserons les pieds. Ca doit être l'affaire de quelques jours tout au plus et nous étions près... Enivré par cette ambition folle qui nous dévoraient tous et je dois dire que même moi, je me suis prêté au jeu...

Tout l'équipage c'était activé pour réparer le navire que nous avons amarré au phare du cape des jumeaux. Un endroit par lequel j'étais déjà passé, bien des années avant. Trop d'années. Je ne saurais dire exactement depuis combien de temps tout à commencé à vrai dire. Vingt ans ? Vingt-cinq ? Peut être plus... ou un peu moins. Enfin, toujours est-il que nous n'avions pas volé notre journée de travaille. Nous n'avons pas arrêter la journée entière et j'ai passé, pour ma part, la quasi totalité de ma journée et à monter et descendre de toutes les hauteurs possibles du navire, mâts, voiles... Tout ça pour vérifier et réparer si nécessaire le cordage. Quand aux autres, ils se sont aussi afféré comme de vrai petites fourmis.

Et la journée s'est terminé, nous nous sommes réunis autour du feu... Comme les fossoyeurs avaient l'habitude de le faire. J'étais le seul à avoir une vraie expérience de la mer ici. Le seul a avoir déjà vu une partie du monde. D'Alabasta à Marine ford, j'ai vu le monde bougé et me prendre à son bord. M'impliquant dans des événements qui me dépassent, aux conséquences que l'ont ne peut encore mesurer pleinement... Et la soirée m'a amené à raconter une histoire... J'avais la place de Toubib lisant les annales. Celui chargé de transmettre, de faire vivre, de partager, une voix finalement, pour moi qui n'étais que le silence perpétuel ! Enfin, une voix... plusieurs au final. Il n'y avait ici qu'une seule personne capable de comprendre pleinement mon propre langage, celui des signes. Volesprit... C'est elle qui s'est mise donc, à traduire. Avec cette fois, la voix chevrotante d'un vieillard.

« - Et c'est là que le maître vampire est arrivé. En plein milieu de Marine ford, suçant le sang de tout le monde et pas uniquement le sang. Oui il faut dire qu'en pleine bataille c'était plutôt... »


Cette petite créature me rendra fou un jour. J'ai interrompu alors les signes de ma main pour serrer le poing. Laissant alors le petite créature couiner et son contorsionner de douleur. Puis j'ai relâcher ma main. Un moyen simple de la garder en laisse quelque peu. Enfin, il n'y a là rien de bien méchant, elle ne peut souffrir, ce n'est qu'une ombre après tout ne l'oubliez pas. Juste en faisant ça, je bride sa personnalité, je l'efface. Et elle ne supporte pas ça. Enfin, je ne pourrais pas l'effacer, j'ai trop besoin d'elle et elle a trop besoin de moi. Elle semblait s'être calmé là, je lui ai demandé et elle m'a répondu dans une voix semblable au croassement d'un corbeaux, mais qui avait quelque chose d'inexplicablement féminin. La voix d'une belle femme oui... Je pense que c'est celle là, sa voix d'origine. Enfin, elle a repris cette fois, changeant encore une nouvelle fois de voix, l'histoire de que je voulais compter. Prenant cette fois la voix sèche et ferme de ce qui aurait pu être un maître d'école.

« - Silence demander ce que vous voudriez qu'il raconte. C'est déjà ce qu'il avait dit tout à l'heure à vrai dire. Mais je préfère interpréter je suis une artiste vous savez ! *prenant cette fois la voix d'une petite fille apeuré* C'est bon hein, pas la peine de me faire cette tête là hein ! »



_______________________________
Come join the murder, come fly with black ! We'll give you freedom from the human trap !


D1E4F2A2-0E81-4D6F-8ABE-0FC04A18A4F6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t133-chapitre-final-livre-de-si
Capitaine
avatarCapitaine
Daryl Drake


Messages : 735
Fonction : Capitaine
Localisation : Sparthienna
MessageSujet: Re: Faire un premier point [PV Ketsu]  Ven 21 Nov - 20:24


Daryl s'était levé à moitié quand Volesprit recommença encore à se foutre d'eux en disant n'importe quoi mais Silence brida de suite sa créature qui se calma bien vite en chouinant. Le furet n'aurait pas été une furette, il lui aurait déjà gelé les couilles en guise de représailles.

_ Je veux parler sérieusement la saleté de zombelette!

Il lui fit une grimace que le familier de Silence lui rendit mais lorsque Daryl le fusilla du regard, il prit peur et arrêta bien vite.

_ Faudrait vraiment qu'on apprenne ton langage des mains Silence, au moins on pourrait se passer de cette bestiole puante.

Il se leva pour ramasser un rondin de bois qu'il plaça sur le feu. Ce n'est pas qu'il avait froid, loin de la, le froid il ne le ressentait plus depuis qu'il avait mangé son fruit du démon. Mais il aimait les feux de camps, la sensation du feu sur son corps, la lumière des flammes qui dansait devant son regard. Il se rassit devant le feu.

_ Assis à même le sol, c'est comme cela que parlent les vrais hommes... Donc Silence ce que jeux c'est que tu me raconte Marinford... Oui le siège de Marinford... Ton histoire, l'histoire de ce combat... Je veux que tu me racontes ce que tu sais, ce que tu as vu, vécu. Racontes moi ce que tu sais sur Jack Jirack, sur sa mort... Sur celui qui a tué le vaillant Capitaine Jirack, celui qui a tué mon père!

Le silence s'installa et pas le chauve muet... Daryl se leva et fit signe d'attendre. Il alla d'abord pisser puis se dirigea vers le Sparkling. Il monta à bord puis descendit dans la cabine du capitaine, sa cabine. Il y ouvrit un coffre contenant des affaires personnelles. Dans une couverture se trouvait une vieille bouteille de rhum, c'était edward qui lui avait offfert, bouteille qu'il avait reçu de Jirack lui même. Il la prit et sortit pour retourner au feu de camp. Il l'ouvrit, la bouteille avait plus de cinquante ans, le nakama de son père lui avait dit que le rhum avait été mis en bouteille l'année de la naissance de Jack.

_ Ce rhum est aussi vieux que Jack Jirack, Il l'avait offert à l'un de ses compagnons de route qui me l'a offert. Je pense que pour fêter notre arrivée sur Grand Line et pour commémorer la mémoire du grand Capitaine Jirack nous pouvons la boire. Silence je peux t'écouter maintenant.

_______________________________
Quand on veut défendre les libertés, on est bien obligé de constater que l’on va à contre-courant de l’histoire.


0D6EED2A-CD50-436E-8963-C30A0F5090E2


Dernière édition par Daryl Drake le Mer 10 Déc - 12:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t121-daryl-drake#384
Pirate
avatarPirate
Silence


Messages : 334
Fonction : Second
Localisation : Avec ta femme
MessageSujet: Re: Faire un premier point [PV Ketsu]  Sam 22 Nov - 11:03

Je dois rapporter là la réaction de Daryl au petit spectacle qu’a donné ma créature. Il s’est plutôt emporté et m’a amusé. J’aurais ris à gorge déployé si j’avais pu. Au lieu de ça, je me suis contenté de rire sans le moindre son… Enfin, le petit homme avait une idée derrière la tête et j’ai de suite compris où il voulait en venir. Il était le fils de Jirack après tout et une pomme ne pas tomber très loin de l’arbre ! Il voulait parler de son père, j’en aurais mis ma main et au feu et il n’a fallu que quelques minutes pour que le jeune homme dévoile sa pensé. Il avait avant souligné la nécessité de l’apprentissage de mon langage des signes, j’ai répondu en hochant la tête pour acquiescer.

Mais avant que je commence mon récit, il avait une autre idée. Avec laquelle j’étais au final, on ne peut plus d’accord. Le petit loup est allé chercher une bouteille de rhum que son père lui avait légué et il avait autant de gout pour l’alcool que pour choisir les filles qui passeraient la nuit avec lui ce brave Jack. Un geste au combien symbolique pour celui qui n’avait au final, que très peu de lien avec son père, peut-être avais-je passé plus de temps avec son ancien que lui. Un jour, ça sera à son tour également, de me raconter son histoire. J’en ferais peut être une annexe à ce tome des annales… Oui c’est sûrement ce que je ferais. Daryl est notre nouveau protagoniste après tout. Moi, je ne suis qu’une vielle ombre qui cherche le meilleur endroit pour mourir et s’en aller, rejoindre l’aurore !

Et après avoir trinqué avec tout les membres d’équipage, et pu une longue gorgé de rhum, non pas que j’ai la gorge sèche, bien au contraire, c’est plutôt les doigts froids qui me font bafouiller. Mais sentir la chaleur de l’alcool dans mon gosier… Oui, c’était aussi un moyen pour moi, de me replonger dans mes propres souvenirs. Dans les lectures qu’a pu faire Toubib, tous ensembles, après que le capitaine ait mis un tonneau de rhum en perce. J’ai alors souris et commencé mon récit. Agitant mes mains, qui faisaient bouger au rythme de me mes mots l’ombre projeté par le feu, donnant une sorte d’étrange vie convulsive à mon récit. Oui, ça avait au final, quelque chose d’assez pittoresque, mais tous le monde étaient, je pense, heureux à ce moment-là. Volesprit a alors pris la parole. De la voix forte et étrangement réconfortante d’un général sur le point d’arrangeur ses troupes avant la bataille… Je me demande si elle est capable de choisir ses voix ou si elles ne sont que le résultat de mes expériences ratées en matière de création de créature…

« - Le siège de Marine Ford, ça a vraiment était quelque chose de violent. Un véritable siège, pas une simple bataille rangée non. Oh certes il y en a eu, et même beaucoup. Mais nous avons tenu le piquet pendant plusieurs mois, deux ou trois, devant la place forte du gouvernement mondial. Un ultime défi, un ultime pied de nez. Ton père, Jack Jirack, était un bon ami du capitaine, mon capitaine. Mon ancien capitaine. Dans l’équipage qui était le mien, nous abandonnions nos prénoms, pour en prendre un nouveau, une sorte de renaissance. Moi, comme je ne parle pas, on m’a appelé Silence et je réponds depuis si longtemps à ce nom, que j’en ai oublié celui que ma mère m’avait donné… *Volesprit adopte alors la voix éraillé d’un adolescent en train de muet* Nous avons donc répondu à l’appelle du Seigneur des pirates, qui à ce moment-là, ne l’était pas encore, officiellement tout du moins. La marine a fait de même et rassembler ses forces. Tous les noms qui ont marqué récemment l’histoire ont été présents lors de ce combat, sans aucune exception ! *La petite créature prend alors cette fois la voix d’un homme qui viendrait de Caribou Island.* Le monde a été pris de cours, et nous aussi, quand l’un des corsaires a tué l’ancien amiral en chef. Samel avait prévu son coup. C’est un homme étrange vous savez, je ne lui ai jamais parlé, mais je l’ai vu. Et il se dégage de lui une sorte d’aura… Quelque chose d’aussi terrifiant que fascinant. A n’en pas douté, il sera encore responsable de biens des choses, son rôle dans l’histoire est loin d’être terminé. Les premiers combats se sont donc déroulés relativement facilement pour nous. Pris de cours, les défenses n’ont pas eu le temps de s’organiser et nous avons rapidement pris la baie, avec pratiquement aucune perte. Vous auriez vu le nombre de drapeau noir qui ont répondu à l’appelle du Djiin… Une véritable marée noire ! Il y avait aussi l’équipage de la rose rouge… des « amis », vous savez, c’est difficile de traduire l’ironie dans les gestes alors je fais ce que je peux. Oui bon, j’ai fini avec les apartés, je reprends mon rôle de traducteur, bande d’ingrats va ! »

_______________________________
Come join the murder, come fly with black ! We'll give you freedom from the human trap !


D1E4F2A2-0E81-4D6F-8ABE-0FC04A18A4F6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t133-chapitre-final-livre-de-si
Capitaine
avatarCapitaine
Daryl Drake


Messages : 735
Fonction : Capitaine
Localisation : Sparthienna
MessageSujet: Re: Faire un premier point [PV Ketsu]  Mer 26 Nov - 16:06

Daryl buvait presque littéralement les paroles de Silence, enfin celle que la moufette maléfique veillait bien retranscrire avec une de ses plusieurs voix. Il les aurait plus bu si c'était Silence qui parlait en vrai mais comme le disait son sobriquet, l'homme était muet. Daryl se demandait bien le pourquoi de ce mutisme. Choc pyschologique? Corde vocale coupé? Muet de naissance? Il se demandait aussi quel pouvait être son véritable nom. Bernado? Ethan Dao? Jean Pirre?

_ Les fossoyeurs et les Silver Beards alliés... tout comme un tas d'autres équipages... Samael a vraiment su créer une coalition pirate unie dans cet événement. Dans l'une des lettres de Jirack, l'homme parlait d'une envie d'un état pirate, il me semble me souvenir que mon père disait que le Seigneur des Pirates était aussi pour cela. Tu en sais plus? Samael... Je me demande bien comment il est en vrai? Un jour peut être je le rencontrerai, j'aimerai bien... Et pourquoi pas lui piquer sa place de Seigneur des Pirates! Héhéhé...

Daryl se laissa divaguer un moment tout en ricanant. Reprenant la bouteille du rhum grand cru vieux comme son père, il visa à nouveau le goulot contre ses lèvres et laissa la liqueur d'ambre s'insinuer dans sa bouche puis se glisser dans sa gorge pour la bruler agréablement puis finir son voyage dans son estomac le réchauffant encore une fois. Il lâcha un soupir de plaisir pendant que le rouge lui montait aux joues, bientôt c'est l'alcool qui lui monterait dans la tête vu le degrés que le rhum possédait.

_ Et mon père? Le Capitaine Jirack, il s'est battu comment? Contre qui? Tu dois te douter de ma question Silence non? Qui l'a tué? Contre qui a-t-il perdu la vie? Est-il mort dans l'honneur? Ne me caches pas la vérité même si elle est blessante, j'ai le droit à ses réponses, j'ai le droit de savoir! Enfin si tu le sais... Dis-moi ce qu'on t'a dis ou ce que tu as vu s'il te plait.

Son père Jack Jirack, le Capitaine Jack Jirack, surnommé Barbe d'Argent à cause de sa pilosité grise, le père qu'il n'a jamais connu, père qui ne connaissait pas son existence avant que l'enfant n'atteigne l'age de sept ans. Et pourtant même si Daryl ne s'en souvient pas, il avait rencontré Jack par deux fois, celui-ci déguisé, camouflé l'avait observé plusieurs fois dans la rue ou pendant qu'il jouait dans le parc. Il lui avait ramassé son ballon partit trop loin, il l'avait aidé une autre fois à se relevé après une chute depuis une cabane. Tout ceci, Daryl l'apprendra bien plus tard, mais il n'a pas encore rencontré la personne qui le lui racontera et qui lui donnera la preuve de cette vérité. L'histoire de Daryl Drake n'est pas encore assez avancé, nous en sommes qu'au début...

Il retendit la bouteille en avant, Silence la reprit en main pour boire avant de refaire parler sa créature. Si le Capitaine des Sea Wolves avait bien compris le truc, Volesprit possédait plusieurs voix car le muet avait enfermé dans sa dépouille de ragondin plusieurs ombres, et c'était surement les voix des ombres qui parlait. Daryl se demandait bien si la voix de la petite fille était une vrai voix de petite fille, il n'osait pas imaginer le chauve s'en prendre à un enfant...

_______________________________
Quand on veut défendre les libertés, on est bien obligé de constater que l’on va à contre-courant de l’histoire.


0D6EED2A-CD50-436E-8963-C30A0F5090E2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t121-daryl-drake#384
Pirate
avatarPirate
Silence


Messages : 334
Fonction : Second
Localisation : Avec ta femme
MessageSujet: Re: Faire un premier point [PV Ketsu]  Dim 14 Déc - 23:56

Daryl avait des questions et moi au moins autant de réponse. Il a parlé du seigneur des pirates, un être tout aussi effrayant que puissant et mystérieux. Puis de l'alliance pirate et de son père. Car c'est bel et bien ça qui l'intéresse. Il veut savoir comment le vieux Jirack est mort. C'était ça qui l'avait poussé à prendre et ça aussi qui l'avait poussé à le rejoindre. Je ne sais pas ce que j'aurais fait sans ce fils à suivre. Je me serais fait mercenaire ou chasseur de prime, en attendant de trouver un moyen d'aller dans le nouveau monde. Il n'y a que ça qui compte après tout, honorer les morts et prendre le repos du soldat à mon tour. Mais, je sens que je ne suis pas près de poser la plume et ce n'est pas pour me déplaire. Je poursuis un but, une finalité, mais y arrivé, c'est justement tout terminer... Que vas-je y trouver ? La souffrance et la mort ou l'île idéale que Toubib à décris ? Je ne crois pas à son utopie, la vie m'a appris à me méfier... J'ai donc, repris le cours de mon récit, agitant mes doigts, sous la traduction attentive de Volesprit, qui cette fois, avait la voix roque d'un homme dans la cinquantaine qui aurait abusé du vin et des cigares.

« - Crois moi, il vaut mieux ne pas le rencontrer de suite. Oui, il semblerait qu'il désire créer son propre pays, sur base égalitaire. Mais que penser d'un homme qui a réussi à prendre le monde entier de cours en faisant assassiner le précédent amiral en chef aussi simplement que nous discountons. C'est tout sauf un homme à prendre à la légère. Je l'ai vu, je l'ai vu à l’œuvre et il a laissé un souvenir indélébile dans mon esprit. C'est être vraiment terrifiant, qui vie dans un monde totalement différent du notre. La route est encore infiniment longue avant que nous pussions ne serais-ce que l'intéresser ! Je ne sais rien de plus des projets de Samel, et je pense que le monde entier en sait autant que moi et qui s'est ce qu'il prépare ! Il est encore plus mystérieux que Volesprit ! Hey ! C'était méchant ça et pourquoi je l'ai traduis ? »

La petite créature c'est arrêté et s'est alors mise à rire d'un rire gras d'un homme un peu trop gros. Et avec son rire, le nombre d'oiseau qui se posait tout autour de nous ne faisait que croître. Volesprit peut parler aux oiseaux, de la même manière qu'un homme poisson au... poisson. C'était une harpie avant, c'est cette ombre là qui donne vie à cette créature étrange qui me sers de voix. Une infinité de voix pour un muet. Un pathétique duo.

« - Bref, reprenons ! Où en étions nous ! Maestro, l’orchestre est près à suivre vos baguettes. Bah oui, tu bouges les doigts, je parles comme un orchestre quoi. C'est bon c'est bon, je reprenant. En fait, les fossoyeurs et l'équipage de ton père se connaissait d'avant. Ne me demande pas d'où, je ne le sais pas. C'est sûrement dans un de ses carnets, mais je ne sais pas jusqu'où il faut remonter, ni même si ça sera dans une langue que je connais. Enfin, ce n'est pas l'étude des annales des fossoyeurs d’aurore qui t'intéresse mais les mémoires de ton père... Alors donc, ton ancien et le capitaine étaient amis. C'est à l’appelle des barbes d'argent que nous avons rejoins la coalition du Djiin. T'es sur que tu veux parler de ça le chauve ? Je veux dire, non pas que dire au petit comment son père cané soit un problème mais... Tout les autres... T'es sur ? »

Voir Volesprit faire preuve de compassion est assez étrange, elle ne s'intéresse qu'à elle. Mais nous sommes liés. L'ombre existe en elle même, mais la fusion de l'ombre dans la petite créature crée un nouvel être. C'est comme ça que le fruit fonctionne. Et plutôt que de vouloir retrouver sa liberté, ce petit être veut absolument rester en vie. Je vous laisse donc imaginer la teneur des relations que nous entretenons, une haine réciproque mais nous ne pouvons nous passer l'un de l'autre.

« - Bon bah... Je traduis alors... Ton père s'est bien battu. Le siège était long, difficile. Il y avait de nombreuses forces de la marine partout. Une fois la ville prise, nous avons du faire face à pas mal de tireur isolé, d’embuscade... Une véritable stratégie de guérilla. Beaucoup de mes frères sont morts comme ça, quelques hommes de ton père aussi. Et puis... Une plus grosse bataille a éclaté, les forces la marine on voulu faire une percer, pour récupérer un entrepôt de poudre. Plutôt près à tout faire sauter mais, c'est la guerre qui veut ça. C'était le vice amiral Rasmodeus qui menait l'assaut. Et il avait mis la sauce. Fat man, Robert Dempsey, le corsaire à moitié géant était de la parti et il a fait au moins autant de ravage que Rasmodeus. Il y avait aussi, et je ne l'ai su que plus tard ça, l'équipage avec qui ton père avait eu des démêlés, si on peut parler d'ennemie, c'est à eux que ce qualificatif irait le mieux, la rose rouge et surtout leur second, Mitchell Rawcard. J'étais occupé ailleurs lors de cet assaut, loin de la ligne de front que ton père tenait. Il est mort à ce moment. Je l'ai vu croisé le fer avec les deux hommes du gouvernements et c'est le Lieutenant, le second de notre équipage qui m'a parlé de la rose rouge après le combat. Le capitaine était mort avec ton père également... »

Et mes doigts se sont arrêté de bougé. C'était vraiment difficile pour moi de raconter tout ça à Daryl et encore plus de le récrire une fois de plus ici. J'ai du m'y reprendre à plusieurs fois. Je n'ai jamais aussi bien porté mon nom qu'à ce moment précis. Une larme coulait alors sur mon visage, en mémoire de tout mes frères disparu. Que peut être les flammes ont laissé entrapercevoir. Mais la seule chose qui venait rompre le silence c'était le coassement des mouettes et des goélands qui s'était installé au alentour...

_______________________________
Come join the murder, come fly with black ! We'll give you freedom from the human trap !


D1E4F2A2-0E81-4D6F-8ABE-0FC04A18A4F6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t133-chapitre-final-livre-de-si
Capitaine
avatarCapitaine
Daryl Drake


Messages : 735
Fonction : Capitaine
Localisation : Sparthienna
MessageSujet: Re: Faire un premier point [PV Ketsu]  Mar 23 Déc - 10:15


Daryl recevait les paroles de Volesprit directement dans son cerveau. La créature n'était que la voix version théatrale de Silence, Silence qui connaissait tous les faits que la bestiole venait d'étaler. La bouteille de rhum de très belle âge venait d'être fini dans le gosier du capitaine qui plaça bien dans sa mémoire les informations que le Dernier des Fossoyeurs venait de laisser s'échapper. Drake pouvait toujours croire que son père était une personne de principe, le vieux pirate à la barbe d'argent était mort dans les honneurs, il avait quitté ce monde en suivant les principes de son code. Bien que triste de ne l'avoir jamais connu, celui que l'on surnommait Mister Freeze était heureux d'être la descendance d'un si grand homme, d'un défenseur de la liberté.

_ Robert Dempsey, Shichibukaï... Mitchell Rawcard, pirate, second de l'équipage de la Rose Rouge... Rasmodeus, Vice-Amiral de la Marine... Trois noms, trois hommes... Je dois... Nous! Nous devons les rencontrer! Bien que cela ne soit pas votre quête mes amis, je vous demande d'accepter ma requête. Si nous le pouvons, si nous pouvons croiser la route d'un de ses trois hommes, nous changerons de cap pour que je puisse m'entretenir avec eux. Je leur parlerais, j'apprendrai la vérité et je tuerais de mes mains celui qui a pris la vie de mon père!

Daryl se leva, il avait les larmes aux yeux mais la rage bouillonnait aussi en lui tout comme un sentiment euphorique. Il se leva, son godet avec le reste du rhum précédent dans la main et le porta au ciel. Silence et Charles firent de même alors que le grand Otton qui avait un verre vide décida de prendre le tonneau pour suivre son capitaine.

_ Pour le Capitaine Jack Jirack! Pour son équipage des Silver Beards! Pour l'équipage des Fossoyeurs! Pour tous les bons pirates morts au combat dans l'honneur pour se battre pour la liberté! Je porte ce toast, je les salue et les honore! Compagnons des Sea Wolves, nous suivrons la trace de ces hommes, nous marcherons dans leur pas, suivront les sillons que leurs navires ont tracé sur les flots! Nous suivrons le code établi, je suivrais les conseils laissé par mon père et c'est en le vengeant que je lui laisserai le meilleur témoignage de l'amour que je n'ai pas plus lui donner! Nous remonterons cet océan sauvage qu'est Grand Line. Nous arriverons jusqu'au Nouveau Monde où nous rivaliserons avec les Empereurs! Et à la fin de celui-ci, c'est le trésor ultime que nous trouverons! Je revendiquerai alors sa place à Samael! Car le prochain Seigneur des Pirates ce sera moi!

La soirée se finit tard dans la nuit. Elle fut longue et alcoolisé mais elle rapprocha encore plus les quatre membres de l'équipage. Plus qu'un équipage, ils étaient presque comme une famille, c'était un peu le sentiment qu'avait Daryl. Ils étaient sa meute, il en était le chef. Le lendemain matin fut assez dur, casquette plombée et mal au cheveux, du moins de ce coté la pas pour Silence... Même Volesprit cette belette puante avait pris sa race dans le rhum, elle avait vomi tripe et boyau pendant qu'Otton mesurait la distance des jets de vomi à pression. En milieu d'après-midi, ils était prêt à reprendre les flots et c'est ce qu'ils firent. Le Sparkling Arrow remonta l'ancre et les Sea Wolves s'engagèrent sur les eaux de Grand Line, le logpose leur indiquait leur destination...

_______________________________
Quand on veut défendre les libertés, on est bien obligé de constater que l’on va à contre-courant de l’histoire.


0D6EED2A-CD50-436E-8963-C30A0F5090E2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://opneworder.forumactif.org/t121-daryl-drake#384
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Faire un premier point [PV Ketsu]  

Revenir en haut Aller en bas
 

Faire un premier point [PV Ketsu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « Le premier point dans un ménage, c’est la cuisine. » Patin ♠ Amadeus & Matvei
» Comment on arrête ce truc ?! [PV : May]
» Faire le premier pas... du moins essayer (pv Lynn) TERMINE
» Lily-Rose N. Stevenson || Viens petite fille dans mon comic strip
» Sortir, c’est faire le premier pas pour tourner la page - Kaya L. Jager

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece New Order :: Zone RP :: Grand Line :: Cap des Jumeaux-